Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Trafic interrompu gare du Nord après un incendie à Saint-Denis


Messages recommandés

Trafic interrompu gare du Nord après un incendie à Saint-Denis

Reuters

Le trafic SNCF a été interrompu gare du Nord à Paris mercredi en fin d'après-midi en raison de l'intervention des pompiers au niveau de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), apprend-on auprès de la SNCF.

Tous les TGV, y compris les Thalys vers l'Europe du Nord et les Eurostar vers Londres, sont restés à quai.

Selon un porte-parole de la SNCF, un feu de talus s'est produit à 17h30 à hauteur de la gare RER Saint-Denis-Stade de France. Le sinistre s'est étendu à un camp de gens du voyage.

Les pompiers, qui doivent passer sur les voies pour intervenir, ont demandé à la SNCF de cesser le trafic.

"Nous espérons une reprise rapide", a déclaré le porte-parole de la SNCF, ajoutant que la situation gare du nord était "relativement calme".

Le trafic sur les lignes B et H du RER avait repris vers 18h45, mais pas celui de la ligne D ni des TGV.

Elizabeth Pineau, édité par Gilles Trequesser

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je veux concevoir que les voyageurs soient agacés, mais j'ai (encore une fois) entendu une réaction à la con à la radio : "la SNCF ne nous informe pas, ils nous disent pas quand ils auront fini de réparer". C'est un INCENDIE !!!!

Par contre une idée pour calmer les gens : il ne faut pas annoncer "la circulation des trains est interrompue à cause d'un incendie", il faudrait dire "la circulation des trains est interrompue pour permettre l'intervention des pompiers". Dès qu'il y a le mot "pompier" dans une phrase, les gens ne râlent plus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est sur que les gens qui en sont pas encore en vacances et qui prennent le train

pour aller travailler , ne se levent pas de pompier bon oeil .. :blush:

ok je sors okok

Moi les raleurs, je les mettrais en stage a la place des pompiers, avec les trains qui circulent dans leur dos ..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

d'après RTL, il disaient que le feu est partie du camps de rom, c'est propagé sur la talus puis dans un tunel de service situé sous les voie SNCF Quelqu'un peut t'il confirmé?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

J'étais hier soir à Ermont-Eaubonne vers 17H30. J'attendais un train sur la voie 6 pour Enghien les Bains. A 17H36 le train est entré en gare et ce qui m'a frappé, c'est le silence de la locomotive. Je me suis dit qu'elle avait disjoncté, et j'espérais qu'on allait pas nous faire le coup de la panne. Mais aussitôt on nous a annoncé une interruption des circulations pour une durée indéterminée, suite à un incendie aux abords des voies. On nous a bien précisé que cela était pour permettre l'intervention des pompiers en toute sécurité. J'ai donc compris pourquoi la locomotive était silencieuse, le courant était déjà coupé et le mécanicien avait continué sur sa lancée.

Question pour les mécanos : lorsque l'alimentation caténaire doit être coupée comme c'était le cas hier, est ce que le régulateur demande aux mécanos de s'arrêter à la prochaine gare, et coupe le courant une fois que c'est le cas, ou coupe t'il sans prévenir avec le risque d'avoir des trains arrêté hors gare ? Enfin je pense que vu la densité du trafic, il n'a pas le choix...

En tout bravo pour les annonces diffusées à la gare du Nord hier. Elles expliquaient clairement que suite à la désorganisation complète du trafic, et pour éviter des erreurs d'affichage, les trains étaient affichés un par un à la dernière minute, et qu'ils ne partiront pas de leur voie habituelle. Un bon point pour eux. Dommage qu'ils n'ont pas fait la même chose à St Lazare la semaine dernière. Ils nous ont baladé de voie en voie : votre train partira de la voie 17. Changement de voie, votre train partira voie 27. Ah non finalement, votre train partira de la voie 21 !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Lechat78, une coupure d'alimentation électrique peut avoir plusieurs origines. Simple défaillance temporaire, anomalie de caténaire/pantographe ou coupure d'urgence (comme dans le cas du sujet). Cette même coupure d'urgence peut avoir plusieurs causes, incendie (comme ici), ou alors volonté d'arrêter un train qui n'aurait pas la radio (panne...), comme ce qui aurait pu être tenté lors de l'accident à la frontière du Luxembourg( si... et si... et si..).

Bref, pour chacune de ces causes, le conducteur n'a qu'un seul indice : disjonction + absence de tension ligne. Il n'y a donc qu'une seule procédure à appliquer, qui nous permet de continuer sur notre lancée pendant 20 secondes maxi (délai pour que la sous station se réenclenche automatiquement, en cas de défaillance temporaire), tout en surveillant notre train + caténaire, puis arrêt d'urgence si la tension ne revient pas. Dans ce cas, c'est peut être qu'il y a un incident grave et qu'on veut nous arrêter.

Gom

Modifié par gomen
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Gom pour ces explications détaillées. Donc le régulateur ne se soucis pas de savoir si les trains seront arrêtés hors quai ou non.

Tu dis que la procédure a appliqué est d'arrêter le train si la tension n'est pas revenue au bout de 20 secondes. Cependant mon train qui arrivait voie 6 était disjoncteur ouvert, et entre le temps ou je l'ai vu et le moment ou il s'est immobilisé à quai, il c'est passé plus de 20 secondes. Il doit donc y avoir une dérogation si le train entre en gare. Il est vrai que ça aurait fait un peu bête un train arrêté à la moitié du quai.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Gom pour ces explications détaillées. Donc le régulateur ne se soucis pas de savoir si les trains seront arrêtés hors quai ou non.

Si, il s'en soucie, évidemment !

Mais, premièrement, le train dont tu parles n'a pas forcément eu de coupure d'alimentation (mais simplement une disjonction) et, deuxièmement, parfois on ne peut pas faire autrement. Ceci dit, dans le cas qui nous intéresse, à moins que les pompiers aient demandé la coupure d'urgence, je suppose que les circulations ont été arrêtées avant que le jus soit coupé, afin que, justement, il n'y ait pas de train coincé dans la pampa (et tout en écrivant, il me semble me rappeler qu'il y en eut un [tout de même]).

Tu dis que la procédure a appliqué est d'arrêter le train si la tension n'est pas revenue au bout de 20 secondes. Cependant mon train qui arrivait voie 6 était disjoncteur ouvert, et entre le temps ou je l'ai vu et le moment ou il s'est immobilisé à quai, il c'est passé plus de 20 secondes. Il doit donc y avoir une dérogation si le train entre en gare. Il est vrai que ça aurait fait un peu bête un train arrêté à la moitié du quai.

Pas de dérogation à la règle de l'arrêt d'urgence suite à une absence de tension ligne. Ceci dit, certains conducteurs peuvent s'en "accommoder", justement dans des cas d'approche de quai pour éviter toutes sortes de problèmes (si tu vois ce que je veux dire...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

J'étais hier soir à Ermont-Eaubonne vers 17H30. J'attendais un train sur la voie 6 pour Enghien les Bains. A 17H36 le train est entré en gare et ce qui m'a frappé, c'est le silence de la locomotive. Je me suis dit qu'elle avait disjoncté, et j'espérais qu'on allait pas nous faire le coup de la panne. Mais aussitôt on nous a annoncé une interruption des circulations pour une durée indéterminée, suite à un incendie aux abords des voies. On nous a bien précisé que cela était pour permettre l'intervention des pompiers en toute sécurité. J'ai donc compris pourquoi la locomotive était silencieuse, le courant était déjà coupé et le mécanicien avait continué sur sa lancée.

Question pour les mécanos : lorsque l'alimentation caténaire doit être coupée comme c'était le cas hier, est ce que le régulateur demande aux mécanos de s'arrêter à la prochaine gare, et coupe le courant une fois que c'est le cas, ou coupe t'il sans prévenir avec le risque d'avoir des trains arrêté hors gare ? Enfin je pense que vu la densité du trafic, il n'a pas le choix...

En tout bravo pour les annonces diffusées à la gare du Nord hier. Elles expliquaient clairement que suite à la désorganisation complète du trafic, et pour éviter des erreurs d'affichage, les trains étaient affichés un par un à la dernière minute, et qu'ils ne partiront pas de leur voie habituelle. Un bon point pour eux. Dommage qu'ils n'ont pas fait la même chose à St Lazare la semaine dernière. Ils nous ont baladé de voie en voie : votre train partira de la voie 17. Changement de voie, votre train partira voie 27. Ah non finalement, votre train partira de la voie 21 !

A Paris Saint Lazare, il y a une quinzaine de jours, il s'agissait d'une coupure d'alimentation de la gare avec tous les panneaux d'affichage éteints ainsi que la commande de départ des trains.

Côté sono par contre, l'annonceur s'est très bien démené pour annoncer les voies de départ. Même si les trains partaient à la bourre de 20 ou 30 mn, ça s'est tout de même plutôt bien passé surtout que l'incident est survenu vers 18h00.

http://www.cheminots.net/forum/index.php?s...c=19911&hl=

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Kerguel,

Je ne parlais pas de la coupure de courant à St Lazare, mais de la mise à quai d'une rame V2N (10 voitures + loco) la semaine dernière sur la voie 15, qui peut contenir au maximum 7 voitures + loco ou une MI89 en UM. La machine se trouvait sous le pont de l'Europe, et empêchait les entrées et sorties des voies contiguës.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si, il s'en soucie, évidemment !

Mais, premièrement, le train dont tu parles n'a pas forcément eu de coupure d'alimentation (mais simplement une disjonction) et, deuxièmement, parfois on ne peut pas faire autrement. Ceci dit, dans le cas qui nous intéresse, à moins que les pompiers aient demandé la coupure d'urgence, je suppose que les circulations ont été arrêtées avant que le jus soit coupé, afin que, justement, il n'y ait pas de train coincé dans la pampa (et tout en écrivant, il me semble me rappeler qu'il y en eut un [tout de même]).

Pas de dérogation à la règle de l'arrêt d'urgence suite à une absence de tension ligne. Ceci dit, certains conducteurs peuvent s'en "accommoder", justement dans des cas d'approche de quai pour éviter toutes sortes de problèmes (si tu vois ce que je veux dire...)

Dans l'IN 1502 le manuel incident de circulation il est prévu que l'AC ne doit pas arreter le train si le fait de l'arreter augmente le risque...

Genre faire arreter juste à coté de l'incendie ou lors d'une DBC lui faire appliquer un arret d urgence!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut

on déroge pas à la règle des 20 secondes d'absence tension ligne = arrêt d'urgence mais en banlieue nord on nous avait expliqué la chose suivante:

- dès que la tension ligne disparaît il peut être judicieux (en cas de proximité d'une gare) de placer tout de suite un coup de frein pour casser la vitesse

- si la fin des 20 secondes est au cours d'un freinage en gare ou risque de l'être, casser tout de suite la vitesse pour s'arrêter en bout de quai sur l'erre

Et notre RFET de l'époque de nous expliquer qu'il vaut mieux un train à quai qui a roulé 30 secondes sans tension caténarie qu'un train hors quai ou partiellement à quai qui a bien fait al règle des 20 secondes.

Yaya

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans l'IN 1502 le manuel incident de circulation il est prévu que l'AC ne doit pas arreter le train si le fait de l'arreter augmente le risque...

Genre faire arreter juste à coté de l'incendie ou lors d'une DBC lui faire appliquer un arret d urgence!

Pour une alarme DBC si je me souviens bien de ce que j'ai pratiqué au Par : on demande au conducteur d'amener sa vitesse à 160 km/h puis on lui demande de s'arrêter puis on lui dit de partir à la visite de l'essieu concerné... Histoire de ne pas annoncer direct une alarme Dbc et que le conducteur ne pile (pas recommandé et pourtant vu).

Salut

on déroge pas à la règle des 20 secondes d'absence tension ligne = arrêt d'urgence mais en banlieue nord on nous avait expliqué la chose suivante:

- dès que la tension ligne disparaît il peut être judicieux (en cas de proximité d'une gare) de placer tout de suite un coup de frein pour casser la vitesse

- si la fin des 20 secondes est au cours d'un freinage en gare ou risque de l'être, casser tout de suite la vitesse pour s'arrêter en bout de quai sur l'erre

Et notre RFET de l'époque de nous expliquer qu'il vaut mieux un train à quai qui a roulé 30 secondes sans tension caténarie qu'un train hors quai ou partiellement à quai qui a bien fait al règle des 20 secondes.

Yaya

Cela semble intelligent vu le risque de se retrouver en pleine voie avec des voyageurs...

En même temps, et comme dit plus haut, si on vous arrête c'est peut être aussi pour éviter une collision alors il est dur de choisir mais on parle d'un délai entre 20 et 30 secondes : qui peut me calculer le trajet sur l'erre en 10 secondes lapleunicheuse histoire que j'arrive à voir les avantages de l'un et de l'autre...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si, il s'en soucie, évidemment !

Mais, premièrement, le train dont tu parles n'a pas forcément eu de coupure d'alimentation (mais simplement une disjonction) et, deuxièmement, parfois on ne peut pas faire autrement. Ceci dit, dans le cas qui nous intéresse, à moins que les pompiers aient demandé la coupure d'urgence, je suppose que les circulations ont été arrêtées avant que le jus soit coupé, afin que, justement, il n'y ait pas de train coincé dans la pampa (et tout en écrivant, il me semble me rappeler qu'il y en eut un [tout de même]).

Pas de dérogation à la règle de l'arrêt d'urgence suite à une absence de tension ligne. Ceci dit, certains conducteurs peuvent s'en "accommoder", justement dans des cas d'approche de quai pour éviter toutes sortes de problèmes (si tu vois ce que je veux dire...)

Perdu!!! :blush:

Les pompiers ont demandé la coupure d'urgence sur tout le secteur de PNO, ce qui fait que de nombreux trains se sont retrouvés arrêtés en pleine voie.

Voila pourquoi sur le RER B il y a eu nombre de SAR avec des centaines de personnes descendues dans les voies...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour une alarme DBC si je me souviens bien de ce que j'ai pratiqué au Par : on demande au conducteur d'amener sa vitesse à 160 km/h puis on lui demande de s'arrêter puis on lui dit de partir à la visite de l'essieu concerné... Histoire de ne pas annoncer direct une alarme Dbc et que le conducteur ne pile (pas recommandé et pourtant vu).

Cela semble intelligent vu le risque de se retrouver en pleine voie avec des voyageurs...

En même temps, et comme dit plus haut, si on vous arrête c'est peut être aussi pour éviter une collision alors il est dur de choisir mais on parle d'un délai entre 20 et 30 secondes : qui peut me calculer le trajet sur l'erre en 10 secondes :blush: histoire que j'arrive à voir les avantages de l'un et de l'autre...

Il y aurait une solution pour les circulations en zone dense:

Si la circulation se trouve à proximité d'un quai, pourquoi ne pas le rejoindre en marche a vue (si c'est possible, sinon l'arret d'urgence au bout des 20 secondes)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.