Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Et Une Couche Sur Les Régimes Spéciaux -


Messages recommandés

LA nouveauté d'hier soir, sortie à Toulon en compagnie de la mère Alliot Marie:

"Si je suis président, la France se dotera d'un deuxième porte avion!"

Et après on se demande comment trouver de l'argent pour payer les retraites bigbisous

on mettra les retraités sur le porte avions

et on fera comme les ricains

on ira le couler au large

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 268
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Images publiées

Je rejoins un peu polonez dans ses propos quand il parle d'assistanat. Trop de social tue le goût de l'effort. Il y a des tas d'exemples qui le montre. Et il est vrai également que brider la volonté d'entreprendre n'est pas forcémment ce qu'il y a de meilleur.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je rejoins un peu polonez dans ses propos quand il parle d'assistanat. Trop de social tue le goût de l'effort. Il y a des tas d'exemples qui le montre. Et il est vrai également que brider la volonté d'entreprendre n'est pas forcémment ce qu'il y a de meilleur.

Laisser les gens crever non plus...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La même chose serait visible avec Lepen au pouvoir, d'ailleurs je ne pense pas que dans cette hyphotèse il ne ferait autre chose que ses équivalents européens Jorg Haider en Autriche, Pym Fortuin en Hollande, droite populiste suisse, belge ou d'Europe de l'Est (mais l'U.M.P. n'est-elle pas populiste ?), etc... Ces gens là sont ou étaient ces dernières années au pouvoir en Europe sans que ces pays aient retrouvé la situation que la France a connu dans les années 1940.

Ibrahima

cela devient inquiétant en europe ou les nationnalistes progressent de plus en plus lotrela avec Sarko lui il est plus futile il se dit démocrate okok avec des pincées de populisme mdrmdr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je rejoins un peu polonez dans ses propos quand il parle d'assistanat. Trop de social tue le goût de l'effort. Il y a des tas d'exemples qui le montre. Et il est vrai également que brider la volonté d'entreprendre n'est pas forcémment ce qu'il y a de meilleur.

Et bien entreprends?

Pourquoi rester dans une boite comme la SNCF qui t'empeche de t"envoler avec tes petites ailes ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et bien entreprends?

Pourquoi rester dans une boite comme la SNCF qui t'empeche de t"envoler avec tes petites ailes ?

Clair que j'ai du mal a comprendre l'attitude de certains, qui feront tout pour préserver leurs "privileges", ce qui est tout a fait legitime, mais qui se jetterons sur les plus démunis de nos concitoyens car ils estiment que toucher le RMI, 430 euros par mois, c'est trop...

C'est ce qu'il y a de plus facile de taper sur les plus fragiles, alors que nous savons tous que, si nous en sommes arrives ici, c'est sous l'actions des differents gouvernements qui ont toujours privilégié la bulle financiere au detriment du bien etre global. Vous dénoncez la casse du service public par le gouvernement, mais vous agissez comme lui en vous attaquant à d'autres couches de la population encore plus exposées que vous...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Clair que j'ai du mal a comprendre l'attitude de certains, qui feront tout pour préserver leurs "privileges", ce qui est tout a fait legitime, mais qui se jetterons sur les plus démunis de nos concitoyens car ils estiment que toucher le RMI, 430 euros par mois, c'est trop...

C'est ce qu'il y a de plus facile de taper sur les plus fragiles, alors que nous savons tous que, si nous en sommes arrives ici, c'est sous l'actions des differents gouvernements qui ont toujours privilégié la bulle financiere au detriment du bien etre global. Vous dénoncez la casse du service public par le gouvernement, mais vous agissez comme lui en vous attaquant à d'autres couches de la population encore plus exposées que vous...

Ce ne sont pas les 430 € sont sont de trop c'est toute la fiscalité que ce genre de chose engendre. ET vous savez tous que bon nombres de personnes ont perverties le systeme en bénéficiant d'une coté des aides sociales et en refusant de boulot de l'autre coté ou encore en travaillant au "black". Il n'y aurait pas ce genre de rejet s'il n'y avait pas eu ces dérapage.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En parlant d'assistanat, voilà mon cas : je suis actuellemet à la recherche d'un emploi, et je touche une indemnité de privation d'emploi supérieure au SMIC. koiquesse

Certes je ne crache pas dessus, mais je "gagne" plus que beaucoup de gens autour de moi.

Je suis gênée, pas révoltée, mais je ne trouve pas ça normal. helpsoso

Et pourtant tout cela ne m'enlève pas le gout de l'effort, l'envie de travailler. C'est une valeur qui m'a été inculquée et j'ai besoin de travailler pour me sentir bien, pas seulement besin d'avoir un bon revenu... La France qui travaille comme dit Sarko... :Smiley_19:

Edit pour précision: je suis indemnisée par la CPR, pas par les ASSEDIC.

Modifié par ororboss
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je rejoins un peu polonez dans ses propos quand il parle d'assistanat. Trop de social tue le goût de l'effort. Il y a des tas d'exemples qui le montre. Et il est vrai également que brider la volonté d'entreprendre n'est pas forcémment ce qu'il y a de meilleur.

Qui sont les assistés aujourd'hui en France?

Pour 2006, les prestations ASSEDIC totalisent environ 30 milliards d'euros ( revenu de remplacement et Allocation de Solidarité Specifique). Cette somme constitue une des composantes du budget de l'UNEDIC, organisme gèré majoritairement par le MEDEF. Hors l'UNEDIC a egalement financé en 2006 65 milliards d'euros aux entreprises, sous forme de suventions, de primes et d'exonerations en tout genre, l'objectif étant une baisse sensible du chomage. Le resultat est éloquent : une baisse du chomage insignifiante, tres loin de ce qui est annoncé par le gouvernement (qui compte le nombre de chomeurs indemnises et non pas l'augmentation du nombre d'emplois) et une augmentation massive des contrats precaires.

les 65 millards d'euros concédés par l'UNEDIC aux entreprises ( qui sont financés par nos impots) n'ont servi strictement a rien au niveau du chomage mais ont visiblement montré que le MEDEF sait offrir de jolis cadeux aux entreprises, sans aucune contrepartie...

Recemment le MEDEF a refusé toute legislation sur la caution ecologique, qui consiste à mettre en place une caution qui sera retirée si l'entreprise pollue ( souvenez vous de metaleurop). le MEDEF a egalement fait pression sur le parlement pour reporter l'examen des "class actions", qui donne la possibilité aux particuliers de se regrouper en justice derrière une plainte collective. Ces deux exemples sont sans équivoque sur la volonté du MEDEF à se désinterresser de l'evolution de la société francaise et se concentre uniquement sur la préservation des bénéfices immediats que degagent les entreprises.

Il est clair que le MEDEF est le syndicat le plus conservateur et le plus retrograde de France, et qu'aujourd'hui les plus grands assistes dans ce pays, ce sont ses membres...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Recemment le MEDEF a refusé toute legislation sur la caution ecologique, qui consiste à mettre en place une caution qui sera retirée si l'entreprise pollue ( souvenez vous de metaleurop). le MEDEF a egalement fait pression sur le parlement pour reporter l'examen des "class actions", qui donne la possibilité aux particuliers de se regrouper en justice derrière une plainte collective. Ces deux exemples sont sans équivoque sur la volonté du MEDEF à se désinterresser de l'evolution de la société francaise et se concentre uniquement sur la préservation des bénéfices immediats que degagent les entreprises.

Il est clair que le MEDEF est le syndicat le plus conservateur et le plus retrograde de France, et qu'aujourd'hui les plus grands assistes dans ce pays, ce sont ses membres...

Du point de vue du MEDEF c'est logique, ils ne vont pas non plus se tirer un balle dans le pieds, C'est a nos dirigeant politiques de faire avancer les chose en légiferant sur le sujet.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Du point de vue du MEDEF c'est logique, ils ne vont pas non plus se tirer un balle dans le pieds, C'est a nos dirigeant politiques de faire avancer les chose en légiferant sur le sujet.

C'est beau tout plein ce que tu avances, mais tu constateras que le MEDEF a une enorme influence sur le parlement car celui ci est, par le biais de la majorité absolue de l'UMP, aux pieds de ce syndicat... Donc il est evident que le parlement ne va pas légifèrer en defaveur du MEDEF...

Est ce normal que ce soit le contribuable qui paye les consequences des pollutions industrielles? Les indemnites de licenciement apres un depot de bilan tres juteux pour les actionnaires? Les aides à l'emploi alors qu'aucun resultat n'est constaté et que les grandes entreprises se goinfrent de benefices?

Remarque, tu n'as pas tort, les politiques legifèrent sur le sujet, afin de favoriser toujours un peu plus les grandes entreprises... Au detriment du contribuable et du developpement durable!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Durant ces 25 dernieres années la gauche et la droite ce sont succedés au gouvernement et il ne me semble pas que la gauche ait entrepris quelque chose sur le sujet (il est evident que ce serait plus surprenant de la part de la droite)
:Smiley_24:

Et ben tu vois, il y a un point sur lequel nous sommes entièrement d'accord! okok

Si aujourd'hui on propose de supprimer les aides sociales en echange de l'assurance que chacun ait une activite professionnelle correctement rémunérée et une formation qu'il a choisit, je fonce...

Mais cela ne se produira pas de sitot.. je site un economiste qui a dit texto sur Europe 1 " le pire ennemi des profits , c'est le plein emploi." pascontent

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Ce que ferait Sarkozy les 100 premiers joursx.gifx.gif

2209841.gifLe candidat détaille dans Le Parisien les mesures qu'il entend prendre au cours des 100 premiers jours de son mandat s'il est élu.

2209841.gifIl promet de faire voter un "paquet fiscal" dès juillet qui comprendra notamment la défiscalisation des intérêts de l'emprunt pour l'achat d'un appartement.

- le 21/02/2007 - 09h08

Dans une interview publiée mercredi par Le Parisien, Nicolas Sarkozy annonce toutes les mesures qu'il entend prendre au cours des 100 premiers jours de son mandat, s'il est élu. Il s'engage ainsi à voter dès juillet un collectif budgétaire qui comprendra : l'exonération de cotisations sociales et d'impôts sur le produit des heures supplémentaires, qui seront payées de la même façon dans toutes les entreprises ; la défiscalisation des intérêts de l'emprunt pour l'achat d'un appartement ; la suppression des droits sur les successions et les donations "pour 90% des Français"; la possibilité pour un contribuable soumis à l'impôt sur la fortune d'investir jusqu'à 50.000 euros dans des PME françaises "quelles qu'elles soient, c'est-à-dire pas seulement les plus innovantes".

La question de l'abaissement du bouclier fiscal de 60% à 50% du revenu, "plus complexe", sera traitée à l'automne, précise le candidat, qui entend aussi défiscaliser "pour dix ans" les biocarburants et demander aux partenaires européens de la France la baisse à 5,5% de la TVA sur les produits écologiques.

Pas de piquet de grève

Nicolas Sarkozy souhaite aussi engager un "paquet social" qui comprendra les mesures dont il ne "discute pas et celles qui seront soumises à la concertation". "Ainsi, la loi sur le service minimum dans les services publics n'a pas à être discutée. Elle est plébiscitée par les Français (...) Elle sera votée à l'été." "C'est la même chose pour le vote obligatoire à bulletins secrets au bout de huit jours de grève dans les entreprises et les universités en grève", ajoute Nicolas Sarkozy, qui précise que si la majorité est favorable à la reprise du travail, la minorité pourra continuer à faire grève. "Cela veut juste dire qu'il n'y aura pas (...) de piquets de grève."

Le candidat de l'UMP réaffirme son intention de réformer les régimes spéciaux de retraite : "La négociation commencera tout de suite. Il faudra être prêt pour 2008." En ce qui concerne la lutte contre la délinquance, il promet deux réformes rapides : l'abaissement de la majorité pénale de 18 à 16 ans pour les mineurs récidivistes ; des peines planchers pour les multirécidivistes majeurs (50% de la peine prévue à la première récidive, 75% à la deuxième, 100% à la troisième).

http://neufportail.lci.fr/infos/elections-...ers-jours-.html

qui précise que si la majorité est favorable à la reprise du travail, la minorité pourra continuer à faire grève. "Cela veut juste dire qu'il n'y aura pas (...) de piquets de grève."

Là je ne comprends pas cartonrouge

Modifié par ____
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Imaginons :

seuls (et déjà nombreux) les Agents de Conduite sont en grève à 100 %...

au bout de 8 jours, l'ensemble du personnel de la SNCF (sauf les ADC qui ont décidé de boycotter le vote) vote à la majorité (et même une large majorité car ça ne lui coûte rien) la poursuite de la grève...

Les ADC sont ils obligés de continuer la grève alors qu'ils viennent d'obtenir satisfaction sur toute la ligne à l'issue d'une négociation de plus de 24 heures non-stop...?

cartonrouge

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour information, une petite réponse que je viens de faire à nos amis du Forum Auto : http://www.forum-auto.com/les-clubs/sectio...379701-1190.htm

J'ajoute que le décret du 08 juin 1946 maintient provisoirement le régime spécial, ce qui ce traduit dans les articles L 711-1 et R 711-1 du Code de Sécurité Sociale. Dans l'esprit du législateur de l'époque, au sortir de la seconde guerre, ce maintient devait ce faire jusqu'à alignement du régime général sur la base des régimes spéciaux...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut Jay,

je crois que tu pisses dans un violon. Laisse les donc mariner dans leur médiocre sottise. On leur montrerai une chaussure noire, ils soutiendraient qu'elle est blanche...

Ibrahima

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut Jay,

je crois que tu pisses dans un violon. Laisse les donc mariner dans leur médiocre sottise. On leur montrerai une chaussure noire, ils soutiendraient qu'elle est blanche...

Ibrahima

Salut Ibrahima, même si un seul d'entre eux veut bien admettre la réalité, ce sera déjà ça !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Evangéliser sur le forum le plus sot du monde, porter la bonne parole sur l'un des territoires les plus beauf du net... Ce n'est pas la C.G.T. mais une confrèrie dominicaine qu'il aurait fallut choisir... cartonrouge

Ibrahima

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour information, une petite réponse que je viens de faire à nos amis du Forum Auto : http://www.forum-auto.com/les-clubs/sectio...379701-1190.htm

J'ajoute que le décret du 08 juin 1946 maintient provisoirement le régime spécial, ce qui ce traduit dans les articles L 711-1 et R 711-1 du Code de Sécurité Sociale. Dans l'esprit du législateur de l'époque, au sortir de la seconde guerre, ce maintient devait ce faire jusqu'à alignement du régime général sur la base des régimes spéciaux...

Je salue ton courage Jay mais j'ai lancé un nouveau sujet hier à propos de la SNCF sur un autre forum et c'est pas triste.Voici le lien http://forum.hardware.fr/hfr/EmploiEtudes/...jet_15854_1.htm

Modifié par ____
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aujourd'hui notre retraite est calculée sur la base du nombre d'annuités de travail, le tout sur 37,5 années...

Demain ce sera sur 40... puis 42 en 2012...

Il y a un détail que tout le monde oublie (ou ignore, Sarkozy sans doute n'y connaît pas grand chose) c'est que cette histoire de 37,5 ou 40 ans de cotisation au régime n'est qu'un détail par rapport au reste :

- le nombre d'années prises en compte dans le calcul du salaire annuel moyen bien sûr, mais aussi

- la durée de cotisation tous régimes confondus, qui détermine la décote entre 60 et 65 ans (jusqu'à 25% de décote, excusez du peu)

- le mode de revalorisation des salaires portés au compte.

Quand on calcule le salaire annuel moyen sur les 25 meilleures années on ne peut pas les additionner simplement, il faut les revaloriser pour tenir compte de l'évolution des prix. Seulement voilà : jusqu'en 1993 la revalorisation se faisait en fonction de l'évolution moyenne des salaires, ce qui permettait de maintenir le taux de remplacement (retraite/dernier salaire). Depuis, elle se fait en fonction de l'évolution moyenne des prix, ce qui est moins favorable, contrairement à ce qu'on pourrait croire, car l'augmentation moyenne des salaires englobe l'effet des promotions et elle est donc plus forte que celle des prix (même s'il y a perte de pouvoir d'achat du point de rémunération).

Bref, la réforme de 1993 a comporté 3 mesures, dont le passage de 37,5 à 40 ans de la durée requise tous régimes confondus n'était que la moins douloureuse.

Puis en 2003 il y a eu le passage de 37,5 à 40 de la durée requise au régime général, mais avec en compensation un taux de décote moindre (1,25% par trimestre manquant au lieu de 2,5% auparavant) et bien sûr la "programmation" de l'allongement progressif des deux durées (régime général et tous régimes confondus) à 41 ans (de mémoire).

Tout ça pour dire que depuis 14 ans maintenant, les conditions du régime général se dégradent petit à petit mais que les intéressés ne comprennent pas très bien comment parce qu'ils ne s'en préoccupent pas vraiment. Mais de temps en temps un magicien leur montre notre régime du doigt et il est tentant d'y voir la cause de tous les maux des régimes de retraite...

Cela dit, il faut quand même garder à l'esprit que notre régime ne délivre que des petites retraites, à 55 ans, en raison de la faible durée de cotisation effective et aussi, rappelons-le, parce que le taux maximal normal est de 74% (ou 75% si l'on fait 6 mois de "rabe") et que nous n'avons pas de retraites complémentaires (beaucoup d'abrutis comparent les 75% de notre régime aux 50% de la CNAV, en oubliant l'AGIRC et l'ARRCO...)

Aujourd'hui, si l'on cumule ce que gagne un cheminot tout au long de sa vie (salaire net + pension nette) en le revalorisant en fonction de l'évolution des prix, et que l'on compare cette somme à ce qu'aura gagné tout au long de sa vie un salarié du régime général, dans les mêmes conditions de salaire brut chargé (même charge salariale pour l'entreprise) on s'aperçoit que le cheminot aura gagné moins... ce qui après tout n'est pas injuste, puisqu'il aura travaillé moins longtemps. Il aura simplement bénéficié, en compensation d'un salaire net plus faible, d'une retraite plus longue.

Ou est l'injustice?

Modifié par pompon
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour information, une petite réponse que je viens de faire à nos amis du Forum Auto : http://www.forum-auto.com/les-clubs/sectio...379701-1190.htm

J'ajoute que le décret du 08 juin 1946 maintient provisoirement le régime spécial, ce qui ce traduit dans les articles L 711-1 et R 711-1 du Code de Sécurité Sociale. Dans l'esprit du législateur de l'époque, au sortir de la seconde guerre, ce maintient devait ce faire jusqu'à alignement du régime général sur la base des régimes spéciaux...

salut JAY17!!

allez je vais t'aider un peu je m'inscris sous "citroeniste ou citroeniste75"

j'arrive pas à me coucher alors je vais aller casser du kéké... helpsoso

qui m'aime me suive.... lotrela

Modifié par citroeniste
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

salut JAY17!!

allez je vais t'aider un peu je m'inscris sous "citroeniste ou citroeniste75"

j'arrive pas à me coucher alors je vais aller casser du kéké... helpsoso

qui m'aime me suive.... lotrela

Oui, je vois ça ! Tu as d'ailleurs des réponses, mais garde ton calme !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...