Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Contrôle musclé,


Messages recommandés

J'ai assisté à une scène de ce type une seule fois, une contrôleuse qui a allumé 90% de la voiture bien que les gens aient acheté de bonne fois un billet sans savoir que sur ce type de train il y avait une spécificité que beaucoup de gens ignorent, et qu'on achète en totue transparence au guichet si on ne précise pas qu'on veut emprunter précisément ce train.

D'entrée de jeu en entrant dans la voiture, le ton était donné, pas un bonjour, pas un sourire, juste un très désagréable "contrôle des billets".

Elle n'a pas oublié les remarques désobligeantes comme "si ça ne vous plaît pas la prochaine fois prenez votre mobylette", "ce qui se vend en gare c'est pas mon problème, ici c'est moi qui décide".

Je m'étais promis d'envoyer un mail à sa hiérarchie pour signaler son comportement, je ne l'ai finalement pas fait, j'aurais dû..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

c'est désolant comme réaction ,cet homme était peut etre énervé pour X ou X raisons mais le respect pour le voyageur doit etre de mise .

ce n'est même pas une question de respect, simplement de bon sens.

Garde à vue pour un gamin comme ça et pour 10 € , il ne faut vraiment plus se sentir pisser !!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C comme dans la police.

A certains tu leur donnes un semblant de pouvoir, genre assermentation, et ils se sentent plus pisser.

Ce genre de situation, on la rencontre de plus en plus dans nos trains.

C bien dommage.

Ceci dit, les contrôleurs ne font pas un des métiers les plus facile de la boite.

Mais pour certains, le mot discernement ne veut rien dire, c'est bien dommage.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité ect-de-clermont

C'est tout simplement honteux. Il a dénigré l'image de notre profession revoltages, nous qui tenons à l'améliorer au quotidien. Honte à lui. Qu'il soit puni! koiquesse

Sans cracher sur qui que ce soit en particulier, si ce collègue est de l'ECT de Rennes, ça ne m'étonnerait même pas. Ils ont un sérieux problème là bas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est tout simplement honteux. Il a dénigré l'image de notre profession revoltages, nous qui tenons à l'améliorer au quotidien. Honte à lui. Qu'il soit puni! koiquesse

Sans cracher sur qui que ce soit en particulier, si ce collègue est de l'ECT de Rennes, ça ne m'étonnerait même pas. Ils ont un sérieux problème là bas.

Et ils ont quoi comme problème les Rennais ????????? :blink:

Attendons d'en savoiru n peu plus, on a peu de détails. Celà semble trop simple.

Modifié par Tophe
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On a 1 seul point de vue et on s'emballe un peu vite à mon goût. Ne commençons pas à dénigrer nos collègues, merci.

Attendons d'en savoiru n peu plus, on a peu de détails. Celà semble trop simple.

Quand, dans le titre du topic, je pose la question " Que faut il en penser", autant que "Pas besoin de cela", c'est parler autant du récit lui-même que de l'empressement de la Presse à enfoncer le clou ...

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On a 1 seul point de vue et on s'emballe un peu vite à mon goût. Ne commençons pas à dénigrer nos collègues, merci.

Mouais, c'est vraiment pas clair, un article qui est fait quasiment que sur du dialogue, c'est pas trés sur !

Dans ce genre de situation, il y a une agitation, des réactions vives et on ne se rend plus forcement compte de ce que l'on dit et de se qu'on entend, de là avec l'exitation général de la remoqrque faire un article comme celui là...

Je n'y étais pas non plus, mais j'aime bien avoir plusieurs avis et de témoignages sur ce genre de probléme, alors oui, peut etre que c'était une "tache" qui controlait dans le train ou alors l'adolescent n'était peut etre pas non plus trés compréhensif .

A suivre...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce n'est tout de même pas dans les TGV que la clientèle pose de problèmes en général.

L'article laisse tout de même entendre que le contrôleur est du genre excité, ici c'est moi le chef et aucune discussion n'est possible. C'est tout de même à bord des TGV que le contrôle est quasi systématique donc un coup de pince sur un billet non composté aurait suffi d'autant plus que billet et réservation ne font qu'un et il est donc daté avec le N° de train.

Il y a quand même un excès de zèle de la part du contrôleur.

Le journaliste décrit un personnage grisonnant et rougeaud. C'est exagéré tout de même Mr le journaliste.

Rougeaud sous entendu ????????

Grisonnant : heu c'est par parce qu'on est grisonnant qu'on a mauvais caractère :) . C'est moi qui vais me fâcher :blush:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cette histoire est-elle vraie?...totalement vraie...en partie vraie...lourdement exagérée?

Certains journalistes, à l'imagination débordante se laissent aller.

Je me souviens d'un article de ce même journal

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cette histoire est-elle vraie?...totalement vraie...en partie vraie...lourdement exagérée?

Certains journalistes, à l'imagination débordante se laissent aller.

Je me souviens d'un article de ce même journal

le fait qu'une personne ait payé ces 10 € à ce jeune un peu évaporé, qui devait donc certainement paraître de bonne foi, et qui plus est en allant voir l'autre contrôleur, ce n'est pas rien ....

perso, je ne donnerais pas 10 balles à un resquilleur.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sans cracher sur qui que ce soit en particulier, si ce collègue est de l'ECT de Rennes, ça ne m'étonnerait même pas. Ils ont un sérieux problème là bas.

Il est vrai que j'ai souvent remarqué que chez les controleurs bretons, la proportion de chieurs n'était pas négligeable :Smiley_21:

Surtout sur la ligne Quimper-Landerneau... Une fois je m'en suis tapé un qui était bourré, il avait sans doute un peu trop passé de temps aux fêtes de Cornouaille avant de prendre son service :Smiley_13:

Les agents de quai ne sont pas toujours top non plus: l'un a sifflé le départ du X73500 sous mon nez, alors que j'arrivais de justesse à cause de la lenteur de mon autocar, et que le prochain train était dans 2 heures, en plein hiver :blush:

Les guichetiers aussi sont particulièrement peu sympathiques à Quimper :)

Bon, à celle de Morlaix aussi j'ai eu le droit à un vendeur bourré aussi :Smiley_44:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité ect-de-clermont

Je me reprends...

D'abord, je ne mets pas tout le monde dans le même panier. Non, les collègues de l'ECT de Rennes ne sont pas tous pareils et j'ai vu bien pire avec des agents de Marseille et de Tours (mes trois lanternes rouges). Mon analyse, mon commentaire m'appartiennent et se fondent sur cet article, peut être exagéré. Si cette histoire s'avère vraie, elle ne m'étonnerait pas, d'autant plus si c'est un Rennais (le seul agent qui m'a causé un souci et retiré mon Carmillon pour rien du tout est un Rennais, cet été, dans un Rennes-Paris et j'ai vu et entendu pire sur eux, idem sur Tours...). Mais bon, on nous rabâche toujours de ne pas dire de mal des collègues d'ici et d'ailleurs (j'ai oublié de parler des Dijonnais! :Smiley_13: ) et à côté de ça, on nous met en concurrence entre ECT... Des RET disent eux même du mal des autres ECT, notamment de nos voisins de Tours, avec qui on a parfois le déshonneur de travailler :)... mais passons. Restons sur le principe que chacun vaut ce qu'il vaut, d'où qu'il soit... Mais n'oublions pas les généralités...

Maintenant, qui peut affirmer que l'histoire est totalement vraie? Si les interessés pouvaient tomber sur l'article et intervenir...

PS: Et à quoi bon rapporter ce genre d'article dans le forum si c'est pour que tout le monde aille dans le même sens? :blush:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour ,

J'habite à Bruz à côté de Rennes et j'ai souvent pris le train autour de Rennes sur les lignes Rennes - Brest , Rennes - Redon , Rnnes - Nantes , Rennes - Laval et Rennes - Saint Malo et toujours des controleurs professionels

Par ailleurs, l'article parle d' un TGV Vannes - Paris mais le dimanche soir il n'y a aucun TGV Vannes - Paris ! ( il y a des Quimper - Paris , des Rennes - Paris et un Lorient -Paris qui arrive à 00h45 à Paris mais aucun Vannes - Paris )

Et ou s'est passé le contrôle ? Entre Vannes et Rennes ou entre Rennes et Paris ?

Bonne journée

Franck Derrien

Modifié par coco2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rappel :

On a 1 seul point de vue et on s'emballe un peu vite à mon goût. Ne commençons pas à dénigrer nos collègues, merci.

On s'en fout de quel ECT est le contrôleur qui aurait participé. Merci de ne pas entrer dans cette guerre stérile et garder vos avis sur tel ou tel établissement pour vous.

Merci.

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Coïncidence, hier soir en dînant avec des amis, ceux-ci évoquaient la (grande) qualité de la façon dont les ASCT s'adressent maintenant aux clients dans les trains.

Je pense qu'il y a bien plus d'avis favorables que le contraire, heureusement!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Parfois les contrôles "musclés" sont nécessaires, comme sur les Paris-Rouen-Le Havre. Mais là... On devrait l'envoyer sur certains RER pour voir s'il agirait toujours de la même manière revoltages

Bonjour ,

Sur Paris - Rouen - Le Havre j'ai souvent entendu parler de contrôles abusifs avec des gens qui se faisaient verbaliser parce qu'ils n'avaient pas renouvelé leur navigo entre Paris et Mantes , ou de personnes voyageant en Première au lieu de la seconde parce que les trains sont souvent surchargés entre Paris et Rouen en heure de pointe .

Bonne journée

Franck Derrien

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Coïncidence, hier soir en dînant avec des amis, ceux-ci évoquaient la (grande) qualité de la façon dont les ASCT s'adressent maintenant aux clients dans les trains.

Je pense qu'il y a bien plus d'avis favorables que le contraire, heureusement!

je pense que c'est le cas, en tous cas, c'est mon expérience sur les grandes lignes. Maintenant, ça n'empêche pas quelques guignols de sévir. J'ai déjà raconté ce contrôleur sur Paris-Strasbourg, m'ayant aligné parce que mon billet CP n'était pas au bon tarif, et ayant devant moi pris les références du guichetier de Vanves qui m'avait fait le billet pour poser un rapport contre lui ! Ach !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur Paris - Rouen - Le Havre j'ai souvent entendu parler de contrôles abusifs avec des gens qui se faisaient verbaliser parce qu'ils n'avaient pas renouvelé leur navigo entre Paris et Mantes , ou de personnes voyageant en Première au lieu de la seconde parce que les trains sont souvent surchargés entre Paris et Rouen en heure de pointe .

Heu... et en quoi c'est abusif ?

Sinon, pour apporter mon grain de sel, si cette histoire s'avère vraie, le contrôleur a tout faux. La procédure n'est pas respectée et franchement, il y a d'autres façons de s'adresser aux voyageurs, surtout que là, on ne parle pas d'une grosse fraude mais d'un billet non composté du jour.

De toute façon, j'y crois pas à cette histoire :Smiley_51:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je viens au secours de mes collègues journalistes, car je suis moi même journaliste sur une radio.

Petite précision importante : ceci n'est pas un article, mais une tribune libre à l'attention des lecteurs du journal qui peuvent raconter une histoire vécue ou une anecdote. Ce n'est donc pas l'œuvre d'un journaliste, mais d'un lecteur lambda. :Smiley_51:

J'ai lu moi aussi cette histoire dans le journal, et j'ai un gros doute sur la véracité de celle-ci. Le problème des tribunes libres à l'attention des lecteurs, c'est qu'il n'y a pas de vérification sur la véracité de l'histoire. La seule chose que fait le rédacteur en chef chargé de la mise en page, c'est de corriger les fautes si il y en a, et c'est tout. Je peux donc si j'en ai envie envoyer un mail au journal dans lequel je raconte avoir avoir été bloqué dans un RER A à la station Auber pendant 30 minutes, car il n'y avait pas de contrôleur pour fermer les portes et donner le signal de départ au conducteur... Le journal publia sans vérifier que j'ai raconté une grosse bêtise ! Je précise pour les béotiens que dans les RER comme pour les Transiliens, et même certains matériels grandes lignes, c'est le conducteur lui même qui ferme les portes (dispositif EAS pour Equipement Agent Seul).

Cependant dans ma profession, je reconnais qu'il y en a qui aime enfoncer le clou comme j'ai lu dans ce sujet. De même qu'alors qu'un journaliste se doit de rester neutre, certains dont je tairais le nom n'hésitent pas à prendre parti de tel ou tel invité, voir même de s'en prendre ouvertement à un homme politique...

Enfin concernant l'histoire de Coco2, ce n'est pas des contrôles abusifs qu'il y a sur Paris-Rouen-Le Havre. C'est juste que comme cette ligne souffre de retard régulier, les usagers ne rechargent pas leur pass Navigo, ou ne rachètent pas leur forfait pour protester contre les retards quotidiens. Et comme certains s'en prennent violemment aux contrôleurs, ceux-ci contrôlent toujours en nombre et accompagné de la police ferroviaire.

Lechat78

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...