Aller au contenu
Le Web des Cheminots

CGO

Membre
  • Compteur de contenus

    1 314
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par CGO

  1. Est ce que les états membres de l'UE peuvent fixer les prix qu'ils veulent pour les redevances d'infra ? Je pense que oui dans une certaine mesure, mais il y a probablement des règlements européens qui mettent des taquets. Je ne sais pas ce qu'il en est réellement, mais on connaît le gout de la France pour favoriser la route et pénaliser le rail et il est fort possible que les péages ferroviaires français soient trop élevés et en infraction avec les règles européennes. Donc si tel est le cas Flixtrain est parfaitement en droit d'attaquer la France sur ce point, de même qu'un transporteur routier pourrait attaquer un pays qui imposerait un péage kilométrique exorbitant...
  2. Merci pour ta réponse Inharime! Mais, ce que tu zappes totalement, c’est l’aspect politique. Tout ce qui intéresse un décideur politique c’est :"si ce projet se réalise ça me rapportera combien de voix d’électeurs en plus ou en moins ?" Si c’est des voix en plus, ils sauront trouver le pognon ! Par exemple dans le cas de Nancy Vittel où le tourisme et thermalisme représente une part très importante de l’économie régionale, sinistrée actuellement à cause de la crise sanitaire, si grâce à la réouverture du train ça permettra d’avoir quelques points de croissance touristique en plus et de récupérer des curistes et touristes, par rapport aux villes thermales dont la desserte a été sabotée (La Bourboule, Bagnoles de l’Orne,etc) les décideurs politique sauront bien le faire remarquer à la population en insistant sur la situation calamiteuse laissée par leurs adversaires politiques qui avaient" porté un mauvais coup à l’économie locale." Bien évidemment, le pari peut être perdu, si les travaux coûtaient plus que prévu et que le trafic était décevant…
  3. Tout à fait ! Ca parait logique, les trains de nuit sont souvent lents avec beaucoup d'arrêts. Par exemple le 3627 train de nuit pour la Bretagne, s'arrêtait à Nogent le Rotrou, à l'époque il y avait des rapides à supplément qui faisaient Paris Le Mans en 1h37 sans arrêts intermédiaires... Je me demande même si le TEE Jules Vernes ne grillait pas aussi Le Mans... A noter sur la photo de la voie 4 de la gare du Nord de Jacqv , le "Paris Scandinavie Express", qui est un Rapide ! D'où peut être la confusion : Express pour les voyageurs,Rapide pour les cheminots !
  4. l'arrivée d'opérateurs alternatifs ne changera rien : (sauf si la région paie) au niveau du matériel Affirmation hasardeuse : des opérateurs alternatifs comme Transdev ont des retours d’expérience sur le matériel qu’ils utilisent ici ou là, donc il est probable qu’ils imposeront leur propre matériel au niveau des installations fixes Affirmation hasardeuse, encore ! L’opérateur imposera les aménagements qu’il juge nécessaire des vitesses de fonds Les autorités régionales vont se retrouver avec un dialogue du type « Si la vitesse maxi reste limitée à 60 vos trains seront vides et à prix égal vous aurez 3 aller retour au lieu de 6 » Donc là encore les autorités régionales vont être obligées de mettre la pression sur l’Etat pour qu’il remette les lignes à niveau, ou elles le feront elles mêmes des sillons déjà bien encombrés ???? sur des lignes à10 trains par jour ! des incivilités Les incivilités font partie du régalien, c’est à l’état, d’interdire, sanctionner emprisonner. Là encore un opérateur alternatif, peut exiger de l’Etat qu’il fasse son travail de police « faute de quoi ne pouvant plus assurer la sécurité de mes voyageurs et de mes agents, j’arrête mes trains » en revanche le directeur d’un opérateur ferroviaire d’Etat est comme un Préfet ou un Chef d’Etablissement Scolaire : son avancement dépend de sa capacité à, sur les ordres du gouvernement, à minimiser la gravité des incivilités...
  5. Je te rappelle que le TGV Shinkansen est une invention japonaise des années 60 et le 25 KV 50Hz une invention Hongroise des années 30...
  6. Je maintiens que pour l’exploitation des chemins de fer, il y a deux métiers : - l’exploitant Grandes Lignes et pour cela je salue l’excellence de SNCF et l’exploitant de Lignes Secondaires : Ca n’est pas propre à la SNCF, puisque bien avant sa création il y avait déjà des compagnies locales et des grands réseaux (PLM, Nord,etc) qui n’avaient qu’une envie se débarrasser des lignes secondaires. Tu as la même problématique à l’étranger où on peut lire que la SWEG Südwestdeutsche Landesverkehrs-AG est plus performante que la DB sur certaines lignes Idem en Suisse Italie,etc, etc Exploitant GL et petite compagnie locale, c’est deux jobs différents, sans rentrer dans des batailles de chiffres, que je n’ai pas, et sans rentrer dans le cas de la France, la petite compagnie locale est plus près du terrain et connait mieux son public et les élus de terrain, elle n’a pas à attendre le feu vert d’une direction centrale à Berlin, Rome ou Copenhague pour prendre une décision. Elle est généralement polyvalente et souvent exploitant routier, donc elle optimise mieux l’utilisation du parc et du personnel. En quoi ça te gêne que d’autres cheminots, passionnés par leur métier puisse en vivre, même s’ils n’ont pas la casquette de la grande compagnie d’Etat ? Ils sont complémentaires et amènent souvent du fret et des voyageurs aux compagnies d’Etat, je ne comprend pas qu’à ces cheminots, tu puisse leur préférer des compagnies de car privées !
  7. Bonjour Bibloc, Ta réponse est me semble –t il hors sujet, car quelque soient tes arguments, il n’en demeure pas moins que la gestion par CFTA de Carhaix Guingamp Paimpol est plus efficace et moins couteuse que celle de la SNCF. Ce que tu refuses d’admettre c’est que pour l’exploitation des chemins de fer, il y a deux métiers : - l’exploitant Grandes Lignes et pour cela je salue l’excellence de SNCF - et l’exploitant de Lignes Secondaires : c’est le cœur de métier de CFTA depuis les années 1880 et ça ils savent faire Quand on demande à un exploitant GL de faire de la ligne secondaire, c’est pas son métier, ça l’ennuie et il va essayer de se débarrasser le plus vite possible de ce cadeau empoisonné. On est un peu dans la même problématique que le gros concessionnaire auto vs le petit garage de campagne : si tu tiens absolument à faire réparer ta vieille guimbarde dans la concession Mercedes, il vont te dire que ça vaut pas le coup, et si tu insistes quand même , tu vas payer un max pas forcément pour le meilleur boulot !
  8. Comment, toi un Breton, tu peux écrire ça !!!! Tu sais très bien que si Carhaix Guingamp Paimpol avait été exploité par SNCF au lieu de CFTA, ce serait des cars. Donc oui le changement d'opérateur change beaucoup de choses pour l'usager, notamment en temps de parcours, confort et possibilité d'emporter des vélos...
  9. Ca n’est pas faux en même temps quand tu as 100 000 particuliers producteurs, ENEDIS fait l’économie d’une centrale à construire, donc la subvention se justifie… Il faut relativiser ! Ce que tu dis serait vrai s’il n’y avait production et consommation que dans un seul point ! En réalité quand il y a du vent à Dunkerque, il n’y en a peut être pas à Marseille ! Du coup le courant excédentaire à Dunkerque va être consommé ailleurs, avec il est vrai des pertes supplémentaires par effet joule durant le transport pat câbles…
  10. Je crois que le retour sur investissement pour le petit éolien est de l'ordre de 3% (pour 2000 € investis, tu récupères 60 € d'électricité par an) c'est pas terrible, mais compte tenu des prix faramineux du nucléaire, j'ose même pas penser au retour sur investissement qui doit être hyper négatif. En gros s'il y avait des mini centrales nucléaires individuelles, il n'y aurait que des dingues prêts à se ruiner pour acheter un équipement avec un retour sur investissement sur 600 ans !. Mais quand c'est l'Etat, ça va ! Il est vrai que le fric gaspillé ne sort pas de la poche des "décideurs" !
  11. Effectivement, je ne parlais pas d'éoliennes, donc pourquoi faire un hors sujet là dessus ? Et ma comparaison groupes électrogènes individuels VS alimentation centralisée était juste pour étayer que ce qu'on nous assène comme une évidence à savoir route plus économique que le rail, ne l'est pas tant que ça (si évident) en réalité ! Je vois déjà ADC pointer le bout de son nez "est ce que tu as des chiffres pour étayer ce que tu avances" Ben non, je suis pas prof d'économie, et même si je l'étais un autre prof d'économie, prouverait le contraire avec d'autres chiffres tout aussi valables. Tout ce que je peux dire en tant que spectateur lambda, c'est que les spécialistes ne sont pas d'accord sur le sujet et que des grands influenceurs comme Alain MINC préconisent le recours massif au transport routier. Ils préconisent également la mondialisation et la délocalisation à outrance et le zéro stock pour les masques en cas d'épidémie.... ....avec le succès que l'on sait...
  12. Désolé, mais ce point mérite discussion: une autoroute c'est une infrastructure de transport qu'une société met à disposition d'usagers moyennant péage. Et une voie ferrée c'est la même chose, sauf qu'à nombre de tonnes kilomètres effectuées, ça coûte beaucoup moins cher à construire et à entretenir, d'ailleurs lorsque certaines mines doivent assurer elle même leur transport avec leur propre infra, c'est une voie ferrée et des wagons qu'elle achètent, car construire une route et utiliser des camions serait ruineux pour elle. Comment réussir la performance d'inverser la situation et de transformer le moyen de transport le plus efficace et le plus économique en le moins efficace ? C'est facile, il suffit de créer une situation artificielle de distorsion de concurrence, en favorisant artificiellement un mode par rapport à l'autre . De la même manière, tout le monde sait que le KW EDF coûte dix fois moins cher que le KW obtenu par groupe électrogène à essence. Admettons que je sois une crapule payée par un lobby souhaitant que les gens utilisent des groupes électrogènes, comment je m'y prendrais pour convaincre la population de passer au groupe ? C'est facile, il suffirait d'imposer des taxes très élevées sur le Kw livré par ENEDIS, en prétextant par exemple des frais élevés d'entretien du réseau de pylônes et centrales et à l'inverse de favoriser le carburant des groupes, par exemple en le détaxant, voire en le subventionnant. Et évidemment, on trouverait des idiots utiles qui trouveraient très bien l'alimentation par groupe électrogène et contre nature l'alimentation par EDF ENEDIS, et qui feraient des pétitions contre les lignes à haute tension défigurant les paysages...
  13. Le problème des lignes qui agonisent c’est pas tellement SNCF Réseau ,c’est plutôt la gestion centralisée et étatique. Je nuancerai tes propos : "l'essentiel est de sortir les lignes qui agonisent du giron de SNCF Réseau." En : l'essentiel est de sortir les lignes qui agonisent de la gestion centralisée et étatique et inadaptée actuelle et d’en rendre la maitrise aux régions (y compris en conservant, au cas par cas SNCF Mobilité) Quand à SNCF Réseau, cette entité doit continuer à s’occuper et entretenir le Réseau, même si l’état doit imposer à SNCF Réseau des péages plus bas et adaptés de manière, à ce que la desserte par rail reste compétitive par rapport à la desserte par fer ...
  14. C'est pire que de l'incompétence, c'est du dogmatisme, on ne ferme pas les frontières car c'est "un repli nationaliste" Lors d'un interview un professeur parlait de personnes super- contaminatrices, le Ministre l'a interrompu, "vous ne pouvez pas dire ça, c'est stigmatisant pour la personne en cause !" Mais le virus se moque du politiquement correct, certains n'ont pas la même biologie que d'autres et sont plus contaminants, de même que la résistance électrique varie d'un individu à l'autre !
  15. Le thème de la discussion est sur le fret ferroviaire, il me semble... Ce que je voulais dire, c'est qu'il y a très peu de lignes importantes éligibles à peu de frais au double stack à l'exception de Chartres Bordeaux où il y a quelques points durs (*) à modifier, mais beaucoup moins qu'ailleurs... (*) l'un des points durs étant les tentatives de démantèlement de cette radiale qui se succèdent depuis 50 ans
  16. Un Tram-Train en France auquel personne ne pense ! Même ceux qui n'oublient pas de citer le tram train de Sarreguemines !
  17. Je confirme A 10 déserte hier, alors qu'il y avait beaucoup de PL (et peu de voitures) il y a quelques jours...
  18. Effectivement, le principal handicap du double-stack, c'est pas la caténaire ce sont les ponts et surtout les tunnels. Ceci étant dit la ligne Chartres Bordeaux comporte très peu de ponts (*) et pourrait accueillir du double-stack... Mais c'est plutôt l'exception qui confirme la règle... (*) deux gros bémols : le tunnel de Saintes et le grand pont cage métallique en arrivant sur Bordeaux...
  19. A noter que le Bd périphérique franchissait la ligne par un pont qui existe toujours !
  20. Oui, mais c’est pour de toutes petites structures et à coté du risque de décisions insensées dictées par une minorité irresponsable, il y a un autre risque : la prédation. Moi si je m’appelle Netflix, donc je fais du ferroviaire à but lucratif, je m’aperçois que le train de nuit de Railcoop marche bien... En tant que prédateur, je le bouffe. Et là je me régale, j’ai même pas à sortir le carnet de chèque comme avec les autres boites, il suffit juste que je me trouve quelques coopérateurs bien naïfs que je vais me mettre dans la poche pour pas grand-chose et qui vont trahir à mon profit…
  21. "Certes, le débat reste vif en droit pour savoir si les Mutuelles exercent des missions de service public, fait indispensable pour que le délit de prise illégale d’intérêts s’applique, ou plutôt d’intérêt général." (Le Monde) D’après ce que j’ai compris, du point de vue du droit, tu es dirigeant d’un club privé de pétanque, tu achètes un terrain une bouchée de pain et tu le revends un prix exorbitant à ton club : on peut rien te reprocher si le club n’exerce pas de mission de service public. En revanche, si tu es président du club Municipal de Pétanque, il y a prise illégale d’intérêts et c’est très grave ! Voilà où en en est, les faits sont prouvés . Mais les juristes se posent la question, si oui ou non les mutuelles de Bretagne exercent des missions de service public ? En attendant, si mon voisin était le président du club privé de pétanque, bien que parfaitement innocent et honorable vis-à-vis de la loi, j’y regarderais à deux fois avant de voter pour lui comme Maire ou de lui acheter une voiture d’occasion avec seulement 10 000 K au compteur ! Ai je raison de me méfier ou suis-je paranoïaque ?
  22. "Il y a quatre mois, la mise en examen de Richard Ferrand pour « prise illégale d’intérêts » dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne, exceptionnelle pour un président de l’Assemblée nationale en exercice, secouait la République. La justice signifiait par là disposer d’« indices graves ou concordants » rendant vraisemblable que le quatrième personnage de l’Etat ait pu participer à la commission d’une infraction dans ses anciennes fonctions de directeur général du réseau mutualiste breton, à travers une opération immobilière au profit de sa compagne, en 2011." Le Monde 14 Janvier 2020 Donc pour l'instant le gars est présumé innocent, mais les "indices graves ou concordants " dont dispose la justice sont plus que des rumeurs de café du commerce...
  23. "Je serai étonné que le nombre de voix ne soit pas en rapport avec le montant investi " Et pourtant c'est bien ce qui est prévu Citation 1 personne = 1 voix. Quel que soit le niveau d’engagement dans le projet, D'après moi, Railcoop mise d'avantage sur les collectivités que sur les investisseurs privés ou les particuliers pour lever ces 1,5 million d'euros. Ca change rien au problème: Aura verse royalement 10 000 €, elle à le même poids dans les décisions que Nouvelle Aquitaine qui verse 100 M € ! Ca va être dur à gérer !
  24. 10 voyageurs ! C'est bien moins que ça et c'est normal, maintenant Chartres Voves Orléans, ce serait beaucoup plus !
×
×
  • Créer...