Aller au contenu
Le Web des Cheminots

SNCF / PRIVE quel choix ?


raez

Messages recommandés

un article de marianne à diffuser largement !

http://www.marianne2.fr/Veolia,-EDF,-GDF,-...at_a183322.html

extrait :

2010 verra aussi l'ouverture à la concurrence du trafic voyageurs de la SNCF. Chez Véolia, ils ont annoncé sans rire le 23 décembre qu'ils allaient faire rouler en France des TGV concurrents de ceux de la SNCF… Oh, pas sur la ligne Metz-Rémilly (ou Guingamp-Paimpol si vous préférez). Les vieilles lignes de TER qui coûtent par nature bien plus d'argent qu'elles n'en rapportent, n'intéressent évidemment pas les actionnaires. Elles continueront à aggraver le déficit des régions, sur lesquelles l'État s'est défaussé.

Non, Véolia va mettre des TGV sur la ligne la plus rentable : Paris-Lyon !

Véolia promet des prix plus bas… simplement parce que le statut des cheminots coûte cher à la SNCF. Ben oui, mais avant de se contenter des évidences, il faudrait peut-être regarder l'envers du décor : les cheminots ont un salaire qui leur permet de vivre convenablement, et ils ne connaîtront jamais le chômage. Au lieu de pousser les médias aux ordres à les faire considérer comme des feignasses privilégiées, ne pourrait-on pas reconnaître que ce serait plutôt un modèle pour les autres ?

Au lieu de cela, on fait le contraire. Véolia va concurrencer la SNCF, ce qui va mécaniquement amener à remplacer des cheminots protégés par des salariés tremblants de précarité, des CDD, des intérimaires… Et qu'est-ce que tu crois, crétin de voyageur con-sommateur ? Que tu vas empocher la différence ? Tu es vraiment naïf ! Car au-delà de la période promotionnelle initiale, il suffit de se rappeler que le seul but d'une société privée est de faire gagner de l'argent à ses salariés clients actionnaires.

Et en dehors de toute idéologie, je lui souhaite d'ailleurs bien du courage, au voyageur, car il est évident qu'avec plusieurs compagnies tout va devenir bordélique, les correspondances hasardeuses, les tarifs imbitables… Sans parler du matraquage publicitaire insupportable ("mon TGV lave plus blanc"). Il suffisait pourtant de regarder la situation apocalyptique en Grande Bretagne pour se convaincre de s'abstenir, mais l'idéologie avant tout, n'est-ce pas…

Suis-je con, où n'est-il pas évident pour tout le monde que la "concurrence" dans le secteur public ne peut aboutir qu'à une hausse des prix mathématiquement due à la voracité des actionnaires, à une précarisation et une exploitation des salariés (cf les suicides chez Orange), à une overdose de publicité et à une dégradation du service (fermeture de ce qui n'est pas rentable) ?

bonne année 2010 à tous !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Très bon article !

J'ai lu le reste sur la page web, et je ne savais pas que le tarif réglementé par l'Etat (pour la Gaz) ne l'était plus depuis début Décembre !

Ca promet toute cette mélasse...

J'ai hate que cette politique change ! lotrela si c'est ensigeable :blink:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Très bon article !

J'ai lu le reste sur la page web, et je ne savais pas que le tarif réglementé par l'Etat (pour la Gaz) ne l'était plus depuis début Décembre !

Ca promet toute cette mélasse...

J'ai hate que cette politique change ! lotrela si c'est ensigeable :blink:

Si elle change ça sera sûrement après une belle série de catastrophes, sur le modèle anglais justement !

Excellent article sinon !

Yannick

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai hâte de voir les gens arriver en retard à Lyon avec un train rapide de Veolia :Smiley_33: et rater leur correspondance avec un train SNCF, dernier train du jour se rendant à leur destination... La prise en charge? Que dalle hi hi hi (suis méchant :Smiley_33: ) Un peu comme les gens venant de Digne à Nice en train et rater leur correspondance SNCF à cause du train de Digne (train privé, je le rappelle :ninja: ).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

J'ai hâte de voir les gens arriver en retard à Lyon avec un train rapide de Veolia okok et rater leur correspondance avec un train SNCF, dernier train du jour se rendant à leur destination... La prise en charge? Que dalle hi hi hi (suis méchant revoltages ) Un peu comme les gens venant de Digne à Nice en train et rater leur correspondance SNCF à cause du train de Digne (train privé, je le rappelle koiquesse ).
Moi, la privatisation, cela fait une dizaine d'années que j'en ai vu les conséquences au niveau du boulot: L'ORIENT EXPRESS... Ah! Quelle éatit belle la voiture Lalique sur les Champs Elysées pour train capital... Sauf que l'établissement SNCF où je bosse à eu ordre d'être plus cher qu'une boîte privée appartenant au groupe ACCOR à qui appartient ce train. Après, on comprenait pas. Les voitures rentraient dans l'atelier SNCF, mais on voyait pas bosser les gars... Ils étaient toujours en pause ou au portable... Sauf que lorsqu'il a fallut renouveler le contrat, la dite boîte a disparu et que les voitures devaient finir leur vie au musée à Mulhouse... Je passe sur la suite qui n'est pas très propre... Sauf que maintenant, c'est l'établissement SNCF où je bosse qui a dut reprendre l'entretient de cette rame. Et alors là, on en découvre à chaque passage... De la clim qui était "sans aucun problème" alors qu'elle fuit comme un panier à salade, de l'anti enrayeur qui a pris feu depuis X temps mais qui était donné comme opérationnel, de sessieux qui ne sont pas ressortis de la première visite SNCF tellement ils ne répondaient pas aux normes de sécurité... Une horreur générale à tel point que le train est arrêté depuis plusieurs mois.

Alors peur moi des TGV Véolia? D'ailleurs, ce ne sera pas des TGV mais éventuellement des ICE allemands loués à la DB à moins que ce ne soient des rames ETR italiennes. Les allemandes sont responsables d'une grande partie des retards sur la LGV est et les italiennes ont du mal à rouler aux mêmes vitesses que les TGV sur de longues distances, d'après ce que je crois savoir... Donc des TGV Véolia? Qui est propriétaire des TGV? La SNCF. Donc si il doit y avoir des TGV affrettés par Véolia, Véolia sera donc notre client et traité comme les autres... Quand aux sous locataires conséquence des sous locations, très décriées voir interdites dans l'immobilier :Smiley_33::Smiley_33::ninja: , si il y a des incontients ou aventuriers pour tenter l'AVENTURE à 300 à l'heure :blush::blush: :blush:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors peur moi des TGV Véolia? D'ailleurs, ce ne sera pas des TGV mais éventuellement des ICE allemands loués à la DB à moins que ce ne soient des rames ETR italiennes. Les allemandes sont responsables d'une grande partie des retards sur la LGV est et les italiennes ont du mal à rouler aux mêmes vitesses que les TGV sur de longues distances, d'après ce que je crois savoir... Donc des TGV Véolia? Qui est propriétaire des TGV? La SNCF. Donc si il doit y avoir des TGV affrettés par Véolia

les Allemands n'ont déjà pas assez d'ICE pour leur partie du trafic franco-allemand, les Italiens idem, je ne vois pas la SNCF leur louer des rames ....

... et avec 18 milliards d'endettement, ce n'est probablement le moment pour Véolia d'investir dans des AGV neuves pour faire du "low-cost". Tout ça est du délire ... mais le Figaro a fait un titre bien méchant au moment de la grève du RER-A et du 1% d'augmentation des tarifs TGV. C'est tout ce qui compte pour un canard aussi sérieux .... :Smiley_33:

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sauf que l'établissement SNCF où je bosse à eu ordre d'être plus cher qu'une boîte privée appartenant au groupe ACCOR à qui appartient ce train.

Intéressante remarque, et après on prône la concurrence libre et non faussée...

les Allemands n'ont déjà pas assez d'ICE pour leur partie du trafic franco-allemand, les Italiens idem, je ne vois pas la SNCF leur louer des rames ....

Je vois plutôt la SNCF être obligée -officieusement ou non- de louer ses rames. Sinon ben... entrave à la concurrence ! En extrapolant on peut aussi imaginer la session du matériel à une entreprise tierce ou à RFF qui offrirait un service de location aux opérateurs. En définitive une belle usine à gaz qui achèverait de démolir le ferroviaire à la française.

Yannick

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non seulement la SNCF serait "obligée" de louer son materiel, mais elle pourait aussi être "obligée" de le faire à un prix dérisoire du genre 1000 euros par jour, entretien compris.

Toute proportion gardée, ce sera bien moins cher que de louer une Twingo chez Avis.

Toujours dans le but de favoriser la concurrence libre et non-faussée, bien entendu......

Lorsque l'épouvantail Air-France/Véolia a fait parler de lui, Radio-sacoche a prétendu que les dix dernières rames Duplex livrées étaient prédestinées à cette "mise à disposition".

Maintenant qu'Air-France est remplacée par Trenitalia, pourquoi changer les termes du contrat ?

Tant qu'à faire, autant aider les nouveaux entrants avec du materiel neuf de grande capacité. On ne va pas leur louer des vieilles rames PSE, ça serait une entrave à la concurrence !

Nos dirigeants n'ont aucun amour-propre.

Leur comportement ressemble à de la prostitution.

Triste époque.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Non seulement la SNCF serait "obligée" de louer son materiel, mais elle pourait aussi être "obligée" de le faire à un prix dérisoire du genre 1000 euros par jour, entretien compris.

Toute proportion gardée, ce sera bien moins cher que de louer une Twingo chez Avis.

Toujours dans le but de favoriser la concurrence libre et non-faussée, bien entendu......

Lorsque l'épouvantail Air-France/Véolia a fait parler de lui, Radio-sacoche a prétendu que les dix dernières rames Duplex livrées étaient prédestinées à cette "mise à disposition".

Maintenant qu'Air-France est remplacée par Trenitalia, pourquoi changer les termes du contrat ?

Tant qu'à faire, autant aider les nouveaux entrants avec du materiel neuf de grande capacité. On ne va pas leur louer des vieilles rames PSE, ça serait une entrave à la concurrence !

Nos dirigeants n'ont aucun amour-propre.

Leur comportement ressemble à de la prostitution.

Triste époque.

Comme je le disais, je ne vois pas Veolia acheter des TGV,

se sont des bleus, et aucune competence en la matiere....

Je les vois plutot etre des partenaires consultants pour Trenitalia,

qui eux, possedent deja des rames, et, on un savoir faire dans la grande vitesse...

L'experience et les competences seraient apportées par Trenitalia, et l'aspect administratif et commercial par Veolia.

Un peu comme NTV en italie,

NTV sont des bleus, et la SNCF leur apportera experience et competences de la grande vitesse.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non seulement la SNCF serait "obligée" de louer son materiel, mais elle pourait aussi être "obligée" de le faire à un prix dérisoire du genre 1000 euros par jour, entretien compris.

Bonjour,

N'étant peut être au fait de tout, je ne vois pas bien pourquoi la SNCF serait "obligée" de louer son matériel. Je ne connais aucune loi ou règlement imposant à une entreprise "concurrente" de louer son matériel de production. Par contre, il est vrai qu'il faudra faire un peut de place dans la gare. Lorsque la SNCF, via Kéolis, a récupéré des marchés elle n'a pas loué des trains à la DB.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il me semble que dans le fret, par le biais de sa filiale (encore une oui) Akiem, la SNCF loue son matériel de Traction à l'EPIC et ses filiales mais envisage également de le faire pour les concurrents. Si ce n'est déja fait.

Peut être que quelqu'un pourra en dire plus sur l'étendue de ces pratiques, si certains trains de la "concurrence" sont tractés par du matériel SNCF ou pas?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

N'étant peut être au fait de tout, je ne vois pas bien pourquoi la SNCF serait "obligée" de louer son matériel. Je ne connais aucune loi ou règlement imposant à une entreprise "concurrente" de louer son matériel de production. Par contre, il est vrai qu'il faudra faire un peut de place dans la gare. Lorsque la SNCF, via Kéolis, a récupéré des marchés elle n'a pas loué des trains à la DB.

France Telecom / Orange loue ses installations aux autres FAI. Les 3 principaux opérateurs de téléphonie mobile sont aussi obligés de vendre à prix de gros pour les opérateurs virtuels. Ce n'est certes pas le même domaine d'activité, m'enfin...

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il me semble que dans le fret, par le biais de sa filiale (encore une oui) Akiem, la SNCF loue son matériel de Traction à l'EPIC et ses filiales mais envisage également de le faire pour les concurrents. Si ce n'est déja fait.

Peut être que quelqu'un pourra en dire plus sur l'étendue de ces pratiques, si certains trains de la "concurrence" sont tractés par du matériel SNCF ou pas?

Akiem a bien été créé dans ce sens: louer à qui à besoin de matos.... Le but est de remplir le tiroir caisse de la rue du Commandant Mouchotte, quel que soit la provenance de l'argent. Fret a trop de loc et préfère les louer pour que çà rapporte plutot que de laisser croupir sur un faisceau en payant quand même une certaine fiscalité dessus.

Cependant, je ne crois pas que des EF hors EPIC SNCF aient loué des locs à Akiem...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

N'étant peut être au fait de tout, je ne vois pas bien pourquoi la SNCF serait "obligée" de louer son matériel. Je ne connais aucune loi ou règlement imposant à une entreprise "concurrente" de louer son matériel de production. Par contre, il est vrai qu'il faudra faire un peut de place dans la gare. Lorsque la SNCF, via Kéolis, a récupéré des marchés elle n'a pas loué des trains à la DB.

France Telecom / Orange loue ses installations aux autres FAI. Les 3 principaux opérateurs de téléphonie mobile sont aussi obligés de vendre à prix de gros pour les opérateurs virtuels. Ce n'est certes pas le même domaine d'activité, m'enfin...

Gom

On confond, si vous permettez, les "infrastructures" (France Telecom devant laisser l'accès aux autres FAI) donc dans le ferroviaire : RFF et le "matériel" roulant dans le cas évoqué et là nous parlons Sncf.

Je ne vois pas non plus en effet en quoi la Sncf, entreprise ferroviaire, devrait laisser/prêter/louer son matériel roulant - payé sur ses fonds propres et non ceux de Rff- aux concurrents potentiels (n'oubliez pas que cela n'a pas été et que cela ne sera pas la foire d'empoigne dont tout le monde parle, se réjouit ou frissonne ! Encore et toujours je radote : le chemin de fer n'est pas une activité rentable !!! même sur les lignes les plus prometteuses ou alors à très long terme mais cela est un autre débat...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

N'étant peut être au fait de tout, je ne vois pas bien pourquoi la SNCF serait "obligée" de louer son matériel. Je ne connais aucune loi ou règlement imposant à une entreprise "concurrente" de louer son matériel de production. Par contre, il est vrai qu'il faudra faire un peut de place dans la gare. Lorsque la SNCF, via Kéolis, a récupéré des marchés elle n'a pas loué des trains à la DB.

La SNCF s'est déjà vue obligée de faciliter l'arrivée des nouveaux entrants, en leur cédant des parts de trafic (officieusement bien sûr) et en leur donnant accès moyennant finances à ses installations. La moindre réticence a été vécue comme une entrave à la concurrence et portée comme telle plusieurs fois devant les tribunaux.

Je ne vois pas non plus en effet en quoi la Sncf, entreprise ferroviaire, devrait laisser/prêter/louer son matériel roulant - payé sur ses fonds propres et non ceux de Rff- aux concurrents potentiels

RFF à sa création a récupéré gracieusement les infrastructures payées par la SNCF, ainsi que la dette qui va avec je te l'accorde. La frontière est mince entre l'infrastructure et le matériel roulant...

(n'oubliez pas que cela n'a pas été et que cela ne sera pas la foire d'empoigne dont tout le monde parle, se réjouit ou frissonne ! Encore et toujours je radote : le chemin de fer n'est pas une activité rentable !!! même sur les lignes les plus prometteuses ou alors à très long terme mais cela est un autre débat...)

C'est précisément ce qui me rassure encore un peu, je vois mal une entreprise faire avaler à ses actionnaires qu'elle assure un service publique non rentable !

Yannick

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On confond, si vous permettez, les "infrastructures" (France Telecom devant laisser l'accès aux autres FAI) donc dans le ferroviaire : RFF et le "matériel" roulant dans le cas évoqué et là nous parlons Sncf.

Je ne vois pas non plus en effet en quoi la Sncf, entreprise ferroviaire, devrait laisser/prêter/louer son matériel roulant - payé sur ses fonds propres et non ceux de Rff- aux concurrents potentiels (n'oubliez pas que cela n'a pas été et que cela ne sera pas la foire d'empoigne dont tout le monde parle, se réjouit ou frissonne ! Encore et toujours je radote : le chemin de fer n'est pas une activité rentable !!! même sur les lignes les plus prometteuses ou alors à très long terme mais cela est un autre débat...)

j'ai été outré d'apprendre que POWEO avait obtenu qu'EDF soit obligée de lui vendre du courant à bas prix. Je ne m'imagine pas aller chez mon marchand de légumes, lui acheter une cagette de raisin au prix de gros et le revendre devant chez lui 20 centimes moins cher !!! Et pourtant c'est exactement ça !

A noter quand même la belle époque où les tarifs sur Paris-Berlin ou Varsovie étaient 2 fois moins élevés avenue de l'Opéra à Transtours, qu'au guichet de St-Lazare ! Du simple fait que Transtours achetait toute une caisse aux époques de gros trafic ....

Ceci dit, je ne vois guère de solution pour Véolia pour faire rouler des Paris-Lyon dans un futur proche ou lointain. Je doute fort qu'Alstom se mette des AGV sur les bras pour les louer à des clients hypothétiques. Cette méthode a fonctionné pour les locos fret chez Siemens avec Dispolok, mais au final, c'est un gros capital immobilisé pour le constructeur, et sans garantie de retour. Le seul effet réel est l'incitation à préférer acheter ultérieurement un matériel déjà connu.

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On confond, si vous permettez, les "infrastructures" (France Telecom devant laisser l'accès aux autres FAI) donc dans le ferroviaire : RFF et le "matériel" roulant dans le cas évoqué et là nous parlons Sncf.

Je ne vois pas non plus en effet en quoi la Sncf, entreprise ferroviaire, devrait laisser/prêter/louer son matériel roulant - payé sur ses fonds propres et non ceux de Rff- aux concurrents potentiels (n'oubliez pas que cela n'a pas été et que cela ne sera pas la foire d'empoigne dont tout le monde parle, se réjouit ou frissonne ! Encore et toujours je radote : le chemin de fer n'est pas une activité rentable !!! même sur les lignes les plus prometteuses ou alors à très long terme mais cela est un autre débat...)

Oui et non. Que France Telecom soit obligé de permettre à ses concurrents l'usage de la paire de cuivre, pour éviter d'avoir autant de fils que d'opérateurs, ça s'apparente à RFF. En revanche, le fait qu'Orange soit obligé de louer ses DSLAM (centraux ADSL) à ses concurrents pour leur éviter d'installer le leur (ce qu'on connait plus sous le terme de dégroupage), ce n'est plus la même chose !

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Encore et toujours je radote : le chemin de fer n'est pas une activité rentable !!! même sur les lignes les plus prometteuses ou alors à très long terme mais cela est un autre débat...)

Peut-être, mais le temps que ce soit admis par tout le monde, le statut des cheminots aura été liquidé... lapleunicheuse

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La SNCF s'est déjà vue obligée de faciliter l'arrivée des nouveaux entrants, en leur cédant des parts de trafic (officieusement bien sûr) et en leur donnant accès moyennant finances à ses installations. La moindre réticence a été vécue comme une entrave à la concurrence et portée comme telle plusieurs fois devant les tribunaux.

Comme indiqué dans le post précédent (assouan), il ne faut pas confondre entre l'ouverture des sillons (RFF) et l'accès au gare (gare et connexion) par exemple. Bref que les EFs accèdent au marché français dans les mêmes conditions que l'EF historique; même si cette dernière est installée et ne laissera que des miettes si ses dirigeants font tout pour revenir aux fondamentaux : le service public. Sur la cession des parts de trafic, il est évident que dans certains cas, les sillons ne sont pas extensibles et qu'il faudra faire de la place. C'est le rôle d'RFF - qui les attribus de façon indépendante - et en cas de litige, ce sera l'ARAF qui tranchera. Oui la SNCF ne sera plus la seule à imposer ses désir, c'est une nouvelle étape très difficile à franchir.

RFF à sa création a récupéré gracieusement les infrastructures payées par la SNCF, ainsi que la dette qui va avec je te l'accorde. La frontière est mince entre l'infrastructure et le matériel roulant...

Désolé d'être encore le vilain petit canard mais, ce n'est pas la SNCF qui a payé les infrastructures mais les contribuables et usagers Français. Jusqu'à preuve du contraire c'est toujours une entreprise publique et ce sont des investissements publics. De plus, la dette a été généreusement transmise à RFF...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

: les cheminots ont un salaire qui leur permet de vivre convenablement, et ils ne connaîtront jamais le chômage. Au lieu de pousser les médias aux ordres à les faire considérer comme des feignasses privilégiées, ne pourrait-on pas reconnaître que ce serait plutôt un modèle pour les autres ?

Pourquoi dans le privé ils vivent sous des tantes? Deuxièmement si actuellement la SNCF devrait être une source d'inspiration pour les concurrents et ben la bataille du fret est loin d'être gagné!!!!!!!! :Smiley_04:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourquoi dans le privé ils vivent sous des tantes? Deuxièmement si actuellement la SNCF devrait être une source d'inspiration pour les concurrents et ben la bataille du fret est loin d'être gagné!!!!!!!! :Smiley_04:

lol les privés font mieux (ou moins bien, c'est selon...) que la SNCF au niveau du Fret !!! C'est kif-kif-bourricot maintenant !!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Désolé d'être encore le vilain petit canard mais, ce n'est pas la SNCF qui a payé les infrastructures mais les contribuables et usagers Français. Jusqu'à preuve du contraire c'est toujours une entreprise publique et ce sont des investissements publics. De plus, la dette a été généreusement transmise à RFF...

Non. Investissement public = payé par l'état. Si c'était l'état qui avait payé, il aurait absorbé la dette. Puisque ce n'est pas le cas, qu'elle existe toujours (chez RFF maintenant)... Ce n'est donc pas l'état qui a payé. Oui il s'agit d'une entreprise publique (un EPIC plus précisément), au sens où elle est dirigée par l'état. Mais ce ne sont pas des deniers publics (les impôts) qui ont entièrement payé l'infrastructure.

Hors cas particuliers de remise en état financée par le conseil général...

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourquoi dans le privé ils vivent sous des tantes? Deuxièmement si actuellement la SNCF devrait être une source d'inspiration pour les concurrents et ben la bataille du fret est loin d'être gagné!!!!!!!! :blink:

Si la tante est blonde à forte poitrine, y en a plein qui vont vouloir y aller.... Si la tente est modèle Ques*hua, c'est moins fun.... lotrela

Pour le reste, quelles innovations proposes-tu pour que le Fret aille mieux? Veolia Cargo, c'est fini.... ECR est soutenu financièrement par DB Cargo, mais renégocie ses contrats à la hausse quelques mois après ses prises de marché, plusieurs trafics sont revenus du privé vers la SNCF.... Finalement, c'est p'têt que la SNCF ne se débrouille pas si mal. Au delà de la volonté des dirigeants de filialiser, ce qui est un tout autre problème, il y a aussi la non qualité des sillons qui dessert considérablement le transport Fret ferroviaire, des systèmes informatiques archaïques qui ne communiquent pas entre eux et qui génère une mauvaise gestion des moyens humains et matériels, et des frais de structure faramineux que personne ne veut vraiment réformer....

lol les privés font mieux (ou moins bien, c'est selon...) que la SNCF au niveau du Fret !!! C'est kif-kif-bourricot maintenant !!!!

Oui, tout dépend des marchés, des clients, et du nombre de relations par axe.... C'est à juger au cas par cas et non dans sa globalité....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...