Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Marche en Manoeuvre


Matt

Messages recommandés

Hum, un petit débat avec certains collègues, certains CTT .... enfin bref personne n'arrive à se mettre d'accord là dessus.

Je m'explique, en évolution, on est en Marche en Manoeuvre aux abords des points de rebroussement et de destination ... C'EST A DIRE ??? :O je me pose toujours cette question, la meilleure réponse, mais certe la plus vaste a été " c'est à toi de juger" ... oui ok.

un CTT m'a même dit par exemple à PAA ( Paris Lyon Souterraine) tu te met en marche en manoeuvre à mi-quai ... :O et si une personne tombe sur la voie au moment ou j'arrive ... c'est moi qui mange pour ne pas avoir pu m'arrêter sur la partie de voie visible ?? Je crois que c'est une des choses qui me stresse le plus au boulot .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

...et si une personne tombe sur la voie au moment ou j'arrive ... c'est moi qui mange pour ne pas avoir pu m'arrêter sur la partie de voie visible ?? Je crois que c'est une des choses qui me stresse le plus au boulot .

il me semble que la marche en manœuvre c'est surtout pour le respect des signaux faits ou présentés..pas les obstacles ( si une personne tombée, peut être assimilé a un obstacle) ??

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il me semble que la marche en manœuvre c'est surtout pour le respect des signaux faits ou présentés ??

Bonjour Jackv.

Modes de circulation particuliers - Marche en manoeuvre

L'obligation de "marcher en manoeuvre" impose au mécanicien de s'avancer avec

prudence, sans dépasser la vitesse de 30 km/h et en se tenant prêt à obéir aux signaux

qu'il pourrait rencontrer ou qui pourraient lui être faits. okok

Bonne fin de soirée. :)

Amicalement.

oui ou alors vu que c'est plus gros qu'un mouton .... une divagation de bestiaux ?

Divagation de bestiaux = Marche prudente et non pas marche en manoeuvre.

Cas particulier des divagations de bestiaux

L'agent sédentaire ainsi avisé doit immédiatement prendre les mesures utiles pour arrêter

ou faire arrêter les trains se dirigeant vers la zone où les bestiaux ont été aperçus.

Jusqu'à ce qu'ils aient acquis l'assurance que la circulation normale peut être reprise,

les agents-circulation ou aiguilleurs intéressés donnent au mécanicien de ces trains,

par écrit ou par dépêche, l'ordre motivé de marcher avec prudence sur la partie

de voie s'étendant 1 000 mètres environ de part et d'autre du point où les bestiaux ont

été aperçus pour la dernière fois et de faire connaître ses constatations :

- soit par radio, au besoin par l'intermédiaire du régulateur,

- soit, à défaut, après arrêt au premier téléphone de voie, à la première gare ou au premier

poste rencontré.

Par ailleurs, ces agents s'entendent pour aviser d'urgence le Chef de brigade voie.

Modifié par IGS4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

euh merci IGS4, mon message n'était qu'humour... parcontre le premier message sur le sujet de la marche en manoeuvre, et il manque la moitié de la définition de cette marcha dans ta réponse, il est prévu de pouvoir d'arrêter sur la partie de voie visible, si un individu tombe,cette partie n'est plus visible ... d'où ma question

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Une personne est un obstacle, et on parle d'obstacle en Marche à vue et non en marche en manoeuvre. Comme le dit Jackv, c'est surtout pour le respect des signaux faits ou présentés, et surtout les CV de type bas...

Bonne soirée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La marche en manœuvre est associée à un thème de manœuvre, qui doit être expliqué au conducteur par le chef de la manœuvre.

Marche en manœuvre = thème de la manœuvre et inversement. Le thème de la manœuvre est donné oralement

La marche en manœuvre, c’est 30 km/h et le respect des signaux de voie rencontrés (1) et des signaux à main/radio qui pourraient être donnés dans le cadre du thème de la manœuvre.

(1) les soutiens-gorge et damiers bleu et blanc doivent être signalés comme particularités du thème de la manœuvre.

Exceptions :

1) le conducteur d’un train rencontre la pancarte G pour rentrer sur voies de service doit se mettre en marche en manœuvre. Dans ce cas, le thème de la manœuvre est dit « commandé à l’avance » (c’est comme ça qu’on nous l’a expliqué dans les cours de chef de service mouvement). Ce thème est : ne pas dépasser 30 km/h et de s’arrêter au point d’arrêt habituel, qui est normalement aux croisements à l’autre bout du faisceau.

Si jamais l’agent au sol voulait faire arrêter le train au milieu du faisceau, il devrait faire avertir préalablement le conducteur par RST ou si pas RST, par téléphone après arrêt au signal d’entrée. Parce qu’il y a une modification au thème de la manœuvre.

2) loc sortant du dépôt pour mise en tête : le thème de la manœuvre implicite est : 30 km/h à partir du violet de refoulement (par exemple), en tout cas sur les aiguilles d’accès aux voies de service, et mise en tête au point habituel de stationnement des trains, normalement en tête du faisceau.

Si le train se trouve au fin fond du faisceau (train court), le conducteur doit attendre aux croisements qu’un agent au sol lui fasse les signaux de refouler sur le train, parce qu’il y a une modification au thème de la manœuvre initial.

S’il y a un ordre écrit donné au conducteur, on est plus dans la marche en manœuvre. Si c’est verbal, c’est de la marche en manœuvre.

Ça serait intéressant de savoir ce qu'en pensent les CTT.

Modifié par VSG
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Concernant ta question initiale, de se mettre en marche en manœuvre à mi-quai et faire attention aux voyageurs qui pourraient tomber sur la voie, c’est bizarre.

Peut-être qu’il y a une consigne locale qui spécifie les conditions de la marche en manœuvre en gare souterraine.

Sinon, ça relève de l’ordre écrit.

Attention, il n’y a pas que le RGS. Tous les établissements ont des particularités qui sont spécifiées dans des consignes d’établissement locales, qui ont autorité sur le RGS.

Le seul exemple qui me vient à la tête : la longueur des trains ne doit pas dépasser 750 m machines comprises. Toutefois, une consigne locale peut autoriser une longueur supérieure sur un parcours donné.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Exceptions :

1) le conducteur d’un train rencontre la pancarte G pour rentrer sur voies de service doit se mettre en marche en manœuvre. Dans ce cas, le thème de la manœuvre est dit « commandé à l’avance » (c’est comme ça qu’on nous l’a expliqué dans les cours de chef de service mouvement). Ce thème est : ne pas dépasser 30 km/h et de s’arrêter au point d’arrêt habituel, qui est normalement aux croisements à l’autre bout du faisceau.

Si jamais l’agent au sol voulait faire arrêter le train au milieu du faisceau, il devrait faire avertir préalablement le conducteur par RST ou si pas RST, par téléphone après arrêt au signal d’entrée. Parce qu’il y a une modification au thème de la manœuvre.

Dans ta réponse il y a confusion entre réception sur voie de service et réception sur voie principale.

2) loc sortant du dépôt pour mise en tête : le thème de la manœuvre implicite est : 30 km/h à partir du violet de refoulement (par exemple), en tout cas sur les aiguilles d’accès aux voies de service, et mise en tête au point habituel de stationnement des trains, normalement en tête du faisceau.

Si le train se trouve au fin fond du faisceau (train court), le conducteur doit attendre aux croisements qu’un agent au sol lui fasse les signaux de refouler sur le train, parce qu’il y a une modification au thème de la manœuvre initial.

S’il y a un ordre écrit donné au conducteur, on est plus dans la marche en manœuvre. Si c’est verbal, c’est de la marche en manœuvre.

Ça serait intéressant de savoir ce qu'en pensent les CTT.

Observer la marche en manœuvre à partir du Cv de refoulement (pris à revers) est bien tardif. On m’a appris, à l'époque de ma formation, d'observer la marche en manœuvre à compter du dernier signal rencontré avant le point de rebroussement ou la destination de mon EVO. Au quotidien cette règle est confirmée par le placement des agents de manœuvre lors desdites EVO.

un CTT m'a même dit par exemple à PAA ( Paris Lyon Souterraine) tu te met en marche en manœuvre à mi-quai ... :O et si une personne tombe sur la voie au moment ou j'arrive ... c'est moi qui mange pour ne pas avoir pu m'arrêter sur la partie de voie visible ?? Je crois que c'est une des choses qui me stresse le plus au boulot .

L'obstacle n'est pas prévu dans la marche en manœuvre donc pas de stress.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans ta réponse il y a confusion entre réception sur voie de service et réception sur voie principale.

Observer la marche en manœuvre à partir du Cv de refoulement (pris à revers) est bien tardif. On m’a appris, à l'époque de ma formation, d'observer la marche en manœuvre à compter du dernier signal rencontré avant le point de rebroussement ou la destination de mon EVO. Au quotidien cette règle est confirmée par le placement des agents de manœuvre lors desdites EVO.

L'obstacle n'est pas prévu dans la marche en manœuvre donc pas de stress.

Oui, c’est vrai, je parlais de voies de services et non de VP.

Une loc qui arrive sur voie principale avec une marche HLP pour assurer la reprise d’un train, se met en marche en manœuvre à partir du violet de refoulement ou à partir du panneau G si c’est en voie directe.

C’est comme ça que je voyais les choses.

Mais en évolution, il est effectivement prévu de se mettre en marche en manœuvre à proximité de sa destination et aux points intermédiaires de rebroussement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

Bien d'accord avec Christophe.

"Depuis le dernier signal rencontré",était ce qui était "enseigné" !!!

Donc pour PAA,c'est le carré qui protege la gare.

Ce CTT doit etre tellement bon qu'il a du prendre comme dernier signal,le F à mi-quai !!!

Pour l'entrée à PLY par les voies de lavage par exemple,et bien c'est à compter des Carrés(C222,C221) en bas des voies de lavage.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Christophe et TintinGV, par exemple à ply, tu as un signal qui peut t'envoyer sur l'impasse 14 mais aussi sur un autre carré... ou pas !, or il y a des CV de type bas entre les 2, donc dernier signal de cantonnement ... hum hum...

De plus un autre CTT m'a dit : Marche en Manoeuvre = marche à vue + signaux de manoeuvre ( dans un sens il n'a pas complètement tord, je trouve par contre cela très simpliste).

Et pour en revenir l'obstacle n'est pas défini comme tel dans la définition, mais cette dernière stipule d'être "capable de s'arrêter dans la partie de voie visible" ... si une personne tombe sur la voie elle ne devient plus visible ( comprenez vous mon raisonnement ?)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De plus un autre CTT m'a dit : Marche en Manoeuvre = marche à vue + signaux de manoeuvre ( dans un sens il n'a pas complètement tord, je trouve par contre cela très simpliste).

Le fait est que ça me gonfle toujours prodigieusement quand un chef, pour se simplifier le travail, invente des règles complètement inexistantes et inappropriées. cartonrougecartonrouge cartonrouge

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Christophe et TintinGV, par exemple à ply, tu as un signal qui peut t'envoyer sur l'impasse 14 mais aussi sur un autre carré... ou pas !, or il y a des CV de type bas entre les 2, donc dernier signal de cantonnement ... hum hum...

Je ne comprends pas trop bien ce que tu veux dire, je ne connais pas PLY.

De plus un autre CTT m'a dit : Marche en Manoeuvre = marche à vue + signaux de manoeuvre ( dans un sens il n'a pas complètement tord, je trouve par contre cela très simpliste).

Et pour en revenir l'obstacle n'est pas défini comme tel dans la définition, mais cette dernière stipule d'être "capable de s'arrêter dans la partie de voie visible" ... si une personne tombe sur la voie elle ne devient plus visible ( comprenez vous mon raisonnement ?)

Une personne tombée dans la voie est elle un signal de manœuvre ? Non, donc...

Le fait est que ça me gonfle toujours prodigieusement quand un chef, pour se simplifier le travail, invente des règles complètement inexistantes et inappropriées. cartonrougecartonrougecartonrouge

Je m'associe à ces paroles. La définition donnée par le CTT est originale et . . . erronée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le doute à la conduite, il faut l'éliminer.

Donc pour ce qui est de la conduite à tenir en marche en manœuvre tiens t'en strictement à la définition reprise au chapitre 0 du référentiel.

"Être capable de s'arrêter dans la partie de voie visible" nous oblige à baisser notre vitesse sur les voies en courbes ou à mauvaise visibilité (C'est en quelque sorte un parapluie ouvert par l'auteur du référentiel pour éviter les réponses de conducteur du style: "mais chef j'étais à 29 km/h je n'ai pas vu le CV dans la courbe caché par la pile de pont".) ce n'est pas fait pour un obstacle (si, par malheur, tu rencontres un obstacle tu t'en tiens à la règle générale).

Pour le début de la marche en MN d'une EVO je m'en tiens à ce que j'ai dit plus car c'est ce qu'on m’a enseigné et que cela se vérifie sur le terrain avec les agents de manœuvre dans les gares ou triages (je suis désormais au fret).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De plus un autre CTT m'a dit : Marche en Manoeuvre = marche à vue + signaux de manoeuvre ( dans un sens il n'a pas complètement tord, je trouve par contre cela très simpliste).

Si ça peut aider, il y a une notion de responsabilité : Marche en manœuvre, en cas d'erreur d'itinéraire (voie occupée en tête alors que le thème de manœuvre te faisait passer par une voie libre), s'il y a choc : tu n'y es pour rien. En marche à vue, si.

Corrigez moi s'il y a erreur, c'est une version qu'on m'a donné récemment...

Après, pour la marche en manœuvre à partir du dernier signal de cantonnement, en Evo, c'est valable en zone dense je pense. Mais sur une évolution hors cantonnement en VU, on fait comment ? ;)

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si ça peut aider, il y a une notion de responsabilité : Marche en manœuvre, en cas d'erreur d'itinéraire (voie occupée en tête alors que le thème de manœuvre te faisait passer par une voie libre), s'il y a choc : tu n'y es pour rien. En marche à vue, si.

Corrigez moi s'il y a erreur, c'est une version qu'on m'a donné récemment...

Gom

Si tu y es pour quelque chose car tu dois pouvoir t'arreter en fonction de la partie de voie libre et cette partie a été rajoutée, justement pour ce cas bien précis de reception sur voie occupée au lieu de voie libre

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour revenir au sujet initial, il ne faut pas avoir de doute avec le réglement. La marche en Manoeuvre ne parle pas d'obstacle, en aucun cas. Il faut bien faire la différence entre MV et MM. Es-tu en formation ?

Si oui, pose la question à ton ctt en CPFT, à ton RFET et à ton Assistant formation. Si il y a discorde avec le RCL, vas voir l'ADQS.

Dans tout les cas, il faut que ce sois clair pour toi.

Cordialement

Modifié par MICH21
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

si, par malheur, tu rencontres un obstacle tu t'en tiens à la règle générale

La marche en Manoeuvre ne parle pas d'obstacle, en aucun cas.

Alors, on fait quoi en cas d'obstacle sur la voie pendant une marche en manoeuvre ?

On s'arrête ou on fonce (sans dépasser 30) ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors, on fait quoi en cas d'obstacle sur la voie pendant une marche en manoeuvre ?

On s'arrête ou on fonce (sans dépasser 30) ?

Le terme "obstacle" se trouve juste dans la définition de la MV. Cependant, si on joue sur les mots, en MV ou en MM, nous sommes en marches restrictives.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...