Aller au contenu
Le Web des Cheminots

[CC1100] Sujet officiel


Messages recommandés

bonjour a tous

la carriere des 12 cc1100 n'a encore parue dans aucune revue un membre du forum connaitrait-il les dates des affectations successives ?merci

Modifié par gomen
Modification du titre
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Tu les répartis entre Villeneuve et Tours et tu ne dois pas être très loin du compte... Ces machines ont été tuées du jour au lendemain parce que des mesures d'amiante élevées ont été faites dans les cabines après leur rénovation... Dommage, elles tournaient surtout en télécommande...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourtant elles avaient été équipées d 'automates tous neufs nonmais

Ces machines ne faisaient que de la manœuvre. Limitées à 30 (si je ne me trompe pas) à cause des bielles.

Pour ma part je ne les ai vu qu'à Villeneuve St George, c'était assez bizarre de les voir rouler, je trouvais le mouvement des bielles assez lobotomisant et scotchant :laugh:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour a tous

la carriere des 12 cc1100 n'a encore parue dans aucune revue un membre du forum connaitrait-il les dates des affectations successives ?merci

Il y a des trous dans mes données perso. J'ai les dates de mise en service (qui s'étalent sur 10 ans.....), puis après, quasi rien jusqu'au milieu des années 50. C'est une série qui a très peu bougé jusqu'à sa modernisation au début des années 90. Après, par contre.....

Il est intéressant de savoir que, rien qu'en ayant assuré de la manoeuvre dans des triages sans jamais faire de ligne, chaque machine a réussi à accumuler plus de 1 million de kilomètres au compteur.

Un n° de Voies Ferrées en avait traité, et il était possible reconstituer une bonne partie de leur carrière.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourtant elles avaient été équipées d 'automates tous neufs nonmais

Ces machines ne faisaient que de la manœuvre. Limitées à 30 (si je ne me trompe pas) à cause des bielles.

Pour ma part je ne les ai vu qu'à Villeneuve St George, c'était assez bizarre de les voir rouler, je trouvais le mouvement des bielles assez lobotomisant et scotchant :laugh:

Limitées à 15 même, si je me souviens bien... Pas d'inverseur en cabine, la loc se déplaçait du côté du premier mouvement du manipulateur, le secteur opposé était alors le frein direct. Vitesse limitée mais couple phénoménal, une pure loc de manoeuvre quoi ! okok

Modifié par Yannick du 90
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 mois plus tard...

bonjour a tous

depuis pas mal de temps j'aimerai connaitre la carriere complete de ces 12 locs aucune revue ne l'a encore relatée (si mais seulement partiellement) merci pour votre aide

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour a tous

depuis pas mal de temps j'aimerai connaitre la carriere complete de ces 12 locs aucune revue ne l'a encore relatée (si mais seulement partiellement) merci pour votre aide

Il n'y a pas mieux que ce que tu as pu trouver.... (Voies Ferrées??).

La carrière de ces machine a été assez stable pendant presque de 40 ans (en gros entre 1955 et 1991), à part quelques mouvements entre 1978 et 1981, puis grand calme jusqu'au début de leur modernisation vers 1992.

Ces machines, en ne faisant que du triage, ont quand même accumulé près de 1.400.000 km chacune....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j'ai consulté mes notes. L'affectation à trois dates différentes (ne me demandez pas d'où ça sort !)

1.1.53 :

Vierzon : 1101 et 1110

St-Pierre : 1102, 1109 et 1111

Toulouse : 1103, 1106 et 1112

Limoges : 1104 et 1107

Orléans : 1105 et 1108

mutations :

1955 : 1105 et 1108 Orléans -> Les Aubrais

1963 : 1110 Vierzon -> St-Pierre

1975 : 1101 Vierzon -> Les Aubrais

9.78 : 1104 et 1107 Limoges -> VSG

1.79 : 1110 St-Pierre -> VSG

10.79 : 1101,1105,1108 Les Aubrais -> Lyon-Mouche

1.80 : 1101 Lyon-Mouche -> Avignon

donc, au 1.1.80 :

1101 : Avignon

1102, 1109, 1111 : St-Pierre

1103, 1106, 1112 : Toulouse

1104, 1107,1110 : Villeneuve

1105, 1108 : Lyon-Mouche

ensuite

7.82 : 1101 Avignon -> Villeneuve

1.85 : 1105 Lyon-Mouche -> Toulouse

11.86 : 1108 Lyon-Mouche -> Toulouse

8.87 : 1105 Toulouse -> Villeneuve

11.89 : 1109 St-Pierre -> Toulouse

12.89 : 1101 Villeneuve -> Toulouse

donc au 1.1.90

1101, 1103,1106,1108, 1109, 1112 : Toulouse

1102,1111 : St-Pierre

1104, 1105,1107,1110 : Villeneuve

mes notes s'arrêtent à cette date. Début des modernisations avec la 1101 de Villeneuve en 1987

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Des photos peut-être ?

j'arrive Chef ! le scanneur chauffe ...

en attendant, celle-ci, que j'ai prise en 81, qu'on commence à connaître ici comme illustration de l'encombrement du triage de Villeneuve à cette époque !!

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

alors, voici les photos que j'avais récupérées dans des Vie du Rail ou Trains ou le Train ou autres revues ramassées à gauche et à droite.

NB : l'éditeur est affolé : impossible de travailler plus la présentation, police de 24 pixels réduite à 5 puis 4 puis 3 à chaque clic .... le curseur deux ou trois lignes au-dessous !

celle-ci est de 1958

1965: 5861.jpg]

les autres sont sans date : ça c'est du 48 px et mon curseur se ballade 3 cm plus bas !!!!

j'ai eu quelquefois des soucis de mise en page dans mon classeur, mais plus grandes étaient les photos, plus j'étais content :

la 1101 tout juste modernisée

la cabine à l'ancienne mode

pour finir

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Les 2 dernières que j'ai aperçu étaient à Saint Jory... Elles ne roulaient plus mais surement en attente d'acheminement vers un chantier de destruction... Normal, elles ne polluaient presque pas là-bas au bord du canal des 2 mers...

Sacrées bécanes... Fallait pas se mettre devant...

Sauf erreur, ce furent les premières vicitmes de cette phobie dingue de l'amiante alors qu'elles tournaient avec un hacheur auxilaire de courant de TGVA (d'après ce que j'ai compris, le courant était haché à la fréquence des collecteurs, si bien qu'il semble bien qu'il n'y avait plus d ecommutation entre lâmes sous tension, donc plus d'étincelles et plus d'usure ni du collecteur ou des charbons... Par contre, je ne sais pas si ce système unique depuis leur modernisation des années 1990 avait amené une amélioration réelle des conditions d'utilsation des moteurs à courant continu...

...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour l'article de Voies Ferrées ( :Smiley_20: les photos de 5121 sont tirées de cet article, ainsi que ses notes!)

Revue bimestrielle Voies Ferrées, ''CC 1100 Les mille pattes changent de peau'', numéro 55 septembre-octobre 1989, page 26 :Smiley_25:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour l'article de Voies Ferrées ( :Smiley_20: les photos de 5121 sont tirées de cet article, ainsi que ses notes!)

Revue bimestrielle Voies Ferrées, ''CC 1100 Les mille pattes changent de peau'', numéro 55 septembre-octobre 1989, page 26 :Smiley_25:

j'aurais eu le culot de désosser un Voies Ferrées ???? ben .... :Smiley_62: (mais il y a quand même quelques photos VdR et de Le train)

comme c'est difficile de se la procurer, petit scan du tableau que j'avais fait et qui donne aussi les dates de mise en service

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

entre 1981 et 1983, j'ai vu une CC 1100 (non identifiée) travailler à la bosse de Sibelin.

ensuite, les 63500 UM ont pris la suite, puis des 66700...

deux candidates , la 1105 et la 1108 ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quelqu'un aurait-il une photo du pupitre après transformation?

Il y avait une CC1100 garée à Culoz récemment, je pense qu'elle a été découpée.

Aucune ne sera préservée?

il me semble que la 1101 est préservée...

ça reste quand même la seule et unique série d'engin électrique conçue (étudiée et commandée par le PO) spécifiquement pour la manœuvre, contrairement aux BB 1200/1300/1400/1500/1600/300/4100/4200/4600/4700/80000 qui ne sont que des adaptations plus ou moins réussies d'engins de ligne...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et les décollages n'ont jamais posé de problème avec les caténaires (avant qu'elles ne soient modernisées), le fait de n'avoir qu'un seul panto?

Modifié par Typiac
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et les décollages n'ont jamais posé de problème avec les caténaires (avant qu'elles ne soient modernisées), le fait de n'avoir qu'un seul panto?

la puissance était faible...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...