Aller au contenu

Messages recommandés

Quelques informations concernant le projet Lyon - Bordeaux de Railcoop :

Desserte (3 allers/retours quotidien) :
- Bordeaux
- Libourne
- Périgueux
- Limoges
- Guéret
- Montluçon
- Gannat
- Roanne
- Lyon

Temps de parcours : 6h47

Matériel : Régiolis en location. L'aménagement intérieur sera réalisé en concertation avec les sociétaires.

Prévision de trafic :
- 2022 : 362 340 voyageurs
- 2023 : 395 280 voyageurs
- 2024 : 428 220 voyageurs

RailCoop a par ailleurs mandaté Systra pour étude de marché, malheureusement cet étude n'est pas public.
La seule information que RailCoop a consentie à partager c'est que leurs prévisions de trafic (chiffre ci-dessus) devaient être augmenté d'environ 80% selon Systra !

  • Like 3
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Albert-00 a dit :

Les Régiolis serait loué auprès de qui ?

 

il y a 33 minutes, Nostromo a dit :

Je n'ai pas cette information.

https://www.railcoop.fr/presse/

https://www.lamontagne.fr/gueret-23000/actualites/la-cooperative-ferroviaire-railcoop-envisage-de-rouvrir-la-ligne-bordeaux-lyon-des-2022_13761709/
extrait : " Le projet avance vite.

Avec l’objectif d’ouvrir le service en 2022, des négociations sont entamées avec SNCF-réseaux pour obtenir les bons fuseaux de circulation, ainsi qu’avec le constructeur Alstom pour le matériel.

Railcoop serait prête à louer six trains Regiolis/Coradia liner pour assurer ses trois aller et retour quotidiens sur Bordeaux-Lyon. "

  • Like 1
  • Upvote 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, BB 15063 a dit :

 

https://www.railcoop.fr/presse/

https://www.lamontagne.fr/gueret-23000/actualites/la-cooperative-ferroviaire-railcoop-envisage-de-rouvrir-la-ligne-bordeaux-lyon-des-2022_13761709/
extrait : " Le projet avance vite.

Avec l’objectif d’ouvrir le service en 2022, des négociations sont entamées avec SNCF-réseaux pour obtenir les bons fuseaux de circulation, ainsi qu’avec le constructeur Alstom pour le matériel.

Railcoop serait prête à louer six trains Regiolis/Coradia liner pour assurer ses trois aller et retour quotidiens sur Bordeaux-Lyon. "

Ce serait donc Alstom qui lourait le matériel et pour la maintenance, vous avez des infos ? Alstom me parait aussi le mieux placé pour ça

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Albert-00 a dit :

Ce serait donc Alstom qui lourait le matériel et pour la maintenance, vous avez des infos ? Alstom me parait aussi le mieux placé pour ça

À prendre au conditionnel.

Railcoop est en contact avec Alstom pour déterminer les spécificités techniques et l'aménagement intérieur des rames (qui sera choisi en concertation avec les sociétaires).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

En tout cas Railcoop a une excellent démarche; "Railcoop veut négocie avec SNCF Réseau des sillons permettant un nombre optimum de correspondances dans les gares desservies." j'espere que ça fonctionnera. Relancer une liaison abandonnée ne peut-etre que profitable, ils ont du faire une étude de marché avant de se lancer

  • Like 2
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, yienyien89 a dit :

Plutôt une étude de la reception de subventions...

C'est beau de rêver

Vous voyez le mal partout.

Si il y a demande de subvention pour sauver une relation que la SNCF a faire disparaitre, ça ne me choquerait pas.

Je ne comprends pas ton point de vue, tu préfères qu'une relation disparaisse plutôt que d’être relancé par une EF concurrente, pourtant nous devrions être heureux de voir une relation entre deux villes importantes être relancée, en tout cas la question ne se posera pas pour ceux qui auront de nouveau la possibilité de d'utiliser celle-ci

 

Modifié par Albert-00
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La SNCF n'a jamais fait disparaitre la moindre relation, les gouvernements oui!

Alors derrière filer de l'argent public, à une boite qui mettra tout ça dans sa poche, pour disparaitre aussi vite qu'ils sont arrivés, moi ça me choque!

Modifié par yienyien89
  • Like 2
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Albert-00 a dit :

Vous voyez le mal partout.

Si il y a demande de subvention pour sauver une relation que la SNCF a fait disparaitre, ça ne me choquerait pas

 

Si tu t'intéressais un tant soit peu au monde ferroviaire au lieu de nous bassiner avec tes dogmes prônant l'égoïsme et le TPMG tu saurais pourquoi cette liaison de bout en bout a été interrompue et pourquoi elle n'a pas été rétablie. Tu saurais également faire la différence entre une autorité organisatrice de transport et un opérateur et tu saurais faire la différence entre une délégation de service public et un libre accès et tu pourrais attribuer à chacun les responsabilités qui lui incombent.
Bref, tes interventions deviendraient enfin utiles et objectives.

Modifié par Inharime
  • Like 3
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, yienyien89 a dit :

La SNCF n'a jamais fait disparaitre la moindre relation, les gouvernements oui!

Alors derrière filer de l'argent public, à une boite qui mettra tout ça dans sa poche, pour disparaitre aussi vite qu'ils sont arriver, moi ça me choque!

La SNCF appartenant a l'état, je voie de moins en moins la différence entre les deux au niveau de ce raisonnement.

Que ce soit l'un ou l'autre, une entreprise privé  va relever le défi de faire revivre une relation et c'est ce point qui te gène, tu préfères donc voir le train disparaitre que de fonctionner avec des boites privées, moi pas du tout, le principal est qu'il y est des trains et que ceux-ci coutent le moins possible a l'état donc aux contribuables. Maintenant si les collectivités aidaient financièrement Railcoop alors qu'elles rechignaient a la faire pour la SNCF c'est peut-etre aussi a cause d'un problème de confiance ou de souplesse tant dans les négociations que dans le résultat.

De plus se lancer sur une relation Bordeaux-Lyon est un sacré pari pour Railcoop, ce n'est pas Paris-Lille ou Paris-Lyon, mais deux villes de province et une desserte de plusieurs gares entre les deux et donc une population qui fera moins la fine bouche que toi.

  • Like 1
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, yienyien89 a dit :

La SNCF n'a jamais fait disparaitre la moindre relation, les gouvernements oui!

Alors derrière filer de l'argent public, à une boite qui mettra tout ça dans sa poche, pour disparaitre aussi vite qu'ils sont arriver, moi ça me choque!

Je partage le point de vue d'Albert : subventionner une EF qui va exploiter une relation qui n'intéresse pas SNCF ne me choque pas.
En revanche YienYien  tu pourrais tout à fait avoir raison :"une boite qui mettra tout ça dans sa poche, pour disparaître aussi vite qu'ils sont arrivés, " le statut de Coop permet à un petit groupe avec une toute petite mise de fonds de prendre le pouvoir, de s'octroyer des  salaires royaux avec les subventions et contributions des autres sociétaires, puis de faire le constat, après un an ou deux "d'études" en définitive de l'impossibilité de lancer le projet...


Pour moi ce risque est très réel, donc d'accord avec toi...
 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, Albert-00 a dit :

La SNCF appartenant a l'état, je voie de moins en moins la différence entre les deux au niveau de ce raisonnement.

Que ce soit l'un ou l'autre, une entreprise privé  va relever le défi de faire revivre une relation et c'est ce point qui te gène, tu préfères donc voir le train disparaitre que de fonctionner avec des boites privées, moi pas du tout, le principal est qu'il y est des trains et que ceux-ci coutent le moins possible a l'état donc aux contribuables. Maintenant si les collectivités aidaient financièrement Railcoop alors qu'elles rechignaient a la faire pour la SNCF c'est peut-etre aussi a cause d'un problème de confiance ou de souplesse tant dans les négociations que dans le résultat.

De plus se lancer sur une relation Bordeaux-Lyon est un sacré pari pour Railcoop, ce n'est pas Paris-Lille ou Paris-Lyon, mais deux villes de province et une desserte de plusieurs gares entre les deux et donc une population qui fera moins la fine bouche que toi.

Arrête ta flute. L'avantage d'avoir une boite publique, c'est que si le gouvernement décide de faire du train, alors la boite executera. Alors il faudra en premier que tu changes tes votes so tu veux revoir des train. Car c'est pas jupiter qui va relancer la machine...

Alors ton beau discours sur les boites privés, c'est du vent. Ils viendront prendre du fric et c'est tout, avec chantage au boulot à la clé. Et quand les subventions ne suffiront plus ils partiront sans aucun scrupule!

il y a 6 minutes, CGO a dit :

Je partage le point de vue d'Albert : subventionner une EF qui va exploiter une relation qui n'intéresse pas SNCF ne me choque pas.
En revanche YienYien  tu pourrais tout à fait avoir raison :"une boite qui mettra tout ça dans sa poche, pour disparaître aussi vite qu'ils sont arrivés, " le statut de Coop permet à un petit groupe avec une toute petite mise de fonds de prendre le pouvoir, de s'octroyer des  salaires royaux avec les subventions et contributions des autres sociétaires, puis de faire le constat, après un an ou deux "d'études" en définitive de l'impossibilité de lancer le projet...


Pour moi ce risque est très réel, donc d'accord avec toi...
 

Encore une fois la SNCF s'interesse à ce que l'état lui demande de faire. Vous vous trompez volontairement de fautif et ça c'est de l'idéologie.

Et pour la COOP, ça va se réduire à un gros flop, on a vu le résultat de ofp. Et même si ils arrivaient à démarrer, ils se feraient immédiattement croquer par des vautours, style fond de pensions. Ca devrait te causer l'expérience de cfr...

Modifié par yienyien89
  • Like 1
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, yienyien89 a dit :

 

"Et pour la COOP, ça va se réduire à un gros flop,"

Je te rappelle que je dis comme toi !

Le statut juridique de la Coop la rend encore plus vulnérable à une escroquerie qu'un OFP SAS !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, yienyien89 a dit :

Arrête ta flute. L'avantage d'avoir une boite publique, c'est que si le gouvernement décide de faire du train, alors la boite executera. Alors il faudra en premier que tu changes tes votes so tu veux revoir des train. Car c'est pas jupiter qui va relancer la machine...

Alors ton beau discours sur les boites privés, c'est du vent. Ils viendront prendre du fric et c'est tout, avec chantage au boulot à la clé. Et quand les subventions ne suffiront plus ils partiront sans aucun scrupule!

 

Avec quel moyens financiers, une hausse des prélèvements ?  tu ne veux pas voir la réalité, l'état, même avec un gouvernement d'extreme gauche n'a plus les moyen d'investir dans le férroviaire, car le pays est trop endetté sur après la crise sanitaire actuelle, donc seule des boites privée le feront, mais il est évident que a terme c'est pour faire du bénéfice et c'est normal.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, yienyien89 a dit :

Plutôt une étude de la reception de subventions...

C'est beau de rêver

Je vous rappel que Railcoop opérera en open access et donc sans aucun subvention.

Il y a 1 heure, yienyien89 a dit :

Et pour la COOP, ça va se réduire à un gros flop, on a vu le résultat de ofp. Et même si ils arrivaient à démarrer, ils se feraient immédiattement croquer par des vautours, style fond de pensions. Ca devrait te causer l'expérience de cfr...

il y a une heure, CGO a dit :

Le statut juridique de la Coop la rend encore plus vulnérable à une escroquerie qu'un OFP SAS !

Non. Les coopératives ça existe et ça marche !

" En 2016 en France, 23 000 entreprises coopératives pèsent 317 milliards d'euros de chiffre d’affaires. Elles emploient, directement et indirectement, plus d’un million de personnes. En France, une personne sur trois est membre d’une ou plusieurs coopératives. À elles seules, les 100 premières entreprises coopératives représentent un chiffre d’affaires cumulé de 240,5 milliards d'euros. "

https://www.entreprises.coop/semaine/UPLOAD/media/file/223_TOP100_webok.pdf

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des coop qui font du train?! Chacun son boulot.

Et le privé qui investirait, alors là au moins on rigole, ca valait le coup de venir.

Et pour les subventions pour marché libre, il y a qu'à regardé du coté de l'aérien, ce que les regions donnent aux low cost.

Vraiment vous faites une fine équipe, la relève chez BFM est assurée...

  • Like 3
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, yienyien89 a dit :

Vraiment vous faites une fine équipe, la relève chez BFM est assurée...

la Sainte Trinité, 3 en 1 ou 1 en 3 ....  :Smiley_29: ils n'ont pas encore réussi à remplir une page, mais presque  !

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A ce jour 232 sociétaires sur les 3000 attendus en juin, cela marche du tonnerre de dieu, on dirait. source, site de Railcoop. Je crois que beaucoup ont d'autres soucis actuellement que d'investir dans cette aveneture

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Albert-00 a dit :

Avec quel moyens financiers, une hausse des prélèvements ?  tu ne veux pas voir la réalité, l'état, même avec un gouvernement d'extreme gauche n'a plus les moyen d'investir dans le férroviaire, car le pays est trop endetté sur après la crise sanitaire actuelle, donc seule des boites privée le feront, mais il est évident que a terme c'est pour faire du bénéfice et c'est normal.

Qu'est-ce qui interdit le gouvernement d'imposer au dirigeant d'une entreprise qui lui appartient d'investir sur fonds propres, donc de s'endetter ? Ce n'est pas comme si c'était ce qui avait été fait pour les LGV...

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Albert-00 a dit :

Avec quel moyens financiers, une hausse des prélèvements ?  tu ne veux pas voir la réalité, l'état, même avec un gouvernement d'extreme gauche n'a plus les moyen d'investir dans le férroviaire, car le pays est trop endetté sur après la crise sanitaire actuelle, donc seule des boites privée le feront, mais il est évident que a terme c'est pour faire du bénéfice et c'est normal.

arrête de répéter les mantras des médias aux ordres ! pense juste un peu par toi-même, si tu en es capable !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Gom a dit :

Qu'est-ce qui interdit le gouvernement d'imposer au dirigeant d'une entreprise qui lui appartient d'investir sur fonds propres, donc de s'endetter ? Ce n'est pas comme si c'était ce qui avait été fait pour les LGV...

Il me semble que la dette de la SNCF est déja suffisament importante pour éviter de continuer a la creuser. Et c'est bien les LGV qui ont fortement creuser cette dette.

 

il y a 10 minutes, Bibloc a dit :

arrête de répéter les mantras des médias aux ordres ! pense juste un peu par toi-même, si tu en es capable !

C'est ce que je fais, regarde un peu le cas de la Grèce, je ne pense pas qu'on en soit bien loin en tout cas on sommes dans la même dirtection

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Albert-00 a dit :

Il me semble que la dette de la SNCF est déja suffisament importante pour éviter de continuer a la creuser. Et c'est bien les LGV qui ont fortement creuser cette dette.

tu n'en as pas marre de parler tout le temps de la dette ?  il n'y a rien d'autre dans la vie ? toi, par exemple, je suppose que tu as acheté ta maison et tes SUV comptant ...

Modifié par Bibloc
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...