Aller au contenu

paulolau

Membre
  • Compteur de contenus

    504
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

paulolau a gagné pour la dernière fois le 9 août 2018

paulolau a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

273 Brûlant

À propos de paulolau

  • Rang
    Eurostar

Infos Personnelles

  • Ville
    Toulon
  • Hobbies
    velo - train - famille !

Infos Métier

  • Entreprise
    Acme
  • Service
    ambiance
  • Métier & Lieu
    comique

Visiteurs récents du profil

2 929 visualisations du profil
  1. Oui je sais : excusez moi certains s étonnent de l achat de nouvelle locomotive. Hors, la rénovation de certaines de ces locomotives, c est pas moins cher que le neuf ! surtout quand des constructeurs font de la construction à la châine !
  2. Pour réagir à CC27001 , vue sur transportrail.canalblog.com Pour un montant de 12,2 M€, 6 locomotives (BB 26000) ont été acquises et vont être adaptées pour le service régional (Grand Est) c est pas donné vu le prix de locomotives neuves
  3. c est une excellente remarque
  4. petit exemple avec les locotracteurs y8000 ou y7100 parlons chiffres la rénovation coutait seulement 4 fois moins cher que du neuf (vu dans rail passion) MAIS la rénovation permettait de prolonger le matériel 10 (15 ans maximum) - quand un loctracteur neuf, c est 30 voire 50 ans de service ! en clair, le coût de revient n est pas si avantageux que ça : d une part, car les constructeurs ferroviaires sont dans une logique de production de masse (donc baisse des côuts de production du neuf + matière première abordable + intégration dès la conception des normes) d autre part, le cout des rénovations augmente car il y a de plus en plus de normes à respecter et comme on est sur des petites séries , le cout est plus important la différence matériel neuf - matériel ancien rénové s estompe sans compté la maintenance, les nouveaux matériels sont informatisés, construit dans une logique modulaire (facilité de remplacer un composant sans immobiliser l engin) et réutilisation de composants poids lourd déjà existant La SNCF profite de marchés commandé à Vossloh - stadler pour avoir un produit au meilleur prix (si c est pas une commande sur étagère !) PS : au milieu des années 60, il y a eu une polémique interne à la SNCF : certaines personnes ont estimé que la rénovation des anciennes voitures des compagnies n étaient pas pertinente et qu il aurait mieux valu commandé du matériel neuf qui aurait permi une standardisation (réduction des coûts de maintenance) et offrir un confort aux voyageurs bien meilleur que celui qu ils ont connu (et qui les a fait fuir vers la voiture particulière) source l encyclopédie des voitures de la sncf PPS : les DE 18 sont fabriqué à valence en espagne ?
  5. Pour les équipements wifi, ils peuvent être ré-utiliser sur d autres matériel quand au "manque" de matériel, je me pose des questions sur le parc de Z2N excedentaire suite à l arrivée massive de Regio 2N et de RER NG dans les années à venir (superbe hors sujet !)
  6. il fallait profiter des travaux sur la ligne des coquetiers aulnay - bondy pour : - construire une tranchée couverte sous la ligne des coquetiers pour une branche du RER E - conserver en surface l espace pour une ligne de tramway simple cela n a pas été fait et c est bien dommage comme dit précédemment le RER E permet de répondre au besoin de la clientèle de Roissy quand à la branche aulnay - roissy , on l aurait mis à quatre voies
  7. L année 2019 commence mal pour le Regio 2N https://www.bfmtv.com/economie/transilien-la-sncf-accumule-les-pannes-sur-ses-nouveaux-trains-bombardier-1624280.html#xtor=AL-68 http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/defaillances-des-trains-regio-2n-bombardier-s-explique-01-02-2019-8001696.php "Des vis mal serrées, des câblages déficients" Les défauts constatés par la SNCF sont, selon le directeur du Transilien, "des non-qualités industrielles, comme des vis mal serrées, des câblages déficients (...)
  8. 11 x73500 sont en réparation différées 5 autres sont garés en bon état
  9. avec le systéme de construction en tunnelier, on peut faire facilement justifié l explosion des devis pas en tranchée couverte
  10. il y a bien les VO 2N mais .... si la région Normandie ne veut plus de V2N
  11. l utilisation du deuxieme pantographe au démarrage cela concerne surtout le courant continu par un calcul du tonnage du train, on peut savoir si la locomotive peut tirer le train au démarrage sinon il y a risque que la locomotive tire sur la ligne avec l électronique de puissance, plus aucun risque de tirer une intensité trop grande
  12. faut passer par le site sncf recrutement
  13. francilien et régio 2 N ont ils obtenu ce label ?
  14. la SNCF a fait un appel d offre pour déléguer une partie du recyclage à un opérateur privé - le centre de recyclage ouvrirait fin 2019 En raison de la présence d amiante, la vente est légalement (législation européenne) impossible - même si les USA arrivent à écouler leurs machines , eux (mais vu la lourdeur des engins, l estonie regrette son choix) Quant aux locomotives présentes, la généralisation des automotrices, le coût d entretien et de fonctionnement des locomotives , le coût des rénovations expliquent leurs radiations (Cf BB 7600, une "réussite" ) On est d accord que la radiation des sybic et y 8000 est sujet à discussion
  15. Plusieurs raisons explique ce choix de BFC de choisir des régiolis - il aurait fallu former les conducteurs à un nouveau type de train - il aurait fallu un nouveau centre de maintenance - il permet un parc homogène et de faire des UM - les performances meilleures et les échanges facilités grâce au rapport "nombres de passagers par porte" La région ne veut pas se positionner tout de suite sur les missions bassin parisien - Peut être que la région espère récupérer des rames V2N et des Z2N radié que la région Ile de France n'estiment plus nécessaire pour son activité (hypothèses)
×
×
  • Créer...