Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Collision d'un TGV avec un poids lourd dans l'Ain: au moins un mort


Messages recommandés

AP - il y a 18 minutes

BOURG-EN-BRESSE - Le chauffeur d'un poids lourd a été tué et une dizaine de passagers d'un TGV Paris-Genève blessés, mercredi vers 9h20, dans la collision de la rame avec un convoi exceptionnel au niveau des communes de La Vavrette et Tossiat, non loin de Bourg-en-Bresse, a-t-on appris auprès de la préfecture de l'Ain.

(Publicité)

Le plan "rouge" (secours à un grand nombre de victimes) a été déclenché par la préfecture. Les premiers secours sont arrivés sur place.

Un agent de conduite a été blessé et six à dix passagers choqués, mais aucun n'a été hospitalisé, a-t-on précisé au siège de la SNCF.

Le TGV n'était pas à sa vitesse maximale et n'a pas quitté les rails. Le trafic était interrompu sur la ligne.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 191
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Images publiées

Reuters - il y a 15 minutes

PARIS (Reuters) - Un TGV reliant Paris à Genève a heurté mercredi matin un convoi exceptionnel dans l'Ain, faisant un mort et neuf blessés, apprend-on auprès de la sécurité civile.

(Publicité)

Le conducteur du poids-lourd est décédé dans l'accident, a-t-on précisé de même source.

L'accident s'est produit sur un passage à niveau à hauteur de La Vavrette-Tossiat, à une dizaine de kilomètres au sud de Bourg-en-Bresse, selon la SNCF.

"Pour l'instant, le bilan est réservé. Il n'y aurait que le conducteur (du véhicule) qui aurait été légèrement blessé. Les pompiers sont sur place", a déclaré un porte-parole de la SNCF.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"Un tgv paris-geneve a percuté ce mercredi vers 9h30 un camion sur un passage a niveau a tossiat, pres de bourg-en-bresse , dans l'ain. conducteur de poids lourd mort et une dizaine de personnes bléssées légérement.Le plan rouge a été déclenché."

Aie Aie je pense que sa va relancer les débats sur les passages a niveau et dire que je prends tous les jours le passage a niveau pres de chez moi et que des corails et tgv y passent...

Il y aura surement plus de précision un peu plus tard dans la journée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Infolignes à 11h14

Heurt d’un camion entre Bourg-en-Bresse et Ambérieu

Le TGV 6561 Paris gare de Lyon 7h10 / Genève 10h35 a heurté un camion à un passage à niveau entre Bourg-en-Bresse et Ambérieu vers 9h15.

En conséquence, la circulation est totalement interrompue dans ce secteur afin de permettre l’intervention des secours en toute sécurité.

En répercussion :

les passagers du TGV 6561 finissent leur trajet dans des bus mis à leur disposition à Chambéry et devraient donc arriver avec 3h de retard

1 TGV et 2 Corail à destination de Genève, Milan, Strasbourg et Lyon devraient enregistrer environ 1h30 de retard.

3 TGV à destination de Paris, Genève et Annecy devraient devraient enregistrer de 30mn à 45mn de retard.

Notez que certains trains vont passer par un autre itinéraire afin de contourner l’incident.

;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

AFP - il y a 40 minutes

LYON (AFP) - Un TGV Paris-Genève a percuté mercredi vers 09H30 un camion sur un passage à niveau à Tossiat (Ain), faisant un mort, le conducteur du poids lourd, et 25 blessés dont un grave, le conducteur du train.

"Le camion était un convoi exceptionnel", a indiqué le responsable de la communication de la préfecture.

Le plan rouge a été déclenché, a-t-on ajouté de même source sans donner plus de détails. Aucune précision n'a été apportée sur les circonstances de l'accident, notamment sur la vitesse du train ou sur le bon fonctionnement du passage à niveau.

L'accident s'est produit sur la route départementale 64 qui a été coupée dans les deux sens à la circulation au lieu dit "la Vavrette" sur la commune de Tossiat, a précisé un communiqué du Centre régional d'information routière Rhône-Alpes et Auvergne.

Modifié par nicopasta
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'espere que l'on saura ce qui c'est passé et que le collegue s'en sortira sans consequence a long termes. Ce n'ai pas la permiere fois qu'un convoi d'exceptionnel soit impliqué dans un accident sur des PN, celui-ci etait-il bien sur sont trajet ? rappellez-vous Voiron (sur la ligne St Angré le Gaz - Grenoble) dans les années 80.

On ne connais pas encore le type du matériel en cause ? la relation Geneve est tres souvent desservie par des TGV SE

Modifié par Vinces
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est une rame Sud Est qui a tapé. Le camion s'était engagé passage ouvert mais le conducteur a alors crain de toucher la caténaire et voulais abaisser son chargement. La rame a déraillé en totalité semble t'il d'après les images vues au JT régional tout en restant en alignement de la voie. La motrice a bien tapé et on comprend que le choc a été violent pour le conducteur.

L'accident a eu lieu au passage à niveau au niveau du village de Tossiat.

Communiqué FGAAC de chambéry:

Accident à un passage à niveau SNCF à Vavrette (Ain)

La FGAAC de Chambéry déplore les conséquences de l’accident qui s’est produit sur un passage à niveau, à la hauteur de Vavrette (Ain) entre un TGV et un convoi exceptionnel.

Cette collision a provoqué le déraillement de l’avant du TGV.

Le bilan provisoire fait état du décès du conducteur du convoi routier et de 20 blessés dont le conducteur du TGV de l'UP traction de Chambéry mais ses jours ne seraient pas en danger (source SNCF).

Les services de secours sont mobilisés pour prendre en charge les victimes.

La FGAAC de Chambéry s’associe à la douleur des familles des victimes.

La Fédération Générale Autonome des Agents de Conduite, au niveau national, ne cesse d’interpeller les Pouvoirs Publics et la Direction de l’entreprise (SNCF) sur la sécurité aux passages à niveau et notamment sur la nécessité d’augmenter les crédits afin d’accélérer les programmes de suppression et de sécurisation de ces installations, ainsi que le renforcement des systèmes de protection des cabines de conduite.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'après ce que j'ai pu voir sur les images de TF1 il s'agirait de la rame 46. D'après un témoignage le conducteur (du train ? puisque l'autre serait mort) serait sorti paniqué (donc pas blessé trop grievement ?) en scandant "ça a tapé, ca a tapé" .

A revoir dans l'aprem sur internet sur le site de tf1 actu. (idem pour France 2 ou france 3).

Modifié par z5101vsg
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour ,

Celà rapelle hélas l'accident de Voiron survenu il y a bien des années , avec une rame TGV sud est un un camion d'un

convoi exeptionnel bloqué sur un passage à niveau .

Le camion ne devait pas utiliser cet intinéraire , mais l'a utilisé tout de même .

Est-ce donc un "remake" de ce mauvais scénario ??? .

Sinon à priori , rien a évolué concernant les points de passages sur les PN , utilisables ou non

par les grands ensembles routiers à gabarit exeptionel .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'après ce que j'ai pu voir sur les images de TF1 il s'agirait de la rame 46. D'après un témoignage le conducteur (du train ? puisque l'autre serait mort) serait sorti paniqué (donc pas blessé trop grievement ?) en scandant "ça a tapé, ca a tapé" .

A revoir dans l'aprem sur internet sur le site de tf1 actu. (idem pour France 2 ou france 3).

Je n'aime pas le terme de "paniqué" j'aurais preferer celui de "choqué" qui aurait été certainement plus proche de la réalité, on va encore passé pour des guignols. bigbisous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Collision entre un TGV et un poids lourd, un mort et 35 blessés

Reuters - Mercredi 19 décembre, 13h49 PARIS (Reuters) -

Un TGV reliant Paris à Genève est entré en collision avec un convoi exceptionnel à un passage à niveau dans l'Ain, faisant un mort - le conducteur du poids lourd - et 35 blessés légers, rapporte la préfecture du département.

Selon la SNCF, il s'agit du septième accident impliquant un TGV à un passage à niveau depuis la mise en service des trains à grande vitesse en France en 1981.

Le trafic devrait être interrompu pendant 48 heures sur cette portion de voie. Les trains seront détournés via Lyon, ce qui entraînera pour la journée de mercredi des retards de 45 minutes à l'arrivée à Genève, a précisé la SNCF.

"Les services de secours (...) ont constaté la présence de victimes notamment le décès du chauffeur du convoi. Trente-cinq blessés légers - des Français et un Néo-Zélandais - ont été pris en charge par les pompiers dans un poste médical avancé", dit la préfecture de l'Ain dans un communiqué.

"Un dispositif permettant d'acheminer les 126 passagers indemnes du TGV vers la garde de Bellegarde-en-Valserine a été mis en place", précise le texte.

Selon un communiqué du secrétariat d'Etat aux Transports, le bilan est d'un mort, 23 voyageurs et le conducteur du train légèrement blessés.

Une enquête technique a été demandée au Bureau d'enquêtes Accidents des transports terrestres pour déterminer les causes de l'accident, ajoute-t-il.

Sur place, le "plan rouge", qui permet de prendre en charge de nombreux blessés, a été déclenché par le préfet de l'Ain.

Une passagère a raconté sur France Info que les blessés souffraient de nez cassés, de contusions et d'éraflures et que beaucoup étaient en état de choc.

L'accident s'est produit vers 09h15 à hauteur du lieu-dit "La Vavrette" sur la commune de Tossiat, à une quinzaine de kilomètres au sud de Bourg-en-Bresse, sur une partie de la ligne qui n'est pas à grande vitesse.

Le TGV 6561 venait de quitter Bourg-en-Bresse pour Bellegarde, avant son terminus à Genève. Les dégâts sont assez importants et l'avant du TGV a déraillé mais les wagons sont "restés en ligne", précise-t-on à la SNCF.

Le convoi exceptionnel de travaux publics, qui transportait une centrale de fabrication de béton, était immobilisé sur la voie pour une raison encore indéterminée, a expliqué un porte-parole de la direction nationale de la SNCF.

Selon le directeur régional de la SNCF, interrogé sur France Info, le passage à niveau avait un fonctionnement correct.

Kerstin Gehmlich, Sébastien Xavier, Laure Bretton

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est pourtant ce qui s'etait passé a Voiron.

On pourrait peut etre profiter d un blanc circulation pour faire passer le convoi entre deux trains.

(dur a planifier!) Ou lorsque le camion se presente, lui faire demander une autorisation de franchissement du PN.!

J habite aussi pres d un pn ,en dos d ane, heureusement il ne passe pas de convois exceptionnels,

et je ne voudrais pas qu il en passe.

Pour le chauffeur du camion c est helas trop tard, j espere que notre collegue va s en tirer .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour bigbisous

Je suis désolée de ce qui est arrivé, j'espère que le routier n'a pas souffert au moins! :Smiley_24: J'espère aussi que le conducteur du TGV va mieux car d'après le JT de 13h, il était assez gravement touché, mais en vie fort heureusement!

Les images vues sont bizarres et iréelles... D'un sens, tant mieux (si je peux dire), mais à voir la tôle complètement déchiquetée du camion, et à voir le TGV à peine "touché", cela semble presque un miracle... Bien sur, vous me direz qu'un camion ne fait pas le poids par rapport à une rame lancée à une centaine de km/h...

Je suis admirative (si on peux l'être dans ce cas là) de la conception des TGV, qui ne se couchent pas et qui, peut-être grace à leur nez, sont à peine endommagés et ainsi, réeussissent à sauver des vies...

J'espère m'être bien expliquée, car j'ai un peu de mal à me faire comprendre, et n'avoir froissé personne car c'est quand même une tragédie...

Amicalement

AF'

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour bigbisous

Je suis désolée de ce qui est arrivé, j'espère que le routier n'a pas souffert au moins! :Smiley_24: J'espère aussi que le conducteur du TGV va mieux car d'après le JT de 13h, il était assez gravement touché, mais en vie fort heureusement!

Les images vues sont bizarres et iréelles... D'un sens, tant mieux (si je peux dire), mais à voir la tôle complètement déchiquetée du camion, et à voir le TGV à peine "touché", cela semble presque un miracle... Bien sur, vous me direz qu'un camion ne fait pas le poids par rapport à une rame lancée à une centaine de km/h...

Je suis admirative (si on peux l'être dans ce cas là) de la conception des TGV, qui ne se couchent pas et qui, peut-être grace à leur nez, sont à peine endommagés et ainsi, réeussissent à sauver des vies...

J'espère m'être bien expliquée, car j'ai un peu de mal à me faire comprendre, et n'avoir froissé personne car c'est quand même une tragédie...

Amicalement

AF'

Bonjour ,

La conception des TGV repose sur la technique de la rame articulée , ce qui fait que toutes les remorques de la rame sont solidaires

entre elles , au moyen d'un boggie commun disposé au bout de chaque extrémité de remorque .

Un seul boggie supporte donc des deux extrémité des caisses intermédaires au moyen d'un anneau porteur qui solidarise

les deux remorques entre elles .

Seules les remorques d'extrémité ( coté motrice) et les motrices possédent un boggie qui leur est propre .

Cette conception apporte une très grande stabilité dans toutes les conditions , une rame TGV réseau avait déraillé en pleine

vitesse sur la LGV Nord , à la suite d'un affaissement de terrain , il n'y avait eu aucune victime , hormis que quelques légéres blessures

parmi les voyageurs .

Modifié par zoreglube
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour ,

La conception des TGV repose sur la technique de la rame articulée , ce qui fait que toutes les remorques de la rame sont solidaires

entre elles , au moyen d'un boggie commun disposé au bout de chaque extrémité de remorque .

Un seul boggie supporte donc des deux extrémité des caisses intermédaires au moyen d'un anneau porteur qui solidarise

les deux remorques entre elles .

Seules les remorques d'extrémité ( coté motrice) et les motrices possédent un boggie qui leur est propre .

Cette conception apporte une très grande stabilité dans toutes les conditions , une rame TGV réseau avait déraillé en pleine

vitesse sur la LGV Nord , à la suite d'un affaissement de terrain , il n'y avait eu aucune victime , hormis que quelques légéres blessures

parmi les voyageurs .

COMMENT S'EN SORTIRAIT UNE RAME SIEMENS-ICE3 ?

Cet accident nous rappelle que la sécurité hyper importante dès la conception du matériel et ALSTOM possède un argument imparable face aux Siemens ICE3.

Combien de morts devrions-nous déplorer si à la place de la motrice TGV, on avait une voiture voyageur ayant vu panoramique sur la voie?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Entendu sur FR3 et comme toujours à prendre avec des pincettes le conducteur du PL aurait été bloqué par le gabarit, et il aurait alors tenté de baisser sa remorque sur le PN. :Smiley_24:

En attendant au vu des images je loue les concepteurs du TGV qui ont sauvé des vies, la cabine est "épluchée" mais le bouclier n'a pas bougé, et la rame est restée bien homogène malgré le déraillement (comme l'Eurostar il y a 7 ou 8 ans). bigbisous

Yannick

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...