Aller au contenu
jackv

l'avenir du ferroviaire avec Spinetta

Recommended Posts

L'ancien PDG d'Air France KLM démarre sa mission pour éclairer l'avenir du ferroviaire. Remise de ses préconisations dans moins de trois mois.... L'ancien patron de la compagnie aérienne a été personnellement choisi par la ministre des transports, Elisabeth Borne. mois ..

Jean-Cyril Spinetta s'attaque au chantier crucial de la réforme de la SNCF et du modèle ferroviaire français

Elisabeth Borne lors d'un point de presse après la publication, lundi, de sa lettre de mission.....Elle a énuméré "un réseau à deux vitesses qui ne répond pas assez aux besoins du transport de la vie quotidienne", "un système TGV fragilisé avec des billets souvent considérés comme trop chers" et près de 70% des dessertes déficitaires, le secteur du fret qui a "perdu un tiers du trafic en 15 ans", et une dette de

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
Réseau qui "atteint 45 milliards d'euros et continue à augmenter de trois milliards par an".

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

La mission casse-gueule de Jean-Cyril Spinetta

Le délai qui m'est imparti n'est pas excessif " pour "un travail ambitieux", "complexe". Jean-Cyril Spinetta manie à merveille la litote pour décrire l'intensité de sa tâche. Sa mission consiste à régler en trois mois ce que plusieurs gouvernements et différentes majorités ont, avec habileté, toujours su différer.

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

La triple mission de Jean-Cyril Spinetta

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

la ministre des Transports qui demande à l’ancien président d’Air France d’engager une réflexion globale sur la pertinence économique du système et de s’interroger sur la tarification du réseau. « Le montant des péages du réseau est très élevé, ce qui incite la SNCF à augmenter ses tarifs et dissuade les voyageurs. L’utilisation du réseau n’est pas optimale », estime Elisabeth Borne qui semble prête à revoir cette tarification à la baisse

Avenir du ferroviaire : le nombre de gares TGV en question

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

 

on peut surtout se demander pourquoi le gouvernement éprouve le besoin de commander un rapport de plus sur nos trains qui n’arrivent pas assez souvent à l’heure.

 Les assises du ferroviaire en 2011, les rapports de la Cour des comptes ou de parlementaires ont déjà tout dit sur les dérives de la SNCF.

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, jackv a dit :

L'ancien PDG d'Air France KLM démarre sa mission pour éclairer l'avenir du ferroviaire. Remise de ses préconisations dans moins de trois mois.... L'ancien patron de la compagnie aérienne a été personnellement choisi par la ministre des transports, Elisabeth Borne. mois ..

Jean-Cyril Spinetta s'attaque au chantier crucial de la réforme de la SNCF et du modèle ferroviaire français

Elisabeth Borne lors d'un point de presse après la publication, lundi, de sa lettre de mission.....Elle a énuméré "un réseau à deux vitesses qui ne répond pas assez aux besoins du transport de la vie quotidienne", "un système TGV fragilisé avec des billets souvent considérés comme trop chers" et près de 70% des dessertes déficitaires, le secteur du fret qui a "perdu un tiers du trafic en 15 ans", et une dette de

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
Réseau qui "atteint 45 milliards d'euros et continue à augmenter de trois milliards par an".

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

La mission casse-gueule de Jean-Cyril Spinetta

Le délai qui m'est imparti n'est pas excessif " pour "un travail ambitieux", "complexe". Jean-Cyril Spinetta manie à merveille la litote pour décrire l'intensité de sa tâche. Sa mission consiste à régler en trois mois ce que plusieurs gouvernements et différentes majorités ont, avec habileté, toujours su différer.

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

La triple mission de Jean-Cyril Spinetta

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

la ministre des Transports qui demande à l’ancien président d’Air France d’engager une réflexion globale sur la pertinence économique du système et de s’interroger sur la tarification du réseau. « Le montant des péages du réseau est très élevé, ce qui incite la SNCF à augmenter ses tarifs et dissuade les voyageurs. L’utilisation du réseau n’est pas optimale », estime Elisabeth Borne qui semble prête à revoir cette tarification à la baisse

Avenir du ferroviaire : le nombre de gares TGV en question

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

 

on peut surtout se demander pourquoi le gouvernement éprouve le besoin de commander un rapport de plus sur nos trains qui n’arrivent pas assez souvent à l’heure.

 Les assises du ferroviaire en 2011, les rapports de la Cour des comptes ou de parlementaires ont déjà tout dit sur les dérives de la SNCF.

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Effectivement tout a été déja dit.....et son contraire aussi selon les intervenants.

la question n'est pas de savoir ce qui va mal (on le sait déja) c'est bien  :

  • de quelle altitude je dispose pour mener à bien cette mission ?
  • quelle marge de manœuvre sur le plan financier?
  • quelle marge de manœuvre sur le plan social ?

Une fois les cartes mises sur table il(on) pourra réfléchir, proposer et trancher.

si c 'est juste un rapport histoire de donner du temps au temps....ça accouchera d'une souris qui terminera à la broyeuse..... ;)

On espère que les partenaires sociaux poseront ces question comme préambule à la moindre discussion solution proposition coopération......

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 a suivre dés janvier

Jean-Cyril Spinetta devra rendre sa copie en janvier, ainsi qu'un calendrier de réforme qu'il doit aussi élaborer, alimenteront un projet de loi d'orientation des mobilités censé être déposé au premier semestre 2018.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, jackv a dit :

 a suivre dés janvier

Jean-Cyril Spinetta devra rendre sa copie en janvier, ainsi qu'un calendrier de réforme qu'il doit aussi élaborer, alimenteront un projet de loi d'orientation des mobilités censé être déposé au premier semestre 2018.

voui voui si la montagne n'accouche pas d'une souris.....

finalement rien de révolutionnaire dans le timing...cela nous conduire tout doucement à 2019 date possible de l'ouverture à la concurrence.....de gré ou de force avec ou sans l’assentiment des uns ou des autres.

bref.....affaire à suivre. ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, capelanbrest a dit :

voui voui si la montagne n'accouche pas d'une souris.....

finalement rien de révolutionnaire dans le timing...cela nous conduire tout doucement à 2019 date possible de l'ouverture à la concurrence.....de gré ou de force avec ou sans l’assentiment des uns ou des autres.

bref.....affaire à suivre. ;)

 

et ça occupe le terrain..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, capelanbrest a dit :

Effectivement tout a été déja dit.....et son contraire aussi selon les intervenants.

la question n'est pas de savoir ce qui va mal (on le sait déja) c'est bien  :

  • de quelle altitude je dispose pour mener à bien cette mission ?
  • quelle marge de manœuvre sur le plan financier?
  • quelle marge de manœuvre sur le plan social ?

Une fois les cartes mises sur table il(on) pourra réfléchir, proposer et trancher.

si c 'est juste un rapport histoire de donner du temps au temps....ça accouchera d'une souris qui terminera à la broyeuse..... ;)

On espère que les partenaires sociaux poseront ces question comme préambule à la moindre discussion solution proposition coopération......

 


Altitude/latitude...
Lapsus révélateur...
Compte-tenu de l'ampleur du problème il est évident que Spinétta ne pourra que le survoler et pondra un rapport bourré de lieux communs sans aucune proposition murement réfléchie, argumentée, chiffrée et, surtout, réaliste.
Tout cela n'a effectivement pour but que d'occuper les gogos et faire croire qu"ON" s'occupe vraiment du sujet alors que les décisions sont très certainement déjà prises et qu"ON" attend simplement le moment opportun pour les annoncer.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Inharime a dit :


Altitude/latitude...
Lapsus révélateur...
 

comme il vient d'air france il faut prendre de l'altitude

bien sur  les grandes lignes (normal pour le TGV) sont déjà tracées...il va choisir le papier cadeau et le petit nœud

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Inharime a dit :


Altitude/latitude...
Lapsus révélateur...
Compte-tenu de l'ampleur du problème il est évident que Spinétta ne pourra que le survoler et pondra un rapport bourré de lieux communs sans aucune proposition murement réfléchie, argumentée, chiffrée et, surtout, réaliste.
Tout cela n'a effectivement pour but que d'occuper les gogos et faire croire qu"ON" s'occupe vraiment du sujet alors que les décisions sont très certainement déjà prises et qu"ON" attend simplement le moment opportun pour les annoncer.
 

en fait mon correcteur m'a induis en erreur...je voulais biens sur dire  :  latitude ! :)

ce qui est interpellant c'est que j'utilisais moi même cette formulation vers 2010/2011....

certains me riait au nez et me taxais de oiseau de mauvaise augure.

Sarkosi avait tenter le coup mais ça ne sait pas fait par crainte d'un brûlot social.

Aujourd'hui sans doute au vu de l'individualisme ambiant.....de l'engagement modéré de certaines populations de salariés, agents etc.... la situation semble presque mure.

on en reparle en 2019. ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, capelanbrest a dit :

Aujourd'hui sans doute au vu de l'individualisme ambiant.....de l'engagement modéré de certaines populations de salariés, agents etc.... la situation semble presque mure.

on en reparle en 2019. ;)

 

 

 ou meme peut etre avant................ taper sur les cheminots et la SNCf c'est porteur et ça pourrait faire oublier d'autres choses..

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, jackv a dit :

 

 ou meme peut etre avant taper sur les cheminots et la SNCf c'est porteur et ça pourrait faire oublier d'autres choses..

loin de moi cette idée...juste profiter d'un effet d'aubaine et de l’apathie ambiante ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, capelanbrest a dit :

loin de moi cette idée...juste profiter d'un effet d'aubaine et de l’apathie ambiante ;)

 

tu as tout a fait raison ..certain au gvt pourrait profiter de cette aubaine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 41 minutes, capelanbrest a dit :

en fait mon correcteur m'a induis en erreur...je voulais biens sur dire  :  latitude ! :)

 

 

Je n'en doutais pas mais l'occasion était trop belle...:)

 

il y a 43 minutes, capelanbrest a dit :

 

Sarkosi avait tenter le coup mais ça ne sait pas fait par crainte d'un brûlot social.

Aujourd'hui sans doute au vu de l'individualisme ambiant.....de l'engagement modéré de certaines populations de salariés, agents etc.... la situation semble presque mure.

on en reparle en 2019. ;)

 

Les assises de la mobilité initiées par Jupiter Junior seront certainement dans le droit fil des assises du ferroviaire du regretté (non, j'rigole) Sarkozy pour démontrer que, sauf cas particuliers bien précis, le chemin de fer est inutile sur une grande partie du territoire.
Maintenant qu'Alstom a été bradé aux Allemands rien ne s'oppose à une casse généralisée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, jackv a dit :

(...)

on peut surtout se demander pourquoi le gouvernement éprouve le besoin de commander un rapport de plus sur nos trains qui n’arrivent pas assez souvent à l’heure.

 Les assises du ferroviaire en 2011, les rapports de la Cour des comptes ou de parlementaires ont déjà tout dit sur les dérives de la SNCF.

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

 

Sauf que la commande n'est absolument pas sur les trains en retard ?

A lire ci-dessous la version du ministère (et non de la presse) avec la lettre de mission du monsieur.

On y voit qu'il s'agit de "préparer une stratégie d'ensemble pour refondre le modèle du transport ferroviaire dans le cadre d'un marché ouvert à la concurrence, en préservant les missions d'un service public performant" notamment en s'occupant :

  • des dessertes (avec articulation ouverture à la concurrence / services conventionnés)
  • de remettre à plat le modèle économique de la gestion du réseau et de l'exploitation des services
  • en dernier lieu : de préciser les conditions de réussite de l'ouverture à la concurrence

Zakouskis : s'occuper du sort des biens affectés aux Régions (matériel roulant, centre de maintenance ...) ; indiquer si des évolutions de l'organisation du groupe public ferroviaire sont à envisager ; proposer un calendrier de réforme.

lapleunicheuse

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, assouan a dit :

 

Sauf que la commande n'est absolument pas sur les trains en retard ?

A lire ci-dessous la version du ministère (et non de la presse) avec la lettre de mission du monsieur.

On y voit qu'il s'agit de "préparer une stratégie d'ensemble pour refondre le modèle du transport ferroviaire dans le cadre d'un marché ouvert à la concurrence, en préservant les missions d'un service public performant" notamment en s'occupant :

  • des dessertes (avec articulation ouverture à la concurrence / services conventionnés)
  • de remettre à plat le modèle économique de la gestion du réseau et de l'exploitation des services
  • en dernier lieu : de préciser les conditions de réussite de l'ouverture à la concurrence

Zakouskis : s'occuper du sort des biens affectés aux Régions (matériel roulant, centre de maintenance ...) ; indiquer si des évolutions de l'organisation du groupe public ferroviaire sont à envisager ; proposer un calendrier de réforme.

lapleunicheuse

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

 

 

bien sur c'est comme souvent , c'est le grand écart entre ce que veulent les voyageurs, exactitude , dessertes, confort... et ce que veulent mettre en place les dirigeants politiques ou de l'entreprise...gestion économique, reduction des couts.

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Colette commande d'un énième rapport ne vaut même pas d'en discuter tellement cela a le goût ou l'odeur de réchauffé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un rapport de plus, dont les conclusions sont quasiment déjà connues, elles seront soufflées au Monsieur par le gouvernement....

Avec une jolie carte du réseau subsistant à échéance 10 ans, qui sera aussi célèbre que celle qui circula avant la grève de 1995 ?

Les tronçonneuses semblent déjà prêtes à démarrer pour une chirurgie saignante des dessertes terminales TGV sur ligne classique !

 

Et pour faire causer les lecteurs du Figaro, une énième saillie sur ces cheminots français fainéants dont le statut honni est la source de tous les maux ?

Modifié par NEMO94

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

un rationalisation longtemps envisagée permettrait d'économiser pas mal:

  • les TGV sur LGV uniquement
  • aux régions de développer les correspondances TER avec les TGV en fin de LGV : Paris, Lyon, Marseille, Montpellier, Nancy, Metz, Strasbourg, Lille, Rennes, Le Mans, Bordeaux,...
  • de ce fait, on peut s'attendre à une diminution des circulations dur le réseau classique, un TGV peut ne pas être remplacé par un TER sir la région n'y voit pas d'intérêt (et un surcout non négligeable).
  • la flotte TGV suffira largement, pas de commandes à moyen terme

Ouvrir une ligne TER, ou une région TER à la concurrence seraient un pansement sur une jambe de bois, sans garantie d'une amélioration pour l'usager.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, r2d2 a dit :

un rationalisation longtemps envisagée permettrait d'économiser pas mal:

  • les TGV sur LGV uniquement
  • aux régions de développer les correspondances TER avec les TGV en fin de LGV : Paris, Lyon, Marseille, Montpellier, Nancy, Metz, Strasbourg, Lille, Rennes, Le Mans, Bordeaux,...
  • de ce fait, on peut s'attendre à une diminution des circulations dur le réseau classique, un TGV peut ne pas être remplacé par un TER sir la région n'y voit pas d'intérêt (et un surcout non négligeable).
  • la flotte TGV suffira largement, pas de commandes à moyen terme

Ouvrir une ligne TER, ou une région TER à la concurrence seraient un pansement sur une jambe de bois, sans garantie d'une amélioration pour l'usager.

sauf si la région (comme chez nous) pactisent avec TGV pour faire les liaisons terminales en banquant....

Sans pacte en bonne et due forme, il est clair que, compte tenu de l'impasse financière actuelle....bien des relations terminales pourraient se voir sacrifiées.

mais on en est pas encore là car derrière tout cela  y a des politiques  qui forment une majorité dont le gouvernement à besoin pour avancer.

Bref encore comme l'a dit un contributeur plus haut un marronnier......pour faire peur. (même si au final quelques lignes seront nettoyées finement à n'en pas douter.....).

Parfois tant mieux...parfois hélas. ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cc’est Une réalité en Bretagne, TGV jouant le TER; mais est- ce vraiment contractualié et payé par la région ou simplement une coutume peu connu à Paris.?

mon expérience lors de l’an mise en place du tuba, des stats de remplissage au delà de Rennnes m’ont toujours paru un non-dit où Paris garde l’epee De Damoclès sur le trafic ter breton du tgv.

d,ailleurs pour un parcours interrogions Nantes-Quimper imposant un changement à Redon, doit-on réserver dans le tgc venant de Paris/Rennes et jouant au Ter jusqu’ à Quimper? Oui mais l’usage fias qu’il n’y a aucun contrôle de réservation pour un abonné ter par exemple. C’est un usage uniquement régional.

Rien n’empeche La région Bretagne de réorganiser les dessertes en correspondance des tgv à Rennes et cela assurerait une plus grande indépendance de diktat venant du marketing parisien ; j’ai toujours rêvé ,d’une desserte cadensée rennes, vannes, Lorient, Quimper,Brest,lannion,St brieuc,rennes. Il y a assez de rames et la mise en place serait aussi facile car ressemblant au cas suissé volonté ferroviaire et budget en moins

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, r2d2 a dit :

 

Rien n’empeche La région Bretagne de réorganiser les dessertes en correspondance des tgv à Rennes et cela assurerait une plus grande indépendance de diktat venant du marketing parisien ; j’ai toujours rêvé ,d’une desserte cadensée rennes, vannes, Lorient, Quimper,Brest,lannion,St brieuc,rennes. Il y a assez de rames et la mise en place serait aussi facile car ressemblant au cas suissé volonté ferroviaire et budget en moins

 

pour l'instant l'organisation des TER  et des dessertes TGV c'est totalement en concertation avec SNCF  et bien-sur les demandes particulières sont budgétisées en +

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en bout de LGV c'est une nécessaire concertation pragmatique: à quoi sert de faire partir un TGV vers Paris si les TER arrivent 15 minutes après son départ et que les voyageurs attendent +1h la correspondance?

A l'inverse, à quoi cela sert de parti de Paris à +300km/h pour rester 2 h en province à attendre la correspondance TER ?

C'est pour cela qu'une région en bout de LGV peut fort bien faire sa révolution ferroviaire en favorisant les déplacements du quotidien en TER, puis es assurant à l'heure qu'elle choisit la correspondance/départ TGV vers PARIS par LGV. Evidemment ce n'est plus le cas si le TGV se traine sur voie classique à jouer le TER "à réservation obligatoire".

Et si TGV sur LGV uniquement ---> gros soulagement pour la flotte TGV, son usure, sa ponctualité globale.

Jusqu'à présent personne n'a osé tenté ce plan pourtant dans les placards depuis quelques décennies.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, r2d2 a dit :

Et si TGV sur LGV uniquement ---> gros soulagement pour la flotte TGV, son usure, sa ponctualité globale.

Jusqu'à présent personne n'a osé tenté ce plan pourtant dans les placards depuis quelques décennies.

 

 mais lever d bouclier des assos de voyageurs pour les ruptures de charge,les valises a transporter ,les correspondances ratées... et des élus qui vont râler suite a la déchéance de leur ville ou le TGV n’arrête plus..(en plus certain on peut etre payer pour)  si tout cela était facile cela aurait été fait depuis longtemps ..ceux qui organisent ne sont pas si cons que cela.. mais comme tout le monde ils font avec ce qu'ils ont..

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, jackv a dit :

 

 mais lever d bouclier des assos de voyageurs pour les ruptures de charge,les valises a transporter ,les correspondances ratées... et des élus qui vont râler suite a la déchéance de leur ville ou le TGV n’arrête plus..(en plus certain on peut etre payer pour)  si tout cela était facile cela aurait été fait depuis longtemps ..ceux qui organisent ne sont pas si cons que cela.. mais comme tout le monde ils font avec ce qu'ils ont..

Et il y aura le soucis de la capacité des gares telles que Rennes, Nantes ou même Bordeaux à gérer une foule de plus d'un milliers de personnes en correspondance pour leur TER.

 Si jamais cela se fait, il n'y aura plus que des voyageurs TGV de gare TGV à gare TGV, les autres voyageront autrement vu que le voyages en train sera une vrai expédition, donc, on finira de tuer à coup sur le chemin de fer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en Suisse, tu corresponds souvent et ce n'est pas traumatisant, tout est bien organisé et les rames sont toutes confortables.

Il n'y a guère de différence de confort et de rapidité sur ligne classique entre un TGV qui se traine et une rame TER récente.

La seule contrainte qui peut être soulevée notamment par la clientèle âgée, c'est l'absence de réservation en TER longue distante et donc pas d'assurance d'avoir une place assise. Mais cela peut aussi s'organiser sur une petite partie de la rame, pour la clientèle âgée, peu mobile ou avec enfants en bas âge.

Personnellement, de Roissy TGV j'ai opté pour une correspondance TER au Mans pour un trajet final de +1h10: c'est facile, aussi confortable, rapide et m'a permis de gagner +2h par rapport au TGV direct Roissy-Nantes, plus cher d'ailleurs.

Après les humeurs politiques locales, c'est bien quand il y a du fric ou que l'on peut tondre la SNCF et ses cheminots. Avec ce nouveau gouvernement, les hommes politiques changent à vitesse TGV, il n'y a plus de fric à gaspiller et à priori, Macron veut s'attaquer au problème ferroviaire, à la dette; donc il y aura des plumes qui voleront en l'air et mieux vaut des TGV sur LGV quitte à revoir les missions des TER et mettre les régions devant leur responsabilité (bugétaire) qu'une éième tonsure du cheminots qui ne résout rien.

Modifié par r2d2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

dejà le spinetta pourra t il faire baisser les prix des sillons qui représentent environ 40% du billet....et que pourra t il faire pour que la dette de réseau au mieux se stabilise..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×