Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Insufissance de freinage sur train VEOLIA à Montauban le 26.04.08


Messages recommandés

"Nota

Dans un PRS si la ZAP du carré ouvert est prise (train en attente) : fermeture d'urgence du carré, appui sur le bouton d'itinéraire pour lancer la temporisation : 3 minutes sur voie principale.

au bout de 3 minutes la ZAP clignote et l'aiguilleur peut (si le train est arrêté avant le signal carré) provoquer la destruction de l'itinéraire formé et le modifier...

En général ça prend bien 5 minutes parcequ'en plus il faut sortir "le manuel PRS" et suivre pas à pas la procédure..."

La reprise de voie en PRS est fréquente (erreurs de direction...) ce qui fait que la procédure est souvent maîtrisée par les AC.

Ce qui est important dans la reprise de voie, c'est d'avoir l'assurance que le train pourra s'arrêter avant le signal avant l'action sur la FC.

Une fois cette certitude acquise, alors on peut lancer la procédure d'annulation d'itinéraire.

ça dépend de la consigne rose du poste

certaine préconise la fermeture d'urgence du carré puis l'arrêt de la circulation devant le carré avant de lancer la procédure de temporisation

d'autre permette de lancer la temporisation dès la frermeture d'urgence mais d'obtenir l'assurance de l'arrêt de la circulation devant le carré avant de procéder à la modification de l'itinéraire...

Modifié par Dom-trappeur
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 583
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Merci pour toutes ces précisions.

Dans ce cas le train Veolia arrivait sur Carré fermé: donc l'enclenchement d'approche n'était pas activé.

le carré sur lequel se dirigeait le train Véolia était fermé : OK (puisqu'il l'a franchit fermé à 60km/h selon les informations...

mais le carré vers lequel se dirigeait le TER venant de cahors vers Montauban était ouvert sur un itinéraire sécant à celui du Véolia ?

Si quelqu'un avait un plan de voies de Montauban ? Même sous forme de schéma...

Modifié par Dom-trappeur
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

http://www.ladepeche.fr/article/2008/04/29...ocomotives.html

La commission d'enquête de Véolia rend publics ses premiers résultats .

Train à Montauban : «Pas d'anomalies pour les locomotives»

DDM Extraits : Qui ont vu un train tracté par deux motrices diesel et tirant 19 wagons traverser la gare de Villebourbon à plus de 60 km/h pour ne s'arrêter que 1 700 mètres après les quais.

[...] une communication relative à l'incident qui s'est produit samedi matin à 6 h 30 avec ce convoi de marchandises exceptionnellement « aiguillé » sur la voie 1 quai 1 de Villebourbon pour éviter le déraillement.

Sur le même thème

Incident ferroviaire à Montauban: "dégradation de la sécurité" pour Sud-Rail

Un drame évité à la gare de Montauban

Transport. Un train Véolia stoppé à la gare

Incident ferroviaire à Montauban : « La Région demande communication de l’enquête »

Sous la pluie de ce dernier lundi d'avril, tout au bout des voies de la gare de triage de Montauban, une équipe de techniciens de Véolia arrivée de Paris s'affairait autour du convoi « défaillant » (Lire « La Dépêche du Dimanche page 5 et celle du lundi 28 avril page 9). Et pour la multinationale des transports, qui s'est lancée dans le fret ferroviaire depuis 2005 il y a énormément d'enjeux à rapidement identifier tous les dysfonctionnements. Qui ont vu un train tracté par deux motrices diesel et tirant 19 wagons traverser la gare de Villebourbon à plus de 60 km/h pour ne s'arrêter que 1 700 mètres après les quais. Après avoir sauté un carré (signal avec deux feux rouges) se trouvant 1 300 mètres avant l'entrée de cette même gare.

Sophie Geng responsable de la communication à Véolia transports nous apportait hier les premiers éléments de réponse dans l'enquête technique interne : « Les premiers éléments de l'enquête instruite ce lundi sur place semblent démontrer que les locomotives ne présentent pas d'anomalies de fonctionnement du système de freinage. Il a été également constaté que tous les dispositifs de frein du train étaient en position correcte.

Par ailleurs l'analyse de la boîte noire montre que le comportement du conducteur a été adapté et qu'il a respecté toutes les procédures réglementaires. La recherche de l'origine de l'insuffisance de freinage s'oriente maintenant vers une expertise pneumatique de la rame remorquée. » Et les gens de Véolia transports vont continuer leur mission sur place. Le train ne pouvant pour l'instant repartir vers sa destination finale la cimenterie Lafarge de Boussens (Haute-Garonne) où l'on recycle le laitier de cimenterie (scories de brûlage) contenu dans les 19 wagons. En confidence chez cet opérateur privé qui emprunte les voies gérées par Réseau ferré de France (RFF) on fait remarquer vu l'ampleur prise par ces difficultés de freinage : « Des trains de la SNCF qui « brûlent » un carré il y en a au moins cent par an et on fait moins de bruit… autour de l'incident. Si tant est qu'il est rendu public. » D'autres réactions syndicales sont intervenues hier notamment de Sud-Rail qui parle de « dégradation de la sécurité », tandis que les cheminots CGT de Montauban soulignent le professionnalisme de l'aiguilleur qui évita le pire.

--------------------------------------------------------------------------------

Droit d'alerte pour les cheminots

Depuis hier matin les cheminots CGT de Midi-Pyrénées ont lancé un droit d'alerte. Il est maintenu ce jour et verra peut-être beaucoup d'animations au siège de la direction régionale à Marengo où doit se tenir ce matin, un CE extraordinaire. Où deux questions d'importance seront débattues, la remise du projet SNCF sur le fret. Et ensuite une communication relative à l'incident qui s'est produit samedi matin à 6 h 30 avec ce convoi de marchandises exceptionnellement « aiguillé » sur la voie 1 quai 1 de Villebourbon pour éviter le déraillement.

Publié le 29 avril 2008 à 08h32

Modifié par Dom-trappeur
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Par rapport au plan

le TER arrivait de Cahors (ligne de brive) par la voie 1 (En haut du plan)

et le Véolia venait par la 1 de Bordeaux

Est-ce exact ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le train FRET MA100 467473 assurant le relation Bassens/Boussens a franchit fermé un carré protégeant la bifurcation de Montauban Paris. Ce train a eu une insuffisance de freinage malgré l'utilisation du freinage d'urgence ! Trés grave insuffisance car il a mis 3130 mètres pour s'immobiliser. POURQUOI ? COMMENT ? A l'origine du train, la mise en tete a été effectuée par un autrte conducteur de VEOLIA et l'essai des freins sont assurés par des agents de l'entreprise SECORAIL. Que c'est il passé lors de cet essai ?

Une enquete serait en cours . L'inspercteur du travail ne reconnait pas le danger grave de l'événement. Il faut peut etre attendre des collisions meurtrières monsieurs " les responsables ".

Affaire à suivre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le train FRET MA100 467473 assurant le relation Bassens/Boussens a franchit fermé un carré protégeant la bifurcation de Montauban Paris. Ce train a eu une insuffisance de freinage malgré l'utilisation du freinage d'urgence ! Trés grave insuffisance car il a mis 3130 mètres pour s'immobiliser. POURQUOI ? COMMENT ? A l'origine du train, la mise en tete a été effectuée par un autrte conducteur de VEOLIA et l'essai des freins sont assurés par des agents de l'entreprise SECORAIL. Que c'est il passé lors de cet essai ?

Une enquete serait en cours . L'inspercteur du travail ne reconnait pas le danger grave de l'événement. Il faut peut etre attendre des collisions meurtrières monsieurs " les responsables ".

Affaire à suivre.

As-tu remarqué qu'il y a déjà un autre fil ouvert sur le sujet ?

Pour l'inspecteur du travail, peux-tu citer une source ?

Modifié par Dom-trappeur
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Par ailleurs l'analyse de la boîte noire montre que le comportement du conducteur a été adapté et qu'il a respecté toutes les procédures réglementaires. La recherche de l'origine de l'insuffisance de freinage s'oriente maintenant vers une expertise pneumatique de la rame remorquée. » Et les gens de Véolia transports vont continuer leur mission sur place. Le train ne pouvant pour l'instant repartir vers sa destination finale la cimenterie Lafarge de Boussens (Haute-Garonne) où l'on recycle le laitier de cimenterie (scories de brûlage) contenu dans les 19 wagons. En confidence chez cet opérateur privé qui emprunte les voies gérées par Réseau ferré de France (RFF) on fait remarquer vu l'ampleur prise par ces difficultés de freinage : « Des trains de la SNCF qui « brûlent » un carré il y en a au moins cent par an et on fait moins de bruit… autour de l'incident. Si tant est qu'il est rendu public. » D'autres réactions syndicales sont intervenues hier notamment de Sud-Rail qui parle de « dégradation de la sécurité », tandis que les cheminots CGT de Montauban soulignent le professionnalisme de l'aiguilleur qui évita le pire.

Ce passage c'est la creme de la creme okok .

Entre un CV franchi de 2m et un Carré franchi de 1700m, meme si dans les statistiques ca rentre dans les franchissement de signaux d'arrets, les consequences seront totalement differentes...

L'abruti qui a dit ca confidentiellement n'a pas compris que c'est pas Veolia qui est critiqué a la base, mais l'insuffisance de freinage a determiner, et surtout la comprendre pour l'endiguer.

Modifié par necroshine
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En parlant de PRS, on m'avait indiqué qu'en région parisienne vu le trafic, lorsqu'il y avait un erreur de direction, en général on laissait le carré ouvert en demandant à la RST au train de s'arrêter. S'il pouvait le faire avant le signal, on faisait la reprise de voie, sinon on laissait filer, car trop de retard en conséquence.

Sinon en electro-mecanique, tu as tout de même une tempo sur l'annulateur spécial concernant l'EPa

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

En parlant de PRS, on m'avait indiqué qu'en région parisienne vu le trafic, lorsqu'il y avait un erreur de direction, en général on laissait le carré ouvert en demandant à la RST au train de s'arrêter. S'il pouvait le faire avant le signal, on faisait la reprise de voie, sinon on laissait filer, car trop de retard en conséquence.

Sinon en electro-mecanique, tu as tout de même une tempo sur l'annulateur spécial concernant l'EPa

Oui je te confirme sur Paris est, ils essaient de te joindre par RST en te demandant de t'arreter avant tel ou tel carré.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce passage c'est la creme de la creme okok .

Entre un CV franchi de 2m et un Carré franchi de 1700m, meme si dans les statistiques ca rentre dans les franchissement de signaux d'arrets, les consequences seront totalement differentes...

L'abruti qui a dit ca confidentiellement n'a pas compris que c'est pas Veolia qui est critiqué a la base, mais l'insuffisance de freinage a determiner et surtout comprendre en endiguer.

J'ajouterai :

SNCF 14.500 trains quotidiens... x 365 jours ...

Véolia combien ?

Sur le fond quand danbs la période des années 1985 où on a connu de nombreux accidents graves (Flaujac, Argenton...)

tout le monde s'était mobilisé pour comprendre et améliorer la sécurité

Oui il y a eu ensuite d'autres accidents dont IssyPlaine, Gare de lyon, plus proche Zouffgen

Nous le savons tous le risque zéro n'existe pas. On trouvera sur le forum plein de posts qui l'affirment haut et fort et qui appellent à la mobilisation de tous pour obtenir des installations,des infrastructures, des matériels modernes, des hommes formés qualifiés etc...

Aujourd'hui chaque accident, chaque incident qhaque quasi incident fait l'objet d'une analyse, de propositions etc...

Il y a des rapports, des REX etc...

malheureusement encore tout ne redescend pas vers les principaux acteurs, les opérateurs de terrain. Mais on a gagné plus de transparence, plus de droit des les enquêtes à tous les niveaux.

maintenant on attend de la direction de Véolia de la transparence et de l'information...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Communiqué reçu ce matin sur ma boite e-mail

Ca ne fait rien avancer du tout puisque ce tract n'apporte aucune réponse technique a cette anomalie mais une fois de plus ce syndicat se contente de pointer du doigt les EF concurrentes sans attendre la fin de l'enquête et donc sans connaître les causes et semble oublier un peu vite que, comme tu le rappelais toi-même, nous avons eu, nous aussi, quelques tres gros problemes dans les années 1980 et également plus récemment.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'abruti qui a dit ca confidentiellement n'a pas compris que c'est pas Veolia qui est critiqué a la base, mais l'insuffisance de freinage a determiner, et surtout la comprendre pour l'endiguer.

Tout à fait l'important c'est de savoir pourquoi il y a eu insuffisance de freinage ?

Le problème c'est de savoir si cette rame est partie non freiné parce que des robinets CG étaient fermés ? Qu'est ce qu'il on branlé à l"'essai de frein ?

Apparemment après la dérive RAS à l'essai de frein après la dérive ? Y'à un truc qui colle pas ? hormis des rats coincés dans la CG qui se sont dégonflé entre tps , la rame était peut-être purgé parce que ça débloquait pas ? et les robinets CG se sont rouvert tout seuls par après ou quoi ?...

Vous verrez l'affaire sera enterré....Mais pour moi y'a un truc bizarre , une machine relié correctement à la CG ne frein pas toute seule poussée par une rame qui freine pas...(sauf si les wagons sont isolés...)....Moi faut qu'on m'explique....

Chez nous des histoires de rames purgé parti en ligne avec des robinets fermé ça c'est déjà vu...

(quand on touche un purge on refait tjs un essai frein par ailleurs)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Je te rejoins Satanas, il y a un sacré "beans" a elucider dans cette affaire...

Les freins auraient fonctionnés lors de l'essai avant depart, et ils fonctionneraient parfaitement lors des 1eres constatations suite a l'incident...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ca ne fait rien avancer du tout puisque ce tract n'apporte aucune réponse technique a cette anomalie mais une fois de plus ce syndicat se contente de pointer du doigt les EF concurrentes sans attendre la fin de l'enquête et donc sans connaître les causes et semble oublier un peu vite que, comme tu le rappelais toi-même, nous avons eu, nous aussi, quelques tres gros problemes dans les années 1980 et également plus récemment.

Sur la problématique technique il faudra des mois ou des années avant que les experts établissent leurs conclusions si ils y parviennent...

Donc le positionnement se fait aujourd'hui sur l'aspect "médiatico-politico-syndical...

Regardons juste les déclarations de la porte-parole de Véolia...

Mais en même temps on ne tombe pas des nues...

Nous sommes tous aussi au coeur d'un processus engagé depuis de nombreuses années de déréglementation, directives européennes, ouverture à la concurrence et on commence tous à avoir une certaine expérience de la question et des problématiques.

J'ai également lu le communiqué de sud sur le sujet qui se trouve quelque part sur le forum.

On va attendre celui de la fgaac et m'étonnerait qu'il dise autre chose même si cela sera surement sous une autre forme...

en attendant les "politiques" (ministres et direction sncf...) on ne les entend pas beaucoup...

Modifié par Dom-trappeur
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ca ne fait rien avancer du tout puisque ce tract n'apporte aucune réponse technique a cette anomalie mais une fois de plus ce syndicat se contente de pointer du doigt les EF concurrentes sans attendre la fin de l'enquête et donc sans connaître les causes et semble oublier un peu vite que, comme tu le rappelais toi-même, nous avons eu, nous aussi, quelques tres gros problemes dans les années 1980 et également plus récemment.

Tout a fait d'accord avec toi , a part "pourrir" les mechant ef privé ce tract n'apporte rien de plus , de plus l'essai de frein a peut etre ete "sous-traité" à secorail , mais de ce que je crois savoir secorail dispose eux aussi du certificat de securité pour faire des trains en france non ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

en attendant les "politiques" (ministres et direction sncf...) on ne les entend pas beaucoup...

Les ministres ne vont rien dire, c'est l'europe qui a decidé....Donc ils se cacheront derriere les differentes directives de liberalisation.

La direction SNCF, si elle l'ouvre, on dira que c'est parce qu'elle pert son monopole, et on trouvera pretexte a la casser de nouveau. Surtout que nous ne sommes plus chez nous sur le reseau, c'est RFF, et EPSF...

En voulant liberaliser, on a multiplié les intervenants...

Pour ma part, je prefere qu'elle la ferme plutot que ca devienne un concerto pour abrutis comme a l'assemblée nationale, ou nos abruti de dirigeants (tous des gros sacs en plus, ca mange bien dans les hautes spheres), qui ne savent faire d'autre que de se rejetter les differentes responsabilités :"quand la gauche etaut elue elle a fait ca !!", et l'autre qui repond : "oui mais la droite depuis 5 ans...bla bla bla..."

Modifié par necroshine
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

secorail

Si c'est bien secorail ,car il existe socorail (filiale manœuvre de véolia apparemment...)...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut!

jeviens d'entendre à la radio que les conducteurs de Midi Pyrénées ont fait valoir leur droit de retrait.

Ont ils eu des infos sur le pourquoi du comment?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les ministres ne vont rien dire, c'est l'europe qui a decidé....Donc ils se cacheront derriere les differentes directives de liberalisation.

La direction SNCF, si elle l'ouvre, on dira que c'est parce qu'elle pert son monopole, et on trouvera pretexte a la casser de nouveau. Surtout que nous ne sommes plus chez nous sur le reseau, c'est RFF, et EPSF...

En voulant liberaliser, on a multiplié les intervenants...

Pour ma part, je prefere qu'elle la ferme plutot que ca devienne un concerto pour abrutis comme a l'assemblée nationale, ou nos abruti de dirigeants (tous des gros sacs en plus, ca mange bien dans les hautes spheres), qui ne savent faire d'autre que de se rejetter les differentes responsabilités :"quand la gauche etaut elue elle a fait ca !!", et l'autre qui repond : "oui mais la droite depuis 5 ans...bla bla bla..."

Tu as raison de citer RFF et l'EPSF

On ne les entend effectivement pas beaucoup...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout a fait d'accord avec toi , a part "pourrir" les mechant ef privé ce tract n'apporte rien de plus , de plus l'essai de frein a peut etre ete "sous-traité" à secorail , mais de ce que je crois savoir secorail dispose eux aussi du certificat de securité pour faire des trains en france non ?

Il faudrait aussi faire un effort de lecture :

les syndicats appellent aussi les salariés à se mobiliser pour obtenir une réglementation du travail et un environnement sécurité du plus haut niveau.

et soyons clair même à la SNCf on en a encore besoin...

Faudrait-il rappeler les "propositions anti-sociales" de la direction sncf concernant l'activité Fret (groupes de travail conducteurs et sédentaires)...

Et il ne me semble pas que le climat social soit super calme à ECR en ce moment...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

CITATION(SATANAS @ 29/04/2008 12:06) *

Si c'est bien secorail ,car il existe socorail (filiale manœuvre de véolia apparemment...)...

Ha ok ben je sais pas alors !

moi non plus ,faut dire que les infos vont plus vite quand c'est un conducteur britannique qui sait pas jouer avec son GDI.... okok

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.