Aller au contenu
Audrey

Bientôt des portiques à l'entrée des quais

Recommended Posts

​Compagnies privées ou pas la problématique est la même.....partout on serre les frais.

c'est bien pourquoi les cheminots sont contre l'EAS et tout ce genre de méthodes.....surement bien d'avantage contre les emplois que ça n'induit pas que contre la fraude dont au final ils ne sont pas responsables puisque la direction de leur boite ne cesse de tout faire pour engendrer ce genre d'incivilité.

vu qu'en plus notre société traverse une crise de défiance....vis à vis de tout ce qui symbolise l'ordre, la police, les contrôleurs, les impôts etc etc ...

En période de récession c 'est ainsi tout est bon des deux côté pour resquiller...SNCF côté moyens humains et matériels

voyageurs lambda qui se disent pourquoi je paierais puisque d'autres ne paient pas ou rarement...et s'en vantent sur les réseaux sociaux.

une chaine sans fin ... qui n'ira pas en s’améliorant tant le contexte de défiance est clivant au possible chez nous en ce moment.

​+++1000

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l'instant c'est un essai qui est prévu. Ca permettra de vérifier l'efficacité du dispositif et l'absence d'inconvénients aux heures de pointe. Parce qu'il ne faudrait pas trop pénaliser les voyageurs honnêtes (oui, il y en a encore un peu).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

... et j'espère qu'il y aura un lecteur pour la carte "Pass Carmillon" pour l'ouverture de la porte d'accés, car sur la carte il n'y a pas de Flashcode !

:cigar:

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le question ne se posera plus avec les fililisations.....

 

 

 

quoi

j'ai dit une conn..rie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le question ne se posera plus avec les fililisations.....

 

 

 

quoi

j'ai dit une conn..rie ?

​Ok !

Dans ce cas, rendre la possession de la carte facultative, avec augmentation des salaires et pensions pour ceux qui ne la prennent pas.

:cigar:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

Pour l'instant c'est un essai qui est prévu. Ca permettra de vérifier l'efficacité du dispositif et l'absence d'inconvénients aux heures de pointe. Parce qu'il ne faudrait pas trop pénaliser les voyageurs honnêtes (oui, il y en a encore un peu).

​c'est bien ça qui est grave, puisqu'on va punir la grande majorité des voyageurs pour quelques uns qui trichent. 

Mais je suspecte que le coût d'installation et d'entretien de ces dispositifs n'est pas non plus perdu pour tout le monde. En particulier le chiffrage à 300 M€ sur 6 G€ de CA de la branche voyageurs me paraît très surévalué. Il voudrait dire que 10 % des voyageurs voyagent sans billet, soit 8 dans une caisse de 80. Ce n'est pas du tout le nombre de redressements qu'on peut observer lors d'un voyage, ni le nombre de personnes qui sautent les tourniquets dans les gares équipées .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

​c'est bien ça qui est grave, puisqu'on va punir la grande majorité des voyageurs pour quelques uns qui trichent. 

En quoi un voyageur en règle est-il puni en devant scanner son billet pour accéder au train ? Ce n'est pas la mer à boire quand même !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

tous les obstacles artificiels mis à l'accès au train sont à proscrire. Ils forment des bouchons, toujours source d'énervement et nuisent à la fluidité des déplacements en gare, que par ailleurs, on dit s'efforcer d'améliorer.

Quand il faudra faire appel à je ne sais quel intérimaire déguisé en "gilet rouge" qui ne saura même pas où est ton train (vécu !) au lieu d'accompagner ta mère jusqu'à sa place pour mettre sa valise dans le porte-bagage et t'assurer qu'elle est bien installée ....  voilà bien une idée de technocrate sans âme ! Il s'en fout celui qui va décider ça, il ne prend pas le train (ou avec un attaché-case peut-être !)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

​c'est bien ça qui est grave, puisqu'on va punir la grande majorité des voyageurs pour quelques uns qui trichent. 

Mais je suspecte que le coût d'installation et d'entretien de ces dispositifs n'est pas non plus perdu pour tout le monde. En particulier le chiffrage à 300 M€ sur 6 G€ de CA de la branche voyageurs me paraît très surévalué. Il voudrait dire que 10 % des voyageurs voyagent sans billet, soit 8 dans une caisse de 80. Ce n'est pas du tout le nombre de redressements qu'on peut observer lors d'un voyage, ni le nombre de personnes qui sautent les tourniquets dans les gares équipées .....

​Le chiffre de 300M€ est forcément une estimation. Jusqu'à quel point est-elle faite au doigt mouillé?

Et en tout état de cause les tourniquets rapportent à ceux qui les fabriquent, installent et maintiennent... On peut également se poser la question de faire ce type de contrôles pour l'accès aux TGV/trains "grandes lignes" où les contrôleurs ont tout loisir de travailler entre deux gares.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

​Le chiffre de 300M€ est forcément une estimation. Jusqu'à quel point est-elle faite au doigt mouillé?

Et en tout état de cause les tourniquets rapportent à ceux qui les fabriquent, installent et maintiennent... On peut également se poser la question de faire ce type de contrôles pour l'accès aux TGV/trains "grandes lignes" où les contrôleurs ont tout loisir de travailler entre deux gares.

​  On peut se poser toutes les questions possibles et imaginables...le tout est d'avoir le courage des décisions dans un sens ou dans l'autre et ne pas venir ensuite se plaindre.

que l'on opte pour l'ouverture totale aux quais ou leur interdiction à ceux qui ne voyagent pas.

Après tout est cohérence de discours....quelque soient les choix retenus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a bien deux points de vue opposés :

D'un côté, l'idée d'une liberté d'accès au quai et au train pour tout le monde, en laissant la fonction de contrôle exclusivement aux ACT à bord.

De l'autre côté, l'idée que le train est un système de transport qui doit évoluer comme les autres (aérien entre autres), en adoptant les mêmes principes de sécurité et de contrôle d'accès.

Ca c'est sur le fond. Ensuite, sur la forme on peut toujours penser que ces essais cachent un business lucratif ou une préparation à la privatisation (etc, etc..), en utilisant un faux prétexte.

Mais sur l'idée de fond, j'ai du mal à croire que le train, et surtout le TGV, dans le contexte actuel hyper-sécuritaire (vigipirate) et hyper-procédurier (5 M$ pour avoir glissé sur une frite dans un fast-food...), puisse rester longtemps un symbôle soixhantuitard de liberté pour tous (interdit d'interdire). Le risque me semble un poil élevé pour prendre ça à la légère.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tous les obstacles artificiels mis à l'accès au train sont à proscrire. Ils forment des bouchons, toujours source d'énervement et nuisent à la fluidité des déplacements en gare, que par ailleurs, on dit s'efforcer d'améliorer.

​Encore une fois, nos voisins d'outre manche ont des portiques d'accès aux quais dans toutes les gares principales, et il est même nécessaire de devoir aussi insérer son billet pour pouvoir sortir. Pourtant, ça se passe très bien : pas de bouchons interminables à l'arrivée d'un train. Précision : dans les gares terminus ces portiques ne sont pas disposés directement à l'entrée de chaque quai. En réalité, ils ferment le quai transversal (parfois en entier, parfois partiellement suivant la largeur de celui-ci) : cela permet notamment d'éparpiller les flux de sortie. Il s'agit de la disposition idéale pour minimiser les risques d'embouteillage, et si les gares de l'Est et Saint-Lazare (qui disposent toutes deux de vastes salles des pas perdus en plus de leurs quais transversaux) ou encore le hall 2 de la gare de Lyon (dont le quai transversal est déjà coupé en deux par la trémie permettant d'accéder au hall 3) se prêteraient bien à ce type de configuration, ça risque d'être plus difficile à implanter dans le hall 1 de la gare de Lyon car il ne sera pas possible de fermer tout le quai transversal ; ses accès hors métro/RER débouchant directement à l'extérieur. Il faudra donc probablement couper le quai transversal en deux, en veillant à bien dimensionner les deux espaces, de manière à ce que la circulation des personnes reste fluide de part et d'autre de la ligne de contrôle...

Modifié par Arnaud68800

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

tu vois bien toi-même que ça ne colle pas. Alors, au lieu de s'obstiner dans cette direction, qu'on mette une bonne fois le nombre de contrôleurs qui va bien dans les trains et qu'on fasse comme je le répète, en Allemagne, Suisse, Italie, Pologne et même URSS du temps de Brejnev !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu vois bien toi-même que ça ne colle pas. Alors, au lieu de s'obstiner dans cette direction, qu'on mette une bonne fois le nombre de contrôleurs qui va bien dans les trains et qu'on fasse comme je le répète, en Allemagne, Suisse, Italie, Pologne et même URSS du temps de Brejnev !!

Bah si que ça colle si on les dispose intelligeamment (comme nos voisins anglais ont réussi à faire), en faisant notamment des études de gestion des flux dans les gares où leur implantation potentielle est moins évidente.

Autre exemple : les quais Transilien sont fermés de la sorte à Paris Est, Paris Nord et Paris Montparnasse et, à ma connaissance, ça ne pose pas non plus de problèmes majeurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

quais fermés, barrières, portes d'accès, flics partout ...  quel accueil !!

gare de Palerme ce 22 mai 2015.   Accès libre aux trains, aux quais.  Invitation au voyage !

et pourtant, avec le nombre de migrants qu'elle accueille en ce moment précis, l'Italie (et la Sicile surtout) pourraient se considérer en état d'urgence !

 

WP_20150520_109.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quais fermés, barrières, portes d'accès, flics partout ...  quel accueil !!

gare de Palerme ce 22 mai 2015.   Accès libre aux trains, aux quais.  Invitation au voyage !

et pourtant, avec le nombre de migrants qu'elle accueille en ce moment précis, l'Italie (et la Sicile surtout) pourraient se considérer en état d'urgence !

 

WP_20150520_109.png

​Tiens vivement septembre.....pour un "come back....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

Le syndrome du patriot act... juste un truc pour pourrir la vie des gens ordinaires sans jamais gêner ceux qui auraient de très mauvaises intentions. A quand de grands murs avec pleins de gardes privés armés jusqu'au dent dans des miradors le long de toute les voies ferrées? Et tout çà au nom de quoi?

Juste un truc de plus pour justifier la désertification en personnel des points de vente, des gares et des trains.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le syndrome du patriot act... juste un truc pour pourrir la vie des gens ordinaires sans jamais gêner ceux qui auraient de très mauvaises intentions. A quand de grands murs avec pleins de gardes privés armés jusqu'au dent dans des miradors le long de toute les voies ferrées? Et tout çà au nom de quoi?

Juste un truc de plus pour justifier la désertification en personnel des points de vente, des gares et des trains.

​c'est bien pourquoi avec ce sujet (qui n'en est pas un on tourne en rond puisque ça a été sciemment organisé par l'EF.....).

et puis pour dire vrai en temps qu'usager m'en fout de la fraude pas mon problème quand je voyage j'ai mon billet....et les fraudeurs qu'ils se fassent pincer ou pas..c'est le problème du management organisationnel de SNCF pas celui de l'usager...

 

si SNCF a calculé (et elle a du le faire ) que al fraude en dessous d'un certains taux toutes lignes confondues est acceptable, car les moyens pour l'endiguer seraient supérieurs à ce qu'ils sont susceptible de rapporter......la messe est dite.

dans cette affaire un peu de com, quelques opérations coup de point savamment relayés par la PQR friande de ce genre d'affaire car ça fait vendre et cliquer, au final tout le monde y trouve son compte....

On ne peut pas dire que l’on ne fait rien, les médias en parlent.......et gagnent de l'argent (clic et autres commentaires donc pubs vues)......que demande le peuple hein!

aller vais aller faire une partie pêche...je raconterai moins de conneries tant ce genre de sujet m'agace au plus haut point...!(surtout lorsque ceux qui le dénoncent s'en foutent comme de leur première chemise, ou presque.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

pourquoi voir tout de suite du Patriot Act pour laisser une double porte ouverte à toutes les fraudes ?

Desertification de gares ?

Mais le rapport de force n'est plus là: as-tu vu des fraudeurs monter dans un autocar grande distance? non.

Il est bien plus facile de vendre de l'IdBus et le contrôle systématique à l'embarquement ne pose aucun problème, y compris déontologiquement ou phylosophiquement.

La fraude en TGV est devenu un marché lucratif pour des réseaux organisés, fournissant les bons papiers en cas de verbalisation et rendant le travail des as encore plus ingrat et ...inutile, paperasserie destinée sans suite: cette tâche de contrôle des billets doit se faire maintenant avant embarquement.

Après c'est histoire d'organisation et justement beaucoup d'élus régionaux ont leurs idées pour gérer "leurs (futures) gares" puisqu'actuellement le service rendu en lutte contre la fraude est impossible, y compris TGV et les fameux TET si couteux, si fraudés?.

 

Je rajoute qu'il ne faut pas voir le mal partout, la suppression de personnel comme but ultime de St Denis; il faut aussi songer au reclassement des milliers d'emplois de guichet, en voie de disparition avec le billet électronique et les abonnements régioanaux/ abonnements métropolitains incorporants le trajet ferroviaire.

Et rien n'empèche lors du contrôle à quai avant embarquement de prévoir un poste de vente ouvert pile/poil à ce moment, au niveau des controles à quai pour justement aider le malheureux voyageurs qui n'a pas pu acheté un titre de transport valable pour le trajet du train au départ.

Ce n'est qu'une histoire d'organisation, de changement de braquet pour lutter contre les fraudes, contre les trafics, et de coller à la réalité du billet électronique/abonnement, de montrer que le ferroviaire sait évoluer, sinon ... autocars plus rentable.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"je rajoute qu'il ne faut pas voir le mal partout, la suppression de personnel comme but ultime de St Denis; "

outre qu'il a perdu la tête ..voici un HS en son honneur (st denis, pas GP)

Saint très populaire il fait l'objet de nombreux dictons est ce que certains s'appliquent au siège ....des etoiles

« À Saint-Denis, le laboureur se réjouit », « À  Saint-Denis, ramasse les fruits », « À  Saint-Denis, bonne sèmerie », « À Saint-Denis, bécasses en tout pays »« Beau temps à lSaint-Denis, hiver pourri », « Beau temps à  Saint-Denis, l'hiver sera bientôt fini », « Le laboureur se réjouit s'il pleut à  Saint-Denis, car tout l'hiver sera pluie »« S'il pleut à Saint-Denis, la rivière sort neuf fois de son lit », « S'il pleut à  Saint-Denis, l'hiver sera humide et sans glace »« Le jour de Saint-Denis, le vent se marie à minuit », « À Saint-Denis, l'hiver fait son nid », « Ai lai saint Denis l'hivré court par les chemis »« Regarde bien avant et après  Saint-Denis les jours. Si tu vois qu'il gèle blanc, les vieux assurent que toujours le semblable temps tu revois pendant un, deux ou trois mois »

j'ai peut être fait quelques modif..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A quand de grands murs avec pleins de gardes privés armés jusqu'au dent dans des miradors le long de toute les voies ferrées? Et tout çà au nom de quoi?

​Faire et défaire....

Dans le temps il y avait quelques miradors autour des voies ferrées, des grillages tout le long, et des gardes armés jusqu'aux dents.

par exemple entre Marienborn et Griebnitzsee, charmantes bourgades allemandes :

1024px-Transitbahnhof_Marienborn_3_%28G.

Et tout ça au nom de ..... la préservation du socialisme ! (déja à l'époque)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore une intervention intelligente qui n'a rien a voir avec le sujet. On s'égare...

​qui s'est égaré le premier en exagérant un poil à propos des miradors ? (qui n'ont rien à voir avec le sujet)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu vois bien toi-même que ça ne colle pas. Alors, au lieu de s'obstiner dans cette direction, qu'on mette une bonne fois le nombre de contrôleurs qui va bien dans les trains et qu'on fasse comme je le répète, en Allemagne, Suisse, Italie, Pologne et même URSS du temps de Brejnev !!

​Le système fonctionne en Allemagne grâce à l'honnêteté des voyageurs, contrairement à une légende urbaine le contrôleur est en général bien incapable de reconnaître les voyageurs qu'il a déjà contrôlé (et bien souvent, ce n'est pas le même qui fait le second passage). Si le voyageur ne sort pas spontanément son billet, la plupart du temps l'ASCT ne lui demande rien...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

​Le système fonctionne en Allemagne grâce à l'honnêteté des voyageurs,

​comme pratiquement  partout ailleurs ...  il n'y a qu'en France que tout le monde il est con, tout le monde y triche .... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×