Aller au contenu
231D419

Chemin de fer du Blanc-Argent

Messages recommandés

Invité necroshine

http://www.lagazettedescommunes.com/61853/la-ligne-ferroviaire-le-blanc-argent-menacee-faute-d%E2%80%99entente/

La ligne ferroviaire Le Blanc-Argent menacée faute d’entente

Le chemin de fer à voie métrique doit être sécurisé d’urgence, mais des élus refusent de financer les travaux et renvoient la balle au conseil régional.

En rappelant le 30 mars que « la volonté de la région Centre de pérenniser la ligne ferroviaire demeure intacte », Jean-Michel Bodin, vice-président du conseil régional en charge des Transports, a quelque peu calmé les esprits.

La polémique agite en effet le milieu politique sur le devenir de cette petite ligne ferroviaire à voie métrique qui circule dans le Loir-et-Cher et l’Indre.

Le BA (Le Blanc-Argent) transporte chaque année 350.000 personnes, essentiellement des lycéens. Mais l’été dernier, la SNCF a décidé d’abaisser de 70 à 40 km/h la vitesse de cet autorail sur la section Salbris-Luçay le Mâle pour des questions de sécurité.

Des investissements importants, chiffrés d’abord à 20 millions d’euros puis ramenés à 12 millions, doivent en effet être entrepris rapidement pour pousser à nouveau la vitesse à 70 km/h.

Conseil général et intercos sollicités à hauteur de 4 millions

La région et RFF se sont engagés à apporter chacun 4 millions. Il manque donc 4 millions que la région demande aux collectivités (conseil général de Loir-et-Cher et communautés de communes).

Mais ces collectivités, en majorité de droite, se sont élevées contre ce projet. Ainsi Maurice Leroy, président du CG 41 (et ministre de la Ville) a estimé sa « stupéfaction » devant cette demande « car l’organisation des services ferroviaires régionaux de voyageurs incombe au conseil régional et à lui seul ».

Près de Romorantin, le Pays de Grande Sologne a aussi refusé « ce transfert de charges au détriment des communautés de communes, des pays et des conseils généraux ».

Pourtant le dossier presse : la ligne aurait déjà perdu en quelques mois entre 20 et 30% de ses utilisateurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

http://www.lagazettedescommunes.com/70641/la-ligne-ferroviaire-le-blanc-argent-dans-l%E2%80%99attente-de-financement/

Les travaux pour sécuriser ce chemin de fer à voie métrique qui transporte d’abord des scolaires opposent le conseil régional à deux conseils généraux.

Une polémique a opposé mi-juillet 2011 le conseil régional du Centre aux conseils généraux de l’Indre et de Loir-et-Cher pour le financement des travaux de sécurisation de la ligne à voie métrique Le Blanc Argent qui transporte 350.000 clients par an dont 80% de scolaires.

Depuis juillet 2010, la SNCF a abaissé la vitesse de circulation à 40 Km/h sur le tronçon Salbris-Valençay. Pour revenir à la vitesse antérieure, des travaux chiffrés à 13,6 millions d’euros doivent être menés en urgence.

Mais, depuis un an, la situation est bloquée faute d’accord entre les partenaires. « Nous ne laisserons pas tomber Le Blanc-Argent », a insisté François Bonneau président (PS) du conseil régional qui devrait débloquer en septembre une enveloppe de 4 millions d’euros.

« Je suis étonné qu’un ministre ne connaisse pas la loi » – RFF de son côté, apportera 4,5 millions tandis que les villes de Romorantin, Salbris et leurs communautés de communes devraient s’associer au financement.

Pour boucler le plan de financement, le conseil régional s’est adressé aux conseils généraux de l’Indre et de Loir-et-Cher au titre de leur compétence dans le transport scolaire.

Mais pour le département de Loir-et-Cher, « les infrastructures et le fonctionnement de la ligne relèvent de la compétence exclusive de RFF et du conseil régional ».

Maurice Leroy président du département (et ministre NC de la Ville) s’offusque même de la demande régionale : « la ligne du Blanc Argent est la seule ligne de la région pour laquelle le conseil régional sollicite le financement des conseils généraux ».

« Je suis étonné qu’un ministre de la République ne connaisse pas la loi et qu’il ignore la campagne », lui a répondu Jean-Michel Bodin, vice-président de la région (PCF) en charge des transports

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

Ahhhh c'etait mieux avant comme on dit toujours,

quand c'etait la SNCF qui s'endettait pour toutes ces broutilles de lignes.....

Aujourd'hui RFF qui est la pour ça, se defausse sur les régions, départements, l'état....

Modifié par necroshine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0201642607603-transports-la-region-centre-et-rff-vont-restaurer-la-voie-ferree-du-blanc-argent-220882.php

Transports : la région Centre et RFF vont restaurer la voie ferrée du Blanc Argent

La région Centre a finalement porté de 4 à 9,1 millions d'euros sa participation à la rénovation de la petite ligne ferroviaire Le Blanc Argent. Cette voie métrique, qui irrigue le sud de la Sologne et le nord du Berry, était menacée de disparition. Le train ne roule plus qu'à 30 km/h au lieu de 70 et la fréquentation chute. La région avait sollicité les autres collectivités au nom de l'aménagement du territoire, du tourisme et du transport scolaire. Si les Epci de Salbris et Romorantin avaient accepté le principe, les départements du Loir-et-Cher et de l'Indre n'ont rien voulu entendre. A quelques jours des sénatoriales, le président de région (PS) François Bonneau a préféré calmer le jeu. RFF complète l'investissement, supérieur à 12 millions d'euros. Les travaux devraient débuter en fin d'année.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

Une fois de plus RFFse décharge sur les régions pour la rénovation du réseau ferré....

Pourquoi ne pas faire sauter RFF et donner la compétence directement aux région ??? Du moins sur les petites lignes régionales,

car sur les lignes traversant plusieurs régions le consensus risque d'etre difficile a trouver....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr

Il me semble que le montage soit 3/4 Region, et 1/4 RFF, ce qui représente pour cette dernière un peu plus de 3 millions d'€....

S'agissant d'amenagement du territoire et de mobilité des citoyens, essentiellement des scolaires, il est assez "honteux" de voir les CG concernés refuser leur participation..

A moins que là encore, les sociétés de car, contractualisant avec les CG au titre du transport scolaire, n'attendent qu'une chose, le deferrage de la ligne, au "hasard" pour en faire une "voie verte"...beurk beurk

Fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me semble que le montage soit 3/4 Region, et 1/4 RFF, ce qui représente pour cette dernière un peu plus de 3 millions d'€....

S'agissant d'amenagement du territoire et de mobilité des citoyens, essentiellement des scolaires, il est assez "honteux" de voir les CG concernés refuser leur participation..

A moins que là encore, les sociétés de car, contractualisant avec les CG au titre du transport scolaire, n'attendent qu'une chose, le deferrage de la ligne, au "hasard" pour en faire une "voie verte"...beurk beurk

Fabrice

Oui enfin moi je lis les travaux devraient débuter en fin d'année.....

questions :

les budgets sont ils réellement actés comptablement en conseil régional ? ça l'article ne le dit pas !

Par ailleurs nous sommes à 8 mois des législatives....alors éspérons que cela ne fera pas partie de promesses pseudo éléctorales de circonstance.....

Enfin sans vouloir jeter la pierre à qui que se soit, je connais peu de conseils généraux qui investissent lourdement dans le ferroviaire...tout simplement parce que ça ne relève pas de leur compétences...stricto sensu.

Pour terminer l'article dit que l'Indre et le loir et cher ont refusé toute participation si j'ai bien lu......

la région centre est présidée par une socialiste Marisol Touraine

Le CG de l'Indre par Louis Pinton UMP

Le CG du Loir et cher par Maurice leroy NC (nouveau centre).

ceci explique sans doute cela.......en grande partie!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui enfin moi je lis les travaux devraient débuter en fin d'année.....

questions :

les budgets sont ils réellement actés comptablement en conseil régional ? ça l'article ne le dit pas !

Par ailleurs nous sommes à 8 mois des législatives....alors éspérons que cela ne fera pas partie de promesses pseudo éléctorales de circonstance.....

Enfin sans vouloir jeter la pierre à qui que se soit, je connais peu de conseils généraux qui investissent lourdement dans le ferroviaire...tout simplement parce que ça ne relève pas de leur compétences...stricto sensu.

Pour terminer l'article dit que l'Indre et le loir et cher ont refusé toute participation si j'ai bien lu......

la région centre est présidée par une socialiste Marisol Touraine

Le CG de l'Indre par Louis Pinton UMP

Le CG du Loir et cher par Maurice leroy NC (nouveau centre).

ceci explique sans doute cela.......en grande partie!

Hé oui, ces deux blaireaux pourront se vanter de ne pas avoir gaspillé l'argent public pour amèliorer un mode de transport ringard...mais se regorgeront des millions dépensés pour l'installation de ronds-points routiers (ça c'est "porteur"!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr

Enfin sans vouloir jeter la pierre à qui que se soit, je connais peu de conseils généraux qui investissent lourdement dans le ferroviaire...tout simplement parce que ça ne relève pas de leur compétences...stricto sensu.

Pour les grands travaux de modernisations, les CG, au meme titre que d'autres collectivités sont sollicités dans des montages multiparticipants...

Pour info, les CG ont toujours des competences en matière ferroviaire extra urbains, même si l'usage est exception, heritage probablement des chemins de fer vicinaux et autres tramways... L'organisation des transports scolaires relève de leur compétence, c'est l'heritage de ces anciennes dispositions, ainsi que les lignes de cars qui les remplacerent.

Fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les grands travaux de modernisations, les CG, au meme titre que d'autres collectivités sont sollicités dans des montages multiparticipants...

Pour info, les CG ont toujours des competences en matière ferroviaire extra urbains, même si l'usage est exception, heritage probablement des chemins de fer vicinaux et autres tramways...

Oui mais à la marge....depuis la loi sru de 2000 ce sont bie les régions qui ont compétence....pour les cg c'est selon leur bon vouloir me semble t'il....

L'organisation des transports scolaires relève de leur compétence, c'est l'heritage de ces anciennes dispositions, ainsi que les lignes de cars qui les remplacerent.

Là dessus suis d'accord m^me si de nos jours les lignes de transports scolaires, n'ont plus grand choses à voir avec le parcours des des vicinaux et autres CFD...(Figure toi que cet aprem au CNFPT j'ai eu droit au laïus complet sur les compétence diverses et variées des départements.....et sur les changements risquant d'intervenir si la réforme territoriale est menée à bien en 2014....nonmais.)

Fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec la réforme des institutions à venir (il n'y aura plus que des conseillers territoriaux qui gèreront à la fois la région et les départements), je propose que les départements soient systématiquement associés à ce genre de dépenses, au prorata de leurs budgets. Quel leader politique crédible pourra relayer cette proposition ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec la réforme des institutions à venir (il n'y aura plus que des conseillers territoriaux qui gèreront à la fois la région et les départements), je propose que les départements soient systématiquement associés à ce genre de dépenses, au prorata de leurs budgets. Quel leader politique crédible pourra relayer cette proposition ?

Ha ben non voyons...si cette réforme (idiote à mon avis) se fait, chacun prêchera pour sa circonspriction et l'intérêt commun passera bien après.

Avant le STIF, le STP n'était composé que de représentants de l'état et des départements (aucun de la région), moralité chacun tirait de son coté et, si certains "grands" projets ont pu aboutir (la voix du président -représentant de l'état- était prépondérante), les propositions d'amèliorations locales n'aboutissaient jamais, aucun représentant d'un département n'acceptant que son voisin soit mieux servi.

La seule amélioration que l'on pourrait espérer (j'y mets les formes!) serait la fin de la concurence entre les autocars "départementaux" et les trains "régionaux" et un meilleur maillage du territoire avec des dessertes cohérentes...mais même là, j'ai des doutes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TRAM21

La seule amélioration que l'on pourrait espérer (j'y mets les formes!) serait la fin de la concurence entre les autocars "départementaux" et les trains "régionaux" et un meilleur maillage du territoire avec des dessertes cohérentes...mais même là, j'ai des doutes.

comme en Côte d'Or, où les cars du Conseil Général (de droite) sont en concurrence frontale (voire double emploi !) avec les TER et bus gérés par le Conseil Régional (de gauche)

beau gâchis !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

comme en Côte d'Or, où les cars du Conseil Général (de droite) sont en concurrence frontale (voire double emploi !) avec les TER et bus gérés par le Conseil Régional (de gauche)

Cette situation n'est pas spécifique à la Côte-d'Or. Dans la communauté d'agglo de Clermont-Fd les cars du conseil général sont accessibles avec un titre de transport urbain (pour des trajets à l'intérieur du périmètre de l'agglo), tandis que les cars TER qui assurent les mêmes relations sont soumis à la tarification SNCF.

Autre forme de concurrence : les somptueux aménagements routiers des conseils généraux, qui incitent à l'utilisation de la voiture y compris sur des relations couvertes par le rail.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette situation n'est pas spécifique à la Côte-d'Or. Dans la communauté d'agglo de Clermont-Fd les cars du conseil général sont accessibles avec un titre de transport urbain (pour des trajets à l'intérieur du périmètre de l'agglo), tandis que les cars TER qui assurent les mêmes relations sont soumis à la tarification SNCF.

Autre forme de concurrence : les somptueux aménagements routiers des conseils généraux, qui incitent à l'utilisation de la voiture y compris sur des relations couvertes par le rail.

Hélas je crois que tu enfonces des portes ouvertes......

Les CG sont en général le reflet de la grande majorité de leurs électeurs et mène la politique qui satisfait cette grande majorité....qui est loin d'être utilisatrice a tout crin des transports en communs....

On peut être contre cette politique du car à 2€....

Il n'en demeure pas moins qu'il y a des usagers adeptes de cette solution économique.....

Juste une question :

Je prends l'exemple de Brest Quimper où à ce jour, les performances du car départemental équivalent celles du train dans 98% des cas....

Le train coute 10€

Le car coute 6 € (c'est du reste la seule ligne où le car n'est pas 2€...)

Que faut il faire question tarification ?

Mettre le train à 6€ ou aligner le car sur le prix du train à 10€ ?

Vaste sujet .....belle étude de cas....qui ne se résume pas à un simple affrontement cars départementaux/ trains !

nonmais

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Blanc-Argent sur de nouveaux rails à la rentrée de la Toussaint

La réhabilitation de la ligne ferroviaire entre Salbris et Valençay devrait permettre sa remise en service à partir du mois d’octobre 2012, pour ses usagers avec 70 km/h enfin retrouvés au compteur ...

A lire ici :

http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2012/07/11/Le-Blanc-Argent-sur-de-nouveaux-rails-a-la-rentree-de-la-Toussaint

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

Bravo a tous ceux quiont crus en ce projet, et, se sont battus pour.....

70km/h, c'est la vitesse historique de la ligne, ou c'etait déja une vitesse abaissée ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo a tous ceux quiont crus en ce projet, et, se sont battus pour.....

70km/h, c'est la vitesse historique de la ligne, ou c'etait déja une vitesse abaissée ?

Bonjour,

D'après leur site web, la vitesse était de 70 km/h.

" 2270 tonnes de rails attendent le début des travaux qui est prévu pour mars 2012, la fin étant programmée pour la rentrée scolaire, début septembre 2012. Les temps de parcours retrouveront l'état initial, lié à une vitesse limite en ligne de 70 km/h "

Voir ici :

http://j.liennard.free.fr/ba-pages/historique.htm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

De l'autre côté du lac Léman, une telle ligne avec un tel armement serait parcourable à 100 km/h avec du materiel dernier cri...

Mais bon, 70 c'est toujours mieux que 40.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

De l'autre côté du lac Léman, une telle ligne avec un tel armement serait parcourable à 100 km/h avec du materiel dernier cri...

Mais bon, 70 c'est toujours mieux que 40.

Je me serai plus attendu a une VL a 100, ou approchant....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...