Jump to content

NEMO94

Membre
  • Content Count

    2458
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

NEMO94 last won the day on March 23 2018

NEMO94 had the most liked content!

Community Reputation

1155 Explosif

About NEMO94

  • Rank
    Turbotrain
  • Birthday 02/13/1972

Infos Métier

  • Entreprise
    -
  • Service
    non

Recent Profile Visitors

18609 profile views
  1. Les quais à Blancarde reçoivent sans problème une compo TGV UM, mais malgré les travaux récents, la gare n'est pas vraiment adaptée, et les quais sont quand même étroits. @assouan : Pas forcément hors sujet, quand tu n'a plus que du 2N pour faire les Paris/Toulon/Nice, il faut bien faire des arbitrages pour optimiser le remplissage des trains. Mais la desserte de Toulon a toujours été un mix entre des Marseille prolongés, notamment pour le 1/2 tour Hyères, et des arrêts des trains Paris/Nice sans rebroussement à Saint-Charles. Puis patatras, les Ouigo débarquent, et on décide que les Nice vont désormais rentrer à Saint-Charles, puis être directs entre Marseille et Paris, tandis que les Paris/Marseille seront omnibus. Les temps de parcours ne sont plus la priorité depuis quelques années, quand les bolides Marseille étaient vendus en 3h, une conjonction de facteurs favorables permettait de faire assez aisément 2h50, et mon record de 3h39 sur un Paris/Toulon direct n'est pas prêt de tomber...
  2. Raison purement commerciale le rebroussement de quasiment tous les Paris/Nice à Marseille, sauf 1 A/R et les 2 A/R Ouigo. Les commerciaux de OUI SNCF se disent que celui qui fait Paris/Nice n'est pas à 20 min près, sinon il prend effectivement l'avion, et celui qui s'arrête à Marseille est content puisque les Nice avec rebroussement sont majoritairement sans arrêt entre Paris et Marseille, en zappant Aix TGV et Avignon TGV.
  3. https://www.francebleu.fr/infos/transports/navette-air-france-entre-bordeaux-et-paris-clap-de-fin-annonce-cette-semaine-1593436367
  4. Dans l'article du Parisien, on n'apprend pas grand chose, des cheminots, embauchés au statut, sont dragués par d'autres boîtes qui semblent proposer une meilleure rémunération, et ciblent des métiers très spécifiques, pour lesquels on peut difficilement trouver des gens déjà formés et immédiatement opérationnels ailleurs qu'à la SNCF. La RATP ferait notamment partie des entreprises qui cherchent à débaucher des cheminots (pour CDG Express, pour le GPE ?) Un des cheminots interrogés précise qu'avant de quitter le statut, il travaillait au noir sur ses jours de repos pour augmenter ses revenus.
  5. Ca s'est fait à France Télécom (actuelle Orange) et sans doute en projet dans la fonction publique, qui voit aussi apparaître la rupture conventionnelle. A chaque personne concernée de juger si les contreparties proposées en échange de l'abandon du statut sont intéressantes ou pas. C'est aussi le retour (discret) du grand-père dont on a beaucoup causé fin 2019 au moment de la réforme (suspendue) des retraites, avec de nombreux commentateurs très libéraux qui affirmaient qu'un statut ça s'éteint ou ça se rachète...
  6. Fini les jaunards à Marseille...
  7. Oui, ça on le sait depuis la mise en place des cartes Avantage et Liberté, mais dans le cas présent, pour le moment aucune communication de la région à destination des voyageurs. Donc on n'a pas la réponse. Mais un parcours TGV + TER si le segment TER est facturé plein pot, dans certains cas ça va faire mal...
  8. Là on ne causait pas de Morlaix - Roscoff ou de Bussereau-sur-Creuse - Felletin, mais de capter une partie du trafic point à point qui va devoir effectuer un report modal en cas d'interruption définitive de certaines liaisons aériennes domestiques. Sur Orly - Lyon, on est d'accord, la clientèle de ces vols est à 95 % des voyageurs en correspondance avec un vol long courrier, sur Orly - Bordeaux ce n'est pas le cas. Et le jour où le taquet ne sera plus à 2h30 mais à 3h, ou 3h30 ça ne sera plus du gadget... https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/06/23/le-gouvernement-veut-bannir-l-avion-des-petites-lignes-en-france_6043854_3234.html Dans l'aérien, les "petites lignes" ce n'est pas tout à fait la même chose que dans le ferroviaire. Les petites lignes, ce sont les Paris - Aurillac, Paris - Brive, Paris - Agen, Paris - Castres, Paris - Rodez, Paris - Tarbes, et la fameuse "Air Wauquiez" entre Paris et Le Puy-en-Velay. Plus de subventions, ce sera la fin de ces lignes, et la fermeture de nombreux petits aéroports de province.
  9. La seule chose qui va intéresser les voyageurs, les cartes commerciales SNCF seront-elles toujours acceptées sur du TER sec ?
  10. IDFM est un Etablissement Public Administratif, le coup de la cessation de paiement c'est un effet de manche pour demander à l'Etat d'intervenir, je ne sais pas comment ça se passait du temps du STP, ça mériterait qu'un expert nous fasse un topo sur la gouvernance et le financement des TC en région IDF.
  11. Je crois que le message est maintenant passé, notre jeune ministre peut passer à autre chose. Si les lignes concernées restent autorisées en alimentation de hub pour pré/post acheminement LC, les Easyjet ou Ryanair ne se battront pas pour faire du point à point entre Orly et Lyon, ou entre Orly et Nantes. Pour Bordeaux, c'est moins évident, mais le ferroviaire se heurte au niveau des péages sur SEA. Là où ça va être moins facile, c'est quand le curseur des 2h30 va bouger, vers les 3h00 ou 3h30 donc avec bien plus que 3 radiales qui pourraient sauter...
  12. Déjà fait, augmentation des prix pour les voyageurs Business avec la création de la carte Liberté, rentabilisation des m² en gare avec le remplacement des bulles accueil par des kiosques commerciaux et nouvelles boutiques dans les grandes gares, quand au grand ménage dans l'offre TGV tout laisse à penser qu'il va se poursuivre au SA 2021. La politique de volume se poursuit dans les Ouigo, ça marchait avant le Covid, à voir si ça marche toujours après.
  13. Valérie elle veut un chèque pour IDFM donc elle fait monter la pression ! Par contre cet été le service allégé il risque d'être vraiment allégé en juillet et en août.
  14. Je pensais que les frontières de l'espace Schengen étaient fermées jusqu'au 1er juillet ? Et que la frontière entre l'Espagne et la France était fermée jusqu'au 21 juin ! Mais pour la main d'oeuvre détachée, ces nouveaux esclaves des temps modernes, tout semble possible. Reprise des vols long courrier et ouverture officielle des frontières extérieures de l'UE le 1er juillet, on attend la vraie 2ème vague...
  15. Il n'y aura pas d'interdiction générale des vols intérieurs, le débat est plutôt depuis quelques jours de savoir où on fixe le taquet (2h30 en train, 3h00 en train, 4h00 en train) et il semble aussi y avoir un autre sujet, le prix anormalement bas de certains billets d'avion, en Autriche on envisage de fixer un prix plancher, plus de billet à moins de 40 € : https://www.lci.fr/planete/low-cost-faut-il-supprimer-les-billets-d-avion-a-moins-de-40-euros-2157109.html Quand au prix des billets de train, la SNCF a montré qu'elle sait faire de la grande vitesse à pas cher avec les Ouigo.
×
×
  • Create New...