Aller au contenu
Le Web des Cheminots

L'attaque du train


Messages recommandés

Un train direct a été attaqué et dévalisé samedi dernier au petit matin en gare d'Yverdon (Suisse).

Le train qui faisait escale a été littéralement pris d'assaut par une bande d'une vingtaine de sauvages. Ceux-ci ont volé tout ce qu'ils pouvaient en s'en prenant aux voyageurs.

La police, qui est arrivée très vite sur les lieux avec de nombreux agents n'a pas fait grand chose pour protéger les voyageurs et s'est juste contentée de constater les dégâts.

Inutile de préciser qu'après une année ponctuée d'accidents, les Chemins de fer Suisses (CFF) tentent de minimiser l'affaire. Même son de cloche du côté de la police.

http://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/Etrange-razzia-dans-un-train-nocturne-29237856

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Désolé pour les Suisses, mais ça permet au moins aux Francais de se rendre compte que les maux Franco-Francais ne le sont pas tant que ça.

Chez nous on aime à se regarder le nombril et à y voir tous les problèmes du monde.

  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un train direct a été attaqué et dévalisé samedi dernier au petit matin en gare d'Yverdon (Suisse).

Le train qui faisait escale a été littéralement pris d'assaut par une bande d'une vingtaine de sauvages. Ceux-ci ont volé tout ce qu'ils pouvaient en s'en prenant aux voyageurs.

La police, qui est arrivée très vite sur les lieux avec de nombreux agents n'a pas fait grand chose pour protéger les voyageurs et s'est juste contentée de constater les dégâts.

Inutile de préciser qu'après une année ponctuée d'accidents, les Chemins de fer Suisses (CFF) tentent de minimiser l'affaire. Même son de cloche du côté de la police.

http://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/Etrange-razzia-dans-un-train-nocturne-29237856

ce message s'appuie sur un article de journal qu'il surinterprete. Journal qui ne s'appuie que sur un seul témoin non identifié. Dire que la police minimise est du même tonneau. sur quoi s'appuie cette assertion ? qu'est ce qui permet à l'auteur d'énoncer cette accusation ?

ce qu'on sait c'est qu'une bande a foutu le souk dans un train. un samedi matin à l'aube, ds jeunes en sortie de boîte, alcoolisés peut être ? il y a un témoin pour le dire et la police pour le confirmer. aucun vol n'est avéré, aucun blessé n'est signalé. a ce stade, ce message dramatise à outrance.

Mais on commence à avoir l'habitude.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Désolé pour les Suisses, mais ça permet au moins aux Francais de se rendre compte que les maux Franco-Francais ne le sont pas tant que ça.

Chez nous on aime à se regarder le nombril et à y voir tous les problèmes du monde.

des fachos, des accidents de trains, de la délinquance, c'est un peu comme l'Allemagne ce n'est peut-être pas "moins pire" que chez nous
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ce message s'appuie sur un article de journal qu'il surinterprete. Journal qui ne s'appuie que sur un seul témoin non identifié. Dire que la police minimise est du même tonneau. sur quoi s'appuie cette assertion ? qu'est ce qui permet à l'auteur d'énoncer cette accusation ?

ce qu'on sait c'est qu'une bande a foutu le souk dans un train. un samedi matin à l'aube, ds jeunes en sortie de boîte, alcoolisés peut être ? il y a un témoin pour le dire et la police pour le confirmer. aucun vol n'est avéré, aucun blessé n'est signalé. a ce stade, ce message dramatise à outrance.

Mais on commence à avoir l'habitude.

Je peux confirmer l'information. Etant cheminot, j'ai accès aux systèmes d'alarme internes et aux rapports d'événements; et tout ce qui est dit est vrai. Il y'a eu aussi quelques dégâts au materiel.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je peux confirmer l'information. Etant cheminot, j'ai accès aux systèmes d'alarme internes et aux rapports d'événements; et tout ce qui est dit est vrai. Il y'a eu aussi quelques dégâts au materiel.

Ou sont les volés ? aucun n'aurait porté plainte ? où sont les blessés ? aucun n'aurait été secouru par les pompiers ? admis à l'hopital ?

Je ne nie pas l'incident qui est reconnu par la police mais la dramatisation du commentaire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je peux confirmer l'information. Etant cheminot, j'ai accès aux systèmes d'alarme internes et aux rapports d'événements; et tout ce qui est dit est vrai. Il y'a eu aussi quelques dégâts au materiel.

Tes commentaires du premiers post n'ont rien à voir avec ce qui est décrit dans l'article que tu as mis en lien, tu as largement interprété les propos du journaliste en y ajoutant une sacré dose de catastrophisme.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

16 mars dernier, lors de son arrêt à Grigny, un RER ligne D, est attaqué par une vingtaine de « jeunes » qui ont dépouillé des voyageurs de leurs sacoches, portables…

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/04/19/01016-20130419ARTFIG00567-attaque-du-rer-d-la-surprenante-relaxe-d-un-prevenu.php

Il n’y a eu qu’une seule plainte, et le gars a été débouté au tribunal.

Il ne s’est rien passé non plus, c’était une hallucination collective.

Pendant ce temps-là, les ADC se font accompagner par la Suge, eux.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pendant ce temps-là, les ADC se font accompagner par la Suge, eux.

J'ai eu plusieurs fois l'occasion de voyager en cabine entre Juvisy et Corbeil en soirée ces derniers temps, et je n'ai pas vu le moindre uniforme de Suge ou de police.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

16 mars dernier, lors de son arrêt à Grigny, un RER ligne D, est attaqué par une vingtaine de « jeunes » qui ont dépouillé des voyageurs de leurs sacoches, portables…

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/04/19/01016-20130419ARTFIG00567-attaque-du-rer-d-la-surprenante-relaxe-d-un-prevenu.php

Il n’y a eu qu’une seule plainte, et le gars a été débouté au tribunal.

Il ne s’est rien passé non plus, c’était une hallucination collective.

Pendant ce temps-là, les ADC se font accompagner par la Suge, eux.

il n'a pas été débouté. le juge a relaxé l'accusé au bénéfice du doute. l'affaire existe et n'est pas discutée. Il y a eu une quinzaine de plaintes et non pas une seule.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il n'a pas été débouté. le juge a relaxé l'accusé au bénéfice du doute. l'affaire existe et n'est pas discutée. Il y a eu une quinzaine de plaintes et non pas une seule.

quant à la Suge, à quoi servent ces déploiements de force contre des bandes de ce genre ? à rien.

ils sont tellement visibles, au moins 4, quand ce n'est pas 8, qu'ils ne servent qu'à rassurer les voyageurs pendant la dizaine de minutes où ils sont là.

les délinquants sont rapides, malins, furtifs face à des forces de l'ordre qui s'exhibent, roulent leur muscles et sont faciles à éviter.

les controles des titres de transports dans les transiliens sont rares, mobilisent des forces innombrables, acceptent n'importe quel document. ils sont couteux et quasiment inutiles.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour avoir déjà vécu des cas "d'attaques" en étant aux commandes, j'ai bien pu remarquer que des situations délicates, certes totalement inadmissibles, deviennent parfois complètement apocalyptiques après multiples ré-interprétations et re-communications.

Ainsi, un vol du téléphone portable d'une passagère par un membre d'un petit groupe, vol sans violence je le précise, suivi du jet de deux pierres de ballast sur un voiture (par des personnes qui n'étaient pas forcément liées aux premières, selon les dires même de la victime détroussée) s'est transformée, sur ALEA - et lors de mes communications avec le CEL (Centre Exploitation Léman) et le PD(Poste Directeur) de Renens - en une attaque en règle du convoi.
Bon, bien sur, la situation n'était pas à la rigolade et s'est encore un peu détériorée par le suite lorsque cinq ou six jeunes (très connus par les forces de l'ordres) qui traînaient sur la place de la gare sont venus avec la ferme intention d'emmerder le maximum de policiers possibles, s'en suivit ces moments très complexes entre des personnes qui cherchent la bagarre et d'autres qui n'ont pas que ça à faire mais portent l'uniforme.

Résultat, une heure trente d'immobilisation du convoi, et des cheminots très informé qui sont venus m'expliquer le lendemain que ça avait été la guerre, cette fameuse nuit.

Pourtant, s'il s'est bien passé quelque chose - et de grave pour ce qui est du vol - ce n'était pas la guerre, c'était juste une bande de jeunes cons alcoolisés, sans aucune organisation particulière, sans rien d'autre que beaucoup de bêtise à revendre dopée par l'alcool et le sentiment de domination qui émane de l'effet de groupe.

Bref, pour très bien connaitre le 20mn (ayant plusieurs amis qui y travaillent) je ne me fierai en aucun cas à la description donnée dans ce dernier. Qu'il y ai eu un groupe qui s'est permis d’apeurer et de voler quelques passagers ("quelques" signifiant qu'il n'y avait pas 50 personnes), sans doute; de la à parler de prise d'assaut, de là à sous-entendre le grand-banditisme, non. Il faut aussi raison garder, tout n'est pas toujours noir et les bagarres généralisées de cet été à Lausanne ne se produisent de loin pas toutes les nuits, loin de là.

Travaillant presque uniquement sur les trains des noctambules (c'est un arrangement pour des raisons familiales), j'en suis un assez bon spectateur de se monde nocturne qui n'est pas autant noir qu'on voudrait nous le faire croire.

P.S Par contre les 10 mn à attendre la police dans ma cabine en compagnie de quatre jolies jeunes femmes, certes un peu secouées, est un très bon souvenir.

Modifié par likorn
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tes commentaires du premiers post n'ont rien à voir avec ce qui est décrit dans l'article que tu as mis en lien, tu as largement interprété les propos du journaliste en y ajoutant une sacré dose de catastrophisme.

C'est au-contraire l'article de presse qui est volontairement sous-representatif de ce qui s'est passé. Je te répète que j'ai le rapport interne sous les yeux. Je ne peux pas le mettre en ligne car ce sont des documents internes qui sont soumis au secret de fonction.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est au-contraire l'article de presse qui est volontairement sous-representatif de ce qui s'est passé. Je te répète que j'ai le rapport interne sous les yeux. Je ne peux pas le mettre en ligne car ce sont des documents internes qui sont soumis au secret de fonction.

Peut être mais dans ton premier post, tu ne parles pas de ce rapport interne, c'est pourquoi, tes commentaires au vu de l'article de presse mis en lien sont sujet à discussion.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

quatre jours après, on ne trouve toujours aucun article de presse, à part des liens vers l'article de 20 mn. une attaque du train telle que décrite serait cachée à la presse ? pas un déferlement sur FB ?

sur twitter, je n'ai trouvé que deux références, un jeune qui parle d'un déploiement massif de policiers (50 d'après lui) à la gare d'Yverdon et un autre daté du 28 parle de troubles aidés par l'alcool mais "rien de bien grave" dit-il.

on veut bien croire mais nous dire j'ai des infos cachées, vu le climat ca ne suffit pas à convaincre.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Néanmoins ce samedi c'était la fête des vendanges à Neuchâtel (arrêt précédent) et on sait très bien que c'est un évènement propice à ce genre de débordement. Mais je note n'avoir pas vu une patrouille de la PolFer ce weekend là.

Bon en même temps je cherchais avant tout à ne pas me casser la figure...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.