Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Grève reconductible le 11 juin contre la réforme


Messages recommandés

  • Réponses 1,2k
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Merci, cela prouve que tu as bien appris ta leçon, tu mérites 10 sur 10 en colportage de ragots.

Sinon, un petit article de 2010, lors des grèves sur les retraites: Ce n'est pas,les girouettes qui changent de sens.... C'est juste le vent....

Salut, les dernières nouvelles de Toulouse: les 19 agents "élus" par la direction régionale pour porter le chapeau suite aux dernières grèves ont tous été entendus par leurs DET respectifs. 4 agents

Images publiées

On dirait que ça commence à chauffer contre la réforme. Plusieurs syndicats appelleraient à la grève le 10 au soir.

Blog du nouvelobs :

http://aubin.blogs.nouvelobs.com/archive/2014/06/03/sncf-preavis-de-greve-pour-le-11-juin-533649.html

Dans cet article, on peut lire :

... La vindicte populaire va sans doute une nouvelle fois s’abattre sur les cheminots. CGT et SUD rail devraient déposer sous peu un préavis de grève, sans doute reconductible, contre la réforme du système ferroviaire français ...

... comme je disais hier dans un autre sujet, on va peut-être attendre que les préavis soient déposés pour affirmer qu'il y aura une grève !

:Smiley_63:

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils le sont.

Je viens de trouver ça sur le net :

" L'interfédérale CGT et SUD-Rail a décidé de commencer une grève reconductible le 10 juin à 19h00", indique-t-elle dans un communiqué publié mardi ...

http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/les-cheminots-de-la-sncf-appellent-a-la-greve-le-10-juin-939120

... mais pas trouvé le communiqué !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Le service de presse SNCF consacre, sur son site web, toute une rubrique concernant la grève commençant le mardi 10 juin 2014.

Tout y est, même les communiqués de presse des différents syndicats, ... je crois que c'est une première !

http://www.sncf.com/fr/presse/fil-info/greve-syndicats-reforme

Je crois qu'il y a de l'inquiétude dans l'air au niveau de la direction !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Grève qui sera, hélas, impopulaire parce qu'incomprise, le bon peuple ne comprenant pas les enjeux financiers, techniques et sociaux de cette "réforme". Les politiques la décrivent comme imposée par cette Europe de technocrates anti-français

Mais ma pauv' dame ce cheminots sont des réactionnaires corporatistes qui ne veulent pas lâcher un euro-cent de leur sacrosainte prime de charbon et continuer de bénéficier de facilités (gratuites!) de circulation sur au moins dix générations (5 en amont et 5 en aval). :Smiley_39: :Smiley_39: :Smiley_39: :Smiley_39: :Smiley_39::jesuisdehors:

  • J'adore 6
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Grève qui sera, hélas, impopulaire parce qu'incomprise, le bon peuple ne comprenant pas les enjeux financiers, techniques et sociaux de cette "réforme". Les politiques la décrivent comme imposée par cette Europe de technocrates anti-français

Mais ma pauv' dame ce cheminots sont des réactionnaires corporatistes qui ne veulent pas lâcher un euro-cent de leur sacrosainte prime de charbon et continuer de bénéficier de facilités (gratuites!) de circulation sur au moins dix générations (5 en amont et 5 en aval). :Smiley_39: :Smiley_39: :Smiley_39: :Smiley_39: :Smiley_39::jesuisdehors:

C'est malheureusement parfaitement vrai....

On rajoute à celà un climat extremement malsain où la tendance populiste devient "reflexion", ce sera match : Cheminots contre reste du monde....

Vous voyez donc bien que la strategie de division de la Population fonctionne desormais à fond, les dernières barrières morales sont tombées.....

La grêve, stade extréme de la concertation "normale" ne fonctionne plus, ce qui ouvre un boulevard à d'autres formes, bien plus violentes, de la contestation...

Et que progessivement, le ver va avoir raison du Fruit...

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Grève qui sera, hélas, impopulaire parce qu'incomprise, le bon peuple ne comprenant pas les enjeux financiers, techniques et sociaux de cette "réforme". Les politiques la décrivent comme imposée par cette Europe de technocrates anti-français

Mais ma pauv' dame ce cheminots sont des réactionnaires corporatistes qui ne veulent pas lâcher un euro-cent de leur sacrosainte prime de charbon et continuer de bénéficier de facilités (gratuites!) de circulation sur au moins dix générations (5 en amont et 5 en aval). :Smiley_39: :Smiley_39: :Smiley_39: :Smiley_39: :Smiley_39::jesuisdehors:

Le plus simple est de la résumer à : c'est une grève contre la privatisation de la SNCF. Argument : la réforme de la SNCB. Nos collègues Belges nous ont prévenu : ils ont eu la même réforme en 2005.

Ensuite, il y aura deux sortes de gens (pour résumer) :

- ceux qui ont acheté à crédit leur pavillon en banlieue lointaine et nous reprocheront de les empêcher d'aller travailler pour défendre nos privilèges de nantis ("vu à la télé") ;

- ceux qui louent un appartement +/- minable et savent ce qu'est un plan social parce qu'ils l'ont vécu dans leur boîte et ont apprécié que les syndicats soient là parce qu'il n'y avait qu'eux pour les défendre. Ceux là, la télé n'en parle pas mais ils existent. Je pense qu'ils nous comprendront beaucoup mieux que les premiers (un vague souvenir de décembre 1995).

Ok, il y a aussi tout un tas de cas hybrides, des gens avec qui on peut discuter et d'autres avec qui on ne peut pas... faudra faire le tri.

Il faudra surtout se méfier cette fois des tentatives d'actions violentes de militants FN qui vont se sentir en situation de force. Ce ne sera sans doute pas bon pour leur image, mais attention à ne pas se prendre un mauvais coup...

Modifié par poncet
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Grève qui sera, hélas, impopulaire parce qu'incomprise, le bon peuple ne comprenant pas les enjeux financiers, techniques et sociaux de cette "réforme". Les politiques la décrivent comme imposée par cette Europe de technocrates anti-français

Mais ma pauv' dame ce cheminots sont des réactionnaires corporatistes qui ne veulent pas lâcher un euro-cent de leur sacrosainte prime de charbon et continuer de bénéficier de facilités (gratuites!) de circulation sur au moins dix générations (5 en amont et 5 en aval). :Smiley_39: :Smiley_39: :Smiley_39: :Smiley_39: :Smiley_39::jesuisdehors:

Gréve qui sera impopulaire(déjà qu'en temps normal les grèves à la SNCF le sont) mais alors là, ça va être pire car nos syndicats ont eu la très bonne idée de lancer cette énième grève(et reconductible en plus) pendant les examens.....comment voulez-vous que la population ne nous déteste pas après.....on ne pouvait pas faire une grève reconductible en mai ou avant, non non, en juin pour "emmerder" les bacheliers et autres personnes qui passeront des exams!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas les syndicats, et pourtant dieu sait que je ne les defends pas, qui ont choisit les dates du débat parlementaire, ou la commission sénatoriale de début juin.

Le débat parlementaire qui aura lieu bientot a été décidé quand? Y a quelques jours? C'est tout nouveau, personne ne savait il y a 15 jours ou plus que début juin aurait lieu ce débat à l'assemblée?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- ceux qui ont acheté à crédit leur pavillon en banlieue lointaine et nous reprocheront de les empêcher d'aller travailler pour défendre nos privilèges de nantis ("vu à la télé") ;

- ceux qui louent un appartement +/- minable et savent ce qu'est un plan social parce qu'ils l'ont vécu dans leur boîte et ont apprécié que les syndicats soient là parce qu'il n'y avait qu'eux pour les défendre. Ceux là, la télé n'en parle pas mais ils existent. Je pense qu'ils nous comprendront beaucoup mieux que les premiers (un vague souvenir de décembre 1995).

Tu parles là de personnes déjà decues du système, et qui pour ceux d'entre eux qui ont voté, ont préféré des choix populistes ???....

Mediatiquement, leur "présence" a été bien plus forte que celle des syndicats. Le pouvoir de "gueuler" ils l'ont monopolisé.... et ils s'en serviront trés certainement desormais CONTRE les Syndicats et la future grêve...

Ils faisaient déjà ainsi il y a un peu plus d'un demi-Siècle....pas loin de nos frontières...

Pourquoi croyez vous qu'ils puissent avoir à ce point grimpé, et aient obtenu cet appui des medias : Parcequ'ils divisent, et arrangent les petites affaires des vrais responsables qui profiterons de la division au sein de la Population.....

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu parles là de personnes déjà decues du système, et qui pour ceux d'entre eux qui ont voté, ont préféré des choix populistes ???....

Je ne suis pas certain de ce que tu entends par choix "populiste" ? FN ?

Si c'est de cela que tu parles, ce sont ceux de la première catégorie.

Les ouvriers et employés des grandes villes votent moins FN que la moyenne. Ils votaient à gauche autrefois, en 2012 ils ont voté Mélenchon plus que la moyenne (et Le Pen moins que la moyenne) en 2014 ils se sont abstenus. Ce que j'affirme là ce ne sont pas les sondages qui le disent : ce sont les chiffres réels. J'ai croisé le tableaux des résultats commune par commune de la présidentielle 2012 (il est disponible sur le site du Ministère de l'intérieur) avec celui des catégories socio-professionnelles de l'INSEE issues du recensement de 2010. Le soi-disant "vote ouvrier" pour Le Pen, c'est du pipeau. Statistiquement, les seules corrélations significatives qu'on trouve sont les suivantes : Le Pen dans les petites villes, Mélenchon dans les grandes villes ouvrières.

Si tu veux en savoir plus : http://www.frederic-poncet.com/spip.php?article88

Modifié par poncet
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon bah la d2i sera posé pour mercredi matin.

Seulement 3 jours de grêves maximum pour moi vu que je suis en congés dès la semaine suivante.

Heureusement que je prends la voiture pour partir dimanche :Smiley_03:

Sinon je ne savais pas ou poser la question mais j'entends beaucoup parler d'une remise en cause des RP (-10j) et une suppression des RM pour les roulants.

Quelqu'un aurait il des infos la dessus ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sinon je ne savais pas ou poser la question mais j'entends beaucoup parler d'une remise en cause des RP (-10j) et une suppression des RM pour les roulants.

Quelqu'un aurait il des infos la dessus ?

Ces points là seront traités dans la future convention collective du ferroviaire mais, à ce jour, grand silence sur les négociations (ou alors c'est que l'on me cache tout, que l'on ne me dit rien)

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ces points là seront traités dans la future convention collective du ferroviaire mais, à ce jour, grand silence sur les négociations (ou alors c'est que l'on me cache tout, que l'on ne me dit rien)

Ok merci.

Encore de beaux combats à venir....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le débat parlementaire qui aura lieu bientot a été décidé quand? Y a quelques jours? C'est tout nouveau, personne ne savait il y a 15 jours ou plus que début juin aurait lieu ce débat à l'assemblée?

Depuis quelques temps il est vrai, 2ans au moins. Mais tu sais très bien que depuis l'annonce, il y a eu les paquet, les modifications, les décisions et des votes de l'Europe etc.

Quand a été décidé cette date de juin..je te laisse chercher, tu verra que ce n'est pas si vieux.

Enfin, il y a 15 jours, le 22 mai en gros..tiens il y avait déjà une manif.

Ces points là seront traités dans la future convention collective du ferroviaire mais, à ce jour, grand silence sur les négociations (ou alors c'est que l'on me cache tout, que l'on ne me dit rien)

+10000, on ne peux que partager cette obscurantisme dans les discutions qui ont lieu, si elles existent.

Mais on ne pourra nier que les "privés" sont déjà opposé explicitement sur le fait que le RH77 soit la base de discussion de ces conventions.

On trouve déjà dans le discours, même sur le lien officiel de la boite donné plus haut, des discours, nous on y est pour rien sur une décision de l'Etat. Dans peu de temps, si ce n'est déjà le cas, nous auront, vous faite grève alors que les propositions sur la convention ne sont même pas posés. (vrai) Et qui ne sait pas ici le manque cruel de moyen qu'il nous restera pour defendre le rh une fois la réforme passé puisqu'il deviendra caduque. Ha mais oui, le statuts ne sera pas touché.

Ne pas oublié aussi le texte qui prévoie qu'a défaut d'accords d'entreprise, on appliquera la convention collective.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est toute la réforme qui est nocive.

Et sachant que direction sncf et gouvernement veulent s'en servir pour appliquer un plan de compétitivité, en réduisant les repos, en revoyant les taquets d'utilisation, il y a toute les raisons d'ëtre dès le premier jours le plus nombreux dans la grève.

en mettant dans nos revendications les nécessaires embauches au statut, avec des salaires suivant l'inflation.

que sera fait demain ?

aux grévistes d'entrér en actions...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

(ou alors c'est que l'on me cache tout, que l'on ne me dit rien)

Y'a un peu de ça, car le silence n'est que de façade.

On commence à voir des orientations tomber (niveau conduite), venant de la direction et cette convention collective ne peut que les mettre tous dans la rue.

Sauf qu'elle n'est qu'un socle minimum. L'accord d'entreprise qui viendra derrière sera la variable qui changera tout. la direction la veut minimale (même sans ce serait super), les syndicats la veulent moyen de rattraper tout ce que fait perdre la convention collective.

Aussi le combat à venir est en trois phases :

1) La réforme du ferroviaire concernant la structure même (les 3 EPIC ...).

2) La convention collective du ferroviaire.

3) Les accords d'entreprise.

Et de la part de la direction, c'est une grave erreur de ne pas avoir fait bien cette différence dès la début, avec un calendrier plus détendu par exemple.

Car sur la réforme de structure, les grèves n'auraient entraînées que peu de monde. Par contre sur le reste ...

Modifié par Nipou
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gréve qui sera impopulaire(déjà qu'en temps normal les grèves à la SNCF le sont) mais alors là, ça va être pire car nos syndicats ont eu la très bonne idée de lancer cette énième grève(et reconductible en plus) pendant les examens.....comment voulez-vous que la population ne nous déteste pas après.....on ne pouvait pas faire une grève reconductible en mai ou avant, non non, en juin pour "emmerder" les bacheliers et autres personnes qui passeront des exams!

tu voudrais faire gréve quand ?

du samedi matin au dimanche 14 h à l'heure ou personne n'est dans les trains.....?

un gréve qui n'emmerderait personne serait vouée à l'échec total......

alors qui doit on emmerder les étudiants ou les vacanciers un jour de grand départ de juillet ou aout....?

quant on en arrive à ce stade autant que ce soit efficace et avec des répercussions sinon autant aller au taf comme si de rien n'était et se dire qu'on verra plus tard une fois la loi promulguée et décrétée au JO.......

:Smiley_17:

  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...