Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Installation De Caméras Dans Les Trains


Messages recommandés

mardi 10 janvier 2006, 15h58

Nicolas Sarkozy demande l'installation rapide de caméras dans les trains

PARIS (AP) - Les entreprises de transport en commun devront "développer rapidement leurs moyens de vidéosurveillance dans les rames et les trains" et leurs services de sécurité pourront "s'équiper d'armes non létales", annonce le ministère de l'Intérieur mardi.

D'après un communiqué, Nicolas Sarkozy a réuni place Beauvau différents acteurs du secteur, dont le président de la SNCF Louis Gallois et la PDG de la RATP Anne-Marie Idrac, ainsi que les directeurs généraux de la police et de la gendarmerie.

Lors de cette rencontre qui s'est tenue mardi matin, il a "confirmé la création d'une police ferroviaire regroupant 2.500 policiers et gendarmes". Cette nouvelle entité coordonnera l'action des structures déjà existantes "auxquelles viendront s'ajouter 400 policiers et 300 gendarmes". "Ces effectifs seront renforcés, dans les périodes de forte affluence, par des unités mobiles", précisé le ministère.

Selon le communiqué, le gouvernement répondra favorablement aux demandes des transporteurs "visant à conférer des capacités juridiques supplémentaires à leurs services de surveillance et à leur permettre de s'équiper d'armes non létales".

Les transporteurs "devront (...) renforcer leurs services de sécurité et développer rapidement leurs moyens de vidéosurveillance dans les rames et les trains", ajoute la place Beauvau, en précisant qu'une nouvelle rencontre sera organisée "dans un mois pour faire le point sur l'état d'avancement des mesures annoncées".

Ces mesures interviennent "après les violences commises par des bandes dans les transports en commun lors des fêtes de fin d'année".

Des actes de violence et de vandalisme ont été commis au matin du 1er janvier dans un train Nice-Lyon. Des groupes de jeunes ont agressé et dépouillé des passagers de leurs biens. AP

http://fr.news.yahoo.com/10012006/5/nicola...s-dans-les.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 54
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Salut tous le monde,

Les AGC et les NTN (Colibri sur Mulhouse Bale) en sont équipés, du moins sur la region de Strasbourg.

@+ Marc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les caméras dans les rames vont-elles empêcher les agressions? Elles permettront de dire qu'il y a eu agression et essayer d'identifier les personnes. Plus de personnel, c'est plus cher, mais n'est-ce pas plus efficace dans l'immédiateté?

Dans le métro, lignes 2, 5 et 9, les caméras donneront dans la cabine de conduite, le conducteur pourra alors alerter la sécurité. Mais ses missions de sécurité et de conduite pourront-elles permettre une réactivité permanente?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

revoltages cartonrouge

On pourrait peut être aussi coller une puce électronique derrière l'oreille de chaque habitant de ce pays, ou tatouer un n° bien visible sur le front comme ça les caméras électroniques et numérisées couplées aux satellittes de surveillance fonctionnant 24h/24 pourront surveiller le moindre déplacement, les moindres faits et gestes de chaque individu en temps réel...

et pourquoi pas lobotomiser chaque bébé à la naissance...

Big brother mon frère ! Au secours !

Si il y en a qui ont d'autres idées, elles sont bienvenues !

Nous sommes surveillés... profitez-en ! revoltages

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

le nain de Neuilly arrive à ses fins, après la propagande, les caméras

Big Brother (à lire absolument 1984 de G Orwell) sera là, il veillera à la tranquillité des honnetes citoyens, mais gare à celui qui ne sera pas dans le droit chemin

on se dirige tout droit vers un état totalitaire et ultra fliqué

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les caméras dans les rames vont-elles empêcher les agressions? Elles permettront de dire qu'il y a eu agression et essayer d'identifier les personnes. Plus de personnel, c'est plus cher, mais n'est-ce pas plus efficace dans l'immédiateté?

Dans le métro, lignes 2, 5 et 9, les caméras donneront dans la cabine de conduite, le conducteur pourra alors alerter la sécurité. Mais ses missions de sécurité et de conduite pourront-elles permettre une réactivité permanente?

Il a peut-être pas que ça à faire le conducteur aussi....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

[quote name='Dom-trappeur' date='11/01/2006 09:26' post='34940']

revoltagescartonrouge

On pourrait peut être aussi coller une puce électronique derrière l'oreille de chaque habitant de ce pays, ou tatouer un n° bien visible sur le front comme ça les caméras électroniques et numérisées couplées aux satellittes de surveillance fonctionnant 24h/24 pourront surveiller le moindre déplacement, les moindres faits et gestes de chaque individu en temps réel...

et pourquoi pas lobotomiser chaque bébé à la naissance...

Big brother mon frère ! Au secours !

Si il y en a qui ont d'autres idées, elles sont bienvenues !

Nous sommes surveillés... profitez-en ! revoltages

tu as tout à fait raison

au lieu de lobotomiser les bébés à la naissance, je propose de ne faire naitre que des clones du petit nicolas quel monde merveilleux ce serait!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Souriez à la caméra pendant qu'on vous assassine vous êtes filmé !

Des gares vides sans personnel , des trains automatiques sans conducteurs ,des voyageurs appeurés sous surveillance vidéo, putain ça fait peur le futur de l'homme !

little brother is watching you !

fache.jpg

cartonrouge

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

lapleunicheusenonmais

On pourrait peut être aussi coller une puce électronique derrière l'oreille de chaque habitant de ce pays, ou tatouer un n° bien visible sur le front comme ça les caméras électroniques et numérisées couplées aux satellittes de surveillance fonctionnant 24h/24 pourront surveiller le moindre déplacement, les moindres faits et gestes de chaque individu en temps réel...

et pourquoi pas lobotomiser chaque bébé à la naissance...

Big brother mon frère ! Au secours !

Si il y en a qui ont d'autres idées, elles sont bienvenues !

Nous sommes surveillés... profitez-en ! cartonrouge

Les cameras peuvent dissuader certaines personnes de commettre certains actes, de tout façon Dom Trappeur du moment que les gens n'ont rien a se reprocher je ne vois pas en quoi la présence des cameras peut gêner

le nain de Neuilly arrive à ses fins, après la propagande, les caméras

Big Brother (à lire absolument 1984 de G Orwell) sera là, il veillera à la tranquillité des honnetes citoyens, mais gare à celui qui ne sera pas dans le droit chemin

on se dirige tout droit vers un état totalitaire et ultra fliqué

Scarface 35 je préfère encore vivre dans un pays ultra fliqué plutôt que dans un pays ou on vit dans une insécurité totale.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que si tout avait été filmé, le Nicolas se serait apperçu que sa Cécilia lui faisait des infidélités, il aurait pu réagir avant... mais aurait-elle osé si elle avait su qu'elle était filmée ?

Souriez, braves citoyens, nous veillons sur vous !

Moi je n'ai rien à me reprocher et ces caméras me gêne

Mais franchement, essaies de prendre du recul et d'avoir un peu un esprit critique sur la société. Poses toi la question de savoir où les "Libéraux" veulent nous emmener et quelle société ils veulent construire ! A qui sert ce climat de peur et de haine ? cette hyper médiatisation-intoxication du moindre évènement qui s'avère quasiment être foireux à chaque fois ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que si tout avait été filmé, le Nicolas se serait apperçu que sa Cécilia lui faisait des infidélités, il aurait pu réagir avant... mais aurait-elle osé si elle avait su qu'elle était filmée ?

Souriez, braves citoyens, nous veillons sur vous !

Moi je n'ai rien à me reprocher et ces caméras me gêne

Mais franchement, essaies de prendre du recul et d'avoir un peu un esprit critique sur la société. Poses toi la question de savoir où les "Libéraux" veulent nous emmener et quelle société ils veulent construire ! A qui sert ce climat de peur et de haine ? cette hyper médiatisation-intoxication du moindre évènement qui s'avère quasiment être foireux à chaque fois ?

Il faut peut etre aussi se poser la question, est il normal habiter dans un pays ou le taux de criminalité est plus eleves au'aux USA? (statistiques 2004), quand tu habites en IDF il ne faut pas etre sorti de ST Cyr pour voir que tu vis dans un environement tres criminogene, ou le vandalisme,les agressions sont le lot quotidien. Il faut peut etre sortir un peu de France et voir comment ca se passe dans les autres pays !. Moi en tout cas j'ai la chance de pouvoir voyager pas mal et je peux te dire que le sentiments d'insecurité que tu as en France tu ne l'a nulle part ailleur, meme aux states ca craint moins que la banlieue parisenne.

En Australie ou j'ai passé 3 semaines l'année passé, pas un tag, pas de vitres rayés dans les transports publics, velos (SANS CADENAS de sécurité) qui sont posés le long des murs ,les gens qui rentrent dans le bus sans billet déposent leur argent dans une boite transparente placé entre le conducteur et la porte d'entrée du bus, gens qui se baignent sur les plages en laissant leurs affaires sans surveillance ,SAC A MAIN compris . J'ai rencontré d' autres français la bas et tout le monde avait l'impression d'être sur la planète Mars, Voila ce que veut dire vivre normalement !.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

OUI Polonez

Tu apportes de l'eau à mon moulin !

Mais tu ne réponds pas à la question que j'ai posé!

Et je vais en ajouter une autre :

"en tant que citoyen, qu'est-ce qu'on fait pour en sortir de ce climat de haine et de peur ?"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que si tout avait été filmé, le Nicolas se serait apperçu que sa Cécilia lui faisait des infidélités, il aurait pu réagir avant... mais aurait-elle osé si elle avait su qu'elle était filmée ?

D'aprés les dernières rumeurs Cécilia serait de retour au bercail j'éspére qu'elle va le calmer !

Dailleurs regardez Jack Lang il fait plus le cacou depuis qu'il a retrouver sa blonde !

jack.jpg

nonmais

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

OUI Polonez

Tu apportes de l'eau à mon moulin !

Mais tu ne réponds pas à la question que j'ai posé!

Et je vais en ajouter une autre :

"en tant que citoyen, qu'est-ce qu'on fait pour en sortir de ce climat de haine et de peur ?"

une vraie Tolérance ZERO avec des peines alourdies, t es chopé en train de taguer une rame, 1 an prison ferme, tu agresses quelqu' un, 4 ans de prisons ferme, tu tues quelqu'un, la perpétuité (la VRAIE). Avec la vraie tolérance zero tu ne pourras pas régler tous les problèmes mais ça va faire réfléchir les délinquants. De toute façon vu le laxisme qu il ya eu ces derniers 20 ans la tache va etre très difficile

Lis cet article

Banlieues : le rôle des «grands frères» en cause SOCIAL Les dernières violences urbaines, sur lesquelles ils n'ont guère eu de prise, ont montré l'influence limitée des médiateurs.

Cécilia Gabizon

[11 janvier 2006]

«LES ÉMEUTES ont montré, entre autres, l'échec des politiques de grands frères», estime-t-on à la section des renseignements généraux chargée d'analyser les violences urbaines. Les policiers dressent un profil critique des médiateurs, qui présentent «plus souvent un profil d'agresseurs que d'éducateurs».

Dans ces métiers de contacts, qui reposent beaucoup sur du charisme personnel, les évaluations globales sont toujours délicates. Mais le dispositif apparu au milieu des années 80 à titre expérimental, pour répondre aux violences urbaines, a mal résisté à son institutionnalisation. Au départ, «c'était artisanal. Les grands frères apportaient une réponse, là où les professionnels avaient perdu le contact avec les jeunes», explique Jacques de Maillard, professeur de sciences politiques, spécialiste de la médiation sociale.

Les grands frères se généralisent dans le cadre des emplois-jeunes en 1997-1998. Les collectivités et les mairies embauchent à peu de frais des jeunes qu'elles «espèrent ainsi mieux contrôler», détaille le chercheur. Avec de maigres résultats. Peu encadrés, trop souvent choisis sur des critères ethniques, officiellement pour être à l'image des quartiers, les «médiateurs ont renforcé le communautarisme, avec l'idée qu'il faut être de la même couleur pour se comprendre. Ils ont conforté un esprit de territoire», regrette Lucienne Bui-Trong, cette commissaire qui a mis en place l'échelle des violences urbaines.

Les grands frères, dont le rôle ambigu est de ramener la paix sociale en dehors de véritable projet, attirent les critiques. La population, comme les policiers, les ont souvent assimilés aux voyous qu'ils étaient censés amadouer. A Chanteloup-les-Vignes (Yvelines), un des «messagers» n'était pas intervenu, alors qu'une bande délestait un policier de son arme devant lui. Par la suite, le médiateur a récupéré le pistolet pour le rendre à la police. Une façon détournée «d'affirmer leur pouvoir propre, plutôt que de conforter l'ordre public», assure encore Lucienne Bui-Trong, qui adresse le même reproche aux associations musulmanes.

Affirmer leur propre pouvoir

«L'autorité des grands frères repose sur un rapport de forces et pas sur la transmission de consignes ou de savoir», assure un policier d'Argenteuil. «L'ériger en système sape la chaîne éducative», affirme celui qui s'est battu pour éviter ce système dans sa ville. Les élus sont régulièrement tentés d'y recourir pour trouver des relais dans les quartiers. Pourtant la plupart des maires qui avaient embauché des emplois-jeunes en sont revenus. Faute de pouvoir les licencier, ils en ont souvent fait des fonctionnaires affectés à l'entretien des espaces verts, à la propreté... Une façon de reconnaître que la simple médiation ne pouvait pas fonctionner sur la durée. Les collectivités, tout comme le gouvernement, réfléchissent maintenant à de nouvelles formes d'encadrement dans les cités, notamment pour réguler l'occupation des espaces publics. Certains misent sur des gardiens mieux formés, d'autres sur des adultes relais, en pensant notamment aux mères de famille.

[A Sarcelles, la paix sociale a été achetée au prix fort L'embauche de médiateurs, «c'est la prime aux casseurs», accuse Mohamed Fofana, l'ancien élu à la sécurité.

C.G.

[11 janvier 2006]

«ACHETER la paix sociale ne marche pas». Mohamed Fofana, ancien élu chargé de la sécurité à la mairie de Sarcelles de 1995 à 2001 parle en connaissance de cause. A l'époque, l'équipe socialiste de Dominique Strauss-Kahn décide de recruter comme emplois-jeunes certaines têtes brûlées des quartiers sensibles.

La mairie aura jusqu'à 390 jeunes, affectés au nettoyage, à l'animation ou à la médiation. L'ancien responsable de la sécurité du centre commercial des Flanades pense pouvoir encadrer ces nouvelles recrues mais, convient-t-il aujourd'hui, «c'était la prime aux casseurs. On embauchait les plus nocifs pour en faire des grands frères. Nous avons dépensé des millions sans aucun résultat».

A plusieurs reprises, des emplois-jeunes sont interpellés au cours d'affrontements avec la police, raconte-t-il. D'autres roulent à bord de belles voitures, étonnantes pour leurs modestes émoluments. Tout au long de ces années, Mohamed Fofana dénonce ce clientélisme, propose de réserver les emplois que la mairie offre l'été aux seuls bacheliers, ou encore de sanctionner les parents défaillants. Les socialistes le traitent de «fasciste». «Mais à force de trouver des circonstances atténuantes aux voyous, s'insurge Mohamed Fofana, au point de leur assurer une rente, nous avons contribué à l'aggravation de la délinquance.»

«Tranquilles pères de famille»

Depuis, une partie des emplois-jeunes ont été embauchés. Encore 184 en 2004, portant l'effectif à 1 800 fonctionnaires... contre 1 300 à Drancy, une ville voisine qui compte également 58 000 habitants. «Nous menons une politique d'insertion professionnelle des jeunes avec un casier judiciaire», assure le maire socialiste François Pupponi, ces jeunes devenant selon lui de «tranquilles pères de familles», des fers de lance de la politique de prévention.

Pour preuve, «une trentaine de voitures seulement ont brûlé durant les émeutes», assure l'édile, qui a quotidiennement pris soin de faire évacuer les carcasses à l'aube. La délinquance aurait aussi baissé, affirme cet élu, grâce à une politique de prévention ambitieuse. «Il y a cinq ans, des bandes s'affrontaient. Nous ramassions des jeunes morts dans la rue, relate François Pupponi. Aujourd'hui, nous n'avons plus que des agressions et des vols contre des personnes âgées» ! Dans les quartiers, les habitants regrettent des temps enfuis où cette ville surgie dans les années 60 ressemblait à un village. Depuis, pauvre et mosaïque, avec 50% de sa population d'origine étrangère, Sarcelles subit une violence chronique.

«Je ne vois jamais un médiateur sur le terrain», dit Joël, policier de la ville. De toute façon, les gamins sont ingérables.» Ils n'écoutent plus les grands, ceux qui furent un temps emplois-jeunes de la mairie comme le designer Mohamed Dia, ou les rappeurs du «Secteur A», autant de vedettes accusées d'avoir déserté.

«Il faut arrêter le misérabilisme, arrêter de pleurer sur leur sort, de leur construire des maisons de quartier qu'ils vont brûler», s'énerve Abdellah Djouhri, 39 ans. Dans la pizzeria qu'il a ouvert à Sarcelles en 1994, les clients approuvent ce patron d'autant plus franc qu'il est champion de boxe thaïe. «Sur la ville, il y a 300 délinquants. Ce sont des prédateurs qui s'approprient des ressources publiques, tout en crachant sur la France», regrette encore ce fils d'ouvrier algérien, cadet d'une famille de dix enfants. «Il faut se concentrer sur ceux qui travaillent, favoriser les études, ouvrir des bibliothèques. C'est la meilleure prévention», poursuit Mamadou, ouvrier qui habite dans le quartier des Sablons. Pendant des années, ces pères de famille se sont tus. Mais ils ne supportent plus aujourd'hui de voir l'attention publique et celle de la mairie se concentrer sur ceux qui leur empoisonnent la vie. «Pour les voyous, s'insurge Mohamed Fofana, il ne devrait y avoir que la répression.»

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faut peut etre aussi se poser la question, est il normal habiter dans un pays ou le taux de criminalité est plus eleves au'aux USA? (statistiques 2004

Je vois pas d'ou tu peut avoir ces chiffres qui sont totalement faux ?

Voici ce que j'ai trouvé à ce sujet c'est édifiant :

Le taux de meurtre est 6x plus élevé aux USA qu'en Grande-Bretagne, 7x plus qu'en France, 5x plus qu'en Australie et 5x plus qu'en Suède.

sources:

http://www.revoltes.org/projetabolition.htm

Pour un même délit, Noirs et personnes de couleur sont bien plus sévèrement punis que les blancs. 750.000 Afro-Américains sont derrière les barreaux et deux autres millions sont encore soumis à l'une ou l'autre forme de contrôle juridique.

sources:

http://www.northstarcompass.org/french/nscfr26/usa.htm

En 2003, 24 millions de cas de crimes et 1 381 259 de cas de meurtres et de vols armés se sont produits aux Etats-Unis, selon un rapport du Département américain de la Justice.

D'après un rapport publié par le département de la justice en novembre 2004, les personnes non blanches en réclusion représentaient plus de 70% de la totalité, révèle le rapport

chinois.

La situation des droits de l'Homme est d'autant plus inquiétante pour les femmes et les enfants américains. Selon les statistiques officielles, les Etats-Unis ont enregistré 93 433 cas de viol en 2003, soit en moyenne 63,2 victimes pour 100 000 femmes.

sources:

http://www.droits-fondamentaux.prd.fr/code...dElem=965349689

Selon un rapport publié le 28 octobre 2002 par le Bureau fédéral d'Investigation (FBI) , 11,8 millions de crimes, y compris des meurtres, des enlèvements, des vols à main armée et des simples vols ont été enregistrés en 2001, soit un accroissement de 2,1% par rapport à

2000. Les meurtres ont augmenté de 2,5%.

Le taux de meurtres aux Etats-Unis était 7 fois plus élevés que dans la plupart des pays

industrialisés.

Aux Etats-Unis, les armes à feu possédés par des individus ont dépassé 200 millions, soit

près d'un fusil par personne. En 2002, le nombre de personnes à avoir acheté des fusils a

grimpé de 13%.

La possession excessive d'armes à feu a provoqué de fréquentes fusillades et le nombre de

victimes des crimes liés aux armes à feu a dépassé les 30 000 par an.

sources:

http://www.french.xinhuanet.com/french/200...content_687.htm

On voit qu'il fait bon vivre encore en france...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour Polonez

Tu peux nous mettre l'origine de ton article

(cécilia Gabizon est journaliste du Figaro si je ne m'abuse)

avec un lien.

Merci

Modifié par Dom-trappeur
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que si tout avait été filmé, le Nicolas se serait apperçu que sa Cécilia lui faisait des infidélités, il aurait pu réagir avant... mais aurait-elle osé si elle avait su qu'elle était filmée ?

Souriez, braves citoyens, nous veillons sur vous !

Moi je n'ai rien à me reprocher et ces caméras me gêne

Mais franchement, essaies de prendre du recul et d'avoir un peu un esprit critique sur la société. Poses toi la question de savoir où les "Libéraux" veulent nous emmener et quelle société ils veulent construire ! A qui sert ce climat de peur et de haine ? cette hyper médiatisation-intoxication du moindre évènement qui s'avère quasiment être foireux à chaque fois ?

les cameras il y en a deja

elle ont ete mise en place et on a oublier qu elles etaient la

pense y la prochaine fois que tu fais un tour en ville

tu te gare au parking souterrain =camera

tu retire de l argent au dab=camera

tu deambule dans la galerie marchande=camera

tu rentre dans un commerce =camera

tu rentre a la poste =camera

tu traverse le parvis de la defense=camera

les champs elysees =camera

tu habite neuilly/seine =camera

a ce jours je n ai pas vu de manifestation pour les interdire

quand a la mediatisation c ' est du commerce ,la presse ne peut pas se permettre de louper un scoop ,alors ils foncent sur l ' info et si ils ne trouvent rien ils "brodent "

le probleme c est que le lecteur est avide d i'nfo , il absorbe ce que l ' on lui vend( d 'autant plus si c 'est spectaculaire

le politique l ' on compris et s 'en servent ,d ailleurs ils ont les meme conseillers en communication

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour Polonez

Tu peux nous mettre l'origine de ton article

(cécilia Gabizon est journaliste du Figaro si je ne m'abuse)

avec un lien.

Merci

tu vas sur le site du figaro

Pour Polonez

Tu peux nous mettre l'origine de ton article

(cécilia Gabizon est journaliste du Figaro si je ne m'abuse)

avec un lien.

Merci

http://www.lefigaro.fr/societe/20060111.FIG0036.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour Bruyerois

OK nous sommes d'accord

Un français est actuellement "contrôlé" environ 20 fois par jour en moyenne par un système quelconque (carte bleu, badge, radar, caméra, contrôle humain,...) ce qui en dit long sur les extrèmes (un paysan ou un retraité en pleine cambrousse par exemple et un type dans une centrale atomique ou un centre de recherche sensible...)

Mais après ? Quel avenir pour l'être humain que nous sommes ? une société à l'américaine avec ses ghettos (voir le post de SAVIR ci-dessus) ou une autre (sûrement à inventer).

Bien sur je t'accorderai que le monde a profondément changé en un siècle (un milliard d'individu en 1900, 6 en 2000, 10 certainement en 2025 selon les études). la planète a vécu ses 30 dernières années des bouleversements en profondeur (révolution informationnelle, mondialisation, rapports politiques et humains, chocs des cultures etc...).

La question de la sécurité/insécurité est un enjeu de société et est utilisée à toutes les sauces dans le but d'objectifs inavoués et souvent en contradiction avec la politique mise en oeuvre (USA - Bush par exemple mais aussi en France - Sarkozy).

Quel est le rôle et la place des médias dans cet engrenage (Médiatisation, scoop, vente et audience, soit ! mais pas seulement : intoxication, populisme, propagande, ...) ?

Modifié par Dom-trappeur
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...