Aller au contenu

Arnaud68800

Membre
  • Compteur de contenus

    1 997
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2

Tout ce qui a été posté par Arnaud68800

  1. Oui, c'est 100% BGC depuis 10 ans environ. Et même sur la Ferté-Milon, il n'y a plus aucune boîte de conserve depuis un an.
  2. Peut-être que je me trompe, mais il me semble que tous les billets, quelle que soit la date (y compris pour des voyages après le 4 janvier), sont échangeables sans conditions et entièrement remboursables jusqu'au 4 janvier (et non pas uniquement pour les voyages avant le 4 janvier). Ce qui veut dire qu'on peut échanger sans conditions et se faire entièrement rembourser avant le 4 janvier d'un billet pour le 6 janvier ou pour février par exemple. Sachant que d'ici là, la date butoir du 4 janvier sera sans aucun doute encore repoussée...
  3. On a les TGV Duplex qui ont été/sont livrés sur de longues périodes : - 1995 à 2010 pour la première génération (avec certes une évolution de motorisation depuis les POS en 2006) - 2011 à 2023/4 (?) pour les 2N2
  4. Il ne devrait rester que des Paris - Vernon en pointe, mais ça ne m'étonnerait pas qu'ils soient totalement récupérés par la région Normandie, avec subvention d'IDF Mobilités pour les arrêts à Mantes, Rosny et Bonnières. Actuellement, ces trains sont déjà partagés entre IDF Mobilités (assurés en VB2N + BB27300) et la région Normandie (assurés en VO2N + BB15000R).
  5. Et pour avoir beaucoup voyagé à bord de ces deux matériels sur le réseau Saint-Lazare depuis 10 ans (d'abord Z6400 sur le groupe 2, puis Z50000 sur le groupe 6 aujourd'hui) : il faut reconnaître que les Z50000 représentent un immense progrès pour les voyageurs.
  6. A ne plus avoir de cisaillements groupe 5 / groupe 6 pour les grandes lignes du groupe 5 qui rejoignent les voies à quai longues du groupe 6. Inversement, je pense que les Transilien du groupe 6 qui occupent des voies à quai longues en pointe (en heures creuses, ils sont régulièrement basculés sur le groupe 4 dès Colombes) iront occuper les voies courtes du groupe 5 (20/21) lorsque les Transilien du groupe 5 seront transférés en gare souterraine.
  7. Ce transfert s'est fait pour des raisons techniques. A l'heure actuelle, il n'y a pas besoin de rames équipées ETCS sur l'axe Sud-Est (mis à part pour la LGV Perpignan - Barcelone, pour laquelle les 6 rames 3UH restantes suffisent aux côtés des S300 Renfe), alors que c'est nécessaire sur l'axe Est.
  8. A l'heure actuelle, on ne manque pas de rames équipées ETCS en France. Ce n'est nécessaire que pour entrer au Luxembourg (avec donc les 5 2N2 3UF ou les 15 2N2 3 UA), pour la LGV Perpignan - Barcelone (les 6 rames 2N2 3UH conservées suffisent amplement) ou pour circuler à 320 km/h (contre 300 sous TVM) sur les LGV BPL et SEA (les 2N2 3UFC sont là pour ça). Par contre, il y a besoin de l'ETCS en Espagne, donc le choix de transformer une grande partie des 2N2 3UF en Ouigo Espagne est tout ce qu'il y a de plus logique...
  9. Si j'ai bien compris, ce saut de mouton devrait permettre aux trains grandes lignes arrivant par le groupe 5 de rejoindre sans cisaillement le groupe 6, qui débouche sur la majorité des voies à quai longues (les seuls voies longues sur lesquelles débouche le groupe 5 sont les voies 18/19 et 22) ? Avec le trafic banlieue du groupe 5 qui basculera vers la gare souterraine (Haussmann) en 2024, ne peut-on pas imaginer une reconfiguration de la partie nord de Saint-Lazare (groupes 5 et 6), afin de n'avoir plus que des quais longs ? Par exemple, transformer le quai des voies 20/21 (court, utili
  10. Ça c'était peut-être avant que le gouvernement ne déclare que le télétravail n'est pas une option et que c'est "5 jours sur 5" pour ceux qui peuvent exercer la totalité de leur activité à la maison ? En tout cas, l'entreprise pour qui je travaille ne veut nous voir au bureau qu'en cas de nécessité absolue... Certes, il s'agit d'une grande entreprise française très en avance dans le déploiement du télétravail.
  11. Et avec le reconfinement, on peut même penser qu'elles seront mises à la retraite dès ce soir fin de service.
  12. Ok, même question du coup : que remplaceront ces 5 rames POS sur le Nord ? Les quelques R-Tri qui sont en charge de liaisons domestiques ?
  13. Ok, donc le Sud-Est n'aura plus que les 801 à 806 comme rames 2N2. Est ce que les 821 à 825 remplaceront d'autres rames sur l'Est ? Radiation de quelques Réseau ? Réaffectation des 5 POS (4415 à 4419) ailleurs ?
  14. Les 2 AR ? (enfin 2 Paris - Strasbourg + 1 Strasbourg - Paris + 1 Strasbourg - Sarrebourg + 1 Sarrebourg - Paris)
  15. Il y en a aussi en Grand Est, elles tiraient les TER Fluo Paris Est - Strasbourg à un moment, je ne sais pas si c'est toujours le cas (ce devait être temporaire, le temps que les BB26000 qui ont remplacé les BB15000 passent en OPMV)
  16. Bon ils semblent quand même rouler, ces Omneo ! Vu il y a quelques minutes en gare d'Andrésy (désolé pour la qualité, j'ai été surpris et ai tout juste eu le temps de sortir mon téléphone...) Il s'agit du TER 3336 Caen - Paris Saint-Lazare, détourné par la rive droite Mantes via Conflans en raison des travaux du RER E sur l'itinéraire habituel Mantes via Poissy, et circulant avec 50 min de retard non pas à cause d'une panne () mais à cause d'un bagage abandonné... Précision : c'était une UM2, donc il y a au moins deux rames qui ne sont pas en rade !
  17. J'ose pas imaginer ce que ça devait être du temps des Corails !
  18. Euh, c'est peut-être un peu plus compliqué que ça, non ? Ton discours tend à verser dans le populisme... Le secteur aérien est sans doute bien plus gravement touché par la crise sanitaire que le secteur ferroviaire, ne serait-ce que parce qu'il est beaucoup plus dépendant des liaisons internationales, qui constituent son fond de commerce. L'impact de la crise sur l'activité TGV de SNCF, c'est du pipi de chat par rapport à son impact sur l'activité long courrier d'AF par exemple (attention, je ne nie pas non plus les difficultés de SNCF, j'apporte seulement une nuance). Il faudrait plutôt
  19. Il est vrai qu'en France, avant cette affaire des Omneo, on a aussi eu l'affaire des Regio2N d'IDF et celle des premiers Franciliens il y a une bonne dizaine d'années (rames aujourd'hui fiables et de bonne qualité, mais ce fut difficile d'en arriver là...)
  20. Il n'y a pas que les boîtes de culture anglo-saxonne, Alstom n'est pas non plus tout blanc... Cf les X72500 ou, dans une moindre mesure, les Coradia Liner de la ligne 4... Ou encore Siemens avec le tram-train de Mulhouse. A contrario, je ne me souviens pas d'autant de problèmes graves sur les AGC Bombardier dans leur jeunesse.
  21. D'après ce que j'ai pu lire par ailleurs, il y aurait aussi un quatrième responsable : SNCF Réseau, pour avoir laissé traîner un quai provisoire sur une voie de service après un chantier, qui engageait le gabarit et aurait endommagé plusieurs rames TER 2N NG.
  22. Tout le monde a sans doute sa part de responsabilité dans cette affaire : - Bombardier pour avoir promis des délais de livraison intenables et en livrant des rames non conformes, avec de nombreux défauts - la région Normandie pour avoir refusé de financer des opérations de prolongation de parcours pour les BB15000 non réversibles (à sa décharge, il n'y en aurait pas eu besoin si Bombardier avait tenu son planning et livrait des rames conformes) - SNCF pour avoir refourgué peut-être un peu trop tôt un certain nombre de voitures Corail ex Basse-Normandie à la région Centre Val de
  23. Je ne parlais pas des Normands, mais des associations qui gravitent autour des lignes POLT et Paris - Clermont, comme "Urgence POLT", dont une de leurs rengaines passées (avant la commande des rames CAF Confort 200) fut le recyclage de vieilles rames TGV.
  24. Sachant que leurs voitures Corail ex-Téoz rénovées sont dans un état plus présentable et agréable visuellement que les intérieurs Lacroix des TGV Atlantique, avec de surcroît des sièges bien plus confortables, je ne comprends pas l'obsession de ces associations à réclamer le recyclage de vieux TGV sur leurs lignes (du moins avant la commande de rames CAF Confort 200). Les seuls points positifs qu'apporteraient ces TGV "d'occasion" face aux ex-Téoz sont le confort dynamique et le niveau sonore.
  25. Le petit malin qui veut aller du quartier de la gare de l'Est à celui de Saint-Lazare après 21h pourra toujours dire qu'il est en transit dans le cadre d'un "déplacement longue distance" entre Provins et Bonnières-sur-Seine, tout en présentant son Navigo si on lui demande un titre de transport
×
×
  • Créer...