Aller au contenu
Le Web des Cheminots

système de substitution pour capter la vitesse en cas de panne de l’anti-enrayeur


Messages recommandés

Bonjour tout le monde, bon j'ai un projet de fin d'étude qui s'intitule:  étude et réalisation d'un système de substitution pour capter la vitesse en cas de panne de l’anti-enrayeur, le but de ce projet c'est de réaliser un système pour capter la vitesse de la rame, en effet cette grandeur de vitesse est nécessaire pour la commande des portes. Dans le circuit original l'information de vitesse vien du système de l'anti-enrayeur, mais en cas de panne de ce dérnière, les portes se bloquent. c'est une petite description du problème s'il vous plait si vous avez des idées n'hésiter pas à les partager avec moi et merci d'avance.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, FOUAD a déclaré:

on peut placer des capteurs sur les memes roues ?

Le mieux est justement de choisir une roue d'un autre bogie.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

mais en faite, moi j'ai besoin de la grandeur vitesse pour commander l'ouverture des porte d'access des passagers (porte louvoyante-coulissante à deux vantaux)

""La fermeture des portes peut être commandée de la part du personnel du train par
l'intermédiaire d'un interrupteur à clé carrée ou par un bouton dans la cabine de conduite ;
celle-ci s'effectue également de façon automatique dans deux cas : selon la vitesse du
convoi, lorsque celui-ci dépasse les 5 km/h, avec le dispositif de protection passager actif,
et les 15 km/h, avec ce dispositif désactivé, et après un délai d'une minute à compter
de l'ouverture de la porte, avec le dispositif en question activé.""

Donc il me faut comment capter la vitesse pour me servir de commander les portes

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

  Tout dépends de quel type de rame on parle, de sa conception, son architecture,...

  Si ta rame est équipée d'un circuit informatique, tu dois pouvoir la récupérer sa vitesse sur le réseau je pense. Sinon, vu que ton anti-enrailleur est probablement redondé, le secours doit être assuré par une remorque adjacente qui dispose elle aussi de la vitesse de son bogie.

  Pour un circuit de porte, cela devrait suffire, pas besoin de pilotage, juste d'un taux.

++

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu peux pas basculer sur le circuit de détection des patinages? Car il doit capter la vitesse de rotation de plusieurs essieux sur la rame.

Modifié par VoXA
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, VoXA a déclaré:

Tu peux pas basculer sur le circuit de détection des patinages? Car il doit capter la vitesse de rotation de plusieurs essieux sur la rame.

Ce n'est pas un peu le circuit d'anti enrayage dont il parle ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Maintenant il y a un truc qui s'appelle "l'indicateur de vitesse", il suffit de se repiquer dessus, pas besoin d'un système usine à gaz.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 5 minutes, ADC01 a déclaré:

Maintenant il y a un truc qui s'appelle "l'indicateur de vitesse", il suffit de se repiquer dessus, pas besoin d'un système usine à gaz.

L'indicateur de vitesse, il lui faut bien une sonde. Et si celle-ci tombe en rade, il faut une autre pour faire redondance pour les portes (entre autres).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 4 minutes, Roukmoute a déclaré:

L'indicateur de vitesse, il lui faut bien une sonde. Et si celle-ci tombe en rade, il faut une autre pour faire redondance pour les portes (entre autres).

Au départ il parle d'un système de prise de vitesse en plus de celui de l'AE qui tombe en panne, on peut donc prendre la vitesse sur la sonde de l'IV et si celle ci tombe en panne à son tour, c'est que tu n'as pas de bol.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le fonctionnement des radars (effet dopler) est très dépendant de l'infrastructure. J'en ai connu qui n'aiment pas du tout les ponts métalliques ! ou de trop fortes différences (voies sur ballast, voies sur béton)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La rame en question c'est la rame Z2M rame automotrice à deux niveaux, (TAF Des trains italiens «marocanisés), et oui il me faut un système en redondance, mon idée c'est de placer deux autres capteurs sur les roues pour détécter la vitesse, mais le problème c'est comment réalisé la liaison avec l'UGC "Unité Gestion Voitures".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur les véhicules que je connais, soit il n'y a pas de redondance et la panne de l'anti-enrayeur provoque le blocage permanent des portes sur la voiture concernée, soit les portes ne sont pas dépendantes de l'anti-enrayeur mais du calculateur de vitesse de la cabine desservie, lequel est informatisé.

Les véhicules dont les portes ne sont pas dépendantes de l'anti-enrayeur mais du calculateur de vitesse sont tous des automotrices.

En général sur ces véhicules le calcul de la vitesse se fait sur le calculateur de la motrice dont la cabine est desservie, il se base forcément sur plusieurs sources : au moins un capteur de tours d'essieux (voir deux pour limiter les écarts dû à des enrayages), un accéléromètre et un radar DOPPLER (voir deux radars, parce que c'est sensible comme appareil) pour les véhicules équipés ETCS.
L'ordre de déblocage des portes part du calculateur de vitesse, passe alors par le bus train pour aboutir aux centrales locales de commande des portes.

Comme chaque motrice d’extrémité dispose d'un calculateur de vitesse, celui de la motrice non desservie sert alors de redondance. C'est tout l'avantage du bus train.

En cas de panne des deux calculateurs, j'avoue ne pas trop savoir. Dans mes souvenirs, ça dépend des choix du constructeur et ça peut aller du blocage complet des portes au basculement sur les anti-enrayeurs de chaque voiture, avec le risque que certains ne fonctionnent pas et que les portes restent partiellement bloquées. Mais bon, perdre deux calculateurs, statistiquement, c'est improbable.

En d'autres termes, l'évolution technique est allée vers une centralisation du calcul de la vitesse pour le déblocage des portes, les anti-enrayeurs devenant parfois le système de secours.

Modifié par likorn
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité PhilippeJ

Déjà, tu as donné une indication pas si anodine que ça...

"Marocanisées"... Peu de tunnels, me semble-t-il de 'autre côté de la  Méditerranée...

Donc, le GPS peut-être une solution peu chère à mettre en oeuvre...

Autre solution, faire entrer par ou à diodes, plusieurs infos vitesses issues d'autres essieux porteurs ou moteurs, voir même défreinés volontairement (système utilisé sur TGVA).

Mettre plusieurs capteurs sur le même essieux n'amènera pas grand chose par rapport aux systèmes que tu as déjà décrit... Une glissade de cet essieu ne donner que la même information d'essieu bloqué...

pour ce qui est du Dopler (radar), il me semble que ce système n'est pas retenu par l'UIC car pas assez sûr en raison des perturbations trop fréquentes liées à des anomalies dues à des parasites trop fréquents.

Le défilement des traverses n'est pas autorisé (vieux souvenir de records du Monde de vitesse)... Que se passe-t-il en cas de traverse d'appareil de voie, de rail ou objet métallique entre les fiels de rails?

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...