Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Une rencontre...


Z2N Tuning

Messages recommandés

Tu as raison d'en parler, j'ai eu le tord de tout garder pour moi et cela ne m'a pas réussi, bon courage

Merci à toi ! Effectivement c'est bien d'en parler !

  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon courage collègue.

C'est une chose que l'on ne souhaite à personne que cela arrive, et pourtant.....

Triste réalité de la vie quotidienne en tête d'un train......

  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Courage, copain, collègue, crie, écris, hurle ça fait du bien...

Si je peux faire quelque chose, même pas besoin de demander...

Pour info, je viens de faire ton message à ma nouvelle compagne, car elle a le droit de savoir ce que peux être la vie de cheminot. Elle a trouvé ton message poignant et remarquablement écrit.

Si seulement les merdeux qui disent que nous sommes des privilégiés lisaient ça...

Je donne une idée, je ne sais si c'est réalisable, possible, voir même souhaitable...

Et si la SNCF publiait ce genre de messages? Les candidats comprendraient le mal qu'ils font aux personnes qui interviennent.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

Je prend conscience par cet émouvant récit (j'aurais envie de dire beau, mais peut être es ce inapproprié) que, nous autres en SMUR, nous ne prenons pas assez en compte "l'autre" victime dans ce genre de tragique évènement. Il est vrai que lorsqu'il y a des soins à faire sur la personne percutée, on a pas vraiment le temps, à fortiori, lorsqu'il y à évacuation sur une structure hospitalière.

Est ce qu'une consultation aux urgences de l'ADC serait utile? Je ne sais que penser.

Bruno.

  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

Je prend conscience par cet émouvant récit (j'aurais envie de dire beau, mais peut être es ce inapproprié)

C'est vrai que Z2N est doué pour l'écriture, ses récits me prennent à chaque fois aux tripes.

  • J'adore 7
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Et si la SNCF publiait ce genre de messages? Les candidats comprendraient le mal qu'ils font aux personnes qui interviennent.

L'idée est bonne en ce qui concerne la comprehension de ces situations de la part des voyageurs...

..par contre, les "candidats" comme tu les appelles, sont déjà dans un autre monde lorsque la vague funeste emotionnelle les assailli...c'est le cas du crash du Germanwings....

Fabrice

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour tous ces messages. En tout cas, sachez que cet évènement a eu lieu il y a maintenant pas mal de temps, j'ai largement eu le temps de m'en remettre, d'autant que je pense l'avoir "bien" vécu, si je puis dire (pas de rêves la nuit, pas d'appréhension à passer au même endroit, tout ça tout ça !).

Modifié par Z2N Tuning
  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je me permets de t'apporter tout mon soutiens Z2N, car ce type d'événement peut rester ancrer assez longuement selon la sensibilité de chacun.

Quel est le protocole exact de suivi prévu par la direction de SNCF dans ce type d’événement pour l'ADC impacté des accidents de personne ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je me permets de t'apporter tout mon soutiens Z2N, car ce type d'événement peut rester ancrer assez longuement selon la sensibilité de chacun.

Quel est le protocole exact de suivi prévu par la direction de SNCF dans ce type d’événement pour l'ADC impacté des accidents de personne ?

Je crois qu'il y a un entretien avec leur cadre traction, une convocation chez le médecin du travail et la mise à disposition d'un numéro de téléphone pour joindre une psychologue 24H sur 24.

Mais je laisse les tractionnaires apportés toutes précisions utiles.

Bruno.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je crois qu'il y a un entretien avec leur cadre traction, une convocation chez le médecin du travail et la mise à disposition d'un numéro de téléphone pour joindre une psychologue 24H sur 24.

Mais je laisse les tractionnaires apportés toutes précisions utiles.

Bruno.

C'est à peu prés ça.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Oui, mais un entretien hiérarchique a postériori, un entretien médical lui aussi bien après, ça peut provoquer pas mal de dégâts qui seront difficiles à tenter d'effacer...

Mais on parle du conducteur, des autres acteurs cheminots de ce drame humain...

Mais on vit dans un monde si "gargantuesque" que nous en perdons rapidement ses dimensions si hors normes... Quid des acteurs extérieurs (secours, personnels de justice, ETC..) qui voient notre univers, qui nous est si familier à nous, depuis le sol, et, en prennent d'une seule gifle, toute l'importance...

Je redonne l'idée de créer des écoles de constatations et de secours pour ce genre d'évènements ô combien tragiques...

Une rame radiée stationnée sur une voie à l'écart, mais toute fois une salle et de quoi éclairer la scène... Un mannequin en "situation"... Un faux ADC, des témoins éventuels...

Bref, pas grand chose en argent sonnant et trébuchant, pour un retour pouvant se révéler payant dès la première intervention réelle...

Oui, le procureur de la République n'aura surement jamais vu un train depuis le sol, encore moins une cabine de conduite, idem pour les pompiers et autres policiers...

ça parait con, mais l'accident de Nangis à montré que ça ne tombe pas forcément sous le coup de la logique de tout le monde, qu'il faut prévenir tout de suite la SNCF en cas d'accident et faire stopper toute circulation tout le temps qu'il n'y a pas eu reconnaissance que tout est en ordre pour que ça puisse repartir...

Un bout de voie au calme, une rame, une salle, ne pourrait-on trouver ça du côté de Villeneuve ou Juvisy, par exemple? Je crois qu'on de ça qui traine un peu partout...

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Trop tard, bien souvent...

ça ressemble à un flash, selon les dires des psys... Même pas le temps de réfléchir. Par contre, ceux qui survivent, eux, ce n'est pas un flash, c'est à vie.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Trop tard, bien souvent...

ça ressemble à un flash, selon les dires des psys... Même pas le temps de réfléchir. Par contre, ceux qui survivent, eux, ce n'est pas un flash, c'est à vie.

Absolument. Personnellement, les quelques très rares cas de personnes ayant survécu, auxquelles j'ai été confronté sont restés lourdement handicapées. Pas top pour remonter la pente lorsque l'on est dépressif.

Mais il n'y à pas que les dépressifs. Le dernier que j'ai fait, il y a 1 an ou 2 à St Chéron sur le RER C, était un homme de 40 ans environ complétement murgé qui est passé sous le RER qui démarrait en bout de quai. Résultat, les 2 pieds amputés au dessus des chevilles. Cela fait chère la cuite!

Une autre histoire effroyable qui me revient en mémoire et qui date de 10 ou 15 ans, du temps où je sévissait encore au SMUR de Villeneuve St Georges,  dont certains cheminot ont peut être entendu parler, c'est ce jeune fraichement embauché à l'EVEN, et qui s'est fait percuter par un GL entre Villeneuve le Roi et Ablon en voulant récupérer du matos qu'il avait oublié dans l'entraxe de la voie malgré les annonces sonores des annonceurs!

J'arrête de polluer le fil de Z2N.

Bruno.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.