Aller au contenu
Le Web des Cheminots

le contournement ferroviaire de la raffinerie de Donges se précise (+150 m€)


Invité

Messages recommandés

Les TER et TGV circulant entre Nantes et Saint-Nazaire traversent le site industriel classé Seveso de la raffinerie de Donges.

60 trains par jour.

Un accord a été conclu entre les collectivités (région, département et communauté d’agglomération de Saint-Nazare), l’Etat et Total pour un financement de 150 millions d’euros, divisé en trois parts égales. Le conseil départemental et le conseil régional votent d’ailleurs cette semaine leur participation.

La concertation publique, quant à elle, s’achève le 31 octobre. Deux tracés sont actuellement à l’étude. Les travaux pourraient débuter en 2019 et s’achever en 2021.

http://www.20minutes.fr/nantes/1707379-20151012-contournement-ferroviaire-raffinerie-donges-precise

 

le nouveau préfet a bien travaillé et de la part d'Auxiette, c'est un beau cadeau d'adieu qui permet de pérenniser la raffinerie ET les trains.

 

Modifié par 2D2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourtant,..pourtant....l'activité raffinage est plutôt en recession, dans nos economies qui fondent, avec des futurs besoins moindres...

La logique Financière a déjà frappé sur d'autres sites, en diminuant la capacité de production ( ce qui a une influence indirecte sur l'evolution du prix à la pompe, ou comment gerer "au mieux" une crise, en assurant des marges très correctes au groupes Pétroliers )

C Clergeau ne s'y trompe donc pas.... l'avenir de Donges est situé entre 10 et 20 années..voilà qui est dit.

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

toutes les raffineries françaises sont dans le rouge notamment à cause de la particularité du parc automobile: on est obligé d'importer du carburant diesel et l'essence/super se vend mal, bien que produite en quantité plus que suffisante en France.

220px-Crude_Oil_Distillation-fr.svg.png

Le jour où la part du diesel reviendra sous les 40% alors nos raffineries reprendront des couleurs.

 

Modifié par 2D2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vu les coûts de production, et rendements financiers attendus, c'est à peu prés ecrit :

Le Diesel importé, il continuera à être importé...

L'Essence produite en quantité "plus que suffisante", deviendra "ajustée aux besoins et aux prix .."

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

toutes les raffineries françaises sont dans le rouge notamment à cause de la particularité du parc automobile: on est obligé d'importer du carburant diesel et l'essence/super se vend mal, bien que produite en quantité plus que suffisante en France.

220px-Crude_Oil_Distillation-fr.svg.png

Le jour où la part du diesel reviendra sous les 40% alors nos raffineries reprendront des couleurs.

 

Oui, on importe du diesel, mais on exporte aussi l'essence en surplus ( et ça, c'est jamais dit)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

c'était vrai au USA,  avant l'exploitation du gaz de schiste qui a permis aux USA de devenir salement indépendant.

le gaz de schiste n est plus compétitif depuis la chute du cours du baril de pétrole

Maintenant, les automobilistes demandent des voitures économiques (cf succès de Dacia) : des quadricyles lourd (pouvant rouler à une vitesse de plus de 45 km/h - cad pouvant atteindre les 80 - 100 km/h) à motorisation essence consommant 2 l maxi,  à prix abordable (5000 à  6000 euros), 4 places,  produit en grande série; ça se vendrait comme des petits pains !

notre "indépendance" passe par là

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

le gaz de schiste n est plus compétitif depuis la chute du cours du baril de pétrole

Maintenant, les automobilistes demandent des voitures économiques (cf succès de Dacia) : des quadricyles lourd (pouvant rouler à une vitesse de plus de 45 km/h - cad pouvant atteindre les 80 - 100 km/h) à motorisation essence consommant 2 l maxi,  à prix abordable (5000 à  6000 euros), 4 places,  produit en grande série; ça se vendrait comme des petits pains !

notre "indépendance" passe par là

exactement ce que je recherche pour l'utilité que j'en ai .....Pour el moment c 'est introuvable sur le marché .

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

HS ON

il y a toujours le créneau non exploité et boudé par la clientèle du scooter +: sécurisé si 2 roues à l'avant) électrique offrant une autonomie de 150 km pour 2 personnes et largement suffisant pour les déplacements dans les métropoles. 2m2 de toiture solaire pourrait rendre la recharge de la batterie gratuite mais il faut encore un peu de R&D et quelques aménagements.

Scooter boudé?

SNCF avait dès 2011 proposé la location de scooter Peugeot électrique au moins en gare de Montparnasse mais entre les discours bobo-école de nos clients et la réalité, ce fût une triste échec.  25€ la journée, c'était bien l'occasion de faire un tour d'essai en électrique.

L'échec fut incompréhensible (et le grand scootériste G.Pépy fut déçu)

Je reste persuadé qu'en grande ville, le scooter électrique sera l'avenir (et non le vélo électrique qui va bien trop vite et devient dangereux).

HS OFF

Modifié par 2D2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Je reste persuadé qu'en grande ville, le scooter électrique sera l'avenir (et non le vélo électrique qui va bien trop vite et devient dangereux).

Heu, tu t'es pas planté (les scooters et les voitures sont ce qui devraient être bannis en ville)? Parce qu'un vélo électrique ça doit pas aller bien vite (moins de 45 km/h en tous cas, c'est la vitesse maximale à laquelle on doit rouler en vélo*), surtout avec la batterie qui à l'air maigre. Et comment tu gères une ville où tout le monde à son engin électrique au niveau d'EDF ? Puis au prix que ça doit coûter, c'est comme le vélo électrique, ça restera une chimère pour écolo-bobos qui veulent s'acheter une conscience au prix du lithium-ion. Pour le reste de l'humanité, on a le bon vieux vélo, dont nombre de modèles ont encore une seule vitesse et des lanternes à dynamo, et qu'il n'est pas question de réformer, et qui permet de se muscler gratuitement !

* De toutes manières, pour aller plus vite, va falloir une jolie pente, et/ou un vélo pas trop pourri (surtout pour les freins !)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Deux tracés étudiés, qui ne vont révolutionner la situation : si ça pète alors que des trains passent, ça fera autant de morts.

Oui, mais "on" aura brassé de l'air pour la "sécurité" (et accessoirement dépensé des millions d'argent public...), donc tout va bien. okok

Modifié par Roukmoute
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Enfin, ne plus passer à 10 mètres des installations de la réserve stratégique et de certaines installations comme les torchères ou les fourneaux devrait éviter que si ça pète "un peu", alors qu'un train passe, ça fasse trop de dégâts...

D'autant que les tracés ci-dessus ne montrent pas les protections qui pourront être installées à côté des voies (type talus etc...) !

Après avec les hydrocarbures, quand ça pète, ça pète...

 https://fr.wikipedia.org/wiki/Catastrophe_ferroviaire_d'Oufa 

 

P.S. : le manque de rentabilité des raffineries françaises (ou européennes au sens large) ne vient certainement pas de la consommation de Diesel plutôt que d'essence...

Après je n'irai pas dire qu'il s'agit de l'habituel bal des pleureuses qui ont fait des investissements en haut de cycle et sans provisioner un prévisible durcissement des normes de sécurité, mais....

Modifié par PAZtoNPM
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Deux tracés étudiés, qui ne vont révolutionner la situation : si ça pète alors que des trains passent, ça fera autant de morts.

Carte approximative des tracés nord et sud (le tracé actuel est au milieu) :

donges11.jpg

c'est vrai que ce dossier est mal préparé et surpreNantes: tracé encore trop proche de la raffinerie et, cerise sur la gâteau, empêchant une extension vers la terre de ...la raffinerie; c'est d'ailleurs bizarre mais en routier, on privilégie la ligne droite lors d'amélioration de routes et ici, en ferroviaire, on s'interdit un parcours très court qui ferait gagner des minutes au trajet St Nazaire-Nantes !

De toute façon une analyse du risque pétrolier en Loire-Atlantique aurait plutôt fait redouté un accident de chemin de fer dans le tunnel de Nantes, au pire au centre-ville de Nantes devant le CHU avec incendie de citernes par exemple.

La raffinerie est assez isolée et s'il y a un problème, ce serait malchance d'avoir un train voyageur pile-poil au moment d'une explosion; si problème, le traffic ferroviaire sera interrompu et une noria de bus assurera un service de substitution sans aucun problème.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

c'est vrai que ce dossier est mal préparé et surpreNantes: tracé encore trop proche de la raffinerie et, cerise sur la gâteau, empêchant une extension vers la terre de ...la raffinerie; c'est d'ailleurs bizarre mais en routier, on privilégie la ligne droite lors d'amélioration de routes et ici, en ferroviaire, on s'interdit un parcours très court qui ferait gagner des minutes au trajet St Nazaire-Nantes !

Il me semble que pour couper tout droit, il faut traverser l'agglomération, ce qui peut poser quelques problèmes...

Le tracé noir longe la route qui sépare la raffinerie de la ville si je lis bien le plan, donc il me paraît peu probable qu'elle s'étende de ce côté (par contre, au sud-est il semble y avoir de la place).

Enfin, je dis ça mais je ne connais pas le dossier, donc si quelqu'un a des explications plus précises...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j'ai ouie dire qu'il n'existe plus de trafic de carburant au départ de Donges, vers le tunnel de Chantenay..

...que le trafic opéré en nocturne, de citernes, et actuellement produit par le port de La Rochelle, n'est que de l'huile vegetale entrant dans la composition du diester fabriqué à la raffinerie...les retours se font à vide dans le sens Donges Chantenay.

..qu'un très episodique trafic de gas oil pour Pointe Bouchemaine, en provenance de La Rochelle, passe faire demi tour à Chantenay, en lieu de Nantes Etat, puisqu' SNCF et CUNantes ont bien decidé sa vegetalisation, préambule au demantelement....

Fabrice

Il me semble que pour couper tout droit, il faut traverser l'agglomération, ce qui peut poser quelques problèmes...

Le tracé noir longe la route qui sépare la raffinerie de la ville si je lis bien le plan, donc il me paraît peu probable qu'elle s'étende de ce côté (par contre, au sud-est il semble y avoir de la place).

Enfin, je dis ça mais je ne connais pas le dossier, donc si quelqu'un a des explications plus précises...

un petit coup de visionnage earth, ou maps, et vous constaterez que ces terrains sont bien reservés depuis longtemps...par contre, en mode directive Bussereau, ça va en faire de l'ouvrage d'art en lieu et place des passages à niveau..!!!

Quand aux "potentialités de développements", vu la conjoncture, c'est une vue de l'esprit....

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Contournement SNCF : les élus dongeois font bloc

Mercredi, les élus municipaux se sont réunis pour travailler collectivement à la rédaction d'un avis formalisé sur le projet du contournement SNCF. À l'issue des échanges, des observations approuvées par l'ensemble des membres ont débouché sur une position qui engage la commune.

Dans ce texte, le conseil réaffirme « la légitimité de ce dévoiement qui pérennise l'activité du raffinage sur le site de Donges ». Cependant, ses membres font état « d'un manque de documents et d'informations nécessaires à un vrai positionnement ».

La suite dans Ouest-France

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 l'examen par le conseil des avantages et inconvénients respectifs de chaque tracé fait apparaître le tracé sud comme le plus avantageux

Oops, des partisans du tracé sud, ils sont fous où n'ont pas compris le terme d'une zône Seveso et surtout zône marécageuse inondable en bord de Loire (et classée en plus).

Ils sont cons mais le tracé sud était une blague de potache: 

donges11.jpg

Amis cheminots, où faites-vous passer un train, hors zone Seveso/raffinerie ?

à la limite, un tracé bien plus au nord en longeant la nationale mais c'est plus cher et non étudié.

Donges tracé sud.jpg

Modifié par 2D2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

tu n'es pas à la page....   un premier tunnel sous la Loire, pour toucher la rive sud, puis un deuxième ,afin de rejoindre St Naz... benefice, desserte de Paimboeuf...:Smiley_04::Smiley_24:

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.