Aller au contenu
Le Web des Cheminots

grèves début avril 2010


Messages recommandés

Invité JLChauvin

Sans rentrer dans la polémique des pour ou des contres la mobilisation, s'il y a des régions où la mobilisation semble fonctionner, globalement, ce n'est pour l'instant pas le grand soir. Cela me semble difficile de tenir sur la longueur et la division des OS n'arrange rien. Si cela devait perdurer, un nouvel échec affaiblirait le mouvement des combats futurs, notamment celui de la réforme des retraites.

Ah bon, ce n'était pas le but de certains? J'ai pas tout suivi, alors?

Ameuter les troupes, commencer à les chauffer, puis battre en retraite en rase campagne, sans même un début d'accrochage, n'est pas vraiment fait pour encourager les troupes... mais comme c'est devenu la spécialité quasi-générale, je ne comprends pas que vous puissiez être surpris.

Vous avez lu les pub qui fleurissent dans les gares à propos des vrais privilégiés des retraites? Et dire que grâce à certains le problème était définitivement réglé pour les cheminots de la SNCF! Et ben non, vous allez en reprendre une couche alors même que la première réforme n'est pas encore finie d'appliquer! Mais bon c'est tout à fait normal aussi, quand on se promène avec le froc baissé en permanence faut pas s'étonner d'attirer les pervers...

Tout vas très bien, Madame la marquise....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous avez lu les pub qui fleurissent dans les gares à propos des vrais privilégiés des retraites? Et dire que grâce à certains le problème était définitivement réglé pour les cheminots de la SNCF! Et ben non, vous allez en reprendre une couche alors même que la première réforme n'est pas encore finie d'appliquer! Mais bon c'est tout à fait normal aussi, quand on se promène avec le froc baissé en permanence faut pas s'étonner d'attirer les pervers...

Tout vas très bien, Madame la marquise....

De l'extérieur, mais avec un peu de bouteille en interpro ... Cette analyse m'apparait très sévère ...

Dans le public comme dans le Privé, c'est le patron(at) qui décide ...

La novation, ce serait que l'Etat Patron se soit engagé résolument - dans les trente ou quarante dernières années - dans une démarche de plus en plus capitalistique pour gérer le secteur public ... l'influence du personnel, des syndicats, sur les choix stratégiques s'en trouve amoindrie...

Evidemment, avec des taux de syndicalisation rejoignant ceux des pays nordiques et une participation générale aux élections professionnelles (et politiques ...), le "dialogue social" aurait une autre efficacité ...

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je suis dans une petite annexe (celle qui est épinglé dans le rapport de la cour des comptes pour son amplitude journalière moyenne de 05h50) sur ma région - de 20% de gréviste , dans mon annexe 3 travaillant sur 36 prise de services les 7 et 8 avril, soit plus de 90% de gréviste.A chaque action les mêmes résultats. Notre DET nous écoute parce que derrière nous il y a 90 à 100% de gréviste, ce qui nous permet d'avoir conservé aujourd'hui et depuis de nombreuses années l'amplitude moyenne la plus petite de france, avec une prime oscillant entre 900 et 1100 euros pour du transilien.

Messieurs si vous faites l'effort de déposer des bulletins dans l'urne lors des élections professionnels, soyez prêt à faire quelques sacrifices lorsque ceux pour qui vous avez voté vous demande de vous mobiliser, le préavis est la solution extrème face à une direction autiste, mais quand l'action rime avec mobilisation les résultats sont au rendez-vous.

soyez prêt à perdre un peu aujourd'hui, parce que si le fret est filialisé vous perdrez tout demain, quelque soit le service ou vous travaillez, en vous retrouvant dans le giron du privé (je suis conseiller prud'homal et je connais bien la mentalité des patrons du privé qui sont solidaires entre eux, organisés et haineux vis à vis de la classe ouvrière qui ne leur permet pas de prendre tout l'argent qu'ils veulent)

soyez solidaires, avec un esprit collectif pour faire plier la direction. chacun est maitre de son destin.

Modifié par milamber7
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est quoi cette histoire ? du vieux du neuf ? des précisions svp

Bon j'ai des infos de source sure qu'il y aurait eu du remue ménage dans le couple CFDT-FGAAC à l'occasion de ce mouvement. Il se dit que le secrétaire national de la CFDT arnaud Morvan n'aurait pas prévenu le secrétaire générale de sa section traction Mr Duchemin du dépot du préavis reconductible chez les ADC. Grosse colère de Duchemin qui exige le retrait du préavis charge à Morvan de trouver l'excuse pour justifier l'affaire. Pas étonnant que le justificatif soit bancal.

Je ne sais pas si cela à eu un impact sur le retrait des deux autres préavis de la CFDT, mais on peut raisonnablement le supposer. Que ne faut il pas avaler pour garder les supplétifs qui permettent de surnager au dessus de la barre des 10%.

Encore un effet néfaste de la loi sur la représentativité, qui met bien souvent les couleuvres au menu !

de source très sure elle, il suffit de lire le préavis pour voir que ce dernier est signé DUCHEMIN et non MORVAN, comme tu l'affirme!

http://www.cheminots.net/forum/index.php?a...st&id=17037 :laugh:

dommage pour les détracteurs, encore une tentative de trouver un bouc émissaire de moins ! :blush:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est sa signature fait main ou un coup de tampon �'encre bleue... ?

comment, Morvan se permettrait d'utiliser la signature de Duchemin?

comme le reste celle de thibault ?

je n'ose y croire ............ lotrela

mdr

Modifié par rv78
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Monsieur Le Baron

je suis dans une petite annexe (celle qui est épinglé dans le rapport de la cour des comptes pour son amplitude journalière moyenne de 05h50) sur ma région - de 20% de gréviste , dans mon annexe 3 travaillant sur 36 prise de services les 7 et 8 avril, soit plus de 90% de gréviste.A chaque action les mêmes résultats. Notre DET nous écoute parce que derrière nous il y a 90 à 100% de gréviste, ce qui nous permet d'avoir conservé aujourd'hui et depuis de nombreuses années l'amplitude moyenne la plus petite de france, avec une prime oscillant entre 900 et 1100 euros pour du transilien.

Messieurs si vous faites l'effort de déposer des bulletins dans l'urne lors des élections professionnels, soyez prêt à faire quelques sacrifices lorsque ceux pour qui vous avez voté vous demande de vous mobiliser, le préavis est la solution extrème face à une direction autiste, mais quand l'action rime avec mobilisation les résultats sont au rendez-vous.

soyez prêt à perdre un peu aujourd'hui, parce que si le fret est filialisé vous perdrez tout demain, quelque soit le service ou vous travaillez, en vous retrouvant dans le giron du privé (je suis conseiller prud'homal et je connais bien la mentalité des patrons du privé qui sont solidaires entre eux, organisés et haineux vis à vis de la classe ouvrière qui ne leur permet pas de prendre tout l'argent qu'ils veulent)

soyez solidaires, avec un esprit collectif pour faire plier la direction. chacun est maitre de son destin.

Monsieur Le Baron partage cette analyse : "en effet çà ne tombe pas du ciel, et quand y'a 99,9% de grévistes ce n'est pas les mêmes résultats à la sortie, que quand les grèvistes sont en tout et pour tout les 3 délégués du dépôt", au bémol près qu'il n'est pas très heureux de se vanter en public de ce que la cour des comptes a dénoncé.

Monsieur Le Baron voit bien qu'aujourd'hui, en matière de mobilisation sur des sujets essentiels comme les retraites, la privatisation, etc : tout le monde s'en fout et tout le monde va au boulot... Par contre allez mettre une mauvaise tournée dans un roulement 100, alors là : c'est le feu (pour ceux qui sont concernés) ! Sachez que même un tégéviste banni de ce forum a menacé de poser le sac lorsque les projets de roulements sont tombés lors du dernier changement de service (sic) ! Autant vous dire séance tenante, que le CUP a expédié ad patrès, le lot de feuilles agrafées concernées, dans les oubliettes du manoir de Monsieur Le Baron...

Sauf que les 3 pélerins et 2 tondus de ce genre de mouvement ultra-catégoriel vont finir à terme (proche) dans un tel isolement, qu'ils finiront dans la même fosse à purin que les autres, sans la moindre satisfaction de leur revendication.

Monsieur Le Baron voit bien aujourd'hui (Vendredi 9 avril de l'an de grâce 2010) le divorce aujourd'hui entre deux catégories de cheminots : ceux qui sont en grève car leur poste est ouvertement menacé à court terme, et ceux qui sont au boulot dans des chantiers où les seules pré-occupations sont de ne plus faire de nuits, de TTX, de graisseur de rails, de diesel, de MA100, de banlieue, de RHR, et autres oeuvres pas assez prestigieuses pour certains (faux) barons du rail.

Monsieur Le (Vrai) Baron vous invite a écouté le commentaire d'une responsable nationale de SUD RAIL (Nathalie Bonnet) répondant à l'étiolement du conflit actuel : "La SNCF est à l'image de la société française, tant que le désastre n'est pas dans son propre bureau mais dans le bureau d'à côté, on reste passif".

On en reparlera certainement de cette phrase, et dans pas longtemps !

Monsieur Le Baron ajoutera : "et encore : même quand la fange est dans son propre bureau (pour reprendre l'expression), il y a en de plus en plus qui ont pour réflexe de se mettre à 4 pattes, disent "merci" et bouffe la merde répandue sur le sol avec un très bon apétit" !

Monsieur Le Baron ne va pas trop insisté non plus, l'auditoire ayant déjà eut largement son compte avec les glorieuses salves émises par son ami Jean-Louis.

Modifié par Monsieur Le Baron
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faut arrêter de parler de 2 catégories de cheminots: les grévistes et les "jaunes" selon Monsieur le Baron.

N'oublions pas que la division commence chez les donneurs de leçons, à savoir la CGT qui avait exclu Sud Rail lors des dernières rencontres interfédérales.

La CGT qui veut toujours avoir le monopole de partout, la loi sur la représentativité en est l'exemple, va devoir se remettre en question un jour. Il est dommage d'envoyer les cheminots dans le mur, de sacrifier son salaire, juste pour des querelles qui permettront à certains de récupérer quelques voix de plus pour les prochaines élections.

Alors pas besoin de dire qu'on cherche des excuses, il faudrait déjà que les OS nous avouent leurs principales préoccupations...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Monsieur Le Baron

Monsieur Le Baron voit qu'il y a toujours une bonne raison pour ne pas faire grève, quelque soit le motif du préavis, quelque soit le syndicat qui appelle à la grève... Il y a toujours une bonne raison faire le jaune, y compris des raisons qui sont parfois l'inverse de la raison ayant amené a réfuser de participer au conflit précédent.

Et pourtant les donneurs de leçons, ceux qui gueulent parcequ'ils ont perdu tel ou tel acquis, ce sont les jaunes !

Et pourtant Monsieur Le Baron a raison, çà se divise entre deux catégories : ceux qui font les grèves et ceux qui ne les font pas, car comme disait Tuco Ramirez :"le monde se divise en deux catégories...". La suite ici : http://www.dailymotion.com/video/x4aolr_le...onde_shortfilms

Modifié par Monsieur Le Baron
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Monsieur le Baron radote.

Et surtout, je trouve qu'il connait bien beaucoup de membres sur ce forum qui ne se sont plus exprimés depuis belle lurette, en regard de sa date d'inscription.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Reprise du travail sur l'EEx de PAZ après 3 jours de grève avec des taux avoisinants 40 et 45 % à l'exécution les deux premiers jours, un net reflux vendredi, en particulier à la banlieue. Les liens entre les équipes militantes CGT et SUD se sont resserrés et des perspectives de travail en commun se sont dégagés pour les bagarres à venir, ce qui constitue un point d'appui non négligeable, particulièrement apprécié par les non-syndiqués présents.

Les participants à l'AG tirent un bon bilan. La volonté de continuer la bagarre est toujours la. La direction a beaucoup communiqué sur la "troisième grève depuis le début de l'année". La tonalité générale était de dire : on va lui en donner d'autres très prochainement.

Les roulants reconduisent, les grévistes encore dans la bagarre ne souhaitant pas laisser seul les camarades de province toujours fortement mobilisés. Environ 40 % de grévistes chez les ADC, moins chez les ASCT. Sur GL, 0 trains entre 08H00 et 14H00, suppression de tous les trains de nuits au départ d'Austerlitz.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Monsieur Le Baron

Monsieur Le Baron radote en effet car il est membre du Club des Vieux Cons, et celà est une de nos marques de fabrique !

C'est vrai que les jaunes ne radotent pas : à chaque grève, il y a une excuse différente pour ne pas la faire, la grève !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Monsieur Le Baron radote en effet car il est membre du Club des Vieux Cons, et celà est une de nos marques de fabrique !

C'est vrai que les jaunes ne radotent pas : à chaque grève, il y a une excuse différente pour ne pas la faire, la grève !

on est vieux a partir de quel age ??

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mon cher Pépé (que je salue bien bas ceci dit en passant)

Si ma mémoire est bonne Le mouvement de 1986 était parti de la base hors contrôle syndical les premiers temps avant d'être repris en main par certains syndicats non?

(Alzheimer c'est terrible! On oublie beaucoup...)

PS: rentré en 1987 comme Arpette après justement ces grèves qui avaient laissés pas mal de séquelles derrière elles...

ceci est tout à fait exact.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

on est vieux a partir de quel age ??

Il n'y a pas d'age, surtout pour les vieux jaunes habituels qui se permettent d'étaler leur mépris élitiste envers les grouillots du rail, vous savez ceux qui n'ont jamais fait le travail noble: conduire les trains... d'ailleurs même jeunes, certains s'en tiennent déjà une sacré couche!

A tous les membres (qu'il reste encore...) du si vertueux du syndicat fantôme, je me réjouis à l'avance de connaitre le motif que vous allez invoquer lors de la prochaine échéance au sujet des retraites. Vous aviez bien réglé la question par la "négociation", c'est bien çà? Vous aviez toutes les garanties pour reprendre lors de la précédente réforme et ainsi contribuer plus que largement à faire casser la gueule à tout le monde, c'est bien çà? Ça va être la faute à qui, la prochaine fois que vous vous aplatirez une fois de plus? Vous allez nous inventer quoi, cette fois ci? Parce que naïf comme je suis, je croyais que vous aviez touché le fond de la forfaiture, mais non: il faut s'attendre à pire...

De toutes façons, à part déblatérer vos justification à la noix auxquelles vous ne croyez même plus vous même, vous ne proposez rien... que dalle, nada, du vent! Vous cherchez à justifier votre ladrerie en essayant d'en faire porter la responsabilité à tout le monde - sauf à vous-même, bien entendu.

Vous êtes contents, le mouvement est cassé? C'est çà votre seul but dans la vie, pourrir les grèves?

Pour ceux qui s'inquiète pour ma connerie: j'étais déjà un vieux con à ma naissance, alors ce genre de raillerie me fait bien marrer.

Modifié par JLChauvin
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faut arrêter de parler de 2 catégories de cheminots: les grévistes et les "jaunes" selon Monsieur le Baron.

N'oublions pas que la division commence chez les donneurs de leçons, à savoir la CGT qui avait exclu Sud Rail lors des dernières rencontres interfédérales.

La CGT qui veut toujours avoir le monopole de partout, la loi sur la représentativité en est l'exemple, va devoir se remettre en question un jour. Il est dommage d'envoyer les cheminots dans le mur, de sacrifier son salaire, juste pour des querelles qui permettront à certains de récupérer quelques voix de plus pour les prochaines élections.

Alors pas besoin de dire qu'on cherche des excuses, il faudrait déjà que les OS nous avouent leurs principales préoccupations...

Salut, manifesté ce jour à chambéry au côté de collègues militant à la CGt, A SUD et à la cfdt ( et oui sur chambé ils n'ont pas baissé les bras ) et plus que la mise en avant de l'étiquette syndicale, c'est l'envie de ne plus bouffer de la merde tous les jours qui réunis.

A méditer!

En plus, bu un bon canon " tous ensemble ".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il n'y a pas d'age, surtout pour les vieux jaunes habituels qui se permettent d'étaler leur mépris élitiste envers les grouillots du rail, vous savez ceux qui n'ont jamais fait le travail noble: conduire les trains... d'ailleurs même jeunes, certains s'en tiennent déjà une sacré couche!

A tous les membres (qu'il reste encore...) du si vertueux du syndicat fantôme, je me réjouis à l'avance de connaitre le motif que vous allez invoquer lors de la prochaine échéance au sujet des retraites. Vous aviez bien réglé la question par la "négociation", c'est bien çà? Vous aviez toutes les garanties pour reprendre lors de la précédente réforme et ainsi contribuer plus que largement à faire casser la gueule à tout le monde, c'est bien çà? Ça va être la faute à qui, la prochaine fois que vous vous aplatirez une fois de plus? Vous allez nous inventer quoi, cette fois ci? Parce que naïf comme je suis, je croyais que vous aviez touché le fond de la forfaiture, mais non: il faut s'attendre à pire...

De toutes façons, à part déblatérer vos justification à la noix auxquelles vous ne croyez même plus vous même, vous ne proposez rien... que dalle, nada, du vent! Vous cherchez à justifier votre ladrerie en essayant d'en faire porter la responsabilité à tout le monde - sauf à vous-même, bien entendu.

Vous êtes contents, le mouvement est cassé? C'est çà votre seul but dans la vie, pourrir les grèves?

Pour ceux qui s'inquiète pour ma connerie: j'étais déjà un vieux con à ma naissance, alors ce genre de raillerie me fait bien marrer.

Puisque ce n'est plus qu'un syndicat fantôme comment peut il casser un mouvement???

Avec 10% de vote?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il n'y a pas d'age, surtout pour les vieux jaunes habituels qui se permettent d'étaler leur mépris élitiste envers les grouillots du rail, vous savez ceux qui n'ont jamais fait le travail noble: conduire les trains... d'ailleurs même jeunes, certains s'en tiennent déjà une sacré couche!

A tous les membres (qu'il reste encore...) du si vertueux du syndicat fantôme, je me réjouis à l'avance de connaitre le motif que vous allez invoquer lors de la prochaine échéance au sujet des retraites. Vous aviez bien réglé la question par la "négociation", c'est bien çà? Vous aviez toutes les garanties pour reprendre lors de la précédente réforme et ainsi contribuer plus que largement à faire casser la gueule à tout le monde, c'est bien çà? Ça va être la faute à qui, la prochaine fois que vous vous aplatirez une fois de plus? Vous allez nous inventer quoi, cette fois ci? Parce que naïf comme je suis, je croyais que vous aviez touché le fond de la forfaiture, mais non: il faut s'attendre à pire...

De toutes façons, à part déblatérer vos justification à la noix auxquelles vous ne croyez même plus vous même, vous ne proposez rien... que dalle, nada, du vent! Vous cherchez à justifier votre ladrerie en essayant d'en faire porter la responsabilité à tout le monde - sauf à vous-même, bien entendu.

Vous êtes contents, le mouvement est cassé? C'est çà votre seul but dans la vie, pourrir les grèves?

Pour ceux qui s'inquiète pour ma connerie: j'étais déjà un vieux con à ma naissance, alors ce genre de raillerie me fait bien marrer.

je suis en greve ,j'ai pas besoin de me justifier pour les autres

Modifié par ouragan
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

je suis en greve

Je te prie alors de bien vouloir accepter mes plus humbles excuses! :)

Tu n'entre donc pas dans la catégorie décrite plus haut dans cette discussion.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Puisque ce n'est plus qu'un syndicat fantôme comment peut il casser un mouvement???

Avec 10% de vote?

Ah, ah, elle est bien bonne celle là! Impayables les gars, oui vous êtes impayables! Je préfère en rire qu'en pleurer...

Y'en a d'autres comme celle là? Les gens auraient-ils la mémoire courte et sélective? Ne vous inquiétez pas, il y a un tas de cheminots qui ne vous ont pas oublié!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.