Aller au contenu
Le Web des Cheminots

l'avenir du ferroviaire avec Spinetta


Messages recommandés

Mais bien sûr qu'en cas de défaite des cheminots face à Macron c'est tout le modèle social français (issu du programme du CNR) qui sera dynamité. En cas de conflit dur, c'est cette prise de conscience qui peut faire basculer l'opinion en faveur des cheminots.

Avec la réforme de la formation professionnelle, le gouvernement semble s'être mis à dos et fortement irrité le bloc des syndicats dits réformistes (dont CFDT et UNSA) le PR s'accordant le droit de rayer d'un trait de plume ce qui a été négocié.

Ils discutent, mais le roi décide, drôle de conception du dialogue social.

Modifié par NEMO94
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 684
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Que de mensonges et de propos fielleux dans les médias et sur les réseaux sociaux sur notre "fameux" statut.... Il y a 30 ans de ça, le statut des cheminots ne provoquait aucun remous, ne faisait

J’ai entendu rapidement Édouard Philippe disant qu’il était nécessaire que les cheminots travaillent comme la plupart des français. Je vais donc m’adresser à lui à travers ces quelques lignes. En

Effectifs de la SNCF en 2016, personnel au statut. Source, un site gouvernemental (aller sur ressources au format CSV): https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/effectifs-sncf-par-college/#_ Cadres s

Images publiées

il y a 56 minutes, NEMO94 a dit :

Mais bien sûr qu'en cas de défaite des cheminots face à Macron c'est tout le modèle social français (issu du programme du CNR) qui sera dynamité. En cas de conflit dur, c'est cette prise de conscience qui peut faire basculer l'opinion en faveur des cheminots.

Avec la réforme de la formation professionnelle, le gouvernement semble s'être mis à dos et fortement irrité le bloc des syndicats dits réformistes (dont CFDT et UNSA) le PR s'accordant le droit de rayer d'un trait de plume ce qui a été négocié.

Ils discutent, mais le roi décide, drôle de conception du dialogue social.

fin du modèle français ,oui et  lorsque l'on voit la reaction d'une majorité de français on peut se demander s'ils méritent vraiment encore ce modèle

pour le reste  évoqué ici 
http://www.cheminots.net/forum/topic/43526-lavenir-du-ferroviaire-avec-spinetta/?do=findComment&comment=816437

 

Modifié par jackv
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas votre affirmation sur la "fin du modèle social français issu du CNR".
A la libération, les 2 grands acquis sociaux pour l'ensemble de la population ont été la sécurité sociale et la retraite. Ces 2 acquis, sauf erreur de ma part, les cheminots ont été parmi les premiers à en bénéficier, bien avant la 2è Guerre Mondiale, et même avant la création de la SNCF en 1938.
Toujours sauf erreur de ma part, aucun de ces acquis n'est remis en cause, pour l'ensemble de la population française, par une réforme qui ne concerne que l'organisation du système ferroviaire.

Ou j'ai loupé quelque chose quelque part?

  • J'aime 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

SNCF : la CGT dégaine son contre-projet pour "réorienter" le gouvernement (source La République du Centre - 08/03/2018)

Citation

Quarante-cinq pages pour peser dans le débat ferroviaire: la CGT Cheminots a présenté, mercredi 07 mars 2018, son propre rapport sur la SNCF, en espérant "réorienter les décisions du gouvernement" qui veut réformer le groupe public avant l'été ...

https://www.larep.fr/economie/france/2018/03/08/sncf-la-cgt-degaine-son-contre-projet-pour-reorienter-le-gouvernement_12765057.html

Ce rapport est à lire ici :

http://www.cheminots.net/forum/topic/43820-rapport-de-la-cgt-cheminots-sur-lavenir-du-service-public-ferroviaire-cgt-cheminots-07032018/

 

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, gilles_tagada a dit :

Je ne comprends pas votre affirmation sur la "fin du modèle social français issu du CNR".
A la libération, les 2 grands acquis sociaux pour l'ensemble de la population ont été la sécurité sociale et la retraite. Ces 2 acquis, sauf erreur de ma part, les cheminots ont été parmi les premiers à en bénéficier, bien avant la 2è Guerre Mondiale, et même avant la création de la SNCF en 1938.
Toujours sauf erreur de ma part, aucun de ces acquis n'est remis en cause, pour l'ensemble de la population française, par une réforme qui ne concerne que l'organisation du système ferroviaire.

Ou j'ai loupé quelque chose quelque part?

Parceque vous croyez qu'une fois les statuts et les régimes spéciaux supprimés, les politiques ne s'attaquerons pas aux retraites et à la sécurité sociale? Et les congés payés seront concernés également.

Quand les gens comprendrons que les politiques sont les pantins du Medef, des multinationales et de la finance, et se reprendrons en main, peut-être aurons nous un monde meilleur pour tous.

Il y a 6 heures, gilles_tagada a dit :

Une chose m'étonne : il est proposé de renationaliser les autoroutes pour financer l'entretien du réseau. Soit. Mais où trouver les milliards nécessaires pour financer cette renationalisation?

Dans les milliards de dividendes engrangés par les actionnaires et les multinationales et qui ne profitent pas à la nation et aux salariés. Par exemple.

Seulement, personne n'a osé le faire jusqu'à maintenant...

Modifié par zoom 45
  • J'aime 1
  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, gilles_tagada a dit :

Je ne comprends pas votre affirmation sur la "fin du modèle social français issu du CNR".
A la libération, les 2 grands acquis sociaux pour l'ensemble de la population ont été la sécurité sociale et la retraite. Ces 2 acquis, sauf erreur de ma part, les cheminots ont été parmi les premiers à en bénéficier, bien avant la 2è Guerre Mondiale, et même avant la création de la SNCF en 1938.
Toujours sauf erreur de ma part, aucun de ces acquis n'est remis en cause, pour l'ensemble de la population française, par une réforme qui ne concerne que l'organisation du système ferroviaire.

Ou j'ai loupé quelque chose quelque part?

pour les retaites le statut la mentionne mais renvoie au règlement pour les modalités d'application..et pour tout ce qui est maladie maternité accident du travail. Dernier chapitre le 12

 les points les chapitres les  plus intéressants d'après moi au statut sont ;le déroulement de carrière,et l' impossibilité de licenciement économique ( ça pourrait gêner pour les privatisation) 

Modifié par jackv
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, gilles_tagada a dit :

Je ne comprends pas votre affirmation sur la "fin du modèle social français issu du CNR".
A la libération, les 2 grands acquis sociaux pour l'ensemble de la population ont été la sécurité sociale et la retraite. Ces 2 acquis, sauf erreur de ma part, les cheminots ont été parmi les premiers à en bénéficier, bien avant la 2è Guerre Mondiale, et même avant la création de la SNCF en 1938.
Toujours sauf erreur de ma part, aucun de ces acquis n'est remis en cause, pour l'ensemble de la population française, par une réforme qui ne concerne que l'organisation du système ferroviaire.

Ou j'ai loupé quelque chose quelque part?

Une fois que le verrou des cheminots aura sauté, vous verrez que tout ira très vite, sauf a être particulièrement naïf, depuis 1995 à chaque "réforme" c'est toujours pour en avoir moins, jamais pour en avoir plus....

  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 07/03/2018 à 22:55, jackv a dit :

fin du modèle français ,oui et  lorsque l'on voit la reaction d'une majorité de français on peut se demander s'ils méritent vraiment encore ce modèle

Est-ce que les français veulent encore du "modèle social français" ? Apparemment non !
Les français en majorité réclament plus d'europe et plus de mondialisation. Ils ont élu Macron pour ça.
Donc ça implique la fin du modèle social français, complètement anachronique dans le monde actuel, et ça peut impliquer éventuellement une harmonisation sur une partie de l'europe  par exemple. Etant entendu que cette harmonisation se fera sur la base du moins-disant, évidemment. C'est la sacro-sainte "compétitivité" qui l'exige (et un peu aussi l'allemagne qui dirige le machin).

Sur ce forum nombreux sont ceux qui se mentent à eux-mêmes en refusant d'abandonner les acquis sociaux "issus du CNR", tout en réclamant "plus d'europe et de mondialisation". C'est antagoniste.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, cc27001 a dit :

Est-ce que les français veulent encore du "modèle social français" ? Apparemment non !

Ce que tu dis est vrai tant que cela ne les concerne pas, il faut réformer pour que cela touche son voisin mais pas quand il s'agit de soi, en réagissant comme ça, on en arrive à scier la branche sur laquelle on est assis.

  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, ADC01 a dit :

Ce que tu dis est vrai tant que cela ne les concerne pas, il faut réformer pour que cela touche son voisin mais pas quand il s'agit de soi, en réagissant comme ça, on en arrive à scier la branche sur laquelle on est assis.

Pas que dans ce domaine, j’ai vu les mêmes réclamer moins de fonctionnaires et être les premiers à manifester contre d’une administration ou d’une classe

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎08‎/‎03‎/‎2018 à 09:48, gilles_tagada a dit :

Une chose m'étonne : il est proposé de renationaliser les autoroutes pour financer l'entretien du réseau. Soit. Mais où trouver les milliards nécessaires pour financer cette renationalisation?

Plus facilement on pourrait se contenter de remonter les péages PL des autoroutes françaises (*), beaucoup trop bas par rapport à ce qui se pratique sur d'autres réseaux autoroutiers à péage.

Le produit de cette taxe de rééquilibrage étant affecté au ferroviaire, dans le cadre de la lutte contre les GES... 

 

(*) Des mesures d'interdiction PL sur RN étant prises pour éviter que des petits malins échappent à la taxe en évitant l'autoroute....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, cc27001 a dit :

Est-ce que les français veulent encore du "modèle social français" ? Apparemment non !
Les français en majorité réclament plus d'europe et plus de mondialisation. Ils ont élu Macron pour ça.
Donc ça implique la fin du modèle social français, complètement anachronique dans le monde actuel, et ça peut impliquer éventuellement une harmonisation sur une partie de l'europe  par exemple. Etant entendu que cette harmonisation se fera sur la base du moins-disant, évidemment. C'est la sacro-sainte "compétitivité" qui l'exige (et un peu aussi l'allemagne qui dirige le machin).

Sur ce forum nombreux sont ceux qui se mentent à eux-mêmes en refusant d'abandonner les acquis sociaux "issus du CNR", tout en réclamant "plus d'europe et de mondialisation". C'est antagoniste.

Sauf que le social comme les impôts sont surtout du ressort des états... 

Essai comparatif Essen Allemagne pass transport en commun un jour 20€

Paris navigo 5zones 1semaines 28,9€ y a pas photo 

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Mak a dit :

(*) Des mesures d'interdiction PL sur RN étant prises pour éviter que des petits malins échappent à la taxe en évitant l'autoroute....

Cela fait belle lurette que de nombreux tronçons d'ex nationales sont interdit aux PL, il faut rouler un peu sur la route pour le savoir évidement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, ADC01 a dit :

Cela fait belle lurette que de nombreux tronçons d'ex nationales sont interdit aux PL, il faut rouler un peu sur la route pour le savoir évidement.

Merci de me le rappeler ADC 01 "Traversée interdite aux plus de 3,5t en transit, sauf trafic local"

PS J'ai été conducteur PL sur Atego 1318, dans une autre vie !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, fabrice a dit :

Pas que dans ce domaine, j’ai vu les mêmes réclamer moins de fonctionnaires et être les premiers à manifester contre d’une administration ou d’une classe

Oups, foutu Ipad

Pas que dans ce domaine, j’ai vu les mêmes réclamer moins de fonctionnaires et être les premiers à manifester contre la fermeture d’une administration ou d’une classe

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, jackv a dit :

Sauf que le social comme les impôts sont surtout du ressort des états... 

Essai comparatif Essen Allemagne pass transport en commun un jour 20€

Paris navigo 5zones 1semaines 28,9€ y a pas photo 

Le ressort des états ? seulement la couleur du logo et le nom. Pour les principaux aspects sociaux-économico-politiques, c'est Bruxelles qui décide. Plus exactement la commission (non élue) de Bruxelles, et pas le parlement (élu), qui ne fait que ratifier les lois pondues par la commission.

L'issue est déja fixée : à partir de 2021 c'est open-bar, tout le monde est d'accord. Voir ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ouverture_à_la_concurrence_du_transport_ferroviaire_en_France

Les petites guéguerres médiatiques entre un rapport bidon "spinetta" et des OS qui ont déja tout accepté en coulisses, c'est juste pour espérer grappiller des miettes d'ici 3 ans.
Quoi qu'on vous promette dans des "négociations", le destin est scellé, il faut arrêter de croire au père-noël.

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, cc27001 a dit :

Est-ce que les français veulent encore du "modèle social français" ? Apparemment non !
Les français en majorité réclament plus d'europe et plus de mondialisation. Ils ont élu Macron pour ça.
Donc ça implique la fin du modèle social français, complètement anachronique dans le monde actuel, et ça peut impliquer éventuellement une harmonisation sur une partie de l'europe  par exemple. Etant entendu que cette harmonisation se fera sur la base du moins-disant, évidemment. C'est la sacro-sainte "compétitivité" qui l'exige (et un peu aussi l'allemagne qui dirige le machin).

 

Ce débat n'a jamais eu lieu en France, sauf au moment du référendum de 2005, dont le résultat a été piétiné par ceux qui étaient au pouvoir à l'époque...

Macron a certes été démocratiquement élu, mais je ne pense pas qu'on puisse affirmer que tous ceux qui ont voté pour lui au second tour l'ont fait par adhésion forte et conviction face  à son programme économique très libéral, dans lequel ne figurait d'ailleurs nullement la réforme de la SNCF, et la mise en extinction du statut des cheminots.

Au premier tour, environ 50 % des votants ont porté leur suffrage sur un candidat eurosceptique, ou à tout le moins eurocritique.

Ceux qui sont convaincus par le programme de Macron, ce sont ceux qui ont voté pour lui au 1er tour, environ 20 % des électeurs qui ont glissé un bulletin dans l'urne.

 

 

Modifié par NEMO94
  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Modèle social français"? "Issu de la CNR"? J'aimerais bien qu'on m'explique de quoi on parle exactement, parce que la plupart des pays européens ont la même modèle social, à quelques variantes près : assurance maladie, retraite, chomage... Bien sûr je ne parle pas de la Grande-Bretagne.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, gilles_tagada a dit :

"Modèle social français"? "Issu de la CNR"? J'aimerais bien qu'on m'explique de quoi on parle exactement, parce que la plupart des pays européens ont la même modèle social, à quelques variantes près : assurance maladie, retraite, chomage... Bien sûr je ne parle pas de la Grande-Bretagne.

Tu as raison il faut plutôt dire modèle social français car il a été largement complété après la libération, c un modèle qui allie libéralisme et état providence et qui comble d ironie s inspire grandement du modèle allemand de bismarck 

Il y a 10 heures, NEMO94 a dit :

Ce débat n'a jamais eu lieu en France, sauf au moment du référendum de 2005, dont le résultat a été piétiné par ceux qui étaient au pouvoir à l'époque...

Macron a certes été démocratiquement élu, mais je ne pense pas qu'on puisse affirmer que tous ceux qui ont voté pour lui au second tour l'ont fait par adhésion forte et conviction face  à son programme économique très libéral, dans lequel ne figurait d'ailleurs nullement la réforme de la SNCF, et la mise en extinction du statut des cheminots.

Au premier tour, environ 50 % des votants ont porté leur suffrage sur un candidat eurosceptique, ou à tout le moins eurocritique.

Ceux qui sont convaincus par le programme de Macron, ce sont ceux qui ont voté pour lui au 1er tour, environ 20 % des électeurs qui ont glissé un bulletin dans l'urne.

 

Tu as beau le tourner dans tous les sens il a été élu selon les principes démocratiques français et son programme était plutôt libéral ceux qui ont voté pour lui lui ont donner les moyens de l appliquer la réforme de la SNCF est conforme à cette logique et si tu regardes l histoire les français sauf de rares exceptions sont libéraux et conservateurs 

Quant à 2005 (pourquoi n es tu pas resté bloqué aux votes de la 1ère République) le traité n a pas était appliqué mais au vote suivant les français ont élu un président qui avait indiqué qu il voterait pour un traité semblable et il l a fait c'est logique, la loi suivante efface la loi précédente.... Les français changent d avis.. 

Modifié par jackv
  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, jackv a dit :

Tu as raison il faut plutôt dire modèle social français car il a été largement complété après la libération, c un modèle qui allie libéralisme et état providence et qui comble d ironie s inspire grandement du modèle allemand de bismarck 

Tu as beau le tourner dans tous les sens il a été élu selon les principes démocratiques français et son programme était plutôt libéral ceux qui ont voté pour lui lui ont donner les moyens de l appliquer la réforme de la SNCF est conforme à cette logique et si tu regardes l histoire les français sauf de rares exceptions sont libéraux et conservateurs 

Quant à 2005 (pourquoi n es tu pas resté bloqué aux votes de la 1ère République) le traité n a pas était appliqué mais au vote suivant les français ont élu un président qui avait indiqué qu il voterait pour un traité semblable et il l a fait c'est logique, la loi suivante efface la loi précédente.... Les français changent d avis.. 

+1 la France se gouverne au centre droit....et quoiqu'on en dise c'est toujours lors de ces périodes que le pays fut le plus prospère...et parfois même (en excluant la parenthèse front populaire) le plus social.

Ceux qui avaient été élus pour plus de gauche ont finalement à chaque fois ravalé leur chapeau, la plus belle pirouette étant celle de 1983.....sous Mitterrand. ;)

 

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Martial a dit :

C'est concrètement la filiale CFTA de transdev (La Société générale de chemins de fer et de transports automobiles) qui a obtenu le  certificat.

Elle exploite déjà deux lignes ferroviaires en Bretagne - Guingamp-Carhaix et Guingamp-Paimpol -, en sous-traitance de la SNCF.

« L'obtention, par CFTA, du certificat de sécurité donne désormais à Transdev une indépendance lui permettant d'exploiter pleinement, sous sa seule responsabilité, des services sur le réseau ferré national »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, jackv a dit :

C'est concrètement la filiale CFTA de transdev (La Société générale de chemins de fer et de transports automobiles) qui a obtenu le  certificat.

Elle exploite déjà deux lignes ferroviaires en Bretagne - Guingamp-Carhaix et Guingamp-Paimpol -, en sous-traitance de la SNCF.

« L'obtention, par CFTA, du certificat de sécurité donne désormais à Transdev une indépendance lui permettant d'exploiter pleinement, sous sa seule responsabilité, des services sur le réseau ferré national »

En Bretagne, un CRL des CFTA est multitâche.Il entretient aussi les EM...

A méditer pour un éventuel transfert du personnel SNCF...:Smiley_41:

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...