Aller au contenu
Le Web des Cheminots

CGO

Membre
  • Compteur de contenus

    1 218
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par CGO

  1. On n’est bien d’accord c’est pourquoi j’ai toujours pensé que les ferrovipathes qui voudraient revenir à "90 % des déplacements par le rail", étaient de doux rêveurs. Cependant, l’autre jour je me suis amusé à compter les voitures sur une départementale desservant une ville dont le train a été supprimé . A certains moments on était à une voiture toutes les 4 secondes, soit du 1000 personnes à l’heure, on doit être pas loin de 15 000 personnes par jour On est bien d’accord que le gars qui dit:" si le train est rétabli il y aura 90% de 15000 soit 13500 usagers du train" est complètement hors sujet ! En revanche, est tu sûr que celui qui suppose 90% sur la route et seulement 10% sur le train se trompe aussi Parce que dans ce cas on a bien chaque jour 13 500 voyages par route, mais quand même 1500 par train !
  2. D'après ce que j'ai lu, le tournant c'est la guerre de 14, avant 1914 la plupart des réseaux de transport étaient bénéficiaires Après 1918, c'était beaucoup moins le cas..
  3. D'après les scientifiques, il faudrait immédiatement arrêter toute utilisation d'énergie fossile pour éviter une catastrophe climatique. Ca c'est le point de vue des gens raisonnables, cependant le monde étant dirigé par des débiles mentaux et des fous criminels,on ne fera rien de ce que préconisent les scientifiques. Donc oui, Jacquv il faudrait passer à l'hydrogène dans un monde idéal, mais ce monde idéal est hélas une utopie, on va continuer avec le pétrole jusqu'à la dernière goutte et après l'effondrement de la civilisation, on aura d'autres chats à fouetter que de faire rouler des trains à hydrogène.... Ceci étant dit merci d'avoir essayé, c'était une bonne idée...
  4. Aujourd'hui on cherche autant que possible à minimiser les dépenses et à réduire les déficits bien sûr, mais ce que recherchaient les sociétés privées à but lucratif c'était d'avoir des recettes supérieures aux dépenses et lorsque les autorités ont demandé à la STCRP de desservir les nouveaux quartiers de la Butte Rouge, ça a été : "OK, mais ça fera tant, parceque les recettes seront insuffisantes !"
  5. Je suis dubitatif sur un avenir sans pétrole (ou charbon) avec utilisation d’hydrogène fabriquée sans pétrole. Ca supposerait que tous les pays soient d’accord pour ne plus utiliser les carburants fossiles, on en est encore loin et à supposer que 80% des pays soient d’accord pour ne plus utiliser les carburants fossiles, qu’est ce qu’on fait avec les pays qui refusent de le faire ? Et par ailleurs il ne faut pas se faire d’illusions sans carburants fossiles l’énergie (électricité, bois, hydrogène) sera très chère et il n’ y en aura pas pour tout le monde Ceci étant dit tes trains à hydrogène n’ont qu’une seule application pratique : Trains et engins de travaux en tunnel, ailleurs c’est de la Com pour se donner un vernis vert !
  6. Faut pas exagérer pour le confort, il était tout à fait acceptable, le problème de l'A2E a été rappelé par ADC :toute petite série et entretien a effectuer au Technicentre de Rennes, donc avec longs HLP depuis Guingamp. Par ailleurs, sa capacité, acceptable la plupart du temps, ne permettait pas d’accueillir tout le monde en cas d’affluence inopinée. Ceci étant dit je suis d’accord avec toi : en cas de choc à un PN, il valait mieux se trouver dans les 2800 utilisés aux heures d’affluence que dans l’A2E aux places avant !
  7. Exact, mais à l’époque ce qui était recherché par ces opérateurs c’était une véritable rentabilité commerciale. Par exemple à Paris, il y avait une ligne de câble-cars (comme à San Francisco) avec un fort déficit d’exploitation, elle a été remplacée par une ligne de bus et l’opérateur s’est vanté d’avoir remplacé un câble-car déficitaire par un autobus FB fortement bénéficiaire. A San Francisco même, beaucoup de lignes de câble-cars ont été supprimées et remplacées par des lignes de trolleybus dans les années 40 et 50, mais les dernières ont été maintenues sous la pression de l’opinion publique, pour leur coté touristique et folklorique, malgré leur très fort coût d’exploitation. La logique purement comptable des années 20 et 30 (une ligne doit équilibrer ses comptes) a été remplacée par une logique où on prend en compte les effets induits sur l’économie locale : on garde les câble-cars parce que, bien que fortement déficitaires, ils génèrent , en externe, d’importantes recettes touristiques dans l’hôtellerie, restauration etc... Oui, mais l'Allemagne ce n'est pas que la Ruhr, il y a aussi beaucoup de régions très rurales, par exemple du coté de Weimar ou de la frontière Tchèque et le Bade Wurtemberg ressemble beaucoup à l'Alsace,ça ne l'empêche pas d'être mieux desservi, même si la desserte Alsacienne est, me semble t'il,t bien meilleure que celle de la Lorraine !
  8. En gros le rail de 7Kg c'est la voie Decauville ? Le plus léger que j'ai vu c'est du mini DC sur le Blanc Argent, peut être 2O kg ? et il y a aussi du tout petit rail Vignole Est de 1875 ! sur les derniers kilomètres de Mézy Montmirail..
  9. Je vois que tu connais bien le sujet ! tu a des exemples de lignes SNCF équipées avec ces types de rails ?
  10. Pas forcément les Picasso et autres FNC assuraient, certes, la desserte des lignes secondaires, mais avaient également des missions sur les lignes principales (par exemple Paris Dreux Argentan, ou Paris Troyes) Et par ailleurs, les voies légères SNCF, c'est minimum 35 à 40 kg (je parle sous couvert des spécialistes "voies"), donc par rapport aux voies CFD avec des rails de 20 kg ou 15 Kg, même sur ligne secondaire la SNCF c'est du (relativement)lourd !
  11. Le véhicule léger sur rails c’est un peu un serpent de mer depuis plus de70 ans puisque la STCRP de Paris avait déjà sorti dans les années 20 l’automotrice de tramway L "comme Légère", mais à chaque fois on se heurte au même problème ces véhicules vieillissent mal et encaissent mal les chocs. Donc peut être une fausse bonne idée ? A part peut être l’exception des autorails Billard ? Par ailleurs, sans aller jusqu’à l’autocar sur rails de 15 t, les Picasso de 32 T étaient très robustes, avec une caisse de ce genre et en remplaçant l’énorme et très lourd Diesel de seulement 300 Cv par un moteur moderne plus léger, on pourrait avoir un autorail de 25 T ET robuste, c’est toujours mieux que 54 tonnes…
  12. Ben ton gazogène de 1937 a un bilan carbone neutre, il est bien plus performant que la solution hydrogène ! Avec un bémol cependant, il n’y a pas assez de forêts pour basculer sur le bois. Mais c’est pareil pour l’hydrogène dont la production a grande échelle ne peut pas être envisagée. Hydrogène ou bois carburant ça reste des gadgets pour financer des comités Théodules de copains avec l’argent public, tant que le pétrole reste bon marché, bref juste une action de Com, coûteuse à l’intention des gogos que nous sommes…
  13. Et pourquoi ne pas garder les bon vieux diesels ? Il n'y a qu'avec les carburants fossiles qu'il a un bilan négatif en CO², avec des carburants renouvelable le bilan CO² d'un diesel est neutre, ce qui n'est pas le cas de l'hydrogène .
  14. "mais s'il doit y avoir conducteur, il doit faire office de contrôleur, " L'EAS c'est déjà une réalité pour beaucoup de lignes comme Guingamp Paimpol ,citée par Capelanbrest, et l'EAS n'a pas empêché la fermeture de Morlaix Roscoff !
  15. D'accord avec ton message, mais il faut voir où sont les coûts ! Pas sûr que ton autorail économique de 10t avec conducteur et contrôleur, revienne moins cher en exploitation qu'un 73500 de 50 t, équipé de Lidars et de radars infrarouge et roulant tout seul !
  16. Ca me parait, dans l'état actuel de la technique, bien plus pertinent que l'hydrogène ! Des trolleybus IMC (In Motion Charge) circulent depuis le début de l'année à Limoges...
  17. L’association Senonches sur les Rails milite pour la réactivation de Senonches La Loupe Certains parlent d’un basculement de 90% du trafic de la route vers le rail ! La mauvaise nouvelle, et qui va dans le sens des propos de Capelanbrest, c’est que ces prévisions semblent totalement irréalistes. La bonne nouvelle c’est qu’avec une desserte correcte, on pourrait avoir 10% des voyageurs /km sur le rail, la route se taillant la part du lion avec 90 % des V/K, dans ces conditions on pourrait espérer entre 15 et 5 voyageurs par train. Ce que les collectivités locales appellent le Grand Equilibre, c’est lorsque les recettes d’exploitation permettent d’amortir les frais d’investissement, Le Petit Equilibre : les recettes compensent les frais de fonctionnement mais ne permettent pas de rembourser les investissements. Pour un projet tel que Senonches La Loupe, le Grand Equilibre est évidemment impossible à atteindre. Avec des véhicules basiques style Draisine DU XXX aménagée ou autorail Billard, j’ai la conviction que le petit équilibre pourrait être atteint … … hors frais de conduite. Pour atteindre le Petit Equilibre frais de conduite inclus, il faudrait : Ø Soit proposer une tarification très chère de style Taxi, mais dans ce cas on passe de 15 voyageurs par train à seulement 2 ! Ø Soit utiliser des conducteurs bénévoles . Ø Soit trouver un moyen technique de se passer de conducteurs…
  18. Je me pose des questions sur la validité du concept Railcoop, c'est à dire l'investisseur avec une part à 50€ à le même droit de vote que celui qui investit 1 million. Formulé autrement, cela veut dire que le type qui croit au projet, qui y a investi toute sa fortune, lors d'une assemblée où serait prise des décisions importantes peut se voir mettre en minorité par 4 ou 5 coopérateurs à 100 € chacun. Il n'a plus qu'a prier pour que ces coopérateurs ne prennent pas de décisions insensées... Sinon la boite fait faillite, les zozos perdent chacun 100 € et celui qui croyait suffisamment au projet pour y avoir investi toute sa fortune, perd tout...
  19. On va dire que tout le monde a raison ! Oui l'environnement est plus favorable aux ports d'Europe du nord, mais les raisons citées par Capelanbrest sont vraies aussi et finissent de flinguer les ports français, qui sans être au niveau du Nord, devraient être à un autre niveau que le niveau où des politiques irresponsables et indigentes les ont placés..
  20. Roukmoute a raison les 26000 arrivent bien 24 fois par jour, aussi, à Basel Hbf, sous 25kv !
  21. "Quand on compare Calais, Dieppe, même le Havre aux ports concurrents Anvers, Rotterdam ou Gènes, les ports français sont au milieu de nulle part," Pas convaincu par ta démonstration ! Ou sont consommées les marchandises qui arrivent à Anvers, Rotterdam ou Gènes ? pour une grande partie à Bruxelles, Gand ou Charleroi, La Haye ou Amsterdam, et Rome ou Milan, la différence avec les ports français c'est que ces ports étrangers bénéficient d'une bonne desserte et ne sont pas empoisonnés par les problèmes décrits, avec brio, par Capelanbrest. Résolvons ces problèmes et améliorons les dessertes, notamment fer, des ports français et ils feront aussi bien !
  22. Ah Ah, sur les Corails 200 pour Strassburg ! Desserte super pratique !
  23. Les travaux battent leur plein et la voie d'accès au dépot des Matelots est posée et électrifiée en 25Kv. Un bémol cependant la correspondance à St Cyr, alors qu'on aurait pu aller à Versailles Chantiers. Doit t'on rappeler que pour le T2, que la correspondance à La Défense au lieu de St Cloud a boosté la fréquentation d'une ligne moribonde et l'a transformée en ligne surchargée... Avec une correspondance à St cyr au lieu de Versailles beaucoup de trajets nécessiteront une double correspondance...
  24. D'après toi quelles sont les raisons de cet état de fait ?
  25. Donc concrètement, le matériel est inadapté aux nouvelles conditions de circulation à basse vitesse ! Heureusement Docteur SNCF a la solution : autocar !
×
×
  • Créer...