Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Entretien vidéo pour Conducteur de train


Messages recommandés

Il y a en ce moment énormément de formation et c'est une certitude que l'âge n'est pas un critère discriminant. J'ai l'exemple d'un collègue qui a 54 ans, en ce moment même en formation conducteur, et recrutement externe.

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

le cheminement de l'entretien ? assez classique a vrai dire, des questions sur ma formation et expériences professionnelles jusqu'ici

on m'a demandé ce qui m'attirait pour ce métier, on m'a posé des questions sur la profession mais comme j'avais suivi le mooc et revu celui-ci la vieille je ne pense pas avoir commis de boulette , j'ai bien compris que l'aspect sécurité était primordial dans ce métier, chose facile a comprendre quand on transporte des dizaines ou centaines de personnes. 

puis des questions classiques sur ces qualités / défauts, il semblerait que cela ai contrarié la psychologue que je ne me reconnaisse pas de défauts lorsque celle ci m'a demandé si j'avais des faiblesses du style stress, depressif, etc...

Non seulement ce n'est pas le cas mais même si ça l'était je doute que beaucoup de candidats le reconnaissent , je pense que c'est l'une des rares fois de l'entretien ou mes réponses semblent ne pas les avoir convaincu , peut être ai-je paru trop sur de moi ? mystère. 

On m'a aussi posé des questions sur les contraintes du métier, savoir si je les acceptais , j'ai bien entendu répondu positivement. Non franchement j'ai beau ressassé tout ça, je ne vois pas ou j'ai "merdé" lors de cet entretien :(

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir, désolé pour vous. Il va falloir tourner la page rapidement et retenter votre chance dans un an, hélas.

Je comprends votre situation car j'ai connu la même à plusieurs reprises, à la SNCF et dans d'autres EF.

En effet, j'ai plus de 50 ans et je suis candidat depuis 2018. J'ai atteint deux fois le P3 en quatre ans (2018 et 2021). J'ai à nouveau postulé le 6/11 dernier et me voici (déjà !) à la veille de l'enregistrement de mon premier entretien en vidéo différé (P1). Ils raclent les fonds de tiroir en dirait ! 😁

Ce que je retiens des ces échecs, c'est qu'il faudrait sortir un peu de ces séries de questions/réponses (même si il faut les préparer). Moi qui suis très "premier degré", j'ai du mal à m'écarter de ce cadre.

Pour convaincre donc, il ne suffit pas de répondre juste aux questions. On peut commettre des erreurs et réussir son entretien. Ne pas hésiter à reformuler, parfois provoquer, plaisanter. Bien entendu, tout ceci doit être bien dosé, simple, clair, précis.

Donner des exemples, des anecdotes, montrer que l'on peut vous faire confiance par des mots, des gestes, des attitudes. La communication non verbale est ce qu'on retient le plus. Toujours avoir en tête que le recruteur va miser 100 K€ dans une formation d'un an. Certes, ce n'est pas son argent mais il y a encore trop d'échecs en formation malgré des candidats bons sur le papier en sortant de l'entretien.

Votre expérience professionnelle a peut-être rebuté les recruteurs. Avez-vous donné des exemples de situations, des expériences que vous avez vécu qui entraient en adéquation avec le métier de conducteur ? Le recruteur doit vous voir dans ce poste.

Pour l'age, je dirais qu'il faut vraiment sortir du lot pour être pris. C'est bien simple, il faut viser la première place. Il est de bon ton de recaler des séniors sur des petites choses futiles voire fausses. À compétences égales, le recruteur choisira probablement le plus jeune.

C'est tout ce qui me vient à l'esprit pour le moment. Bon courage !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, ludovic02 a dit :

puis des questions classiques sur ces qualités / défauts, il semblerait que cela ai contrarié la psychologue que je ne me reconnaisse pas de défauts lorsque celle ci m'a demandé si j'avais des faiblesses du style stress, depressif, etc...

C'est un grand classique des entretiens de recrutement et ça se prépare à minima pour éviter le blanc au moment de répondre.

ou l'excès de certitude et annoncer que l'on est un homme, une femme,  sans défaut, ce qui reviendrait à démonter une forme de suffisance.

il importe de répondre en démontrant que vous êtes capable de réfléchir sur vous même et surtout que vous avez appris  que vous saurez corriger d'éventuels défauts.

c'est ce qui intéresse le recruteur....car il doute bien que vous n'allez pas lui dire que vos principaux défaut, c 'est d'être fainéant, revendicateur et colérique ou bordélique.

L'idée c'est d'exposer un défaut et d'expliquer en quelques phrases ce que vous avez mis en place pour y pallier.

qui n'a pas le moindre défaut ? personne bien sur.

par contre travailler sur ses propres défaut peut rassurer le recruteur sur votre capacité d'analyse et votre propension à mettre en place une stratégie pour les édulcorer.

c'est cette démarche qui intéresse le recruteur. 

2/3 exemples bien préparés, mais non récités comme des leçons, permettent de passer rapidement au sujet suivant.

 

Ressentir parfois du stress, (si ça n'est pas chronique), n'est absolument pas un défaut...car  le stress permet souvent de dépasser une difficulté ponctuelle. 

Ce qui est un défaut c'est de ne pas savoir le gérer, voir le maitriser.

Encore pire : être capable de le transmettre à tout son entourage, avec toutes les conséquences que cela peut entrainer dans l'exécution d'un job d'une mission, voir dans la qualité des relations au sein de l'équipe et/ou de la hiérarchie.

Un entretien n'est pas qu'un jeu de questions réponses où il faut cocher toutes les cases....c'est un tout tant sur la forme, que sur  le fond.

l'ambiance le ton employé la capacité à s'exprimer simplement, à marquer des temps d'arrêt au moment opportun, à savoir écouter, répondre, regarder le recruteur sans insistances mais franchement au lieu de regarder ses pompes, la gestuelle maitrisée etc... etc....

une évidence : dans ce contexte se souvenir que l'on jamais l'occasion 2 fois de faire bonne impression. c'est maintenant là tout de suite. 😉👍

Modifié par capelanbrest
  • J'aime 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 14 heures, jybert a dit :

Bonsoir, désolé pour vous. Il va falloir tourner la page rapidement et retenter votre chance dans un an, hélas.

Je comprends votre situation car j'ai connu la même à plusieurs reprises, à la SNCF et dans d'autres EF.

En effet, j'ai plus de 50 ans et je suis candidat depuis 2018. J'ai atteint deux fois le P3 en quatre ans (2018 et 2021). J'ai à nouveau postulé le 6/11 dernier et me voici (déjà !) à la veille de l'enregistrement de mon premier entretien en vidéo différé (P1). Ils raclent les fonds de tiroir en dirait ! 😁

Ce que je retiens des ces échecs, c'est qu'il faudrait sortir un peu de ces séries de questions/réponses (même si il faut les préparer). Moi qui suis très "premier degré", j'ai du mal à m'écarter de ce cadre.

Pour convaincre donc, il ne suffit pas de répondre juste aux questions. On peut commettre des erreurs et réussir son entretien. Ne pas hésiter à reformuler, parfois provoquer, plaisanter. Bien entendu, tout ceci doit être bien dosé, simple, clair, précis.

Donner des exemples, des anecdotes, montrer que l'on peut vous faire confiance par des mots, des gestes, des attitudes. La communication non verbale est ce qu'on retient le plus. Toujours avoir en tête que le recruteur va miser 100 K€ dans une formation d'un an. Certes, ce n'est pas son argent mais il y a encore trop d'échecs en formation malgré des candidats bons sur le papier en sortant de l'entretien.

Votre expérience professionnelle a peut-être rebuté les recruteurs. Avez-vous donné des exemples de situations, des expériences que vous avez vécu qui entraient en adéquation avec le métier de conducteur ? Le recruteur doit vous voir dans ce poste.

Pour l'age, je dirais qu'il faut vraiment sortir du lot pour être pris. C'est bien simple, il faut viser la première place. Il est de bon ton de recaler des séniors sur des petites choses futiles voire fausses. À compétences égales, le recruteur choisira probablement le plus jeune.

C'est tout ce qui me vient à l'esprit pour le moment. Bon courage !

Effectivement depuis 2018 vous êtes du genre motivé ! C'est incroyable que des profils comme ça ne puissent pas être embauché . Concernant ma prestation avec les recruteurs merci pour vos conseils même si je suis de votre avis sur le fait qu'on ne peut pas "inventer" de bonnes ou mauvaises réponses. J'imagine que sans le savoir une réponse ou une attitude sur un ou plusieurs points précis ne leur ont pas plu mais j'avoue ne vraiment pas savoir lesquels, le fait de ne pas avoir voulu reconnaitre de défauts précis peut-être ?  Mais pour l'instant je vous confirme que personne n'a souhaité répondre à mes e-mails sur le sujet (et je pense que je n'en aurai jamais) 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, ludovic02 a dit :

Effectivement depuis 2018 vous êtes du genre motivé ! C'est incroyable que des profils comme ça ne puissent pas être embauché . Concernant ma prestation avec les recruteurs merci pour vos conseils même si je suis de votre avis sur le fait qu'on ne peut pas "inventer" de bonnes ou mauvaises réponses. J'imagine que sans le savoir une réponse ou une attitude sur un ou plusieurs points précis ne leur ont pas plu mais j'avoue ne vraiment pas savoir lesquels, le fait de ne pas avoir voulu reconnaitre de défauts précis peut-être ?  Mais pour l'instant je vous confirme que personne n'a souhaité répondre à mes e-mails sur le sujet (et je pense que je n'en aurai jamais) 

Oui, très motivé mais ça ne s'est pas vu sur mon visage. 🙄 J'ai fait plein de formations avec pôle emploi en 2018-2019. 😁 Et je me suis beaucoup entrainé lors de vrais entretiens qui se sont terminés en échecs.

Pour les défauts, il faut en citer qui ne sont pas en lien avec le métier, genre "je suis paresseux" ou "je n'aime pas les psys". 😝 Préférer des défauts "secondaires" genre radin, égoïste, rancunier, impatient,... et dire comment vous vous améliorez.

L'idée ici est de savoir si vous connaissez vos faiblesses et comment vous essayez de les corriger. La formation est exigeante et demande des remises en causes et de la persévérance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Bonjour à tous et merci pour ce post.

je souhaite partager cette aventure qu’est l’entretien avec le référent RH et le psy. J’ai passé le mien cette semaine et j’ai eu la bonne nouvelle ce dimanche que ma candidature est retenue. Je dois donc maintenant passer la première VM. 

A ma connaissance je n’ai pas de problème de santé enfin on ne peut pas être certain donc à suivre 😄

 

Sinon l’entretien en lui même je l’ai trouvé assez éprouvant. Car je n’étais pas forcément préparé à une question assez inattendue (que je ne vais pas divulguer désolé).  C’est le genre de question où il n’y a pas de bonne réponse mais c’est plutôt pour voir ton raisonnement et ta logique . J’ai perdu mes moyens sur cette question et je me suis senti perdu.

C’est l’entretien global qui est surtout noté. Les 2 personnes ont été très professionnelles et justes. 
merci à elles.

 

Révisez bien, préparez vous bien et soyez honnêtes .  

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Nyko723 a dit :

Sinon l’entretien en lui même je l’ai trouvé assez éprouvant. Car je n’étais pas forcément préparé à une question assez inattendue (que je ne vais pas divulguer désolé).  C’est le genre de question où il n’y a pas de bonne réponse mais c’est plutôt pour voir ton raisonnement et ta logique . J’ai perdu mes moyens sur cette question et je me suis senti perdu.

Félicitations. On ne peut pas se préparer à toutes les questions mais il est important de se préparer aux plus courantes.

Pour tester le raisonnement et la logique, il y avait les tests psychotechniques, non ? 😁 C'était une question de savoir faire ou de savoir être ? Tirée du Mooc ou pas ?

Perso j'avais eu une question sur comment allait se passer la mise en concurrence du TER. Je n'avais pas perdu mes moyens à ce moment là mais n'avais pas donné pour autant moult détails sur ce qui allait vraiment se passer.

Même si l'entretien se joue sur la globalité, il peut arriver qu'une question qui remette tout en cause.

Bon courage pour la suite.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 17 heures, Nyko723 a dit :

 

Sinon l’entretien en lui même je l’ai trouvé assez éprouvant. Car je n’étais pas forcément préparé à une question assez inattendue (que je ne vais pas divulguer désolé).  

Pourquoi , il y’a un risque d’autodestruction ?🤪

  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous.

Je me posais une question par rapport à l'entretien en visio avec les recruteurs, vos entretiens ont duré combien de temps environ ? 

Le mien était aujourd'hui et il a duré une demi-heure sur une heure de prévu maintenant plus qu'à attendre la réponse de celui-ci.

Merci d'avance pour vos réponses 🙂

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, Eloclas a dit :

Bonsoir à tous.

Je me posais une question par rapport à l'entretien en visio avec les recruteurs, vos entretiens ont duré combien de temps environ ? 

Le mien était aujourd'hui et il a duré une demi-heure sur une heure de prévu maintenant plus qu'à attendre la réponse de celui-ci.

Merci d'avance pour vos réponses 🙂

45 minutes pour moi. Ça ne valait pas 1h

Modifié par urus
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, urus a dit :

45 minutes pour moi. Ça ne valait pas 1h

En ce qui me concerne, l'entretien a duré une bonne heure. J'ai trouvé que j'avais à faire à de véritables recruteurs professionnels.

J'entends par là que ça change de certains entretiens menés par des cadres ou des dirigeants qui ne savent pas orienter ou poser les questions.

J'ai trouvé les questions posées très précises, nécessitant des réponses argumentées. Chaque question était orientée pour voir des traits de ma personnalité et de mon comportement. A plusieurs reprises, on m'a demandé des mises en situation: faire une annonce voyageurs, comment je réagis si j'ai un problème de fumée se dégageant du train, etc...

La tonalité globale était plutôt bienveillante et cordiale mais je suis toujours resté sur mes gardes. Un excès de confiance se ressent et peut être apprécié négativement. Les recruteurs vous mettent en confiance, vous vous sentez bien, vous parlez naturellement et vous "baissez la garde" progressivement. C'est à ce moment-là que vous risquez de commettre une erreur.

Je suis convaincu que les recruteurs cherchent avant tout une personne calme et responsable avec la tête sur les épaules. Un excès de confiance manifeste ou au contraire un candidat qui montre des signes de manque de confiance en lui seront rédhibitoires.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est pour ça que je pose la question c'est bête mais si les recruteurs prévoit une heure c'est qu'ils cherchent à savoir des choses. C'est que j'ai l'impression de l'avoir raté vu que je suis pas restée longtemps en entretien.

J'ai pas eu beaucoup de questions sur mon parcours professionnel d'avant mais j'ai eu beaucoup plus de questions métier et de mise en situation. Ensuite j'avais essayé de préparer au mieux en amont l'entretien enfin les questions basiques. 

Pourquoi vous et pas un autre ? 

Pourquoi ce métier ? 

Qualités, défauts, ce que je mets en place au quotidien pour y remédier et les améliorer.

Pourquoi changez-vous de métier ? 

Enfin ce type de questions qui se prépare avant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Eloclas 30 minutes ça fait un peu juste en effet. Moi c'était presque 1 heure sans temps morts.

Alors de deux choses l'une : soit vous êtes rentré dans le moule direct, soit pas du tout... 😁

Bonne chance pour la suite !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, jybert a dit :

@Eloclas 30 minutes ça fait un peu juste en effet. Moi c'était presque 1 heure sans temps morts.

Alors de deux choses l'une : soit vous êtes rentré dans le moule direct, soit pas du tout... 😁

Bonne chance pour la suite !

Oui c'est ce que je trouvais que cela faisait un peu juste 30 min d'entretien alors que la plupart en ont pour une heure.

J'ai eu la réponse ce matin vers 11h comme quoi j'avais réussi et que maintenant je devais passer la visite médicale et la suite. 

Comme quoi la durée ne veut pas dire grand chose au final.

Merci à tous pour vos réponses en tout cas.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.