Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Grève reconductible le 11 juin contre la réforme


Invité railailail

Messages recommandés

Il suffit de 3 ou 4 gus par région pour vandaliser pas plus, alors cela ne représente qu'une poigné par rapport au dizaine de milliers de grévistes, je ne nie pas la réalité de ces faits et d'abord qui prouve que ce n'est pas de la provocation de la part du gouvernement pour casser l'image des gréviste, ce ne serai pas la première fois que ce subterfuge serai utilisé, voir les bandes de casseurs dans pas mal de manifestations sur n'importe quel sujet.

Bef, j'arrête là car j'ai comme l'impression de parler dans le vide.

je parle d'infos du gestionnaire de réseau par de la com sncf ou gvt, et c'était pas 3/4 a chaque fois, mais plutôt 30 40, c'est plus pareil, bref moi aussi je parle dans le vide, comme avec les grévistes ils ont leur idées et on peut rien leur dire..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 1,2k
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Merci, cela prouve que tu as bien appris ta leçon, tu mérites 10 sur 10 en colportage de ragots.

Sinon, un petit article de 2010, lors des grèves sur les retraites: Ce n'est pas,les girouettes qui changent de sens.... C'est juste le vent....

Salut, les dernières nouvelles de Toulouse: les 19 agents "élus" par la direction régionale pour porter le chapeau suite aux dernières grèves ont tous été entendus par leurs DET respectifs. 4 agents

Images publiées

Tu es bien susceptible, il n'y a aucune insulte dans ces propos mais des paroles qui ne te plaise pas, oui, et dans un franc parler en plus.

c'est juste de la correction de la part de ce personnage.. on a pas élevé les cochons ensemble que je sache

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand on vient provoquer sans même placer un seul argument de fond, cf :

Juste une remarque en passant : si certains ont trop de sous à la fin du mois, ils peuvent me contacter....

Parce que la excusez moi mais on peut vouloir défendre ce qu'on veut, c'est balancer du fric par la fenêtre de continuer... Sans même parler d'avoir commencé

et surtout :

Toi tu as tout pigé... tu me diras juste ce que tu as obtenu depuis 9j a part un rabais substantiel sur ton salaire de juin.. ou mais pardon oui c'est la faute a ces méchants casseurs de greve de non grévistes si votre mouvement repart la qu... entrz les jambes

il faut s'attendre à ne pas forcément avoir des réponses très diplomates. Tu as semé de la provoc, tu récoltes de la provoc. Jusque là, ça me parait logique. Mais sinon, on reste toujours preneur d'arguments contre cette grève, par exemple pour nous prouver que cette réforme est bonne.

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je parle d'infos du gestionnaire de réseau par de la com sncf ou gvt, et c'était pas 3/4 a chaque fois, mais plutôt 30 40, c'est plus pareil, bref moi aussi je parle dans le vide, comme avec les grévistes ils ont leur idées et on peut rien leur dire..

Bon, tu as des sources sur ces faits, ce serai bien de nous en faire profiter car moi, je n'y étais pas ?

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bah

Quand on vient provoquer sans même placer un seul argument de fond, cf :

et surtout :

il faut s'attendre à ne pas forcément avoir des réponses très diplomates. Tu as semé de la provoc, tu récoltes de la provoc. Jusque là, ça me parait logique. Mais sinon, on reste toujours preneur d'arguments contre cette grève, par exemple pour nous prouver que cette réforme est bonne.

bah c'est la moins pire disons, peut être auriez vous préféré transféré totalement sncf infra a rtf et tout éclater?? a l'espagnole ou anglaise, c'est la seul qui est euro compatible, et encore bruxelles a trainé des pieds et grave au poids de la db et sncf que ca a pu passer... après si il faut s'attaquer a bruxelles ca c'est de la politique et ca se passe dans les urnes pas avec une greve d'une entreprise

et pour ce qui est de se mobiliser, peut être il vaudrait mieux se concentrer sur les negos convention et accords d'entreprise que de gaspiller ses forces ici alors que la réforme était déjà actée quasiment.. maintenant comment justifier une nouvelle grève si on nous assassine dans la convention collective?

Modifié par TRAXX186
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, tu as des sources sur ces faits, ce serai bien de nous en faire profiter car moi, je n'y étais pas ?

application durandal interne sncf infra, si tu as intranet ouiiiii c'est possible, c'est de l'info interne pas ici, je te donne le lien en mp

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

application durandal interne sncf infra, si tu as intranet ouiiiii c'est possible, c'est de l'info interne pas ici, je te donne le lien en mp

Pour le moment pas d'accès à Intranet, je suis à la maison.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah bon et tu peux m'expliquer pourquoi?

chacun est libre de ses opinions il me semble non, demandez plutôt a vos syndicats pour obtenir quoi a la fin ils vous ont fait faire 10j de greve... faut juste reflechier avec sa tete un peu et pas être un mouton...

C'est un droit la greve pas une obligation et c'est justement ca qui me dégoute et rend certains vraiment pitoyables (suis dsl y'a pas d'autres mots) si certains collègues ne se croyaient pas dans les tranchées des lors qu'ils sont en greve depuis 2j, je cite agresser des collègues qui bossent, poser des bcc, commutateurs de blocages, petards, et meme couper (oui c'est arrivé et il faut le dire, pas sur PSE) des accouplements de freins d'un train en ligne après l'avoir arrêté avec des petards... sans parlé de mousse expensive dans les serrures d'un poste ou des portes clouées, a quoi tout cela sert il?

si quelqu'un ose dire que ca peut faire avancer les revendications quelles qu'elles soient....moi j'appel ca des fautes graves..

explications de texte en MP si certains veulent pour pas polluer ici car je sens que ca ne va pas plaire

Ne mélangeons pas la rancoeur qu'il peux y avoir, c'est un sentiment. Tout comme il y aura de la rancoeur de ceux qui ont été emmer*é dans leur quotidien professionel par le fait de ne pas faire grève. Ex un message sur un forum de l'intranet ou l'agent a les boules d'avoir eu un ca refusé à cause de la grève, et donc de ne pas être avec sa famille a cause des grévistes.

Dans un monde utopique, quand il y a grève, c'est 100% du personnel, ca dure même pas 1/2 journée et c'est plié. (Enfin dans un monde utopique il y a pas besoin de grève)

Supposons que tu ais raison, le carté pourrais comme avec Nota en 95 rendre sa carte parcequ'il estime qu'il c'est fait avoir par eux. Pourquoi pas

Mais au quotidient, il voit qui ? le syndicat ou son collègue qui n'a pas bougé (a tord ou a raison)

Le fait que faire grève est un droit pas une obligation, remis sur la table dans plusieurs post de ce thread.

Il me semble que plusieurs ont écrit plus haut qu'il n'avais aucun soucis avec les grévistes ou non grévistes en dehors du conflit; sauf les pourris. Les pourris ca marche dans les deux sens.

Perso m'e fiche, même pendant le mouvement j'ai passé du temps autour d'un café avec des collègues qui bossaient; même avec un ctt dont j'évite généralement de trainer dnas leurs bureaux. Suis même passé tous les jours dire bonjour à la feuille,à la grande surprise d'un gm qui se demandais pourquoi je passait : "ben pour dire bonjour, la grève ca m'empeche pas de te dire bonjour"

et des actes répréhensibles : surtout ici où l'on trouve des passionnés, et/ou des personnes qui aiment leur boulot et/ou leur entreprise; et qui de la ne validerons pas la dégradation de l'outil.

Dire qu'il n'y en a pas eu serait mentir..comme à chaque mouvement, comme dans chaque entreprise privé ou publique dés que le mouvement se prolonge.

Dire qu'une bonne partie des grévistes ont commis des actes réprehensibles comme laisse l'entendre tes messages, est du même accabit que dire que l'ensemble des mecs qui ont bossés ne sont pas respectables et respectés.

Edit : la bcc mouais, bon, c pas bien, ca géne le service, qui est au fond le moyen d'action de la grève..après je trouve que c'est pas du même niveau que de la destruction ou de l'avarie.

Et dans la relation entre agents, ca fait quoi, tu as pris du rouge, tu as pris 15 mn. Rien de comparable avec des pneus crevés ou on attaque directement l'individu. (pas eu de ca par chez moi)

Modifié par rzm
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne mélangeons pas la rancoeur qu'il peux y avoir, c'est un sentiment. Tout comme il y aura de la rancoeur de ceux qui ont été emmer*é dans leur quotidien professionel par le fait de ne pas faire grève. Ex un message sur un forum de l'intranet ou l'agent a les boules d'avoir eu un ca refusé à cause de la grève, et donc de ne pas être avec sa famille a cause des grévistes.

Dans un monde utopique, quand il y a grève, c'est 100% du personnel, ca dure même pas 1/2 journée et c'est plié. (Enfin dans un monde utopique il y a pas besoin de grève)

Supposons que tu ais raison, le carté pourrais comme avec Nota en 95 rendre sa carte parcequ'il estime qu'il c'est fait avoir par eux. Pourquoi pas

Mais au quotidient, il voit qui ? le syndicat ou son collègue qui n'a pas bougé (a tord ou a raison)

Le fait que faire grève est un droit pas une obligation, remis sur la table dans plusieurs post de ce thread.

Il me semble que plusieurs ont écrit plus haut qu'il n'avais aucun soucis avec les grévistes ou non grévistes en dehors du conflit; sauf les pourris. Les pourris ca marche dans les deux sens.

Perso m'e fiche, même pendant le mouvement j'ai passé du temps autour d'un café avec des collègues qui bossaient;

Souvent après une grève, lorsque je me retrouve avec un non gréviste en RHR et qu'on discute autour d'un verre, je le charrie gentiment en lui proposant que ce soit lui qui paye la tournée, vu l'état de mes finances pour fait de grève, et cela marche à tous les coup et comme je ne veux pas passer pour un profiteur, je repaye une tournée.

  • J'adore 6
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors là, tu vas nous le fâcher notre bon JLC si tu lui dis que ce n'est pas un retraité de la SNCF, sur ce coup, je suis certain que tu aurais mieux fait de la fermer car plus SNCF que JL tu meurs et pourquoi les retraités n'aurait pas le droit de paroles sur ce sujet, être retraité ne veut pas dire , ne pas penser et s'inquiéter de l'avenir du chemin de fer.

Et du fait que J.L.Chauvin a dû connaître aussi beaucoup de grèves dans sa carrière (moi aussi en 37 ans de service), et de beaucoup plus dures, comme en 1985 où il y a eu aussi pas mal de « sabotages » ; les mêmes.

Les lendemains de grèves dures ont toujours laissé des traces : de la rancœur dans les relations de travail, des cartes syndicales déchirées, mais au bout de quelques mois, c’était oublié.

Et ça repartait pour la prochaine.

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bah

bah c'est la moins pire disons, peut être auriez vous préféré transféré totalement sncf infra a rtf et tout éclater?? a l'espagnole ou anglaise, c'est la seul qui est euro compatible, et encore bruxelles a trainé des pieds et grave au poids de la db et sncf que ca a pu passer... après si il faut s'attaquer a bruxelles ca c'est de la politique et ca se passe dans les urnes pas avec une greve d'une entreprise

et pour ce qui est de se mobiliser, peut être il vaudrait mieux se concentrer sur les negos convention et accords d'entreprise que de gaspiller ses forces ici alors que la réforme était déjà actée quasiment.. maintenant comment justifier une nouvelle grève si on nous assassine dans la convention collective?

Merci pour cet avis, qui se respecte même si je ne le partage pas :) Ton point de vue est partagé par pas mal de collègues. D'autres considèrent que dès la réforme, on aurait pu inscrire dans le marbre que la convention collective aurait dû être basée sur le décret du RH0077, qu'on aurait pu avoir une SNCF unique, avec une branche séparée comptablement pour ce qui est infrastructure et gestion des circulations, à la manière de ce qu'il se passe à la DB mais en plus uni (DB Netz étant une filiale de DB).

Qui a raison ? Difficile de le savoir, toujours est-il que la grève aura eu le mérite d'appuyer des amendements déposés par des syndicats qui n'y ont pas participé. C'est un peu original, mais qui peut dire que les amendements CFDT/UNSA seraient passés sans une grève CGT/SUD ? Difficile d'en être certain. En ce sens (et aussi pour se rassurer de ne pas avoir fait grève pour rien), on peut estimer que la grève a été utile. Il reste encore à surveiller les débats au Sénat...

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas si la grève a fait avancer quoique ce soit mais ce que je remarque c'est que les avis d'avant la grève sont ceux d'après la grève, chacun n'écoutant que ce qu'il veut entendre en regardant tout ça toujours avec le même filtre.

Dans les AG ont était convaincu que c'était à termes la mort de l'entreprise et dans ceux qui ne faisaient pas grève ont était convaincu que cette réforme était la moins pire pour éviter la mort de l'entreprise à l'ouverture à la concurrence.

Et plus les jours passent, plus les conséquences sont mesurables, plus les positions se radicalisent.

Ici par miracle de dame nature, on a eu 38 pages sans les combats habituels, à savoir je ne peux concevoir la position d'en face donc j'attaque ... C'est déjà pas mal.

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bon courage pour les après grève... Dans ce que je connais de conflit sociaux, à l'université, les grèves de 2007 à 2009 ont laissé des traces indélébiles. Mon ancienne université, Nanterre ne s'en est jamais remise.

La stratégie du gouvernement de l'époque, Sarkozy-Fillon-Pécresse, avait été similaire à celle de Thatcher pour les mineurs gallois et tant d'autres (je suis sûr que plusieurs d'entre vous verront "Gallois" sans lire le message et seront interpellés ;) ) Refusant dans un premier tant de négocier, ils avaient laissé pourrir le conflit pendant plusieurs mois en 2009 avant de finalement accepter des choses du bout des lèvres.
Ce n'était pas un petit enjeux : il s'agissait de faire passer de bac+3 à bac+5 tous les concours de l'enseignement (CAPES, professeurs des écoles primaires) "pour se mettre à l'heure de l'Europe" (pour nous, le Processus de Bologne signé en 1998). Le but était évidemment de faire baisser le nombre de candidats, dans une période de RGPP où un fonctionnaire sur deux ne serait pas remplacé. Beaucoup d'étudiants modestes n'ont pas les moyens de se rajouter 2 années d'étude, surtout s'ils viennent de province et doivent loger à Paris.

Par ailleurs, les enseignants-chercheurs seraient inspectés par l'agence de notation des universités, l'AERES, qui déciderait plus ou moins de leur emploi du temps : trop de recherche? Faut enseigner. Trop d'enseignement? Faut chercher. On vous paie pas à rien faire hein!

On a donc, pour la première fois depuis 68, fait grève avec nos profs, manifesté côte à côte. Ca donnait ça :

4465984003_812bd1ba1a_z.jpg

Après les négociations, le gouvernement a finalement fait machine arrière et a passé sa réforme, dans sa forme presque d'origine, sans tenir compte des négociations. Pendant les vacances de pâques.

A la rentrée on est reparti un peu plus mollement en grève, après un semestre. Au moment des examens les rapports de force avec ces profs qui nous accompagnaient en manifs ce sont renforcé, parfois jusqu'au clash. Par ailleurs, il y avait les non grèvistes, les partisans d'une grève commune, les partisans d'un mouvement séparés. Six groupes s'étaient créés.

A la rentrée suivante, en octobre, les tensions étaient encore vive et il y a de nouveau eu des clashs.

Alors que les établissement subissent des cures forcées, des rapprochements obligatoires (Nanterre fusionne avec la fac de st-denis, etc)...

Il n'y a plus jamais eu de grève à l'université française depuis 5 ans.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

Laissez tomber, celui qui se cache derrière le pseudo de TRAXX186 ne me feras pas mettre en colère. :Smiley_04:

Mon pseudo est transparent et mon parcours est bien connu. :biggrin:

Lui aurait tendance à furieusement me rappeler certaines connaissances autrefois spécialisées dans ce genre de provocation ici-même. Au fond il me manquaient ceux-là, pas à vous? :Smiley_06:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans les AG ont était convaincu que c'était à termes la mort de l'entreprise et dans ceux qui ne faisaient pas grève ont était convaincu que cette réforme était la moins pire pour éviter la mort de l'entreprise à l'ouverture à la concurrence.

Sauf que l'enjeu grêve pour un agent SNCF, c'est son entreprise, son emploi.... et que cette Reforme est bien plus large, avec les volets EPIC, et Avenir du Reseau, que ces aspects ne concernent en fait que peu de monde ( tout du moins, ce n'est pas du directement concret pour l'agent...)

Alors que serait la SNCF, devenue tout, sauf du Rail....c'est un peu le credo de Pepy, une entreprise multi-mobilité... avec des chauffeurs routiers de marchandise, des conducteurs de VPC, des conducteurs amateurs de co-voiturage, de grandes pedales de Voies vertes......

A ne reduire que son champ d'attention que sur son boulot, sans s'occuper du reste, c'est faire un jour le constat qu'il n'existe plus rien lorsque l'on réouvre les yeux...

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après les négociations, le gouvernement a finalement fait machine arrière et a passé sa réforme, dans sa forme presque d'origine, sans tenir compte des négociations. Pendant les vacances de pâques.

Le passé nous a finalement montré que la strategie Gouvernementale de faire ce qui bon lui semble, au mepris de sa population, est donc ancrée....la Democratie se vide, des coups assénés, et par manque de sang neuf.....

Pas etonnant que l'on soit retourné aux epoques Antédiluviennes au sein des entreprises....et que ça finisse par rejaillir dans TOUT notre quotidien..

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et du fait que J.L.Chauvin a dû connaître aussi beaucoup de grèves dans sa carrière (moi aussi en 37 ans de service), et de beaucoup plus dures, comme en 1985 où il y a eu aussi pas mal de « sabotages » ; les mêmes.

Les lendemains de grèves dures ont toujours laissé des traces : de la rancœur dans les relations de travail, des cartes syndicales déchirées, mais au bout de quelques mois, c’était oublié.

Et ça repartait pour la prochaine.

justement enfin c'est mon avis, autant être adulte et intelligent et ne pas commencer si c'est pour que tout soit redevenu normal en quelques mois...

Laissez tomber, celui qui se cache derrière le pseudo de TRAXX186 ne me feras pas mettre en colère. :Smiley_04:

Mon pseudo est transparent et mon parcours est bien connu. :biggrin:

Lui aurait tendance à furieusement me rappeler certaines connaissances autrefois spécialisées dans ce genre de provocation ici-même. Au fond il me manquaient ceux-là, pas à vous? :Smiley_06:

On se connait? je ne me CACHE pas, si tu veux passe a ply lundi a 6h serait en rad, et le fait que mon pseudo reflète une loc que j'apprécie bcp meme si celle ci n'est pas de la SNCF malheureusement ne signifie pas que je n'aime pas la SNCF, et ceux qui me connaissent a la 4eme génération de cheminots, oui je pense être aussi attaché que toi a cette entreprise, je n'y suis pas rentré en voyant de la lumière, mais il faut peut être savoir évoluer (bon ou mauvais sens selon les opinions) et je ne me considère pas comme a plaindre comparé a certains autres salariés ou chômeurs en France..

Modifié par TRAXX186
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour revenir au sujet, voilà mon avis sur le fond de la réforme :

Déjà il fallait une réforme, tout le monde en est conscient.

Beaucoup avançaient l’argument de la DB pour un retour à une seule entreprise (si c'est possible chez eux, ça l'est chez nous).

La DB c'est quoi ? Une holding qui chapeaute 5 filiales.

La réforme c'est quoi ? Une holding qui chapeaute 2 filiales.

La DB est sous convention collective sur le TER.

La réforme prévoit la mise en place d'une convention collective globale.

Alors il fallait quoi ? Comme la DB mais pas comme la DB ? J'ai du mal à comprendre.

L'Europe veut la séparation comptable et ne veut pas d'un système intégré pure car ne respecte pas la libre concurrence. La DB avec son système holding est sous nombre de procès de la part de ses concurrents alors espérer plus intégré, c'est à mon avis aller dans le mur.

Entre un rêve éphémère et une réalité moins douce mais plus stable, je suis pragmatique.

Le statut!

Cause de toutes les peurs.

Dès le projet il était acté qu'il resterait applicable à tous, donc hors sujet pour moi.

Et à l'avenir ? Je n'en sais rien mais nous ne vivons pas dans un monde statique et depuis que je suis rentré, j'ai toujours vu le statut attaqué. Donc le défendre quand il est attaqué, oui. Le défendre au cas où éventuellement il serait attaquable dans les années à venir, non. Il sera attaqué il ne faut pas se leurrer. Il faudra le défendre. Sauf que prendre des médicaments avant d'être malade, ça n'a jamais guérit personne.

Donc je répète, hors sujet pour moi.

Autre point avancé : la mort du RH.

Pourquoi supprimer le RH avant d'avancer la convention collective (sous entendu, c'est que la convention sera moins sociale que le RH).

Vous voulez un scoop ? On le savait, ça fait d'ailleurs des mois que je l'écris.

Alors vous me direz que sachant ça, je suis stupide de ne pas être dans le conflit. Je réponds que cette convention collective est le meilleur bouclier possible en vue de l'ouverture à la concurrence. Et si pour ça je dois perdre quelques repos ou je ne sais quoi, ba je préfère ça à perdre plus, à savoir mon job dans cette entreprise. Car il ne faut se leurrer, vous croyez qu'il arrivera quoi quand la concurrence sera là ? Même avec un transfert des personnels d'une société à l'autre suivant les contrats, si en face ils peuvent faire avec 100 agents de moins, ils ne s'en priveront pas.

Alors oui on va se faire secouer. Mais j'y vois un peu le syndrome du titanic : le bateau coule mais l'orchestre continu à jouer. Le bateau c'est la SNCF, l'iceberg c'est l'ouverture des marchés, l'orchestre c'est nous les agents. On peut nier, ne pas vouloir voir ce qui arrive, être contre l'ouverture des marchés ... sauf que ça arrive. Donc soit on s'y prépare et on gère ça tant bien que mal, soit on va se faire massacrer.

Bien entendu je préfères garder mon RH, rester dans un marche ferroviaire verrouillé et roule ma poule ... mais ce n'est pas en bloquant mon entreprise que je vais infléchir des décisions Européennes.

Donc à mon avis, le combat du RH ressemble un peu à celui qui refuse d'aller chez le dentiste car il a un peu mal aux dents. Un jour il ne peut plus faire autrement qu'y aller et là, il va beaucoup souffrir. Il pouvait y aller avant et avoir un peu mal, mais il a refusé, ancré sur ses certitudes que ça allait passer. Ba voilà, la concurrence elle ne passera pas elle, elle viendra nous ratatouiller et se faire du bien en se disant qu'on fait de la qualité, de la sécurité ne changera rien, regardez si les lowcost aériens ne savent pas ne faire de la sécu à pas cher.

Certains ont eu peur de demain et ont lutté pour ça. Moi j'ai peur d'après demain, car je pense que ça fera beaucoup plus mal.

Je ne dis pas que j'ai raison, loin de moi cette vanité. Simplement que mon échelle de peurs n'est pas celle de ceux qui ont fait grève ces jours.

Je ne dénigre pas ceux qui ont fait cette grève, ils étaient convaincu de le faire à juste titre j'en suis persuadé. Mais ne croyez pas un instant que ceux qui ne l'on pas faite auront du mal à assumer ou à se regarder dans une glace car leur démarche était tout autant réfléchie que la votre.

  • J'adore 7
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bah

bah c'est la moins pire disons, peut être auriez vous préféré transféré totalement sncf infra a rtf et tout éclater?? a l'espagnole ou anglaise, c'est la seul qui est euro compatible, et encore bruxelles a trainé des pieds et grave au poids de la db et sncf que ca a pu passer... après si il faut s'attaquer a bruxelles ca c'est de la politique et ca se passe dans les urnes pas avec une greve d'une entreprise

et pour ce qui est de se mobiliser, peut être il vaudrait mieux se concentrer sur les negos convention et accords d'entreprise que de gaspiller ses forces ici alors que la réforme était déjà actée quasiment.. maintenant comment justifier une nouvelle grève si on nous assassine dans la convention collective?

Tu fais fausse route mon ami. Le 4e paquet ferroviaire qui a ete vote en decembre 2013 n'impose plus la separation. Il n'impose d'ailleurs aucun modèle tant que la concurrence est libre et non faussee. Il va falloir que tu sortes de cette idee qui dit que Bruxello-compatible egal separation stricte en l'Infra et l'exploitant. D'ailleurs la preuve. La france applique un modèle qui n'est fait nulle part ailleurs en Europe.

  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ici par miracle de dame nature, on a eu 38 pages sans les combats habituels, à savoir je ne peux concevoir la position d'en face donc j'attaque ... C'est déjà pas mal.

Comme quoi, tout groupe sait apprendre et se recomposer.... toutes les valeurs liées au Rail ne sont pas mortes....

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu fais fausse route mon ami. Le 4e paquet ferroviaire qui a ete vote en decembre 2013 n'impose plus la separation. Il n'impose d'ailleurs aucun modèle tant que la concurrence est libre et non faussee. Il va falloir que tu sortes de cette idee qui dit que Bruxello-compatible egal separation stricte en l'Infra et l'exploitant. D'ailleurs la preuve. La france applique un modèle qui n'est fait nulle part ailleurs en Europe.

parce que la france s'est battue pour qu'on nous impose pas un modèle a l'anglaise, en quoi ce modèle a la française est il désastreux? les allemands quasiment le même depuis longtemps

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

parce que la france s'est battue pour qu'on nous impose pas un modèle a l'anglaise, en quoi ce modèle a la française est il désastreux? les allemands quasiment le même depuis longtemps

C'est surtout la Manschaft qui a profite de tout son poids etant donne qu'elle a ouvert son reseau depuis 20 ans.

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

...

Vais donner mon avis aussi, tout en entendant très bien le tien qui est bien plus posé que certains autres contributeurs précedents, et bien plus précis dans les choix individuels.

Concernant le Statut, comment dire qu'il est hors sujet alors que dans sa forme initiale, la loi ne préservait pas à équivalence les chapitre 3 4 5 et 6.

Encore aujourd'hui amendé, je n'en suis pas certain.

Partant de là, la base de confiance de la personne qui te dit qu'il est préservé, en sus d'être un politique, est bien en dessous de zéro.

Sauf à vouloir comprendre qu'on ne garantissait toujours sur la bonne parole de ses même individus que la protection à l'emploi et la cpr.

Pour le RH, effectivement rien de nouveau sur une envie de remise à plat, il ne faudrait pas oublier non plus que tout cela était écrit quasi mot pour mot dans le rapport Grignon.

-le cadre social harmonisé, ouverture à la concurrence, transfert de personnel-

Il y a plus de 40 ans, je vivait enfant a côté d'une usine Arthur Martin. Pour lutter contre la concurrence, déjà à l'époque, les employés ont accéptés les changement d'heures, de nombreuses restructurations pour préserver leur emploi. Moins de 5 ans plus tard, tout le monde, ceux qui restaient plutôt, étaient à la rue.

Il y a 30 ans, une société de transport où je travaillait, même chose, on accépte de modifier les heures, on a même accepter qu'un partie soit licencié, j'en ai fait parti. 2 ans plus tard, plus rien.

Des exemples comme ca, en dehors de ces deux cas personnels, l'actualité en est pleine - continental, HP...

Alors croire que perdre des repos ou des trucs du genre va modifier la donne, très peu pour moi.

D'où le nombre de personne dans ceux que j'ai vu dans le mouvement qui réfutaient en bloc ce fameux article 14.

D'où aussi ma différence avec ceux qui disent que c'est a ce moment la qu'il faudra si nécéssaire monter les crocs. Un accords d'entreprise qui serait supérieur à ce qui se fera chez nos concurrent sera forcement couteux, nous mettant encore plus a mal.

Quoi qu'en dise Grignon, et si on part du principe "euro-compatible" que la base doit être la même; il fallait que la règle soit le rh.

C'est tout autant euro compatible" que creer un decret socle.

Enfin, même si cela est très loin du tout venant dont je fais parti, la dette et sa gestion.

On nous passe d'une EPIC qui avait une dette, qui la maitrisait et elle diminuait, à une EPIC de dette monstrueuse, dette qui ne sait pas faite tout le monde en convient jusqu'au sommet de l'etat sur le dos des cheminots.

Je ne connais aucune entreprise de part le monde, qui plus est, se veux de caractère commerciale, qui accepterait une fusion avec une autre dont la dette serais 8 fois supérieur à la sienne.

Il faudra bien les trouver les 1.5Mds pour juste maitriser la dette.

Il sera interressant aussi de noter que les chiffres pour les transferts sont basé sur les comptes de 2012, c'est écrit dans le texte, par conséquent on tient compte ou pas des normes IFRS qui nous ont mis 180millions en 2013 dont nous parlons dans un autre thread ? j'en sais rien.

Modifié par rzm
  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

parce que la france s'est battue pour qu'on nous impose pas un modèle a l'anglaise, en quoi ce modèle a la française est il désastreux? les allemands quasiment le même depuis longtemps

a par qu'en Allemagne l’état a épongé complétement la dette de l'infra structure.

en France en 1995 la sncf était étranglée par la dette et ses intérêts , on lui en a retirer une partie et on l'a mis sur rff et maintenant que cette dette a grossi on la refile à la sncf ... tu vas voir le résultats sur les comptes , les réorganisations , les suppressions de pels et de lignes..

mais tu t'en fou , tu penses a toi surtout... enfin ça fera moins d'embauche et plus de chômeurs et peut être tes enfants en subiront les conséquences directement ou indirectement...

Modifié par jackv
  • J'adore 5
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est juste de la correction de la part de ce personnage..

quel est le sens que tu donnes à ce mot ?

Personne importante, célèbre. Synonyme sommité

Personne fictive d'une oeuvre littéraire [Littérature].

Rôle joué par un acteur. Individu qui se distingue par son comportement, son apparence.

moi en parlant de JL je l’emploierais plutôt dans le 1 sens.. Personne importante, célèbre. Synonyme sommité, mais j'ai l'impression que ce n'est pas ton cas et que tu es limite incorrect..ce qui va bien avec ton comportement provocateur voir +

Modifié par jackv
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...