Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Un TER bloqué plus de trois heures dans l'Yonne


Messages recommandés

Hier soir aux environs de Sens . . .

Un TER (train express régional) a été bloqué pendant plus de trois heures dans la nuit de

lundi à mardi dans l'Yonne derrière un train de fret en panne, et une "centaine de passagers"

a été secourue par les pompiers, a-t-on appris mardi auprès d'eux et de la SNCF.

L'incident s'est produit "lundi soir, vers 21h20" lorsqu'un train de fret est tombé en

panne près de Sens, bloquant le passage d'un TER qui assurait la liaison Paris-Auxerre,

et l'immobilisant à la hauteur de la commune de Courtois (Yonne), a indiqué la SNCF

à l'AFP, confirmant des informations des pompiers.

"La centaine de passagers du TER a été ravitaillée en eau par les pompiers et l'un des

passagers, pris de malaise, a été évacué vers un centre de secours" a précisé la SNCF

qui a ajouté avoir pris en charge le "transport en taxi de 17 passagers jusqu'à Auxerre".

La circulation a pu être rétablie "vers 00 h 40" a affirmé l'opérateur ferroviaire,

"après l'arrivée d'une locomotive de secours pour tracter le train de fret".

http://www.lepoint.fr

Cela concerne le TER 891169 Paris Bercy 20.20 Sens 21.13/21.15 Auxerre Saint-Gervais 21.53

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce qui est dommage, c'est d'avoir envoyé un train de voyageur derrière un train en panne, ou en cours d'application du GD...... A la sortie de Sens, il y a pourtant toutes les aiguilles nécessaires pour passer de Voie1bis/V1 ou V1/V1bis..... Il est vrai que la desserte des gares intermédiaires entre Sens et Laroche doit se faire par la voie 1bis (il faut impérativement un ASCT si la desserte se fait V1, c'est repris au RT5102), mais çà aurait valu le coup d'attendre 15 ou 20 mn pour expédier le TER, histoire d'être sur que le marchandises allait ou non pouvoir repartir......

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Selon l'un des passagers de ce TER, "parti lundi à 20h20 de la gare

de Paris-Bercy et arrivé mardi à 1h00 du matin en gare de Sens,

l'attente de quatre heures a été bien gérée par le contrôleur" du train.

http://bourgogne-franche-comte.france3.fr/...55365229-fr.php

C'etait un train de fret de quelle compagnie ? cartonrouge

Les différents articles de presse ne le précisent pas pour le moment

Modifié par IGS4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce qui est dommage, c'est d'avoir envoyé un train de voyageur derrière un train en panne, ou en cours d'application du GD...... A la sortie de Sens, il y a pourtant toutes les aiguilles nécessaires pour passer de Voie1bis/V1 ou V1/V1bis..... Il est vrai que la desserte des gares intermédiaires entre Sens et Laroche doit se faire par la voie 1bis (il faut impérativement un ASCT si la desserte se fait V1, c'est repris au RT5102), mais çà aurait valu le coup d'attendre 15 ou 20 mn pour expédier le TER, histoire d'être sur que le marchandises allait ou non pouvoir repartir......

C'est une vision tres logique des choses , retenir un TER dans une gare au lieu de le faire en rase campagne . Mais tout le monde ne réfléchis pas comme toi hélas . ce qui provocque donc ce genre d'accident .

J'ai deja vue cela cet hiver , un train B-Cargo en Open access tombe en panne ( mise en sécu des transfo des T13 suite a une trop faible température extérieure ) Le conducteur belge a demandé le secours vers 8h30 . Le train qui part de Charleville et qui relie Metz part de la gare de Longuyon a 9h00 environs . Bref , ce TER a reussi a arrivé au cul du train B-Cargo . Le lieu de la DDS est distant de Longuyon de 8km . Peu de temp apres , un autre train de fret arriva en marche a vue derriere le TER , puis encore un autre , et un dernier . Le transbordement se fera a 11h45 , les mécanos prenant leur casse croute a l'épicerie d'a coté .

Repris comme cela , il est deja illogique d'envoyé un TER au cul d'un train en DDS , mais encore plus idiot d'envoyer 3 trains encore derriere le TER , pour terminé a faire un secours par l'avant depuis Metz ou Thionville avec toutes les restrictions que cela impose , alors qu'un secours par l'arriere jusque Longuyon , pris tout de suite aurais été moins pénalisant . Ne parlons meme pas du transbordement des voyageurs apres 2h45 qui aurait pu etre éviter .

Bref , je ne jettes la pierre a personne , mais il est dingue d'avoir un résonnement comme cela ce qui démontre que l'on réfléchis de moins en moins a des solutions viable et pas trop pénalisante .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce qui est dommage, c'est d'avoir envoyé un train de voyageur derrière un train en panne, ou en cours d'application du GD...... A la sortie de Sens, il y a pourtant toutes les aiguilles nécessaires pour passer de Voie1bis/V1 ou V1/V1bis.....

Sauf que c'était en amont de Sens...

Courtois, c'est à hauteur de la sous-sta juste avant Sens (St-Martin-du-Tertre sjmb).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est une vision tres logique des choses , retenir un TER dans une gare au lieu de le faire en rase campagne . Mais tout le monde ne réfléchis pas comme toi hélas . ce qui provocque donc ce genre d'accident .

J'ai deja vue cela cet hiver , un train B-Cargo en Open access tombe en panne ( mise en sécu des transfo des T13 suite a une trop faible température extérieure ) Le conducteur belge a demandé le secours vers 8h30 . Le train qui part de Charleville et qui relie Metz part de la gare de Longuyon a 9h00 environs . Bref , ce TER a reussi a arrivé au cul du train B-Cargo . Le lieu de la DDS est distant de Longuyon de 8km . Peu de temp apres , un autre train de fret arriva en marche a vue derriere le TER , puis encore un autre , et un dernier . Le transbordement se fera a 11h45 , les mécanos prenant leur casse croute a l'épicerie d'a coté .

Repris comme cela , il est deja illogique d'envoyé un TER au cul d'un train en DDS , mais encore plus idiot d'envoyer 3 trains encore derriere le TER , pour terminé a faire un secours par l'avant depuis Metz ou Thionville avec toutes les restrictions que cela impose , alors qu'un secours par l'arriere jusque Longuyon , pris tout de suite aurais été moins pénalisant . Ne parlons meme pas du transbordement des voyageurs apres 2h45 qui aurait pu etre éviter .

Bref , je ne jettes la pierre a personne , mais il est dingue d'avoir un résonnement comme cela ce qui démontre que l'on réfléchis de moins en moins a des solutions viable et pas trop pénalisante .

Juste pour préciser: le P2 de Sens a la RST..... mais a-t-il communiqué la panne du marchandise au chef de service en Gare? Au pire, le P2 pouvait toujours avisr par radio de conducteur du TER et refermer ensuite les signaux en bout de quai en attendant un complément d'info de la part du régulateur ou du conducteur du marchandise.....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sauf que c'était en amont de Sens...

Courtois, c'est à hauteur de la sous-sta juste avant Sens (St-Martin-du-Tertre sjmb).

Ah ouais...... en ce cas, le dernière aiguille possible pour devier le TER est au Km 86...... pour un train en panne au Km115 donc..... avec transition de canton radio vers le Km90....

Cà annule donc ce que j'ai pu écrire plus haut!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Juste pour préciser: le P2 de Sens a la RST..... mais a-t-il communiqué la panne du marchandise au chef de service en Gare? Au pire, le P2 pouvait toujours avisr par radio de conducteur du TER et refermer ensuite les signaux en bout de quai en attendant un complément d'info de la part du régulateur ou du conducteur du marchandise.....

C'est logique , et le CSBV n'aurais pas donné le départ avec le signal fermé et donc aurait demandé des infos au P2 .

Pour le canton radio , il n'y a pas renvoi d'infos entre les gares encadrantes dans un cas de DDS ou autres ? Par exemple , une infos ne tombe pas a la gare C si un train est en rade entre A et B ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

c cool on supprime toute les aiguilles intermediaire de villeneuve,joigny,et au dessus et quand il y a une merde elle y est pour un bon momment!

Entre Montereau (Pk 78) et St Florentin (Pk 173), sur la section à quatre voies, les possiblités de changer de voies sont TRES limitées:

- la gare de Montereau

- le saut de mouton du Km 86 juste avant Villeneuve la Guyard

- la gare de Sens (Pk 113)

- la gare de Laroche Mignennes (Pk 155).

C'est sur qu'en cas de problème, les solutions de rechange sont assez limitées. Comparativement, en Allmegne, il y a des jonctions entre les voies principales tous les 10 à 15 km, et quasiment tout le réseau est équipé d'un équivalent de voies banalisées..... un autre monde, quoi!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est sur qu'en cas de problème, les solutions de rechange sont assez limitées. Comparativement, en Allmegne, il y a des jonctions entre les voies principales tous les 10 à 15 km, et quasiment tout le réseau est équipé d'un équivalent de voies banalisées..... un autre monde, quoi!

depuis que la LGV existe, ce n'est pas non plus la foule sur la PLM. Une des rares lignes à être banalisée d'ailleurs (sur la section St-Flo-Les Laumes), et ce depuis fort longtemps... Qui dit aiguille dit usure donc entretien, donc matériel et personnel, donc coût ... Là-bas aussi, on commence à simplifier les plans de voie ....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y quand même une chose qui m'interpelle.. Un peu partout en France, on a des conducteurs Fret inut', à dispo, réserve, tout ce que vous voulez, des machines qui dorment dans les dépôts, parce qu'on n'a pas de train à tirer. Et là, il a fallu attendre 3h pour que la machine de secours arrive sur place ? Sur une petite ligne où ça ne gêne personne et loin de tout, j'arriverai presque à comprendre, mais là...

Si quelqu'un a plus d'infos pour expliquer ce long délai, je suis preneur !

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y quand même une chose qui m'interpelle.. Un peu partout en France, on a des conducteurs Fret inut', à dispo, réserve, tout ce que vous voulez, des machines qui dorment dans les dépôts, parce qu'on n'a pas de train à tirer. Et là, il a fallu attendre 3h pour que la machine de secours arrive sur place ? Sur une petite ligne où ça ne gêne personne et loin de tout, j'arriverai presque à comprendre, mais là...

Si quelqu'un a plus d'infos pour expliquer ce long délai, je suis preneur !

Gom

Moi j'en ai peut etre une:

QUI VA PAYER:le sillon,la loc, l'adc pour aller porter le secours........

Le temps de repondre à ça puis de mettre en place le secours,c'est à dire passer les coups de fils à toute la putain de chaine de production qui nous tue dejà en temps normal (gestionnaire Infra,gestionnaire loc puis gestionnaire agent) pour etre sur qu'on a tout le matos,et tu perds 3 heures.....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi j'en ai peut etre une:

QUI VA PAYER:le sillon,la loc, l'adc pour aller porter le secours........

Le temps de repondre à ça puis de mettre en place le secours,c'est à dire passer les coups de fils à toute la putain de chaine de production qui nous tue dejà en temps normal (gestionnaire Infra,gestionnaire loc puis gestionnaire agent) pour etre sur qu'on a tout le matos,et tu perds 3 heures.....

Surtout si, dans ce cas, le secours doit venir de Villeneuve : 100 km à parcourir. Même si tu mets juste 1 heure pour organiser le secours, il y a encore 1 heure d'acheminement. En ajoutant les aléas, le secours par l'avant, la contre-voie, le compte est bon : 3 heures...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

depuis que la LGV existe, ce n'est pas non plus la foule sur la PLM. Une des rares lignes à être banalisée d'ailleurs (sur la section St-Flo-Les Laumes), et ce depuis fort longtemps... Qui dit aiguille dit usure donc entretien, donc matériel et personnel, donc coût ... Là-bas aussi, on commence à simplifier les plans de voie ....

la secrtion St Flo-Tonnerre n'est pas banalisée.... en cas de pépin, c'est de la VUT inopinée.....

La simplification du plan de voie, c'est le risque calculé: qu'est ce qui coute le plus cher? entretenir des aiguilles qui auront une réelle utilité une ou deux fois par an, ou gérer un gros retard avec remboursement des billets pour 150 à 200 personnes?

Il y quand même une chose qui m'interpelle.. Un peu partout en France, on a des conducteurs Fret inut', à dispo, réserve, tout ce que vous voulez, des machines qui dorment dans les dépôts, parce qu'on n'a pas de train à tirer. Et là, il a fallu attendre 3h pour que la machine de secours arrive sur place ? Sur une petite ligne où ça ne gêne personne et loin de tout, j'arriverai presque à comprendre, mais là...

Si quelqu'un a plus d'infos pour expliquer ce long délai, je suis preneur !

Gom

Les réserves au Fret, il y a longtemps que çà n'existe plus...... au moins pour les CRL! De plus, je ne sais pas si les CRML sont habilités à porter le secours.... Pour le délai de trois heures, l'explication de mon pote villeneuvois juste au dessus est au top niveau!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Surtout si, dans ce cas, le secours doit venir de Villeneuve : 100 km à parcourir. Même si tu mets juste 1 heure pour organiser le secours, il y a encore 1 heure d'acheminement. En ajoutant les aléas, le secours par l'avant, la contre-voie, le compte est bon : 3 heures...

A mon humble avis, 3 heures pour tout ça, c'est qu'il y avait des bons au PC, une denrée rare de nos jours !

J'aurais plutôt tendance à tabler sur 4 heures mini avec la nouvelle race de décideurs qui nous gèrent.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(...)

La simplification du plan de voie, c'est le risque calculé: qu'est ce qui coute le plus cher? entretenir des aiguilles qui auront une réelle utilité une ou deux fois par an, ou gérer un gros retard avec remboursement des billets pour 150 à 200 personnes?

(...)

Bienvenue dans la réalité ! Je te suis complètement sur cette question. Même si c'est choquant pour la majorité d'entre nous, on peut se poser la question de la rentabilité des installations et des conséquences de leur existence et maintenance. Dans ce cas précis, c'est vite vu : on y gagne. C'est un raisonnement qui hérisse le poil des cheminots (dont je fais partie) mais qui se justifie financièrement... et, dans ce cas encore une fois, sans toucher à la sécurité. C'est tout vu si je peux me permettre...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi j'en ai peut etre une:

QUI VA PAYER:le sillon,la loc, l'adc pour aller porter le secours........

Le temps de repondre à ça puis de mettre en place le secours,c'est à dire passer les coups de fils à toute la putain de chaine de production qui nous tue dejà en temps normal (gestionnaire Infra,gestionnaire loc puis gestionnaire agent) pour etre sur qu'on a tout le matos,et tu perds 3 heures.....

La question n'a jamais été de savoir qui allait payer quoi, ni question de gestionnaire loc ou gestionnaire méc, tout se gère au niveau du PC qui décide que tel train proche va porter le secours :

gestionnaire loc : on t'a pas demandé ton avis,

gestionnaire méc : on t'a pas demandé ton avis,

chef de service/AC de la gare où on va garer la rame du train portant le secours : on t'a pas demandé ton avis.

Quand y a un train à proximité, une DDS prend déjà un certain temps, mais quand y en a pas, c'est une autre paire de manches.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A mon humble avis, 3 heures pour tout ça, c'est qu'il y avait des bons au PC, une denrée rare de nos jours !

J'aurais plutôt tendance à tabler sur 4 heures mini avec la nouvelle race de décideurs qui nous gèrent.

La nouvelle race de décideurs comme tu dis ne sont ni plis ni moins que des agents comme toi. Il serait bon de temps en temps d'aller voir comment ça se passe chez les collègues d'à côté avant de cracher.

Il y a peut-être des régions où c'est la catastrophe, ce dont je doute, mais de ce que je vois au quotidien, la plupart de tes collègues "incompétents" se pètent le cul à longueur de journée pour faire au mieux et à la longue ce genre de réflexion devient saoulant.

Si tu crois qu'il te suffit de poser tes fesses dans ta loc pour faire du chemin de fer, t'es bien loin du compte et tu n'es ni meilleur ni moins bon que celui qui entretient ta loc, qui la répare, que ceux qui ont "fabriqué" ton train, que celui qui met du ballast dans la voie...............

Modifié par krisamv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les réserves au Fret, il y a longtemps que çà n'existe plus...... au moins pour les CRL! De plus, je ne sais pas si les CRML sont habilités à porter le secours.... Pour le délai de trois heures, l'explication de mon pote villeneuvois juste au dessus est au top niveau!

Pour les réserves CRML, c'est ce qu'on a en cas de "train supprimé" (en théorie). Et pour ce qui est de porter le secours, on sait faire koiquesse

Et pour l'explication du délai... Merci pour la réponse, même si elle me rend très étonné et déçu. Lors de ma seule demande de secours actuellement à mon actif, je dois donc m'estimer très chanceux d'avoir pu être secouru en 1h.

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour infos le FRET en panne etait un Fret VFLI qui faisait un train vers Paris ( une de leur nouvelle relation Bourgogne Paris )

Tu ne dois pas parler du même incident : le premier est dans le sens impair...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.