Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Voler un train


quantz

Messages recommandés

Bonjour,

Est-il possible, en théorie, de voler un train ?

Par exemple une loco ou un yoyo abandonné dans une petite gare .

Jusqu'où cela pourrait-il aller ?

Est-ce déjà arrivé ?

PS : N'ayez pas peur, je n'ai nullement cette intention.

Modifié par quantz
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Est-il possible, en théorie, de voler un train ?

Par exemple une loco ou un yoyo abandonné dans une petite gare .

Jusqu'où cela pourrait-il aller ?

Est-ce déjà arrivé ?

PS : N'ayez pas peur, je n'ai nullement cette intention.

C'est arrivé récemment: sanction, 1 an de prison dont 6 mois ferme pour mise en danger de la vie d'autrui.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il avait un bon avocat, vol de matériel de l'état c'est plus cher.

C'était un simple déplacement de quelques dizaine de mètres par un cheminot non autorisé qui avait de graves soucis personnels d'après ce que j'ai lu.

Modifié par aldo500
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'était un simple déplacement de quelques dizaine de mètres par un cheminot non autorisé qui avait de graves soucis personnels d'après ce que j'ai lu.

Tiens je viens de me disputer avec ma chere et tendre épouse et si je volais une locomotive pour faire quelques metres...je suis sur que cela ira beaucoup mieux dans mon couple!!!

Normalement les épouses ralent parce qu on passe trop de temps au boulot!

Et bien la c est l'inverse!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'était un simple déplacement de quelques dizaine de mètres par un cheminot non autorisé qui avait de graves soucis personnels d'après ce que j'ai lu.

Je suis surpris que ce ne se soit pas regler en interne ??? (surtout pour un déplacement de quelque dizaine de metres)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis surpris que ce ne se soit pas regler en interne ??? (surtout pour un déplacement de quelque dizaine de metres)

J'ai trouvé un lien où il n'y a pas son nom, c'est une histoire assez triste.

Les DRH "modernes" ne font pas de sentiment... Celle de la SNCF n'y échappe pas... Si trainer en justice un ancien de la boîte qui a pété les plombs, mais n'a pas causé de dommages, leur parait normal, c'est effectivement triste et inquiétant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les DRH "modernes" ne font pas de sentiment... Celle de la SNCF n'y échappe pas... Si trainer en justice un ancien de la boîte qui a pété les plombs, mais n'a pas causé de dommages, leur parait normal, c'est effectivement triste et inquiétant.

D'après le peu que j'en ai lu, j'ai l'impression que ce pauvre gars avait surtout besoins de soins.

Connaissant les prisons, ça risque plutôt de le démolir définitivement.

Je n'aurais jamais pu être juge, enfoncer un type en train de se noyer, c'est dur.

C'est un "ancien" parce qu'entre temps, il a été viré si j'ai bien compris.

On vit dans un monde où le désespoir est interdit. C'est désespérant.

Modifié par aldo500
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai trouvé un lien où il n'y a pas son nom, c'est une histoire assez triste.

http://www.europe1.fr/Info/Actualite-Franc...taires_articles

je viens de lire le lien et là, je suis moins surpris, il n'y a pas seulement "deplacement de quelques metres" mais cette personne a "organiser une derive" "il est monté à bord de la motrice d’un Train express régional, l'a lancée à faible allure, a franchi deux signaux d'arrêt, parcouru quelque 170 mètres et immobilisé son engin sur la voie Marseille-Toulon." ce n'est plus la même chose, on a frôler la catastrophe si au même moment une circulation etait arrivée sur la voie sur laquelle cette derive c'est immobilisée.

Sur ce coup je dirais donc que la peine est méritée. Comme quoi la presentation d'un fait divers peut enjendre des reactions différentes en fonction de sa rédaction

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si je me souviens bien, il y a eu un cas aussi à Metz il y a quelques années...On nous à piqué le 63500 de la manœuvre en gare ,un jeune (déséquilibré quand même apparemment) passionné de train qui avait profité de la pause de l'équipe de manœuvre pour monter dedans et tenté de se tirer avec...

ça a fini dans le sable sur un taquet dérailleur ou dans une aiguille du faisceau voyageur je sais plus...Je rentrerais pas plus dans les détails de l'affaire....Mais il me semble que ça a déjà eu lieu...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si je me souviens bien, il y a eu un cas aussi à Metz il y a quelques années...On nous à piqué le 63500 de la manœuvre en gare ,un jeune (déséquilibré quand même apparemment) passionné de train qui avait profité de la pause de l'équipe de manœuvre pour monter dedans et tenté de se tirer avec...

ça a fini dans le sable sur un taquet dérailleur ou dans une aiguille du faisceau voyageur je sais plus...Je rentrerais pas plus dans les détails de l'affaire....Mais il me semble que ça a déjà eu lieu...

exact ....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"Ce jour-là, Jean-Jacques, un agent SNCF âgé de 51 ans, se trouve au dépôt de la Blancarde, dans le 4ème arrondissement de Marseille.

Jean-Jacques monte à bord de la locomotive d'un TER.

Il lance doucement l'engin, franchit des signaux d'arrêt et parcourt ainsi, à petite allure, un peu moins de 200 mètres.

Puis le cheminot immobilise la loco sur la voie Marseille-Toulon.

Pourquoi?

Jean-Jacques dit avoir agi de la sorte dans un contexte particulier.

Il venait de vivre en avril 2007 une grève de quarante jours, particulièrement dure."

http://www.lepost.fr/article/2008/07/10/12...locomotive.html

Quelques remarques :

1) Je ne savais pas qu'il existait des "locos de TER"; pourquoi ne pas dire "un 26000" ou simplement "une loco" ?

2) Le cheminot est accusé de "vol de locomotive, mise en danger d'autrui, abandon de poste et tentative de provocation d'une collision". Ces expressions sont des termes judiciaires de la partie adverse. Autrement dit, c'est une interprétation des faits - parmi d'autres possibles.

Je ne travaille pas à la SNCF et je ne connais pas les conditions de travail de chacun. Mais on ne peut pas ignorer la pression qui est parfois exercée sur les salariés. (Exemple récent : Les faits malheureux mais prévisibles de chez Renault, qui ont été classés sans suite. Les médecins du travail étaient pourtant "extrêmement alarmés" selon le Nouvel Observateur). En tout cas, je me garderais bien d'émettre un jugement sur un tel cas.

Modifié par quantz
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

1) Je ne savais pas qu'il existait des "locos de TER"; pourquoi ne pas dire "un 26000" ou simplement "une loco" ?

Il doit s'agir d'une loc affectée a la remorque des TER, peut-etre une BB25500

2) Le cheminot est accusé de "vol de locomotive, mise en danger d'autrui, abandon de poste et tentative de provocation d'une collision". Ces expressions sont des termes judiciaires de la partie adverse. Autrement dit, c'est une interprétation des faits - parmi d'autres possibles.

Parmis les termes utilisés; mise en danger de la vie d'autrui et tentative de provocation d'une collision me semble bien correspondent a la réalité au 1er degres (c'est a dire sans discution possible car c'est bien ce qui c'est passé)

Je ne travaille pas à la SNCF et je ne connais pas les conditions de travail de chacun. Mais on ne peut pas ignorer la pression qui est parfois exercée sur les salariés. (Exemple récent : Les faits malheureux mais prévisibles de chez Renault, qui ont été classés sans suite. Les médecins du travail étaient pourtant "extrêmement alarmés" selon le Nouvel Observateur). En tout cas, je me garderais bien d'émettre un jugement sur un tel cas.

Quelque que soit les motifs et sa situation psychologique, RIEN ne permet ou ne justifie de faire prendre des risques a d'autres

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il doit s'agir d'une loc affectée a la remorque des TER, peut-etre une BB25500

Néanmoins, d'un point de vue journalistique, l'expression "locomotive de TER" est plus dramatique et rend possible l'identification du lecteur ("TER = passagers = moi, ma famille, mes proches").

Parmis les termes utilisés; mise en danger de la vie d'autrui et tentative de provocation d'une collision me semble bien correspondent a la réalité au 1er degres (c'est a dire sans discution possible car c'est bien ce qui c'est passé)

Un article dit que le cheminot a parcouru "170 mètres à 3 km/h. Il s'était arrêté à cinquante mètres d'une voie ouverte au trafic entre Marseille et Toulon (Var)." (Figaro 27/01/2009). Je pense qu'il y a des situations plus dramatiques, par exemple sur la route.

Quelque que soit les motifs et sa situation psychologique, RIEN ne permet ou ne justifie de faire prendre des risques a d'autres

Nous sommes d'accord, mais personne n'a cherché à "justifier" cet acte. D'ailleurs le cheminot a été condamné "à un an de prison, dont 6 mois avec sursis par le tribunal correctionnel de Marseille" (Figaro 27/01/2009). Par contre, on peut essayer d'élargir le débat au lieu de se focaliser sur un seul employé. Sinon, on tombe forcément dans une justice à deux vitesses (employés/supérieurs, pauvres/riches, etc.).

Modifié par quantz
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un article dit que le cheminot a parcouru "170 mètres à 3 km/h. Il s'était arrêté à cinquante mètres d'une voie ouverte au trafic entre Marseille et Toulon (Var)." (Figaro 27/01/2009). Je pense qu'il y a des situations plus dramatiques, par exemple sur la route.

En ferroviaire, faire un mètre de trop peu déjà avoir des conséquences alors 170m et finir sur des voies principales où circule des trains, cela est ce qui est appelé un obstacle. Image que cette engin se soit immobilisé sur les voies principales au moment où arrive un train de voyageurs ou un train d'essence..... Catastrophe assurée et victimes probables.

Nous sommes d'accord, mais personne n'a cherché à "justifier" cet acte. D'ailleurs le cheminot a été condamné "à un an de prison, dont 6 mois avec sursis par le tribunal correctionnel de Marseille" (Figaro 27/01/2009). Par contre, on peut essayer d'élargir le débat au lieu de se focaliser sur un seul employé. Sinon, on tombe forcément dans une justice à deux vitesses (employés/supérieurs, pauvres/riches, etc.).

Je ne comprends pas ce que j'ai mis en gras ??? je ne voie pas le rapport, personne ne lui a demamnder de faire cette c......

Il y a une différence entre faire greve et vouloir provoquer un drame.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Puis le cheminot immobilise la loco sur la voie Marseille-Toulon.

http://www.lepost.fr/article/2008/07/10/12...locomotive.html

Un article dit que le cheminot a parcouru "170 mètres à 3 km/h. Il s'était arrêté à cinquante mètres d'une voie ouverte au trafic entre Marseille et Toulon (Var)." (Figaro 27/01/2009). Je pense qu'il y a des situations plus dramatiques, par exemple sur la route.

Sans vouloir focaliser sur le cas d'une seule personne tu remarqueras l'ambiguité entre "s'arrêter sur la voie Marseille Toulon" et "à cinquante mètres d'une voie" (ce qui laisse un flou sur avant ou après l'arrivée sur sur la ligne Marseille Toulon). Quoiqu'il en soit, il y a un vrai danger... celui d'un obstacle sur voies principales. Heureusement il existe les zones, enclenchements and co mais - dans les faits - c'est une mise en danger d'autrui pas plus ou moins dramatique qu'un sens interdit sur autoroute (par exemple).

Donc, et pour en revenir à ta question d'origine, oui il est possible de "voler" un train : heureusement c'est très difficile (non pas tant de le démarrer que d'arriver à parcourir une petite distance avec) et c'est excessivement dangereux. Rien d'anedoctique là dedans...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

On ne peut pas le ramener à la maison, de toute manière, sinon... revoltages
Et oui! Il y a des collègues qui pètent les plombs... Inexcusable... Et que dire des 3 gamins qui ont piqué un 63000 il y a quelques années et qui ont "joué avec" pendant un peu plus de 45 minutes? Les collègues de la suge on réussit à les coincer dans un tiroir avec un autre diesel mais n'ont "officiellement pas réussi" à les chopper... Petits trucs que je n'ai pas précisé, le 63000 a fini dans un heurtoir qui a écrasé sans faire de blessé 3 voitures dans la rue en dessous et ça s'est passé en pleine gare de Juvisy, provoquant l'arrêt de tout les trains sur les RER C et D, la grande ceinture et les grandes lignes...pendant un peu plus d'une heure...

Heureusement que les gamins n'ont pas pût être rattrappés "officiellement...

Tout ceci dit pour dire que le collègue a fait la bourde de sa vie mais qu'il peut remercier sa hiérarchie pour ce cadeau de départ lapleunicheusecartonrouge cestachier

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

oula, c'est chaud quand même, planter la loc sur voie principale après avoir franchi deux signaux fermés !

encore je comprendrais le mec qui pète les plombs suite à un ennui avec sa hiérarchie et qui se venge en sabottant de façon à ce que la loc ne démarre pas (et encore ) car là, aucune vie humaine n'est en danger, mais là, il met la vie en danger de personnes qui n'ont rien à voir !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

oula, c'est chaud quand même, planter la loc sur voie principale après avoir franchi deux signaux fermés !

encore je comprendrais le mec qui pète les plombs suite à un ennui avec sa hiérarchie et qui se venge en sabottant de façon à ce que la loc ne démarre pas (et encore ) car là, aucune vie humaine n'est en danger, mais là, il met la vie en danger de personnes qui n'ont rien à voir !

Autre chose, je militais pas mal à la CGT en 86/87 et pendant les grandes grèves, nous ne voulions pas bloquer les vacanciers... Pas mal avaient eu l'idée de créer des trains assurés par des grèvistes pour créer des "corridors humanitaires" pour transporter les personnes qui l'aurait voulu... Aucun de ces trains qui pourtant avaient été annoncé dans les règles de l'art n'a eu l'autorisation d'être formé (alors que cela avait été fait en 51)... Par contre, plusieurs TGV ont roulé avec des cadres non autorisés aux commandes (même qu'une de ces personnes a réussi a fermer le DJ mono d'une UM à Villeneuve sous ficelle 1500V: résultat au moins 4 ou 5 transfo de puissance brulés, refaits à la Folie, une caténaire coupée et pas mal de bordel... mais là pas de sanction alors que la situation était loin d'être aussi propre que ce que l'on proposait, nous les grèvistes... Alors, je maintiens ce que j'ai dit plus haut: Il ya eu faute inexcusable de cet agent et il fallait le sanctionner pour marquer le coup et surtout le placer dans une situation où il ne puisse pas recommencer (hospitalisation ou autre suivant le besoin) mais merci SURTOUT à sa hiérarchie de l'avoir aussi bien soutenu... Si maintenant il ne se fout pas SOUS un train, c'est que le gars est solide, ce que je lui souhaite...
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Autre chose, je militais pas mal à la CGT en 86/87 et pendant les grandes grèves, nous ne voulions pas bloquer les vacanciers... Pas mal avaient eu l'idée de créer des trains assurés par des grèvistes pour créer des "corridors humanitaires" pour transporter les personnes qui l'aurait voulu... Aucun de ces trains qui pourtant avaient été annoncé dans les règles de l'art n'a eu l'autorisation d'être formé (alors que cela avait été fait en 51)... Par contre, plusieurs TGV ont roulé avec des cadres non autorisés aux commandes (même qu'une de ces personnes a réussi a fermer le DJ mono d'une UM à Villeneuve sous ficelle 1500V: résultat au moins 4 ou 5 transfo de puissance brulés, refaits à la Folie, une caténaire coupée et pas mal de bordel... mais là pas de sanction alors que la situation était loin d'être aussi propre que ce que l'on proposait, nous les grèvistes... Alors, je maintiens ce que j'ai dit plus haut: Il ya eu faute inexcusable de cet agent et il fallait le sanctionner pour marquer le coup et surtout le placer dans une situation où il ne puisse pas recommencer (hospitalisation ou autre suivant le besoin) mais merci SURTOUT à sa hiérarchie de l'avoir aussi bien soutenu... Si maintenant il ne se fout pas SOUS un train, c'est que le gars est solide, ce que je lui souhaite...

D'autres ont conduit 16 d'affilées et c'est le pc qui les a arrêté ... !

Et les franchissements de carré sur ordre verbal ou en màv...... !

Enfin , c'est au siècle dernier, il y a prescription .A la reprise , les mêmes nous bassinaient sur les pancarte "S + j" !

Modifié par MarcM
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.