Aller au contenu
assouan

Réforme du système ferroviaire

Messages recommandés

Invité necroshine

Un article de Médiapart. Intéressant :

http://blogs.mediapa...f-sur-les-rails

Très interessant en effet.....

J'apporte ma pierre a l'édifice,

rendez vous compte que le RVB entre Gretz & Romilly sur Seine qui a débuté il y a plus de 3 ans n'est toujours pas fini ????

Les travaux qui devaient durer 6 bons mois ne sont toujours pas finalisés 38 mois plus tard....

Combien cela coute a RFF ? Aux EF ? Clients et chargeurs ???

C'est sur qu'Hubert Du Mesnil préférait investir dans la pub TV......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

« On a à peine commencé à parler de la réforme que déjà les gens commencent à la flinguer"

Non, c'est un procès d'intention.

La seule réforme c'est la dette de 40 Mrd€ à reprendre dans la dette d'Etat pour sauver le secteur ferroviaire français donner une réelle bouffer d'oxygène aux EFs (ECR filiale du 1er européen DB n'arrive toujours pas à dégager du cash ce qui prouve que la situation française est catastrophique).

Après les usines à gaz copié-collé sur le plan Juppé/Pons/Bergougnoux de 1995, le RH, on verra...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et la Cour de Justice Europeenne a rendu son avis sur la question allemande :". Elle ne va pas a l'encontre des directives europeennes." .

Eh bien non , la cour de justice européenne n'a toujours pas tranché ni dans un sens ni dans l'autre !

Celui qui prétend que "Elle ne va pas a l'encontre des directives europeennes.", C'est l'avocat général dans ses conclusions.

Son adversaire prétend évidemment le contraire et au final, c'est le juge qui tranchera, ce qui n'a pas encore été fait...

Donc à suivre...

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très interessant en effet.....

J'apporte ma pierre a l'édifice,

rendez vous compte que le RVB entre Gretz & Romilly sur Seine qui a débuté il y a plus de 3 ans n'est toujours pas fini ????

Les travaux qui devaient durer 6 bons mois ne sont toujours pas finalisés 38 mois plus tard....

Combien cela coute a RFF ? Aux EF ? Clients et chargeurs ???

C'est sur qu'Hubert Du Mesnil préférait investir dans la pub TV......

Il faudrait peut etre en connaitre déja les vraies raisons, problesme de maitrise d'oeuvre de

maitrise d'ouvrage, des entreprises qui executent le chantier ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De toute facon, le problème de cette reunification va se decanter une fois que la Commission aura presente le 4eme paquet ferroviaire. Et ca ne m etonnerait pas que ca pousse vers un gestionnaire totalement indépendant et en 2019 il y aura ouverture a la concurrence. On a pas retenu les lecons de ce qu'il se passe en Allemagne et en Angleterre car s'il n'y avait que des points positifs, ca se saurait. Les differentes compagnies s'ignorent et c'est toujours les mêmes qui doivent payer les pots casses, les voyageurs. Mais continuons comme ca... Même si la France a toujours eu un modèle particulier un peu paternaliste, avec le temps, on voit que les choses commencent a changer. Mais c'est ce qu'ils veulent, que tous les secteurs de la société fonctionnent a l'image du monde, l'argent roi.

Modifié par Class66220

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

à mon avis, pour le Fret ferroviaire en France, c'est foutu et cela stagnera à 15% du transport marchandise.

Mais c'est stupide de jouer avec le voyageur au moment où la concurrence prend son envol, par que dans les LowCost ou des lignes de bus mais bien par les sites partage, véritable auto-stop organisé au niveau national sur Internet.

Les jeunes prennent de "mauvaises habitudes" et le pire, c'est la convivialité et le plaisir de faire des rencontres dans ce nouvel auto-stop informatisé.

Plaisir que nous avions du temps des Corails sans réservations obligatoires, plaisir que l'on redécouvre à travers l'offre (limitée) IDTgv avec ces ambiances.

Une réforme inadaptée qui empèche d'avoir les bras libres de dettes pour investir dans le bon matériel au bon moment et de moderniser ce qui est posible serait désastreuse en moins de 5 ans, le trafic voyageur le prouvera (le client potentiel n'aura même plus le réflexe de vérifier si le train est moins cher).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon neveu a pris l'IDBus pour Bruxelles la semaine dernière:

3 voyageurs en tout et pour tout.

Hi hi hi, je me marre.

Bonjour aldo500,

Réponse dans le sujet :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gnafron 1er

http://pensees-politiques.over-blog.net/article-fusion-sncf-infra-rff-une-necessite-112303290.html

Cheminot, cadre à l’Infra, je constate dans mon travail quotidien les dysfonctionnements que cause la scission RFF / SNCF Infra. Le projet de fusion récemment annoncé par le ministre du transport, M. Cuvillier est pour moi une nécessité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

à mon avis, pour le Fret ferroviaire en France, c'est foutu et cela stagnera à 15% du transport marchandise.

Non rien n'est perdu et tout dépendra des décisions politiques qui vont être prises prochainement, notamment :

  • taxe poids-lourds.
  • Acceptation, ou non, par la commission européenne de la supervision RFF par SNCF

ces dernières années alors que fret SNCF continuait de décliner on a constaté au contraire que le fret ferroviaire était une activité qui pouvait avoir une pertinence économique.

Cette pertinence est fragile et elle peut être remise en cause par :

  • des facteurs internes au ferroviaire : alignement de la réglementation du travail des EF sur celle de la SNCF, sans qu'en parallèle la règlementation du travail du secteur routier ne soit elle aussi renforçée (atténuation de la compétitivité face à la route)
  • ou externes : taxe poids-lourds bidon, ajournée et reportée aux calendes grecques, trop faible ou vidée de son sens par de multiples exonérations, amélioration de la productivité des camions :méga liners et cabotage.
  • Un autre facteur pouvant impacter fortement le transport ferroviaire de marchandises est la continuation de la politique à courte vue visant à supprimer les installations et les lignes indispensables au trafic marchandises.

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

....ces dernières années alors que fret SNCF continuait de décliner on a constaté au contraire que le fret ferroviaire était une activité qui pouvait avoir une pertinence économique ...

mouais .... les trains complets peut-être, et encore, ECR est toujours dans l'incapacité de dégager de marges malgré le soutien de la maison mère. Autant dire que ne risque de subsister que le trafic très très lourd prisonnier du rail ....

d'ailleurs ta crèmerie ne dément pas cette analyse, on attend toujours le trafic diffus promis par les OFP ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

Je ne suis plus à la CFR depuis un an...

bcon, me souvenais plus ..... j'aurais dû dire ex-crèmerie. Mille pardons .... nonmais

Modifié par 5121

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr

mouais .... les trains complets peut-être, et encore, ECR est toujours dans l'incapacité de dégager de marges malgré le soutien de la maison mère. Autant dire que ne risque de subsister que le trafic très très lourd prisonnier du rail ....

d'ailleurs ta crèmerie ne dément pas cette analyse, on attend toujours le trafic diffus promis par les OFP ...

Je ne partage ni ton pessimisme eclairé, ni l'optimisme " naif" de Mak...

Je constate un regain, je dirais local, envers le rail de la part des chargeurs, qui s'inquietent des futures hausses de la route, et du formidable effet de masse des TC.

Je constate un reseau fragile, que des cheminots SNCF essaient au mieux de faire vivre, pour que les trains circulent, qu'ils soient Publics et essentiellement voyageurs, ou Fret, avec un melange des genres.....

Bien sûr, le risque du blocage de "position dominante", cher à Mak peut présenter certains risques, mais n'oublions pas que toute decision de haut vol n'engage que le haut de la structure SNCF...

Les cheminots du terrain, ceux qui font que tous les trains roulent, n'ont que faire de ces embrouilles Politico-politiciennes....qui engraisseront, dans le pire des cas, quelques cabinets juridiques qui n'attendent que celà....

Fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mouais .... les trains complets peut-être, et encore, ECR est toujours dans l'incapacité de dégager de marges malgré le soutien de la maison mère. Autant dire que ne risque de subsister que le trafic très très lourd prisonnier du rail ....

d'ailleurs ta crèmerie ne dément pas cette analyse, on attend toujours le trafic diffus promis par les OFP ...

On verra ca a la fin de l'année pour les resultats. L'année derniere il y a eu un creux a la fin de l'année alors que c'etait bien parti.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

On verra ca a la fin de l'année pour les resultats. L'année derniere il y a eu un creux a la fin de l'année alors que c'etait bien parti.

plusieurs années en déficit, normalement pour une société privée on met la clef sous la porte.

Veolia Cargo n'a pas réfléchit longtemps.

Le plus drôle dans la future réforme ferroviaire, c'est que la SNCF pourra vérifier que tous les sillons achetés sont bien payés.

Cela donnera un nouvel argument pour une indépendance totale en SA du futur GUI regroupant Infra à RFF.

C'est comme les taxes prévues sur le matériel roulant ou la taxe TET, qui paye combien ?

Modifié par 2D2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'on a pas à s'inquiéter de l'indépendance du futur GUI...

A Bruxelles et à Paris, il y a suffisament de partisans de la libéralisation du rail, qui se feront un faire un plaisir de mettre des garde-fous à peu près partout dans ce nouvel organisme pour garantir l'équité d'accès au réseau.

Vous croyez tout de même pas qu'ils allaient accepter une réunification SNCF/RFF sans rien exiger en retour ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

Comme mentionné par le ministre, la condition de la C.E pour la réunification est,

l'indépendance envers SNCF & équité de traitement des EF, il y aura donc des gardes-fous.....

Se sont les détracteurs de la réforme qui mettent en avant cela...

- Gares et Connexion n'est elle pas indépendante ? Certes il n'y a que Thello pour le moment, mais vu la colère de Trenitalia envers la SNCF, si dysfonctionnement il y avait, les plaintes seraient vite tombées....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

vu la colère de Trenitalia envers la SNCF, si dysfonctionnement il y avait, les plaintes seraient vite tombées....

mais TI aurait d'abord à balayer devant sa porte ... Les estrangers, TGV ou NTV n'ont pas reçu le droit d'entrer à Milano-Centrale ... sans parler des tarifs de la LGV Turin-Milan qui font que les TGV passent par la classique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais TI aurait d'abord à balayer devant sa porte ... Les estrangers, TGV ou NTV n'ont pas reçu le droit d'entrer à Milano-Centrale ... sans parler des tarifs de la LGV Turin-Milan qui font que les TGV passent par la classique

Sans parler de Arenaways...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...