Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

il y a 16 minutes, Albert-00 a dit :

Il me semble que la dette de la SNCF est déja suffisament importante pour éviter de continuer a la creuser. Et c'est bien les LGV qui ont fortement creuser cette dette.

Oui. Je répondais juste à ton message précédent qui disait que l'investissement financier proviendrait forcément de l'Etat.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 27 minutes, Bibloc a dit :

tu n'en as pas marre de parler tout le temps de la dette ?  il n'y a rien d'autre dans la vie ? toi, par exemple, je suppose que tu as acheté ta maison et tes SUV comptant ...

J'ai bien sur pris un crédit immobilier pour ma maison, crédit qui est remboursé depuis maintenant 15 ans, je n'ai aucun crédit depuis ce jour là et mon SUV a lui été payer comptant.

Donc le problème de la dette, c'est que pour le pays et la SNCF (puisqu'on parle de ces deux là) celle-ci n'est jamais remboursée et continue de se creuser, c'est le même problème pour les gens qui utilisent des crédits revolving a un moment les banques disent stop, pour un pays ce sont les préteurs qui pourraient réagir comme dans le cas de la Grèce avec les mêmes concéquences, hausse des impots, diminution des retraite, augmentation du chomage, impossibilité d'investir dans les infrastructures etc.....

il y a 14 minutes, Gom a dit :

Oui. Je répondais juste à ton message précédent qui disait que l'investissement financier proviendrait forcément de l'Etat.

C'est bien du indirectement a l'état, puisque les différents gouvernements ont demandé a la SNCF de construire des LGV sans jamais lui en donner les moyens financiers

Modifié par Albert-00
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 13 minutes, Albert-00 a dit :

J'ai bien sur pris un crédit immobilier pour ma maison,

ben voilà ! cet aveu  me suffit ! Si la SNCF a construit ses LGV à crédit, ça a permis  plusieurs milliards(déjà)  de voyages en  profitant d'un moyen de transport moderne.  Tout comme tu as profité de ta maison ...

 après la LN1 remboursée en 10 ans (mieux que toi !), les habitants du sud-ouest ont demandé la LN2, ceux du nord, la LN3,  puis les LN4 et 5 ont permis l'accès aux Alpes, à Marseille et à tout le littoral méditerranéen

Il était au pouvoir de qui de leur refuser ?

 

Modifié par Bibloc
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 16 minutes, Albert-00 a dit :

C'est bien du indirectement a l'état, puisque les différents gouvernements ont demandé a la SNCF de construire des LGV sans jamais lui en donner les moyens financiers

Mais ce ne sont pas les mêmes comptes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 11 minutes, Nostromo a dit :

Justement, le travail est bâclé depuis un bon moment. Vivement que ça change.

Tu te lances ? Monte ta boite et montre nous ;)

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 23 minutes, Bibloc a dit :

ben voilà ! cet aveu  me suffit ! Si la SNCF a construit ses LGV à crédit, ça a permis  plusieurs milliards(déjà)  de voyages en  profitant d'un moyen de transport moderne.  Tout comme tu as profité de ta maison ...

 après la LN1 remboursée en 10 ans (mieux que toi !), les habitants du sud-ouest ont demandé la LN2, ceux du nord, la LN3,  puis les LN4 et 5 ont permis l'accès aux Alpes, à Marseille et à tout le littoral méditerranéen

Il était au pouvoir de qui de leur refuser ?

 

La différence c'est que ni l'état, ni la SNCF ne rembourseront leur dette, ils continuent de la creuser et ce sera a la population de la payer a un moment ou un autre et je crains que ce moment soit proche, le jour où tu n'es plus solvable on te coupe les crédits

il y a 17 minutes, Gom a dit :

Mais ce ne sont pas les mêmes comptes.

Bien sur mais c'est toujours de la dette

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

à l’instant, Albert-00 a dit :

La différence c'est que ni l'état, ni la SNCF ne rembourseront leur dette, ils continuent de la creuser et ce sera a la population de la payer a un moment ou un autre et je crains que ce moment soit proche, le jour où tu n'es plus solvable on te coupe les crédits

La SNCF est maintenant une SA. Quand une SA coule, ce sont tes impôts qui paient ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, Gom a dit :

Tu te lances ? Monte ta boite et montre nous ;)

Je me suis toujours demandé pourquoi un syndicat ne reprenait pas une boite en difficulté pour monter ces compétences et mettre ce qu'il demande aux entreprises en pratique. Il aurait plus de poids ensuite

il y a 2 minutes, Gom a dit :

La SNCF est maintenant une SA. Quand une SA coule, ce sont tes impôts qui paient ?

Donc que proposes-tu ? la SNCF continue de vivre a crédit jusqu'où ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, Albert-00 a dit :

Donc que proposes-tu ? la SNCF continue de vivre a crédit jusqu'où ?

C'est quoi le rapport ? Je te démontre juste que tu as tort et ta réponse est de me demander des solutions ? Ce n'est pas moi qui ai commencé par raconter des conneries.

il y a 2 minutes, Albert-00 a dit :

Je me suis toujours demandé pourquoi un syndicat ne reprenait pas une boite en difficulté pour monter ces compétences et mettre ce qu'il demande aux entreprises en pratique. Il aurait plus de poids ensuite

Ca existe. Le syndicat des patrons (quand on dirige une boite, on est patron) s'appelle le Medef.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 13 minutes, Albert-00 a dit :

NON, le MEDEF n'est pas propriétaire d'aucune entreprise ce sont ces membres qui le sont

Dommage, j'utilisais la même logique que toi. Les syndicats de salariés ne sont pas propriétaires de ces salariés. Des salariés (syndiqués ou non, puisque c'est un droit et non une obligation) qui un jour ou l'autre choisissent de monter leur boite, ça existe. Certains ont même choisi de reprendre à plusieurs leur boite en difficulté, on appelle ça des SCOP. Tu as l'exemple connu des Fralib, qui vivent toujours 9 ans après la reprise de l'usine en crise qui devait fermer (merci Unilever). Bien sûr ils galèrent, personne n'a dit que c'était facile. Mais pour le moment ils tiennent et je leur souhaite bon courage avec la crise actuelle.

Modifié par Gom
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 22 minutes, Gom a dit :

La SNCF est maintenant une SA. Quand une SA coule, ce sont tes impôts qui paient ?

C'est le cas pour Renault et Air France...

il y a 23 minutes, Gom a dit :

Tu te lances ? Monte ta boite et montre nous ;)

Je compte bien le faire en devenant sociétaire !

 

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, Gom a dit :

Dommage, j'utilisais la même logique que toi. Les syndicats de salariés ne sont pas propriétaires de ces salariés. Des salariés (syndiqués ou non, puisque c'est un droit et non une obligation) qui un jour ou l'autre choisissent de monter leur boite, ça existe. Certains ont même choisi de reprendre à plusieurs leur boite en difficulté, on appelle ça des SCOP. Tu as l'exemple connu des Fralib, qui vivent toujours 9 ans après la reprise de l'usine en crise. Bien sûr ils galèrent, personne n'a dit que c'était facile. Mais pour le moment ils tiennent et je leur souhaite bon courage avec la crise actuelle.

Je parlais d'un syndicat comme par ex la CGT, de reprendre une entreprise et de la gérer afin de montrer leur compétence en mettant en pratique leurs exigences, mais ils ne s'y risqueront pas. Pas de reprise d'entreprise par les salariés

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 12 minutes, Nostromo a dit :

C'est le cas pour Renault et Air France...

Je compte bien le faire en devenant sociétaire !

Non. Ce sont tes impôts qui viennent investir. Pas rembourser la dette. Merci de nous montrer ta compétence en économie aussi.

il y a 9 minutes, Albert-00 a dit :

Je parlais d'un syndicat comme par ex la CGT, de reprendre une entreprise et de la gérer afin de montrer leur compétence en mettant en pratique leurs exigences, mais ils ne s'y risqueront pas. Pas de reprise d'entreprise par les salariés

Oui je sais, c'est dur à comprendre, la CGT comme n'importe quel autre syndicat ne vit que par ses adhérents. Ce n'est pas à la CGT d'investir en son nom propre mais ses adhérents ont le droit de le faire. Comme on n'a jamais demandé au MEDEF de venir remplacer les salariés.

Je t'ai cité le cas de Fralib, certains sont d'anciens CGT-istes (d'ailleurs, rien ne les empêche de le rester tout en étant "patron").

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, Bibloc a dit :

je vais paraphraser le général de Gaulle : la dette la dette la dette ....

Je ne me souviens pas de ça. C'est surprenant car le dette en France (après guerre) date de 1974, depuis cette date aucun budget n'a été en équilibre

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 21 heures, ADC01 a dit :

A ce jour 232 sociétaires sur les 3000 attendus en juin, cela marche du tonnerre de dieu, on dirait. source, site de Railcoop. Je crois que beaucoup ont d'autres soucis actuellement que d'investir dans cette aveneture

Pour une fois je suis d'accord avec toi !
Imaginons que le projet Railcoop soit un super bon plan et super rentable (ce qui est loin d'être probable !)


Tu as investi un million d'euros et avec le principe "un coopérateur une voix" , tu pèses moins lourd et ton avis compte moins que celui d'un groupe de 5 ados qui ont investi chacun 50 euros.


Pire Railcoop a déclaré "qu'il n'y aura pas de distribution de dividendes et que tout excédent serait réinvesti dans d'autre projets."
Je résume : tu as investi un million d'euros pour le Bordeaux Lyon, ça marche du feu  de  dieu il y a un excédent brut d'exploitation de  100 000 €, mais la totalité de cette somme va être dilapidée et affectée a des études pour la réouverture de Tournemire Roquefort à Espalion, projet qui te parait insensé, mais auquel nos 5 ados boutonneux de l'Aveyron sont enthousiastes.


De quoi refroidir n'importe quel investisseur, sauf peut être Mère Téresa ?
 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 31 minutes, CGO a dit :

De quoi refroidir n'importe quel investisseur, sauf peut être Mère Téresa ?

C'est précisément le but : dissuader les vautours.

Les sociétaires sont des collectivités oubliés par les AOT et des individus conscients qu'on peut faire tourner une entreprise autrement qu'avec des actionnaires avides de dividendes.
Personnellement, j'achète déjà mon électricité (100% renouvelable !) à Enercoop (https://www.enercoop.fr/) et le service est irréprochable.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, CGO a dit :

Pour une fois je suis d'accord avec toi !
Imaginons que le projet Railcoop soit un super bon plan et super rentable (ce qui est loin d'être probable !)


Tu as investi un million d'euros et avec le principe "un coopérateur une voix" , tu pèses moins lourd et ton avis compte moins que celui d'un groupe de 5 ados qui ont investi chacun 50 euros.


Pire Railcoop a déclaré "qu'il n'y aura pas de distribution de dividendes et que tout excédent serait réinvesti dans d'autre projets."
Je résume : tu as investi un million d'euros pour le Bordeaux Lyon, ça marche du feu  de  dieu il y a un excédent brut d'exploitation de  100 000 €, mais la totalité de cette somme va être dilapidée et affectée a des études pour la réouverture de Tournemire Roquefort à Espalion, projet qui te parait insensé, mais auquel nos 5 ados boutonneux de l'Aveyron sont enthousiastes.


De quoi refroidir n'importe quel investisseur, sauf peut être Mère Téresa ?
 

 Je partage ton point de vue, c'est la grosse faiblesse de RailCoop. Aucun gros investisseur ne mettra le moindre € dans la coopérative avec ce systeme, le problème est différents avec les collectivités mais là aussi le principe 1 investiseur/1 voix va bloquer

Modifié par Albert-00
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 38 minutes, Nostromo a dit :


Personnellement, j'achète déjà mon électricité (100% renouvelable !) à Enercoop (https://www.enercoop.fr/)

 Et bien tu te fais avoir avec ton électricité 100% renouvelable, comment veux tu que le jus qui arrive chez toi ne soit que d'origine soi disant renouvelable ?  Jusqu'à preuve du contraire, il y un seul réseau avec de l'électricité provenant de plusieurs origines et cela ne se sépare pas dans les fils.  Une des plus grosses manipulation des écolos, ce truc.

Modifié par ADC01
  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, ADC01 a dit :

 Et bien tu te fais avoir avec ton électricité 100% renouvelable, comment veux tu que le jus qui arrive chez toi ne soit que d'origine soi disant renouvelable ?  Jusqu'à preuve du contraire, il y un seul réseau avec de l'électricité provenant de plusieurs origines et cela ne se sépare pas dans les fils.  Une des plus grosses manipulation des écolos, ce truc.

Pas du tout. L'origine de production n'a aucune importance. Enercoop n'achète que de l'électricité issu de production solaire, éolienne, hydroélectrique et de biomasse. Je ne verse donc pas 1 centime à la filière nucléaire, charbon, gaz ou fioul (hormis par mes impôts et mes taxes, mais c'est un autre problème) et c'est ça qui importe.

il y a 27 minutes, Albert-00 a dit :

Aucun gros investisseur ne mettra le moindre € dans la coopérative avec ce systeme

Pas besoin de gros investisseur, il suffit d'avoir suffisamment de petits.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...