Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Les trains en Ukraine


Messages recommandés

Une interview du patron des chemins de fer Ukrainiens dans cette période dramatique :

https://www.ville-rail-transports.com/ferroviaire/les-heros-du-fer-une-interview-exclusive-de-oleksander-pertsovskyi-pdg-des-chemins-de-fer-ukrainiens/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
 

Attention : tout n’est pas vérifiable et ceci est un sujet sur les chemins de fer, pas de polémiques sur le conflit, merci. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai peur d'avoir un peu cassé l'ambiance...

Mais il y a plein de choses intéressantes dans cette interview (tout n'étant pas vérifiable comme je le disais) :

  • circuler en sur-occupation majeure ("4 à 5 fois plus que la capacité") avec ce que cela comprend comme risque : "gros compromis sur la sécurité" + risques sur le réseau = 60 km/h en zones très attaquées, 80 km/h ailleurs
  • un redeploiement des agents et du matériel de l'est vers l'ouest du réseau 
  • l'utilisation d'engins diesel plus ou moins "piqués" au fret (tombé très bas) pour les coins où l'alimentation électrique est compliquée
  • plus de pouvoir aux "équipes régionales" dans une structure qui était plus centralisée
  • des partenariats (improvisés ?) avec les chemins de fer polonais et italiens

On peut, d'un point de vue strictement ferroviaire, essayer de se projeter sur notre capacité française à réaliser la même chose...

Un peu de mise en perspective :

"Le réseau ukrainien, à écartement de 1 520 mm, est en 2021, le treizième mondiale et le troisième en Europe, avec ses 23 000 km, comprenant un réseau principal composé de 19 800 km de voies dont 9 320 km électrifiés. Du fait de son écartement, le réseau est directement relié aux réseaux de trois de ses voisins, disposant du même écartement : Biélorussie, Russie et Moldavie, mais n'est qu'en correspondance avec ceux de ses autres voisins : la Roumanie, la Hongrie, la Slovaquie et la Pologne1."

Transport ferroviaire en Ukraine — Wikipédia (wikipedia.org)

Et un billet de Clive Lamming (où les chiffres divergent de Wiki mais bon...) :

L’Ukraine, séparée de l’Europe aussi par son chemin de fer. – Train Consultant Clive Lamming

 

 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 11 minutes, assouan a dit :

J'ai peur d'avoir un peu cassé l'ambiance...

L'ambiance brisée c'est en Ukraine ....

Cette interview est trés intéressante et montre la capacité de ce pays a s'adapter à une situation catastrophique. Espérons ne pas connaitre le même drame.

 

  • J'aime 3
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...
Le 12/03/2022 à 14:24, assouan a dit :

 

On peut, d'un point de vue strictement ferroviaire, essayer de se projeter sur notre capacité française à réaliser la même chose...

 

 

Il ne vaut mieux pas. 230000 cheminots en Ukraine pour un reseau plus petit sue le notre. Bon, ils avaient un gros trafic fret, je pense. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...