Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Travailleur de nuit


Messages recommandés

Bonjour a tous j'ouvre ce petit sujet pour savoir comment dans les différentes EF les travailleurs de nuit sont utiliser. Pour notre par chez Ecr ont utilisation est plutôt floue. Nous somme travailleur de nuit. Le travail de nuit selon les accords de branche est limité à 8h pouvant aller à 10h00 de tête. Pourtant on entend régulièrement nos dirigeants dire qu'il ont le droit de nous utiliser jusqu'à 12h00 de TTE et 14h d'emplitude.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mouais, c'est vrai sauf que c'est dans un cas très précis celui de la continuité de service en cas d'aléas, pour éviter de laisser un train planté en rase campagne suite a un problème sur la ligne par exemple.

Maintenant tout est aléas pour certains....

Pour être considéré travailleur de nuit il y a deux conditions à remplir, avoir effectué au moins 270h sur la plage 22h/5h sur les douze derniers mois OU accomplir au moins deux fois par semaine ou par gpt au moins trois heures de travail quotidien durant ces mêmes horaires. Autant dire que chez nous peu de monde y échappe.

Maintenant, et là c'est un gros problème, les heures de nuit ne sont pas comptées (du moins avec l'ancienne version de kernix, en espérant que la nouvelle soit meilleure pour ça) et donc tant que le salarié n'apporte pas la preuve qu'il a fait son compte d'heure pour être considéré comme travailleur de nuit, il n'est pas considéré comme tel. C'est la réponse qui a été apportée aux DP lorsque la question a été posée... Ca laisse songeur....

Je pense qu'il y a sur le sujet beaucoup plus matière a se battre que de savoir si le travail sur 6 jours consécutifs est légal ou pas... Vu le nombre de professions où cela est pratiqué, si cela ne l'était pas je pense qu'on le saurait depuis longtemps....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour a tous j'ouvre ce petit sujet pour savoir comment dans les différentes EF les travailleurs de nuit sont utiliser. Pour notre par chez Ecr ont utilisation est plutôt floue. Nous somme travailleur de nuit. Le travail de nuit selon les accords de branche est limité à 8h pouvant aller à 10h00 de tête. Pourtant on entend régulièrement nos dirigeants dire qu'il ont le droit de nous utiliser jusqu'à 12h00 de TTE et 14h d'emplitude.

Chez EPF, tous les conducteurs et agents SOL sont considérés comme travailleurs de nuit, c'est inscrit noir sur blanc sur la note de service d'application de l'accord de branche dans l'entreprise :Smiley_74: .

Après, comme tu le fais remarquer, il y a tellement un flou artiitique voulu par certaines EF lors de ces négociations qu'il devient effectivement très difficile de se faire respecter pour pas plus de 8h00 de TTE ...

Seul le rapport de force revoltages:Smiley_21::Smiley_13: sur le terrain fait la différence !!! Comme d'hab, je serais tenter de dire :closedeyes: ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(...)

Pour être considéré travailleur de nuit il y a deux conditions à remplir, avoir effectué au moins 270h sur la plage 22h/5h sur les douze derniers mois OU accomplir au moins deux fois par semaine ou par gpt au moins trois heures de travail quotidien durant ces mêmes horaires. Autant dire que chez nous peu de monde y échappe.

Maintenant, et là c'est un gros problème, les heures de nuit ne sont pas comptées (du moins avec l'ancienne version de kernix, en espérant que la nouvelle soit meilleure pour ça) et donc tant que le salarié n'apporte pas la preuve qu'il a fait son compte d'heure pour être considéré comme travailleur de nuit, il n'est pas considéré comme tel. C'est la réponse qui a été apportée aux DP lorsque la question a été posée... Ca laisse songeur....

(...)

Sur ce point ça m'interroge... comment se passe (chez Ecr puisque c'est là que se pose la question mais pourquoi pas ailleurs) l'enregistrement des heures ?

Je ne connais que l'EF "historique" où en gros tu as une commande (donc déjà, pour moi, une trace) puis les heures que tu fais en plus et qui sont validées par ta hiérarchie et inscrites dans le logiciel qui va bien.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors pourquoi payer des visite au médecin du travail tous les 6 mois réserver au travailleur de nuit si nous en somme pas vraiment considère comme tel ?

:Smiley_40: Désolé, ça m'a échappé !!!

Si vous avez effectivement des visites tous les 6 mois, vous avez de la chance ... parce que dans ma "belle entreprise", y parait que c'est pas possible, parce que:

-"Vous comprenez, la médecine du travail, elle est tellement over booké, qu'elle ne peut pas tenir les délais ..."

Bref, tout est fait pour noyer le poisson pascontent !!!

Sur ce point ça m'interroge... comment se passe (chez Ecr puisque c'est là que se pose la question mais pourquoi pas ailleurs) l'enregistrement des heures ?

Je ne connais que l'EF "historique" où en gros tu as une commande (donc déjà, pour moi, une trace) puis les heures que tu fais en plus et qui sont validées par ta hiérarchie et inscrites dans le logiciel qui va bien.

Ben logiquement, quelque soit le logiciel, s'il y a paiement des heures de nuit, où même récupération (quelque soit le taux d'ailleurs ^^), il y a bien décompte :Smiley_68: ...

Modifié par Bearcat
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur ce point ça m'interroge... comment se passe (chez Ecr puisque c'est là que se pose la question mais pourquoi pas ailleurs) l'enregistrement des heures ?

Je ne connais que l'EF "historique" où en gros tu as une commande (donc déjà, pour moi, une trace) puis les heures que tu fais en plus et qui sont validées par ta hiérarchie et inscrites dans le logiciel qui va bien.

On a un site internet sécurisé où l'on rentre nos bulletins de service, a partir de là le logiciel est censé tout calculer, j'ai bien dit censé....

En aval un contrôle est fait entre nos commandes et ce que nous avons rentré dans nos bs, notamment en ce qui concerne les justifications de décalages entre la commande initiale et le bulletin de service rendu.

Ben logiquement, quelque soit le logiciel, s'il y a paiement des heures de nuit, où même récupération (quelque soit le taux d'ailleurs ^^), il y a bien décompte :Smiley_68: ...

L'ancien logiciel était complètement buggé, les calcul des rc étaient faux et comme les heures de nuit sont au même taux que les heures de jour pas besoin de les décompter. Sans compter les problèmes récurrents de manque de paniers, de rhr qui disparaissaient etc etc...

Son successeur est entré en service en début de mois, on verra bien ce que ca donne....

Modifié par zobos
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On a un site internet sécurisé où l'on rentre nos bulletins de service, a partir de là le logiciel est censé tout calculer, j'ai bien dit censé....

En aval un contrôle est fait entre nos commandes et ce que nous avons rentré dans nos bs, notamment en ce qui concerne les justifications de décalages entre la commande initiale et le bulletin de service rendu.

L'ancien logiciel était complètement buggé, les calcul des rc étaient faux et comme les heures de nuit sont au même taux que les heures de jour pas besoin de les décompter. Sans compter les problèmes récurrents de manque de paniers, de rhr qui disparaissaient etc etc...

Son successeur est entré en service en début de mois, on verra bien ce que ca donne....

Oki, c'est bien pour cela que j'ai mis "logiquement" :Smiley_04: ...

  • Taux minimal de récupération heure de nuit: 5% (accord de branche ^^).
  • Taux payé des heures de nuit à la discrétion de l'EF :tongue: !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Euh... ADC tu es sûr là ??? Ca me semble énorme ^^

Oui, à moi aussi, ou alors, ce n'est pas vieux :ohmy: !!!

Car du temps où j'y travaillais (service TER et GL), les journées faisait bien le taquet des 11h00 avec coupure lapleunicheuse ...

Sauf cas 22h00/5h00 (de mémoire ^^)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A la SNCF, tous les conducteurs sont travailleurs de nuit. aussi.

Non... Au titre 2, les travailleurs de nuit sont ceux qui soit :

- au moins 3 fois par GPT ("semaine") travaillent dans la période nocturne (22h30/5h30) ;

- ont au moins 455h par an dans la période nocturne.

Même au Titre 1, les travailleurs de nuit sont ceux qui soit :

- au moins 2 fois par GPT travaillent dans la période nocturne (23h/6h) ;

-ont au moins 330h par an dans la période nocturne.

Tiens d'ailleurs, j'avais jamais fait attention à cette différence non négligeable entre les 2 régimes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tous les conducteurs sont susceptibles d'assurer une service de nuit, c'est bien pour ça qu"aux visites médicales on, nous fait passer un test de vision nocturne et il me semble bien que c'était écrit sur les anciens formulaires de Visite de Sécurité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tous les conducteurs sont susceptibles d'assurer une service de nuit, c'est bien pour ça qu"aux visites médicales on, nous fait passer un test de vision nocturne et il me semble bien que c'était écrit sur les anciens formulaires de Visite de Sécurité.

Exact, mais ce n'est pas pour ça qu'on entre dans la définition du travailleur de nuit :)
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non... Au titre 2, les travailleurs de nuit sont ceux qui soit :

- au moins 3 fois par GPT ("semaine") travaillent dans la période nocturne (22h30/5h30) ;

- ont au moins 455h par an dans la période nocturne.

Même au Titre 1, les travailleurs de nuit sont ceux qui soit :

- au moins 2 fois par GPT travaillent dans la période nocturne (23h/6h) ;

-ont au moins 330h par an dans la période nocturne.

Tiens d'ailleurs, j'avais jamais fait attention à cette différence non négligeable entre les 2 régimes.

Tiens un point où notre CCN est plus avantageuse :Smiley_23:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui la CNN me fait bien rire... TTE: 8h max pour les travailleurs de nuit, mais c'est 10h si ceci ou celà, ou encore 12h si truc machin chouette ou encore 14h d'amplitude (donc avec coupure) si blablabla... Et ce une fois par GPT! En gros une fois par semaine tu peux te retrouver à taper une amplitude de 14h en toute légalité!

Donc pour un oui ou pour un non, dès qu'il y a un pet de travers on ferme notre bouche et basta! "de toute façon tu te mets en coupure et pi cé tout!"

Faire une coupure sur sa machine, mais bien sur!!! Il y a vraiment des points à éclaircir parceque pour l'instant c'est le far west!

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tous les conducteurs sont susceptibles d'assurer une service de nuit, c'est bien pour ça qu"aux visites médicales on, nous fait passer un test de vision nocturne et il me semble bien que c'était écrit sur les anciens formulaires de Visite de Sécurité.

Effectivement nous ne sommes pas considérés comme travailleur de nuit.

Nous ne faisons pas assez d'heures de nuit, en tout cas chez nous aucun roulement ne rentre dans les limites qu'a décrites Gomen.

Peut être seulement les RLt FRET, suis pas sûr que bcp de TER fassent 300h de nuit par an.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, à moi aussi, ou alors, ce n'est pas vieux :ohmy: !!!

Car du temps où j'y travaillais (service TER et GL), les journées faisait bien le taquet des 11h00 avec coupure lapleunicheuse ...

Sauf cas 22h00/5h00 (de mémoire ^^)

Pour les coupures, elles sont autorisées si la JS ne comporte pas une partie entre 00h30 et 4h30.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Effectivement nous ne sommes pas considérés comme travailleur de nuit.

Nous ne faisons pas assez d'heures de nuit, en tout cas chez nous aucun roulement ne rentre dans les limites qu'a décrites Gomen.

Peut être seulement les RLt FRET, suis pas sûr que bcp de TER fassent 300h de nuit par an.

Tous les conducteurs sont susceptibles d'assurer une service de nuit, c'est bien pour ça qu"aux visites médicales on, nous fait passer un test de vision nocturne et il me semble bien que c'était écrit sur les anciens formulaires de Visite de Sécurité.

Non... Au titre 2, les travailleurs de nuit sont ceux qui soit :

- au moins 3 fois par GPT ("semaine") travaillent dans la période nocturne (22h30/5h30) ;

- ont au moins 455h par an dans la période nocturne.

Même au Titre 1, les travailleurs de nuit sont ceux qui soit :

- au moins 2 fois par GPT travaillent dans la période nocturne (23h/6h) ;

-ont au moins 330h par an dans la période nocturne.

Tiens d'ailleurs, j'avais jamais fait attention à cette différence non négligeable entre les 2 régimes.

A titre d'info, j'ai 457 heures de nuits en 2012 , sachant qu'il y a des formations cette année

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui la CNN me fait bien rire... TTE: 8h max pour les travailleurs de nuit, mais c'est 10h si ceci ou celà, ou encore 12h si truc machin chouette ou encore 14h d'amplitude (donc avec coupure) si blablabla... Et ce une fois par GPT! En gros une fois par semaine tu peux te retrouver à taper une amplitude de 14h en toute légalité!

Donc pour un oui ou pour un non, dès qu'il y a un pet de travers on ferme notre bouche et basta! "de toute façon tu te mets en coupure et pi cé tout!"

Faire une coupure sur sa machine, mais bien sur!!! Il y a vraiment des points à éclaircir parceque pour l'instant c'est le far west!

Comme tu dis Luz, c'est le far west.

De toute façon c'est ce que je disais aussi: dans tous les cas maintenant on nous a inventé l'aléa de "production" qui ne rentre dans aucun cas particulier mais que l'on te sors à toutes les sauces comme raison valable pour te faire trimer une grosse journée....

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le sacret aléa de production. Erreur de planning = aléa de production. Pas de fuel parce que le GEM à oublier = aléa de production. Une machine à reprendre à droite à gauche = aléa de production. Enfin bref le planning est à lui seul à aléa de production à les entendre.

Modifié par PK 261.8
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le sacret aléa de production. Erreur de planning = aléa de production. Pas de fuel parce que le GEM à oublier = aléa de production.Une machine à reprendre à droite à gauche = aléa de production. Enfin bref le planning est à lui seul à aléa de production à les entendre.

... chez SNCF , on a l'anticipateur d'aléas :

:Smiley_40: :Smiley_39:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.