Aller au contenu
kerguel

Supprimer les voitures de 1ère classe. Pour ou contre

D'accord pour la suppression des voitures de 1ère classe  

70 membres ont voté

  1. 1.

    • Plutôt pour
      16
    • Plutôt contre
      49
    • Ne se prononce pas
      5


Messages recommandés

Petit devoir de vacances d'été :cool:

Courant Juillet 2011, c'est de l'autre côté des Alpes, que les jeunes socialistes suisses ont sorti cette idée du chapeau.

http://www.lematin.ch/actu/suisse/supprimer-la-1er-classe-pour-gagner-de-la-place-dans-les-trains

"Supprimer la 1ere classe pour gagner de la place dans les trains

C'est la proposition des Jeunes socialistes suisses, qui constatent que les wagons de première classe sont à moitié vides tandis que ceux de seconde sont bondés.

La proposition de créer des trains sans différence de classe est bien entendu symbolique pour les socialistes, mais le président David Roth rappelle par ailleurs dans le «Blick» que, concrètement, «un siège en première classe rapporte moins aux CFF qu'un siège en seconde».

Les Jeunes socialistes estiment par ailleurs que le confort de la seconde classe est suffisamment bon pour inciter les usagers à ne plus payer de supplément.

Le libéral Tarzisius Caviezel ne voit pas cela du même oeil. Il affirme dans le quotidien alémanique tenir fermement à son AG 1ere classe, reçu pour ses fonctions de conseiller national, qui lui permet de préparer calmement ses séances lors de ses déplacements à Berne.

"Celui qui est prêt à payer d'avantage pour plus de confort devrait pouvoir le faire", estime pour sa part la socialiste Evi Allemann.

Les Jeunes socialistes proposent bien sûr d'autres mesures pour améliorer les déplacements, notamment une densification du trafic de nuit ainsi qu'un système de vélos en libre-service dans toutes les gares."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enfin bon ... un certain nombre de régions ont déjà supprimé la 1ère classe dans leurs TER. La Picardie a annoncé cette suppression... boafff !!

koiquesse

Je dois être buté d'office contre les revoltages réformes actuelles...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enfin bon ... un certain nombre de régions ont déjà supprimé la 1ère classe dans leurs TER. La Picardie a annoncé cette suppression... boafff !!

koiquesse

Je dois être buté d'office contre les revoltages réformes actuelles...

Ou bien tu as pris goût à la 1ère classe et tu ne peux plus t'en passer. mdrmdr

Et la lutte des classes alors ? :cool:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ou bien tu as pris goût à la 1ère classe et tu ne peux plus t'en passer. mdrmdr

Et la lutte des classes alors ? :cool:

Justement ... controleursncf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les 1ères n'existent déjà plus dans pas mal de trains (transiliens, TER en permananence dans certaines régions, aux heures de pointe dans d'autres ou dans certains types de matèriel).

Les supprimer totalement serait un contre sens et priverait les compagnies ferroviaires de recettes car il y aura toujours des voyageurs prêts à payer plus cher pour bénéficier de plus de confort ou de tranquillité.

Reste le problême d'une surcharge éventuelle en seconde alors qu'il reste des places en première. Là c'est clairement aux entreprises ferroviaires d'adapter l'offre à la demande, il existe bien des TGV qui n'ont que deux voitures de 1ère...

Et ceux qui exigent cette mesure sont ils prèts à tout voir niveler vers le bas?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

TER Midi-Pyrénées n'a plus de première classe (Mais l'interieur des AGC reste inchangé, je ne me trompe jamais de coté du coup ^^)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hey, les jeunes socialistes suisses ne sont pas le PS suisse, et leurs propositions ne sont rien d'autre que des paroles, les CFF sont une S.A et font ce qu'ils veulent sur ce sujet. Alors bon, il peuvent bien parler, la 1ère classe n'est pas prêt d'être supprimé, c'est plutôt l'inverse même étant donné que les CFF réfléchissait il y a peu à refaire une troisième classe (en créant en fait une premium mieux que la 1ère) et que la plupart des compagnies locales (TPF, SOB, etc...) ont réintroduit les deux classes. Et à Zurich la 1ère, elle n'est pas vide dans le RER, vraiment pas, plus d'un quart des convois des heures de pointes sont d'ailleurs des voitures de 1ère.

Donc bref, c'est du vent.

Et même si vraiment par hasard une interpellation était déposé à Berne, il n'y aucune chance que le conseil fédéral, ou même le parlement, y donne suite, et je ne parle pas de l'initiative populaire, trouver en 18 mois 100'000 personnes d'accord de supprimer la 1ère est une gageure, sans compter que jamais les citoyens ne diront oui, sans même parler des cantons.

Aucune chance, c'est uniquement parce que les élections fédérales approchent et y a franchement plus urgent et de nouveau les jeunes du PS me déçoivent en faisant du bête populisme irréfléchi.

Et puis surtout, sur le fond, le problème n'est pas là, le problème est que nous sommes trop nombreux sur une petite surface et que dès lors les loyers sont souvent bien trop cher en ville, ce qui pousse les gens à habiter loin de leur lieux de résidence (loin au sens d'un petit pays). S'ils commençaient par ce problème là, j'en serai bien plus satisfait.

Modifié par likorn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Monsieur Le Baron

Monsieur Le Baron est pour la suppression... Des voitures de deuxième classe (en bon aristocrate que Monsieur Le Baron est).

Sur ce, Monsieur Le Baron s'en va rejoindre son lit à baldaquins. Demain Nestor chargera les bagages Hermès dans la rolls, direction les bains de mer : ce sont les vacances de Monsieur Le Baron.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand on voit le bordel dans les 1ères de Thalys en Paris et Bruxelles, avec ces zomm'daffaires qui, eux, travaillent, on peut se poser la question de l'intérêt de la 1ère...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur Paris - Chartres - Le Mans, le prochain matériel commandé (PHD aka Régio2N) par le région Centre sera sans 1ère classe.

Comme à terme les PHD remplaceront tous les matériels existants (VO2N et RIO88 réformés à partir de 2013, TER2NNG vraisemblablement transférés sur Paris - Orléans) sur cette ligne, les dernières 1ère classes qui resteront seront celles des Corail (jusqu'à la réforme de ces rames vers 2020).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

je pense que même en TER, un espace séparé + calme + confortable peut se justifier plutôt que l'uniformité totale.

Qu'il soit appelé 1er, Ter-Plus ou autre je m'en fous.

En "grande ligne", pour des trajets >45 minutes, des espaces différents, à prix/confort différents est commercialement jusifié car demandés par la clientèle. On va plutôt vers une segmentation plus fine des attentes de la clientèle plutôt que l'uniformisation en grande ligne.

On est bien d'accord que vu du temps de trajet, que l'on soit en 2e ,1ère, ClasseAffaire+,etc..., on part à la même heure et on arrive à la même heure, on emprunte les mêmes quais et escaliers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les régions ont effectivement des politiques différentes en la matière. Ceci m'avait amené à demander à mon "contrôleur" sur le TER du matin Clermont - Nîmes si nous étions dans un TER Languedoc-Roussillon ou dans un TER Auvergne pour savoir si je pouvais voyager en 1ère classe (1er cas) ou non (2ème cas). Il ne savait pas, mais m'a dit qu'il était basé à Nîmes et que, en ce qui le concernait, il ne dirait rien à un voyage en 1ère avec billet de seconde.

Depuis, la région Auvergne a changé sa politique, de manière très discrète: si vous consultez attentivement les fiches horaires, vous verrez la présence pour un certain nombre de liaisons TER d'un losange dont la signification est que l'accès aux salles de 1ère est autorisée avec un billet de seconde. Je n'ai trouvé cette info mentionnée nulle part ailleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour (1er message pour moi),

Sur Paris - Chartres - Le Mans, le prochain matériel commandé (PHD aka Régio2N) par le région Centre sera sans 1ère classe.

Ça se comprend, les trains de cette ligne étant absolument blindés le matin et le soir. Et les quelques sièges de première (sur les TER2N NG, qui n'apportent aucun confort supplémentaire par rapport au sièges de seconde) sont généralement occupés sans billet de 1ère, les contrôleurs ne faisant d'ailleurs généralement pas de problèmes.

De surcroit, beaucoup de voyageurs montent à Rambouillet, avec des cartes oranges, qui n'existent pas en version "première classe".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

à mon sens la première se justifie dés lors que l'on exclu les parcours périurbains dits de masse...genre RER ou couronne francilienne...

au dela d'une heure 30 de trajet elle a toute sa pertinence surtout à certaine heures.

En bretagne on a génralisé la seconde classe à l'exception du matériel Zter et on arrive a des aberrations .

Certains Rennes Brest/Quimper 240 km sont effectués en zter offrant la première classe....

en saison normale un part de Rennes aux alentours de 17h30 de Rennes pour une arrivée brestoise à 19h50

en 2 émé classe c'est bondé et il n'est aps rare que Rennes à St Brieuc les gens soient debout en 2éme.

c'est un train qui écume toutes les gares assuré en zter, c'est une clientéle dite "ouvrière".

en 1ére c 'est très clairsemé.

Un autre train assuré également en Zter part vers 18h15 de Rennes relevant une correspondance TGV.

on a l'effet inverse en 1ére c 'est blindé, en seconde c 'est clairsemé et ça arrive à brest quasiment vide toutes classes confondues à 20h20...ça ne dessert que 3 gares du parcours St Brieuc Guingamp Morlaix ils appelaient ça les trains "bolides"...

sauf que ça circulent quasi à vide au delà de St Brieuc.....

Autre abbération les weekend il y a des Brest Nantes directs (sans rupture de charge), assurés en BibI donc uniquement seconde classe qui certains week end sont à bloc avec un seul élément et donc pas de 1ére

le dimanche soir on voyage donc en "bétaillère", souvent debout de Nantes à Redon voir Vannes, alors que ce trains acheminent de nombreux voyageurs en correspondance dotés d'un billet de 1ére, voir des militaires pourvu de carte de 1ére mais achetant des billets de seconde faute d'offre en 1ére....

Dans de tels cas on regrettera les panneaux réversibles 1ére/2éme en fonction du sillon horaire du train. les régions se sont privées d'une mane non négligeable me semble t'il et l'usager d'une tranquillité, (relative*) lorsqu'il peut se la payer....

* relative en effet, car lorsque l'on voyage sur TGV, en 1ére, on est souvent confronté ces pseudos cadres responsables de je ne sais quel service, qui dictent leurs ordres avec leurs GSM, à leurs collaborateurs sans aucune gêne, comme s'ils étaient dans leur propre bureau !

c'est désagréable voir rébarbatif......

Par contre question confort, entre la seconde en TGV et la première y ' pas photo ! (sur le tgv Atlantique).

Donc pas facile de trancher.....pour satisfaire l'opérateur qui devra s'y retrouver dans son offre et l'usager qui est convaincu que s'il paye pour être en première, il en attend un minimum ....question confort, service et tranquillité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me semble qu'a une époque il y avait une premiere dans les métro

D'ailleur voici la source http://www.senat.fr/questions/base/1991/qSEQ910816839.html

publiée dans le JO Sénat du 08/08/1991 - page 1664

M. Pierre-Christian Taittinger demande à M. le ministre de l'équipement, du logement, des transports et de l'espace après la grande victoire remportée par les abolitionnistes après trente-trois ans de combat pour la suppression de la 1re classe dans le métro parisien, que fera-t-on maintenant en faveur des personnes âgées et des handicapés qui trouvent refuge aux heures de pointe dans ces wagons.

Réponse du ministère : Équipement

publiée dans le JO Sénat du 05/12/1991 - page 2709

Réponse. - La disparition de la première classe met fin à une situation sans équivalent dans le reste du monde, la R.A.T.P. étant jusqu'à présent la seule à offrir deux classes sur le réseau métropolitain. Elle constitue l'aboutissement d'une évolution engagée en 1982 lorsque l'accès à la première classe a été autorisé aux porteurs de titres de seconde classe aux heures de forte affluence. Elle est justifiée par le faible intérêt de l'existence de la 1re classe au regard des charges qu'elle engendrait pour la R.A.T.P. du fait des déprédations dont elle était spécifiquement l'objet et des importants moyens de contrôle nécessaire pour en limiter l'accès aux seuls voyageurs disposant du titre de transport correspondant. Elle permettra de redéployer les effectifs ainsi libérés pour réprimer plus efficacement la fraude véritable. Une telle mesure, qui permet à l'ensemble des voyageurs de mieux se répartir dans les voitures sur les lignes les plus chargées, ne devrait pas s'avérer négative pour les personnes âgées, qui, souvent, ont la possibilité de se déplacer en heures creuses, pendant lesquelles des places assises sont en général disponibles. En outre, la R.A.T.P. a demandé à la préfecture de police, compétente en la matière, d'étendre aux personnes âgées de soixante-quinze ans et plus le bénéfice des places numérotées réservées actuellement aux mutilés de guerre, aveugles civils, invalides du travail, infirmes civils titulaires de cartes de priorité, femmes enceintes et personnes accompagnées d'enfants en bas âge. Faciliter les déplacements des personnes à mobilité réduite est pour la R.A.T.P. une priorité ; à cet effet, elle met en oeuvre depuis plusieurs années un vaste programme qui s'adresse à toutes les formes de handicaps, qu'il s'agisse de la mécanisation des accès, de l'installation de miséricordes dans les stations, de la mise en place de bandes d'éveil de vigilance en bordure de quais pour les non ou malvoyants, de boucles magnétiques devant les guichets pour les malentendants ou d'ascenseurs pour les personnes qui se déplacent en fauteuil roulant.

Modifié par cytrilon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les TER Lorraine rend la première accessible avec un billet de seconde uniquement aux heures de pointes. Comme la notion d'heures de pointes est souvent subjective pour l'usager, forcément, le principe s'est officieusement généralisé à la journée entière. Les contrôleurs apprécient diversement. Quand la rame est pleine même en heure creuse (c'est possible), chacun se met où il veut. C'est entrée dans les habitudes, dirons-nous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Mode humeur vagabonde sur plage ensoleillée, ciel bleu et cidre frais"

Je propose la suppression des 1ère et 2ème classes...

et de rajouter des rames ou des voitures voir même des trains pour accueillir les usagers des transports en commun...

T'imagines sur la plage, un grain de sable de première et un gain de sable de seconde...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
T'imagines sur la plage, un grain de sable de première et un gain de sable de seconde...
<BR>Le grain de sable de première est nettoyé des algues vertes tous les jours (plage de La Baule)<BR>Le grain de sable de seconde est bon pour les sangliers, pour les communes sans budget, sans palace 5* Modifié par 2D2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour répondre à Cytrilon : non seulement le métro parisien avait une première classe, mais encore, il me semble que l'accès aux quais se faisait par des couloirs différents selon que l'on dispose d'un billet 2nde ou 1ère. Pas question de mélanger les classes, à tous les sens du terme ! Aujourd'hui, les impératifs ont changé, et le problème est plutôt celui de l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite (PMR), ce en quoi le métro parisien (hors lignes et stations récentes) est cruellement inadapté.

Les moins de 30 ans, dont je suis, se souviennent encore des voitures beiges qui, quelques années après la suppression de la 1ère dans le métro, côtoyaient encore les voitures bleues, en attendant que le "vert jade" ne permette d'uniformiser tout ça.

Pour en revenir aux trains, l'intervention de Brayaud résume bien l'absurdité de la situation actuelle. Si je comprends bien, sur les TER, peuvent se présenter les situations suivantes (indépendamment de la configuration du matériel) :

- suppression de la 1ère classe (les écriteaux 1ère et 2nde sont sans importance),

- suppression de la 1ère classe aux heures de pointe (si le train circule au moment du passage à une heure creuse, faut-il que tous les titulaires de billets 2nde se lèvent pour quitter les salles de 1ère ?),

- suppression de la 1ère classe pour les trains mentionnés comme tels aux fiches horaires...

En ai-je oublié ? Et une âme charitable pourrait-elle faire le point région par région ?

Car pour l'usager, cela reste tout sauf clair, et j'avoue que personnellement, il ne me vient jamais à l'esprit de monter en 1ère avec un billet 2nde. D'autant plus que sur les ATER / XTER / AGC / TER 2N, la distinction 2nde / 1ère se limite à la couleur des sièges, contrairement aux Corail / TGV où on passe de 4 à 3 sièges par rangée.

Il y a quelques années, il se vendait encore des billets 1ère sur des relations assurées dans les faits par des ATER aménagés exclusivement en 2nde classe. L'ASCT annotait les billets de 1ère pour que les voyageurs se fassent rembourser la différence.

J'ai aussi le souvenir sur le Paris - Clermont-Fd, au début des années 2000 (avant l'introduction des Téoz), de voitures Corail Plus de 1ère classe sur lesquelles des feuilles A4 "2nde classe" avaient été apposées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...