Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Je recherche des renseignements sur la réversibilité par câblots


Messages recommandés

Bonjour ,

je recherche des renseignements sur la réversibilité par câblots car dans ma région on devrait avoir des 22200 rever par câblots pour tirer les RRR ou RIO.

je sais que les 27300 utilisent ce genre de réversibilité et des 7200 sont modifiées en 7600 pour cette réversibilité

Cote cabine rever en général c'est le manipulateur de traction a cran car elle était tirée par des machine a cran

maintenant , le manipulateur a t- il était changé?

Sinon comment on convertit des crans par des intensités pour une machine a onduleur ou hacheur?

Merci par avance pour vos infos.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour ,

je recherche des renseignements sur la réversibilité par câblots car dans ma région on devrait avoir des 22200 rever par câblots pour tirer les RRR ou RIO.

je sais que les 27300 utilisent ce genre de réversibilité et des 7200 sont modifiées en 7600 pour cette réversibilité

Cote cabine rever en général c'est le manipulateur de traction a cran car elle était tirée par des machine a cran

maintenant , le manipulateur a t- il était changé?

Sinon comment on convertit des crans par des intensités pour une machine a onduleur ou hacheur?

Merci par avance pour vos infos.

Côté rever ils ont simulés les crans en % d'intensité !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Je ne connais pas cette modif, mais il suffit pour moi d'adapter l'automate, ce qui ne doit pas être sorcier, si il y a des modifs à apporter...

Si je me rappelle cette génération de matériels (plus de 25 ans...), il y avait génération d'ordres de progression ou d'ordres de régression... Que ces signaux attaquent le SMGR ou un système commandant le règlage de la mise en vitesse (j'ai un trou et je ne me rappelle plus le nom de cet organe...), il ne doit pas y avoir grand changement... Pour le shuntage des inducteurs, aucune différence...

Reste le retour des infos de la machine vers la cabine de révers, mais on reste sur du matériel de même génération (moteurs de traction courant continu) et les voltmètres ligne sont identiques... Donc, aucune difficultés de ce côté là non plus... Ce qui a dut être coton, c'est de valider tout ça du point de vue sécuritaire et là je laisse ma place définitvement...

Modifié par technicentre
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une 22200 avec une RIO ou une RRR ?!? ça doit dépoter sévère !

C'est clair, il va falloir les limiter en intensité, sinon il a y avoir des ruptures d'attelages dans l'air.......

Modifié par Tophe
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Erreur, c'est pas en intensité qu'il va falloir les limiter mais en tension. L'intensité est une conséquence ddue à la loi d'ohm car la resistance électrique des moteurs en varie pratiquement pas (sauf avec la tempèrature). On a gardé l'habitude de parler intensité comme sur les vieilles machines, mais maintenant, on limite en tension, ce qui est plus simple à réaliser...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Erreur, c'est pas en intensité qu'il va falloir les limiter mais en tension. L'intensité est une conséquence ddue à la loi d'ohm car la resistance électrique des moteurs en varie pratiquement pas (sauf avec la tempèrature). On a gardé l'habitude de parler intensité comme sur les vieilles machines, mais maintenant, on limite en tension, ce qui est plus simple à réaliser...

Tu iras dire ça aux gars de l'atelier de Rennes, ils ont limité toutes les 25500 en intensité car elles dépotaient trop sur la position "PR".

Je ne l'invente pas c'est marqué à la fiche rose des EMs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est clair, il va falloir les limiter en intensité, sinon il a y avoir des ruptures d'attelages dans l'air.......

je pense que ca sera comme cote REVCO ou l'acceleration a ete limite plus lente.

Sur Nice en general nous avons les compo 2 RIO ou 2 RRR ou mixte, rare 1 seule RRR.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Limiter la tension, c'est limiter la vitesse.

Limiter l'intensité, c'est limiter le couple.

:cool:

(de toute façons, le MPT sur les 22200 commande l'intensité aux moteurs)

oui le MPT s'appelle même MP(CO) I = ManiPulateur de COmmande des Intensités.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je pense que ca sera comme cote REVCO ou l'acceleration a ete limite plus lente.

Sur Nice en general nous avons les compo 2 RIO ou 2 RRR ou mixte, rare 1 seule RRR.

Chez nous, 2 RRR ça n'existe plus depuis que nous avons les AGC.

C'est beaucoup plus facile à couper/désaccoupler.

Mais c'est vrai que 1 RR avec 25500 non limité en intensité, ça arrache déjà bien, alors avec la 22000....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur la cote d'azur, les deux RRR tournent ensemble toute la journée, pas de soucis de ce coté là.

On remplace aussi des fois les RIO/RRR par des UM d'AGC sur Marseille Toulon.

On louait à une époque deux rames Haute Normandie, maintenant apparement on utilise des AGC PACA en diesel (on a pas de Bibi, ni de Z AGC, et, c'est electrifié 25Kv).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Tu iras dire ça aux gars de l'atelier de Rennes, ils ont limité toutes les 25500 en intensité car elles dépotaient trop sur la position "PR".

Je ne l'invente pas c'est marqué à la fiche rose des EMs.

Moi, désolé, tu iras le dire aux auteurs de l'histoire de la traction électrique tome 1 que je suis en train de lire. Autre chose, j'ai été brillamment échoué sur décision disciplinaire à l'examen de TEN dépanneur TGVA en 90 et 91.

Depuis, je ne suis QUE tuteur opérationel spécialité électrique et je ne reçoit QUE des stagiaires de la 3e aux élèves ingénieurs. Je ne sais donc pas de quoi je parle. Désolé aussi, un petit débutant qui s'appelait Ohm m'a juste parlé d'uen loi qu'il vient de trouver.

Dernier petit truc, donne moi une solution pour règler facilement le déroulement du SMGR sur 25500 (que j'ai étudié en début de carrière avec les 8500, 16500 et 17000) puisque celui ci ne permet pas de règler autre chose qu'une tension, à moins de reprendre TOUT les étagements de crans. Si je me rappelle bien, n'y aurait-il pas 43 battements de contacterus pour passer un seul cran sur ces machines? Effectivement, dans ce cas, sur machine electromécaniques, on joue sur l'intensité. 22200, qu'y a-t-il comme électromécanique avec une règlage continu de la tension par Thyrsistors lissée par selfs de lissage?

Désolé, moi, c'est marqué dans ma mémoire, même si moi aussi je fais des erreurs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité jackv

bonsoir

et bien oui c'est technicentre qui a raison , on apprenait cela en électrotechnique lors de la 1ére semaine de formation T3 "on fait varié la tensiond'alimentation des moteurs de traction pour faire varier l'intensité et le couple de ces moteurs .

Dailleurs l'alimentation de ces moteurs se faisaien par un transformateur a prise multiple appareil qui fait varier la tension..

avec les hacheurs à thyristors idem en simplifiant ,on fait varier la durée du passage du courant donc la résultante tension..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi, désolé, tu iras le dire aux auteurs de l'histoire de la traction électrique tome 1 que je suis en train de lire. Autre chose, j'ai été brillamment échoué sur décision disciplinaire à l'examen de TEN dépanneur TGVA en 90 et 91.

Depuis, je ne suis QUE tuteur opérationel spécialité électrique et je ne reçoit QUE des stagiaires de la 3e aux élèves ingénieurs. Je ne sais donc pas de quoi je parle. Désolé aussi, un petit débutant qui s'appelait Ohm m'a juste parlé d'uen loi qu'il vient de trouver.

Dernier petit truc, donne moi une solution pour règler facilement le déroulement du SMGR sur 25500 (que j'ai étudié en début de carrière avec les 8500, 16500 et 17000) puisque celui ci ne permet pas de règler autre chose qu'une tension, à moins de reprendre TOUT les étagements de crans. Si je me rappelle bien, n'y aurait-il pas 43 battements de contacterus pour passer un seul cran sur ces machines? Effectivement, dans ce cas, sur machine electromécaniques, on joue sur l'intensité. 22200, qu'y a-t-il comme électromécanique avec une règlage continu de la tension par Thyrsistors lissée par selfs de lissage?

Désolé, moi, c'est marqué dans ma mémoire, même si moi aussi je fais des erreurs.

Faut pas s'énerver comme ça, pense à ton coeur !!

Je t'ai dit que c'est ce qui est marqué sur les fiches roses des 25500 chez nous.

En fait l'intensité est limité à 850 A sur certaines machines, et il n'est pas possible de remettre un cran si on va dépasser ces fameux 850A, d'où l'allumage d'une lampe "Progression interdite" pendant ce laps de temps.

C'est tout, visiblement ils ont réglé ou rajouté un relais (QAC41 pour les intimes).

La tension est de toute manière limitée à 1500V aux bornes des moteurs traction, et on ne l'atteint qu'au 32ème cran.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité jackv

Faut pas s'énerver comme ça, pense à ton coeur !!

Je t'ai dit que c'est ce qui est marqué sur les fiches roses des 25500 chez nous.

En fait l'intensité est limité à 850 A sur certaines machines, et il n'est pas possible de remettre un cran si on va dépasser ces fameux 850A, d'où l'allumage d'une lampe "Progression interdite" pendant ce laps de temps.

C'est tout, visiblement ils ont réglé ou rajouté un relais (QAC41 pour les intimes).

La tension est de toute manière limitée à 1500V aux bornes des moteurs traction, et on ne l'atteint qu'au 32ème cran.

" ou rajouté un relais (QAC41 pour les intimes)." ça doit etre pour ceux qui ont du mal a lire sur un ampèremètre ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

" ou rajouté un relais (QAC41 pour les intimes)." ça doit etre pour ceux qui ont du mal a lire sur un ampèremètre ?

Non, ça limite quand tu es en PR (Progression Rapide).

Et du coup ça marche aussi quand on monte les crans 1 par 1.

Après je ne sais pas pourquoi ils ont mis ça en place plutôt que de l'indiquer en cabine, ou le préciser dans le manuel de conduite.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Pourquoi? Mais pour ne surtout pas dépasser la tension de claquage des isolants... Comme quoi, on ne parle toujours pas d'intensité... Par contre, avec le matériel de contrôle qui existait à l'époque, on avait énormément de mal à limiter les montées en tension et à les contrôler. Voila pourquoi on les limitait en contrôlant les intensités ce qui se fait très facilement comme par exemple en utilisant des fusibles ou des relais d'intensité réglables... Encore une fois, on utilise la loi d'ohm pour passer de l'un à l'autre... Remarque, on ne fait pas autre chose maintenant avec de l'électronique, mais ça se passe le plus souvent à l'intérieur de capteurs de tension ou d'intensité qui ne sont que des combinaisons de shunts résistifs et d'ampli opérationnels... Sauf que maintenant, on ne règle plus, on fout à la poubelle dès le moindre doute car sinon on risque l'incendie rapidement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rupture d'attelage? Robinet en position marche, trois rouges, appel d'urgence, appel au chef de train si présent, constat des dégâts une fois arrêté.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...