Jump to content
Sign in to follow this  
kerguel

Les usagers veulent des contrôles à bord

Recommended Posts

Moi ce que j'en dis, c'est que les usagers ont, je trouve, bien des exigences....!

ça n'est pas à l'usager, au client de dicter à une entreprise :

- la rédaction d'un fiche de poste et son contenu....(en l'occurence dans le cas présent celuit d'un asct polpulairement appelé contrôleur par mr tout le monde, laissons les appellations officielles aux professionnelles de l'entreprise )

- le management de ladite direction vis à vis de ses personnels....

- Le contenu du réglement intérieur de la dite entreprise, etc etc etc....

De tout temps le contôle des titres de transports (des billets) à toujours été plus ou moins aléatoire .....

c 'est normalement ce qui permet de faire un juste milieu, entre les moyens à déployer pour un recouvrement à 100% des droits à être tansporter et le fait, qu'il serait possible de voyager à coup sur sans aucun titre de tansport.(ou non valable).

Chaque entreprise sait où se situe le bon niveau du curseur, en fonction des trains, des périodes, des lignes, des populations fréquentant le train etc....elles tous les moyens de nos jours pour en voir une vison fine si elles s'en donnent les moyens).

Aprés elle dispose en fonction des moyens humains et matériels qu'elle est prête à mettre en oeuvre pour lutter contre la fraude intentionnelle ou pas.

L'usagerlui, à des devoirs pour acquérir le droit être transporté : avoir un titre de transport (valable).

L'acquérir avant ou pendant le voyage est possible selon certaines régles . il suffit de s'y conformer au risque de ce retrouver en situation de fraude.

Que ce titre soit ensuite vérifié ou pas, c'est plus son probléme.....c'est le probléme de la boite de transport qui en fonction de la "démarque inconue" générée par la fraude choisira ou non d'intensifier les procédures de contrôle...

Chacun son job !

L'histoire des billets c 'est comme les impôts :

En france le systéme est dit déclaratif.

le contribuable a donc l'obligaion de faire sa délaration. Ne pas la faire c 'est comme monter dans le train sans billet....c'est s'exposer à un redressement d'office.

De la même façon lorsque la déclaration est faite, un contribuable n'a pas à exiger qu'elle soit l'objet d'un contrôle par les services fiscaux.....!(c'est écrit nulle aprt dans les textes!)

Ce contrôle a lieu si l'administration le décide....comme la compagnie de transport !

Viendrait il à l'idée d'un contribuable, d'appeler un contôleur des impôts, en lui disant :

mr je déclare mes impôts tous les ans et depuis 10 ans je n'ai jamais fait l'objet d'un contôle par votre service alors que mon voisin en est à son quatriéme contôle fiscal sur la même période ?

C'est une image.....mais l'histoire du contôle des billets c'est le même esprit me semble t'il.

Celui qui déclare correctement ses impôts chaque années ne fait que son devoir et ne réponds qu'aux obligations qui sont les siennes en sa qualité de contribuable français.

Celui qui prend le train billet valable en poche, ne fait que répondre à ses obligations pour avoir le droit d'être transporté...

ni plus ni moins.

Aprés le contrôle reste aléatoire dans l'esprit, (comme aux impôts) rien ne dit dans les textes, que pour être valable celui ci doit avoir été contôlé !

Faut arrêter de toujours être plus royaliste que le roi et surtout de prêcher pour des méthodes qui peut être un jour pourraient se retourner contre vous, le jour où c'est vous qui pour une raison ou une autre, de bonne foi ou non(c'est subjectif la bonne foi), serez contrôlé et reconnu comme étant en infraction(parceque vous aurez perdu un billet payé en liquide et que vous vous serez dit vais pas en acheter un autre par exemple....ce jour là pour sur et de bonne foi vous prierez le bon dieu pour que le contrôleur ne passe pas).!

:Smiley_63:

L’absence de contrôle à bord des trains c’est encourager la fraude à se développer.

Dans les commerces, il y a également de la fraude et malgré des moyens de surveillance mis en œuvre pour lutter contre, un pourcentage de fraude passe au travers des mailles du filet. Et au final cette fraude est payée par le consommateur honnête.

Il en est sans doute de même pour ce qui concerne les usagers honnêtes du train. Il y a peut-être 10 ou 15% de fraude qui majore le prix des billets. Non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben là, c'est plus avantageux de voyager sans billet et de se présenter auprès du contrôleur et payer le billet au prix guichet si on en trouve un...

Quand tu voyages en Europe, sur des trajets de 300-500 bornes tu vois 3-4 fois les contrôleurs... En France, t'en vois rarement un...

Faudrait au moins des contrôles au début de la ligne et après les grands axes de changement...

Enfin, je vais pas me plaindre, la SNCF me laisse voyager gratuitement, même sans carte Zou!

C'est juste une perte pour eux... Ca coûte combien un contrôleur ? 10euros de l'heure ? En une heure, il aurait pu vendre au minimum 15 billets à 6euros, donc le prix de 10 contrôleurs ! (je pense même beaucoup plus, rien qu'à l'avant du train on était une dizaine, et doit y en avoir aussi plus loin... Plus les fraudeurs...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand il s'agit de service public, il n'est pas déplacé d'avoir une attitude citoyenne, en ce qui concerne chacun pour lui même et dans l'intérêt commun.

Or, ce que reçoivent les impôts, ce sont plutôt des dénonciations ... de même, dans le train, les fraudeurs, c'est plus souvent les autres ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

L’absence de contrôle à bord des trains c’est encourager la fraude à se développer.

Dans les commerces, il y a également de la fraude et malgré des moyens de surveillance mis en œuvre pour lutter contre, un pourcentage de fraude passe au travers des mailles du filet. Et au final cette fraude est payée par le consommateur honnête.

On est d'accord et je sais de quoi je parle....il ya comptablement une foirchette de démarque inconue acceptable pour tout le monde (entreprise, comptable, consomateurs).

Un commerce sait aprfaitement ou placer le curseur entre les moyens à mettre en eouvre (donc leur coût) et la perte engendrée par la démaque inconnue.

La première composante et de savoir précisément à partir de quelle valeur ta démarque inconnue plombe sérieusement ton compte d'exploitation...les inventaires la gestion en temps réels sont des aides précieuses...

Comme ton commerce est une activité privée, ton seul but est de gagner de l'argent à défaut d'équiliber tes comptes.....sinon tu peux mettre la clefs sous la porte c 'est aussi simple que cela dans l'absolu...il n'y a aucune autre péréquation possible qui soit sereine et pérenne...

Donc soit tu disposes des moyens et tu les mets en oeuvre ce qui a un coût...la contrepartie sera de devoir développer ton chiffre d'affaire et ta marge pour au minima absorber ce coût...dans tous les cas de figure si ça ne fonctionne pas et en fonction de l'impact sur tes résultats tu n'aura aucun autre solution que de mettre al clefs sous la porte....(pour un indépendant)

bien sur que les grandes surfaces ont les moyens financiers et les techniques pour ne pas se retrouver larguées! C'est une des composantes incontournables du métier de directeur de magasin ou de chef de départment sur alquelle du reste tu es noté et rémunéré....

Dans le cadre d'un service public tu n'est plus sur la même longueur d'ondes.....car il ya bien d'autres paramètres qui interviennent...auquel l'entreprise sncf n'échappe pas....que ce soit sur le plan des "volumes" transportés des politiques publiques, des volontés des A/O et de sa propre organisation ...

Il en est sans doute de même pour ce qui concerne les usagers honnêtes du train. Il y a peut-être 10 ou 15% de fraude qui majore le prix des billets. Non ?

Crois tu honnêtement qu'en admettant que le taux de fraude soit ramené à 0, le prix de billet baisserait d'autant ?

Tôt ou tard la démarque inconnue est toujours comprise dans la fabrication du prix de vente puisqu'elle entre dans l'établisement du prix de revient d'un bien ou d'un service....

C'est valable pour tout distributeur, tout prestataire...ici ça s'appelle fraude, là démarque inconue...et autrefois on appelait cette rubrique pertes et profits.....

de nos jours les actionnaires détestent cette ligne et cette appellation contre laquelle vous ête gentiment priés dans les boites privées, de veiller avec attention bienveillante.....!

Edited by capelanbrest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand il s'agit de service public, il n'est pas déplacé d'avoir une attitude citoyenne, en ce qui concerne chacun pour lui même et dans l'intérêt commun.

Or, ce que reçoivent les impôts, ce sont plutôt des dénonciations ... de même, dans le train, les fraudeurs, c'est plus souvent les autres ...

les dénoncaitions sont sans aucun doute un élément d'appréciation.

Ceci dit et de source sure, je ne pense aps que les impôts aient besoin de ça pour avoir une idée précise de qui et comment ça fraude.

là encore c 'est une question de moyens, de personnels et de directives nationales régionales ou locales...sans aprler des outils capables de faire une aprtie du boulot automatiquement....

à la sncf ou dans toute autres entreprises de transport d'importance on sait aprfaitement évaluer ce genre de manque à gagner, comme on sait parfaitement organiser des opérations de contrôle fiables et éfficaces avec un taux de recouvrement proche des 100%.

Le tout c'est d'en avoir la volonté et .....les moyens.! il est ensuite trés facile de cibler les trains les lignes les régions ou villes et de s'en tenir stricto censu aux textes réglementaires...."bonne foi" étant d'emblée exclue.....curieusement aprés ce genre d'opéations récurentes ça calme pour quelques temps les resquilleurs fussent ils en blouses, ou en cols blancs !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi ce que j'en dis, c'est que les usagers ont, je trouve, bien des exigences....!

ça n'est pas à l'usager, au client de dicter à une entreprise :

- la rédaction d'un fiche de poste et son contenu....(en l'occurence dans le cas présent celuit d'un asct polpulairement appelé contrôleur par mr tout le monde, laissons les appellations officielles aux professionnelles de l'entreprise )

- le management de ladite direction vis à vis de ses personnels....

- Le contenu du réglement intérieur de la dite entreprise, etc etc etc....

...

Bon déjà, pour moi le "client" c'est l'AOT et l'"usager" c'est le voyageur.

Le prestataire SNCF a certaines exigences vis à vis de son client, par exemple financer l'achat et les rénovations de matériel roulant, financer (au moins en partie) les installations PMR et la signalétique voyageur en gare ... y compris payer des sommes exorbitantes pour avoir l'autorisation d'installer un tableau de correspondances bus dans les gares.

Il ne me paraît donc pas aberrant que l'AOT, donc le contribuable qui élit ses décisionnaires (pas seulement l'usager d'ailleurs), ait des exigences en matière de recouvrement des frais de fonctionnement vis à vis de son prestataire, car toute recette perdue pour la SNCF est de l'argent en moins pour la maintenance, le personel, le matériel ou l'infra. Donc soit une régression en terme d'offre et/ou qualité soit une augmentation des dépenses pour le contribuable et/ou l'usager.

Faut arrêter de toujours être plus royaliste que le roi et surtout de prêcher pour des méthodes qui peut être un jour pourraient se retourner contre vous, le jour où c'est vous qui pour une raison ou une autre, de bonne foi ou non(c'est subjectif la bonne foi), serez contrôlé et reconnu comme étant en infraction(parceque vous aurez perdu un billet payé en liquide et que vous vous serez dit vais pas en acheter un autre par exemple....ce jour là pour sur et de bonne foi vous prierez le bon dieu pour que le contrôleur ne passe pas).!

Si la SNCF ne faisait pas en sorte qu'il soit parfois difficile d'être en règle (distributeur en panne depuis X semaines et pas ou pas assez de guichets ouverts, pas de composteur, refus de vente de la part du contrôleur...), il y aurait déjà moins de risque que cela arrive :sleep:

PS : j'oubliais, on ne peut pas non plus accepter que des contrôleurs se fassent insulter lors des rares contrôles parce que des voyageurs (et pas seulement les jeunes auxquels on pense) ont pris l'habitude et considèrent comme un droit de voyager gratuitement ou en 1ère avec un billet 2ème (j'insiste sur le "pas seulement ceux auxquels on pense") !!!

Les contrôles réguliers ne sont donc pas seulement une question de rentrées d'argent mais aussi de commodité, voire de sécurité pour les usagers et le personnel de bord.

Edited by Alexis60

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

Quand tu voyages en Europe, sur des trajets de 300-500 bornes tu vois 3-4 fois les contrôleurs...

Alors ça, ça reste à voir : je peux te causer d'avoir traversé l’Allemagne sans avoir aucun contrôle.

Justement, je me dis qu'en France, actuellement, on tend à faire comme ailleurs, sauf qu'ailleurs, les gens n'ont peut-être pas le côté franchouillard "je risque pas trop d'être contrôlé alors je ne prends pas de billet".

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour

le manque de contrôle dans les transiliens fait que les gens se sentent agressés s'ils sont contrôlés,il faut dire aussi que les conditions de voyage font que le contrôle est impossible de 6h à 10h et de 16h à 19h.

J'ai du être contrôlé dans le train 1fois en 10ans sur B et D..

Pour la grande ligne je fais une vingtaine d'AR paris Chambéry ou Annecy chaque année depuis 5ans ,la moyenne des contrôles est d'environ 50%

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le train est un service, ce n'est pas donc à proprement parler du vol...

Quand quelqu'un vole dans un supermarché où il n'y a pas assez de surveillance, c'est plus grave que quand quelqu'un prend le train sans payer...

Dans un supermarché, il y a vol de bien de valeur, le magasin achète les produits qu'il met en vente, donc c'est plus qu'un manque a gagner, c'est une perte.

Que les billets soient achetés ou pas, les trains circulent quand même...

Je ne m'y connais pas trop, mais je ne pense pas que les tickets achetés à l'unité soient la source principale de revenus de la SNCF, non ???

Je pense que les abonnements et les cartes de réductions sont plus rentables...

Si les contrôles étaient plus fréquents, les gens se sentiraient peut-être moins agressés... Et aux heures de pointe, il suffit de contrôler à la sortie :)

PS : j'oubliais, on ne peut pas non plus accepter que des contrôleurs se fassent insulter lors des rares contrôles parce que des voyageurs (et pas seulement les jeunes auxquels on pense)

Les jeunes sont souvent lycéens, étudiants ou stagiaires et pour 15euros par an, ont le train gratuit tant que ce n'est pas en TGV, donc, non, je ne pense pas que ce soient ceux qui fraudent le plus...

Ou ont des abonnements sur les RER...

Mais le contrôle des billets devraient être quasi automatique, pas aussi strict qu'en avion...

Mais comme les bus longue distance, quoi... Ou au moins des contrôles lors des grands arrêts (ceux où beaucoup montent et descendent...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Le train est un service, ce n'est pas donc à proprement parler du vol...

Que les billets soient achetés ou pas, les trains circulent quand même...

Donc, voyager sans billet n'est pas une infraction. CQFD.

C'est bien le sens de ton propos, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour 15euros par an, ont le train gratuit[...]

c'est un peu contradictoire...

Pour le terme "vol", il n'y a pas d'atteinte matérielle, ce n'est donc pas un vol au sens de la loi. Ça reste tout de même une infraction.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest JLChauvin

Quand je lis certains trucs...

Y'a du malheur, oui, y'a bien du malheur...

Et vous voudriez que les cheminots soient motivés en lisant les inepties de certain(e)s, alors qu'on les prends pour des serviteurs larbins à longueur de temps?

Mais au fond, qui paye vraiment la fraude sinon la collectivité, c'est à dire vous et moi?

beurk

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc, voyager sans billet n'est pas une infraction. CQFD.

C'est bien le sens de ton propos, non ?

Non, non, seulement que ces choses n'étaient pas vraiment du même ordre...

Voyager sans billet est une infraction mais n'est pas un vol.

@Gomen, pas forcément contradictoire, ce sont les frais de dossier... Les voyages sont gratuits... Enfin, si tu préfères, ils ont 100% de réduction sur les TER en payant 15euros par an...

(quand on sait que la carte 12-25 est à 50euros -mais elle est nationale c'est pour ça et qu'avec ça un billet TER coûte 24euros -Pour un Nice-Marseille), on peut parler de "gratuité" pour 100% de réduction en payant seulement 15euros par an.

Par contre, le tarif doit dépendre de la région, parce que je pense que c'est les régions qui financent et pas la SNCF vu que c'est valable sur tous les trains régionaux pas que ceux SNCF (même s'ils sont grandement majoritaires)

Donc les jeunes ont souvent ce genre d'abonnement, et donc c'est pas eux qui fraudent le plus...

Mais au fond, qui paye vraiment la fraude sinon la collectivité, c'est à dire vous et moi?

C'est pas de la fraude s'il n'y a pas de contrôleur pour vendre les billets, alors qu'on les a cherché et que le chef de bord nous dit de nous installer et que pendant toute la ligne d'un terminus à l'autre personne vient vendre les billets... Et ça, c'est ce qui se passe le plus souvent). C'est un clair manque à gagner, et ce n'est même pas de la malhonnêteté... Mais pas étonnant que les fraudeurs s'en inspirent pour ne pas payer...

Le résultat est le même, l'intention est différente, un veut acheter un billet mais pas de contrôleur et l'autre ne veut pas acheter de billet et profite du fait que pas de contrôleur....

Et bien sûr, le second dira qu'il veut en acheter un pour pas payer l'amende (ou alors il est vraiment idiot).

Edited by Eileen

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, non, seulement que ces choses n'étaient pas vraiment du même ordre...

Voyager sans billet est une infraction mais n'est pas un vol.

@Gomen, pas forcément contradictoire, ce sont les frais de dossier... Les voyages sont gratuits... Enfin, si tu préfères, ils ont 100% de réduction sur les TER en payant 15euros par an...

(quand on sait que la carte 12-25 est à 50euros -mais elle est nationale c'est pour ça et qu'avec ça un billet TER coûte 24euros -Pour un Nice-Marseille), on peut parler de "gratuité" pour 100% de réduction en payant seulement 15euros par an.

Par contre, le tarif doit dépendre de la région, parce que je pense que c'est les régions qui financent et pas la SNCF vu que c'est valable sur tous les trains régionaux pas que ceux SNCF (même s'ils sont grandement majoritaires)

Donc les jeunes ont souvent ce genre d'abonnement, et donc c'est pas eux qui fraudent le plus...

C'est pas de la fraude s'il n'y a pas de contrôleur pour vendre les billets, alors qu'on les a cherché et que le chef de bord nous dit de nous installer et que pendant toute la ligne d'un terminus à l'autre personne vient vendre les billets... Et ça, c'est ce qui se passe le plus souvent). C'est un clair manque à gagner, et ce n'est même pas de la malhonnêteté... Mais pas étonnant que les fraudeurs s'en inspirent pour ne pas payer...

Le résultat est le même, l'intention est différente, un veut acheter un billet mais pas de contrôleur et l'autre ne veut pas acheter de billet et profite du fait que pas de contrôleur....

Et bien sûr, le second dira qu'il veut en acheter un pour pas payer l'amende (ou alors il est vraiment idiot).

Avant de déterminé qui fraude ou pas il faudrait avoir les statistiques précises de ce que vous avancez....

Or ni vous ni moi ne les avons trains par trains région par région etc car leur diffusion est confidentielles...donc on parle dans le vide.

Ensuite sauf gare sans point de vente, on a pas à monter dans un train sans billet à la base....

En admettant qu'on le fasse pour une raison ou une autre on se présente au contrôleur.....qui avisera de la suite à donner en son âme et concience.

Certains le font illico presto d'autres plus tard au cours du voyage d'autres ne le font aps car occupés à autres choses ou parcequ'ils s'en fichent peu importe....

Il ya une hiérarchie qui est là pour s'assurer ou non (c'est à elle de décider en fonction de ses préoccupations) si les contrôleurs font leur job ou pas ou comment il le font....

C'est certainement pas à l'usager de s'en préoccuper....!

Encore une fois quand tu roules sur une 4 voie (limitée à 110) à 120 km/h et que tu croises les flics au bord de la route, radar en main, tu t'émeus si ceux ci ont estimé qu'au final ils ne te verbaliseraient pas et te laisseraient filer tranquillement sans t'arrêter au prochain croisement ?

C'est ce qui pourrait s'apparenter au "pouvoir discrétionaire de l'agent verbalisateur"....et il n'est pas interdit de penser que certains contrôleurs estimment qu'ils peuvent raisonablement user de ce pouvoir discrétionaire, s'ils estiment pour tout un tas de raisons que c'est mieux ainsi....

Fin de la digression car en fait ça n'apporte rien à personne ce gerne de débat...sutout quand on a pas l'ensemble des tenants et des aboutissants fussent ils économiques politiques ou humains...

Edited by capelanbrest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, je n'ai pas de statistiques, juste observation personnelle...

Pour se présenter aux contrôleurs, il faut qu'il y en ait à bord et qu'ils passent dans les wagons, or, ils ne le font pas.

La majeure partie du temps, quand on se présente à un agent SNCF, il nous dit de nous installer en attendant le contrôleur, qui passe très rarement...

Et à chaque fois, il y a beaucoup de personnes dans ce cas dans le wagon (surtout si c'est le premier wagon en fait).

Et je ne dois pas être la seule à voir cela... Donc pas étonnant que ça donne des idées à certains pour frauder...

Pas à l'usager de s'en préoccuper, mais quand tu vois que ceux qui ne prennent pas la peine d'acheter leurs billets à l'avance personne vient leur vendre alors qu'ils le demandent dans le train, ben tu te dis "pourquoi j'irai acheter mon billet à l'avance" vu que 95% du temps ils me laissent voyager gratis ?

(surtout quand t'arrives par une correspondance en fait, si t'as des bagages, c'est pas pratique de descendre et monter les escaliers plusieurs fois, faire la queue au guichet, pour au final attendre une heure ou plus... En demandant aux agents SNCF sur le quai où acheter les billets, ils conseillent de monter dans le train et d'acheter aux contrôleurs, sauf que des contrôleurs y en a pas)...

Edited by Eileen

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca coûte combien un contrôleur ? 10euros de l'heure ?

Compte tenu des charges, le chiffre que tu donnes n'est même pas le montant du SMIC.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Compte tenu des charges, le chiffre que tu donnes n'est même pas le montant du SMIC.

C'est pas 9euros le smic horaire ?

Mais bon, s'ils veulent faire des réductions de frais en virant les contrôleurs, ça leur fait des pertes de billets à la fin, donc tant pis pour eux...

S'il y avait au moins un contrôleur par train qui irait du premier au dernier wagon ou vice versa, sur des lignes de 40min, ça leur ferait des rentrées en plus, ça j'en suis certaine....

Edited by Eileen

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas 9euros le smic horaire ?

Quand on parle de ce que ça coûte à l'entreprise, on rajoute les charges patronales. En gros, tu doubles le salaire brut. Pour le reste, je rejoins en partie ton avis... En partie seulement, car il y a beaucoup de cas particuliers :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le SMIC est à 9,22 euros. Les contrôleurs ne sont pas au SMIC. Quant on rajoute au salaire 50% de charges patronales, les frais de structure, l'équipement, le "coût horaire" d'un contrôleur doit être à quelques multiples de 10 euros...

On se prend bien la tête dans ce sujet ... un voyageur doit payer son voyage, non pas pour être contrôlé, mais pour voyager ; la SNCF exerce le contrôle conformément aux règles prévues et voila ...

Tarification voyageurs :

http://a1848.g.akama...s%20de%20la%20S

Edited by michael02

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le SMIC est à 9,22 euros. Les contrôleurs ne sont pas au SMIC. Quant on rajoute au salaire 50% de charges patronales, les frais de structure, l'équipement, le "coût horaire" d'un contrôleur doit être à quelques multiples de 10 euros...

On se prend bien la tête dans ce sujet ... un voyageur doit payer son voyage, non pas pour être contrôlé, mais pour voyager ; la SNCF exerce le contrôle conformément prévues et voila ...

Tarification voyageurs :

http://a1848.g.akama...s%20de%20la%20S

c'est me semble t'il ce que j'ai exprimé dés ma première réponse......

tout le restant ce sont des vues de l'esprit des suputations et surtout une interprétation des réglements....

et quand on est en correspondance comme en parle une contributrice il n'est aps utlie d'aller au guichet pour chercher un billet complémentaire (sauf cas exceptionnel non prévu) il suffit tout simplement d'acheter son billet correctement dés le départ....ou au pire de s'adresser au guichet de départ pour avoir le bon titre au bon tarif.....

y en a vraiment qui se compliquent la vie..... :Smiley_62:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le SMIC est à 9,22 euros. Les contrôleurs ne sont pas au SMIC. Quant on rajoute au salaire 50% de charges patronales, les frais de structure, l'équipement, le "coût horaire" d'un contrôleur doit être à quelques multiples de 10 euros...

On se prend bien la tête dans ce sujet ... un voyageur doit payer son voyage, non pas pour être contrôlé, mais pour voyager ; la SNCF exerce le contrôle conformément prévues et voila ...

Tarification voyageurs :

http://a1848.g.akama...s%20de%20la%20S

Sauf que le constat est que la fréquence des contrôles a très sensiblement diminué ces dernières années. Un ami qui a voyagé à plusieurs reprises, ces dernières semaines en prenant 7 trains en province la même semaine y compris des TGV, n'a pas été contrôlé une seule fois. Coincidence peut-être.

On ne m'enlèvera pas de l'idée que si la fréquence des contrôles diminuent c'est la fraude qui augmente.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf que le constat est que la fréquence des contrôles a très sensiblement diminué ces dernières années. Un ami qui a voyagé à plusieurs reprises, ces dernières semaines en prenant 7 trains en province la même semaine y compris des TGV, n'a pas été contrôlé une seule fois. Coincidence peut-être.

On ne m'enlèvera pas de l'idée que si la fréquence des contrôles diminuent c'est la fraude qui augmente.

C'est à la SNCF de décider des priorités en ce domaine. Mais ce n'est pas la tonalité de ce topic : "les usagers veulent des contrôles à bord"...*

En revanche, les voyageurs, au prix qu'ils paient en principe, peuvent souhaiter un accompagnement plus visible, présence commerciale dont le contrôle n'est qu'un des aspects ...

C'est un autre débat ...

Edited by michael02

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le SMIC est à 9,22 euros. Les contrôleurs ne sont pas au SMIC. Quant on rajoute au salaire 50% de charges patronales, les frais de structure, l'équipement, le "coût horaire" d'un contrôleur doit être à quelques multiples de 10 euros...

On se prend bien la tête dans ce sujet ... un voyageur doit payer son voyage, non pas pour être contrôlé, mais pour voyager ; la SNCF exerce le contrôle conformément aux règles prévues et voila ...

Tarification voyageurs :

http://a1848.g.akama...s%20de%20la%20S

D'accord, mais, tiré de ton lien :

Par exception, le voyageur qui emprunte, sans s’être acquitté au préalable du paiement d’un

titre de transport, un train au départ d’un point d’arrêt ne vendant pas de titres de transport,

doit s’adresser à l’agent chargé du contrôle. Celui-ci est en mesure de lui vendre un titre de

transport, sans majoration pour vente à bord, pour les relations assurées par ce seul train.

Le titre de transport émis à bord du train par l’agent chargé du contrôle est émis sur un format

spécifique.

A défaut de cette démarche spontanée, le voyageur est considéré, au moment du contrôle,

comme étant en situation irrégulière.

>> Donc pas de contrôleur, pas de possibilité de se présenter spontanément...

Et comme conséquence, c'est la même que les fraudeurs, manque à gagner...

Le fait qu'il n'y ait pas de contrôleurs incite à la fraude, à ne pas acheter de billet alors qu'on aurait pu, se signaler à un agent SNCF et oh pas de contrôleurs dans le train plus de 75% du temps donc gratuité sans être en infraction...

Parce que comment différencier quelqu'un qui n'a pas pu acheter de billet avant et quelqu'un qui n'a pas voulu en espérant que pas de contrôleurs quand les deux se présentent spontanément ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand on parle de ce que ça coûte à l'entreprise, on rajoute les charges patronales. En gros, tu doubles le salaire brut. Pour le reste, je rejoins en partie ton avis... En partie seulement, car il y a beaucoup de cas particuliers :)

Terme exacte: Les cotisations patronales . Le mot charge est issue du lagage actuel pour fonner une miage négative de la protection sociales.

Edited by ijojo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc pas de contrôleur, pas de possibilité de se présenter spontanément...

Et comme conséquence, c'est la même que les fraudeurs, manque à gagner...Le fait qu'il n'y ait pas de contrôleurs incite à la fraude, à ne pas acheter de billet alors qu'on aurait pu, se signaler à un agent SNCF et oh pas de contrôleurs dans le train plus de 75% du temps donc gratuité sans être en infraction...

Pas de contrôleur ? il faut alors que soit mis en place l'EAS dont on a parlé au début... parce que faute de cette procédure, il y a toujours un contrôleur...

Faut faire attention aux mots : inciter à la fraude c'est un délit ; ne pas la combattre c'est du laisser-aller ...

Parce que comment différencier quelqu'un qui n'a pas pu acheter de billet avant et quelqu'un qui n'a pas voulu en espérant que pas de contrôleurs quand les deux se présentent spontanément ?

La réglementation ne fait pas de différence entre bonne et mauvaise foi ... c'est donc la responsabilité de chacun qui est engagée...

Et enfin, contrôlé ou pas, quand on est en situation irrégulière, on l'est ...

Edited by michael02

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...