Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Mak

Membre
  • Compteur de contenus

    5 187
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Mak

  1. Je t’invite à voir les vidéos sur la ligne 500 de Rotterdam où la navette circule précisément dans un milieu urbain très peu dense, quasi rural. Ainsi qu’on l’a relaté dans les posts plus haut les expérimentions de navettes en milieu ouvert semblent être des échecs, donc oui tu as raison elles doivent circuler sur domaine fermé. Cependant domaine fermé ce n’est pas forcément le mur de Berlin ,à Rotterdam c’est un simple fil de fer symbolique qui marque la séparation et ça semble faire l’affaire. « Investissements massifs dans des endroits où plus grand monde n'habite » A Ro
  2. Le scientifique Aurélien BARRAU nous alerte sur le fait qu’il y a urgence absolue de limiter les émissions de CO² et qu’il faut changer nos comportements notamment basculer une grande part du transport routier sur le ferroviaire. J’ai juste tendance à être de son avis et à le croire. Mais tu vas sans doute nous démontrer qu’ Aurélien BARRAU raconte n’importe quoi ? « Et quel est ta notion de ce danger ? Naitre est déjà un danger en soi, vivre aussi » bravo pour cette démonstration, ne nous gênons pas pour allumer un barbecue dans la pinède, quelle importance si des gens
  3. Dans mon exemple, je pensais plutôt à la pêche industrielle. Et deuxio, ainsi que je l'ai dit le transport routier est indispensable. Cependant, selon moi, un homme politique qui favoriserait un développement excessif du transport routier au détriment de l'intérêt général a évidemment un comportement répréhensible : il met en danger ses concitoyens, si de surcroît il agit par intérêt financier personnel (corruption) sa place est évidemment en prison !
  4. C'est le risque ! En attendant, l'intérêt du procès c'est de mettre les choses sur la place publique ! Et si l'association est condamnée à une petite amende pour avoir diffamé quelqu'un qui se livre à une activité légale, mais moralement répréhensible et que grâce à la publicité faite par le procès la Loi évolue, elle aura gagné la bataille...
  5. Le souci, me semble-t-il est l'incompétence à tous les niveaux de ceux qui ont mis en place ce projet, car c'est quand même un cas d'école de tout ce qu'il ne faut pas faire...
  6. Effectivement, le transport routier existe depuis les hommes préhistoriques et il restera toujours indispensable . BAISIN a peut être été excessif et visait peut être les partisans du transport routier à outrance dont le physicien Aurélien BARREAU dit que c’est :« au mieux des imbéciles, au pire des criminels » Donc on pourrait rectifier, ceux qui aujourd’hui préconisent, le bétonnage pour construire des infras routières, le transfert des marchandises du rail vers la route, etc. Ne sont pas des abrutis, ce sont juste des gens qui devraient rejoindre les autres criminels, à l
  7. C'est la Navly de Lyon Confluence qui circule dans les mêmes conditions que celle de la Défense : à la grâce et sous la protection de l'esprit civique des piétons. Autant dire, que comme pour La Défense, entre les étourdis et les authentiques malveillants la navette passe son temps dans un infernal et incessant "stop and go" Donc pas convaincu ! Pour l'instant les seules navettes qui circul (ai)ent correctement sont celles de la RATP : Pont Neuf, Pont Charles de Gaulle et Vincennes, car la RATP interdit les pistes de circulation aux piétons et autres...
  8. La justice est indépendante, en réalité on sait bien que ce n'est pas tout à fait vrai : combien de temps resterait en poste un Procureur ou un Juge qui bloquerait l'A6 durant six mois "pour les besoins de l'enquête"
  9. Merci pour ta réponse ! Je pense que le cahier des charges du tram train, c'était "faire le plus cher possible pour le moins efficace possible" Et d'accord avec toi, une ligne régionale Nantes Rennes via Chateaubriant avec 73500 à 140 et quelques marches semi directes, aurait sans doute été préférable à cette usine à gaz plafonnée à 100, avec cerise sur le gâteau, autocar pour Rennes à Château, après 1 heure ou une heure et demi d'attente...
  10. J'ai eu l'occasion d'emprunter ce tram -train vers Chateaubriant, vu la faible densité de population, même avec une desserte aux 10 minutes, tu te retrouveras avec 3 ou 4 voyageurs par convoi, peut être plus, plusieurs années plus tard, si ça s'urbanise le long de la ligne (ce qui ne serait pas forcément une bonne nouvelle)
  11. L'un n'empêche pas l'autre, et même sur les réseaux urbains (Bâle, Amsterdam,...) tu peux avoir des UM en pointe... Sur Clisson, ok, mais tu es sûr, qu'il y a des UM sur Nantes-Châteaubriant ? cordialement,
  12. J'ai vraiment l'impression qu'ils "refusent l'obstacle" , certains décideurs politiques souhaitent la réouverture, mais d'autres, non , certainement par peur de certaines réactions. Il doit probablement y avoir des désaccords profonds et une sorte de lutte entre les "pour et les contre", avec en arrière plan des conseillers en communication qui préviennent que " ce n'est peut être pas, encore le bon moment"...
  13. Le pouvoir semble terrorisé par de possibles réactions en cas de remise en service. Pas très glorieux, ça ressemble à un effondrement politique...
  14. "Oui, mais la tu mélanges train et navette autonome." Un peu, oui.. La raison est que je suis persuadé, que dès aujourd’hui, la navette autonome limitée à 30 km/h est possible techniquement et d’une manière économique soutenable, mais une telle navette ne serait possible que sur de courtes lignes du style Senonches La Loupe, autant dire que ces lignes se comptent sur les doigts de la main et il faut aller vite, avant que les abrutis de service ne les transforment en voies vertes. Pour des lignes plus longues (30 à 50 km) les véhicules doivent rouler beaucoup plus vite 100 ou 12
  15. Deux remarques 1 "bientôt disponibles et circuleront sur nos routes," Sans doute, mais ton "bientôt "c’est probablement 20 ans, et au minimum dix ans , dans ce cas tu aura des minibus ou autocars sans conducteurs avec les inconvénients actuels des véhicules avec chauffeurs : lenteur notamment 2) tu fais l’impasse de ce qui fait l’intérêt du train: la rapidité et le confort Donc l’autocar autonome ou non qui effectue Orléans Pithiviers en 80’ en desservant tous les petits bleds c’est très bien , mais une navette sur la voie ferrée peut effectuer ce parcours en moins
  16. Malheureusement le retour d’expérience semble te donner tort ! Plusieurs expériences de navettes en milieu ouvert ont eu lieu à La défense, à Lyon, en Suisse, je crois . Elles donnent toutes lieu à un constat d’échec et à l’abandon de l’expérimentation: malgré l’accompagnateur la navette passe son temps à s’arrêter intempestivement. La seule navette dont le retour d’expérience est positif est celle de Rotterdam qui circule sur un site propre léger strictement interdit aux piétons, vélos, voitures. La navette autonome sur réseau routier classique existera certainement un jour :
  17. J’arrive pas très bien à comprendre ton raisonnement. Tu as une voie ferrée entre 2 tout petits bleds, tu restes persuadé que les navettes autonomes en milieu rural ont de l'avenir," mais en mode routier",dis tu . Donc on dépose la voie et on établit une infra routière pour faire circuler ta navette en mode routier ? Cela peut effectivement être une solution, avec des avantages :par exemple ta navette routière peut être prolongée sur un ancien chemin de terre, en dehors de toute ancienne plate forme ferroviaire. Mais supposons que tu aies encore besoin de la voie ferrée pou
  18. Ce sont exactement les mêmes arguments qui ont été utilisés lors de la création de la première ligne de bus automatique à Rotterdam, il y a plus de 20 ans. Avec le recul on se rend compte que ces arguments étaient totalement faux et aucune des catastrophes annoncées ne s’est produite. Je te rappelle que ce minibus suit une voie ferrée virtuelle, il se moque d’avoir des pneus ou des roues en ferraille, et quelque soient ses roues il fonctionnera de la même manière ! "Expérimenter des services de mobilité autonome complémentaires aux offres de transport existantes ‘Paris-Sa
  19. Je pense que tout le monde est d’accord ici pour reconnaître que le train est plus rapide plus sûr, plus pratique, plus rassurant que l’autocar et comme l’a rappelé Alextpe dans son premier message 30 à 40% des voyageurs renoncent quand le car remplace le train. L’autre jour j’ai emprunté un train plus rapide plus sûr, plus pratique, plus rassurant que l’autocar, avec seulement 30 personnes à bord, donc en dessous du seuil de rentabilité. Les docteurs de Bercy, dont certains reprennent ici la propagande, nous expliquent que ce type de trains ne devraient plus exister. C'est-à-d
  20. "qui rait s'emmerder à aller prendre un train qui rouler à 30 ou 40 sur 10 kilomètres., " Peu de gens , je te le concède, sauf si tu peux garer facilement ta voiture à Nogent Le Roi, alors qu'à Maintenon le parking est payant et saturé (Idem pour Senonches et La loupe difficile de stationner) les parkings utilisés par les pendulaires (Epernon, Maintenon, Chartres Courville)... sont souvent saturés ou payants, ou les deux. J'ai le même problème quand je vais à la gare de RER : je passe 20 minutes à chercher une place et l'autre jour mon pare choc était défoncé, lorsque j'ai prévu
  21. Vrai pour un train avec 800 passagers, faux pour un train avec 30 passagers où l’essentiel des coûts de fonctionnement sont des coûts de personnel « automatiser une ligne à faible fréquentation, cela augmenterai les coûts, cela n'est pas gratuit » Exact, cela s’appelle un investissement : on dépense de l’argent pour installer des équipements qui généreront des économies. Automatiser une ligne à faible fréquentation avec les mêmes critères que pour les minibus automatiques ( vitesse limitée à 30 ou 40 , une quinzaine de places) peut se faire pour un coût très réduit : minibus aut
  22. C'est le point de vue à court terme que pourrait formuler un technocrate de Bercy. Sur une ligne comme Saintes Royan, ce technocrate préconiserait probablement une exploitation par autocar (a peut être déjà préconisé) heureusement, il a certainement été contraint de renoncer, par des élus locaux comme Mme Royal ou M Bussereau, qui semble t'il se détestent et ne sont généralement d'accord sur rien, à part sur une chose que supprimer Saintes Royan serait une catastrophe pour le tourisme et l'emploi. Bien plus, Mme Royal et M Bussereau, militent pour le TGV à Royan, un TGV qui sera f
  23. 10 km à 30 ça fait 20’, ta remarque est paradoxale, car lorsque tu es venu à la revoyure à la gare de l’Est tu as emprunté les transports en commun, cependant en région parisienne pour faire 10Km en transports en commun le trajet ne dure pas 20’ mais plutôt entre 1heure et 1 heure et demie. Il me semble que tu as toi-même accepté de venir de ta banlieue à une allure d’escargot, preuve que l’allure d’escargot en transports en commun peut être acceptable, si l’alternative est encore pire :, en l’occurrence pour toi l’alternative c’était mettre à peine moins de temps en voiture, galérer 3
  24. Tout à fait ! Mais : Les élus ne sont pas rebutés par des dépenses importantes d’investissement dans un équipement, en revanche ce qu’ils détestent ce sont des dépenses de fonctionnement jugées trop élevées par rapport au service rendu. En résumé, ils sont OK pour investir 2 ou 3 millions dans un ascenseur vertical (ou pourquoi pas horizontal), sous réserve que ça constitue un réel service, apprécié par les électeurs. En revanche, même si les dépenses de fonctionnement annuel ne sont « que de » 100 000 € si l’équipement est insuffisamment utilisé, ça risque d’être vécu
×
×
  • Créer...