Aller au contenu

Roukmoute

Modérateur
  • Compteur de contenus

    16 700
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    43

Tout ce qui a été posté par Roukmoute

  1. Une coupe malencontreuse en ligne.

    Ça seraît intéressant d’éviter de nourrir le troll. En 2003, sur la ligne Toulouse - St-Sulpice, heureusement en BAL.
  2. [SIRIUS] - Sujet officiel

    Pour désactiver la luminosité automatique, il faut aller dans Général -> Accessibilité -> Adapter l’affichage et désactiver le bouton idoine. Pratique, non ?
  3. Sous ce nom bien technocratique vide de sens se cache le futur matériel TER Alstom qui va pouvoir faire écluser les anciennes séries (y compris celles des années 80). J'ouvre donc ce sujet pour compiler les infos que vous avez... Un lien [MetroPole] avec quelques renseignements Edit : le terme "nom technocratique" s'appliquait au nom générique du Régiolis, à savoir "porteur polyvalent".
  4. Tout sur le PR4

    Non. PR voulant dire "Pré-Requis", il donne juste le droit à accéder à la formation voulue. D'ailleurs, le PR4 ouvre le droit aux formations de cadre (d'ailleurs il s'appelle désormais PR cadre). Pour accéder à la qualif E, le PR3 suffit.
  5. Et la presse écrite, elle en encaisse combien pour nous casser du sucre sur le dos, des *SUBVENTIONS* ? C'est marrant comme dans d'autres domaines, on trouve les termes "montant compensatoire", "dotation d'équilibre" et toutes ces sortes de choses et là, paf, pas de périphrase pour ces fainéants ! /coup de gueule
  6. évolution qualif

    Pas forcément, tu peux passer F au Tableau d'avancement. Mais c'est évidemment beaucoup plus long et aléatoire.
  7. Service annuel 2018

    Aucune modification en Alsace.
  8. Qualif E

    De réputation le TGM est le plus facile, c'est pour ça qu'on se cogne des boulets dans les bureaux de commande.
  9. Pour tirer les Teoz Eco Paris-Strasbourg.
  10. Le Rh 0077

    Oui, je suis effectivement tombé sur le RH2000 lors de mes recherches. Ça répond à ma question.
  11. À noter tout de même que si le CAPI n'enclenche pas les signaux, il "supervise" néanmoins le DAAT.
  12. KVB

    En effet. Je ferme ici.
  13. Comme quoi, c'était l'inverse : c'est toi qui es tombé sur le jour où le site était en rade. #généralisationMalTàPropos
  14. Agents SE

    Je ferme donc ici. Merci de continuer dans le sujet ad hoc.
  15. Actu RATP

    Tu parles de la ligne de transport urbain la plus fréquentée d'Europe. Il y a 2/3 précautions à prendre avant d'évacuer les stations... (En plus ça se passe en France, ce qui n'aide pas)
  16. Actu RATP

    Voilà, voilà, voilà... http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/rer-a-aucun-train-ne-circulera-entre-auber-et-la-defense-ce-mardi-31-10-2017-7364760.php#xtor=AD-1481423553
  17. Actu RATP

    Ça doit être sympa le RER A depuis hier midi... https://www.ratp.fr/groupe-ratp/newsroom/rer/le-rer-est-interrompu-entre-les-gares-de-la-defense-et-auber
  18. Petite séquence commémorative... Il y a 20 ans jour pour jour, un train en dérive entra en collision avec un train à l'arrêt au fond de la gare de Lyon souterraine. Cette catastrophe fit 56 morts. http://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_ferr...la_gare_de_Lyon Ci-après, un article dans le dernier numéro de la revue du CER PSE : 27 juin 1988 La catastrophe de la Gare de Lyon Le 27 juin 1988 est un jour qui marquera encore pour longtemps les mémoires des cheminots de la région de Paris Sud-Est d'autant que cette catastrophe fait suite à celles de Flaujac, Argenton-sur-Creuse et Issy-les-Moulineaux. Fatalité ou loi des séries pour les uns, conditions de travail, emploi, logique de rentabilité financière pour les autres. l est 19H09, en ce jour tragique, le train 153944 vient s'encastrer dans le train 153951 qui attendait sur la voie 2 de la gare souterraine banlieue et qui, sous l'effet du choc, devait reculer de 25 mètres. A cet instant, les chaînes de télévision interrompent leur programme pour un flash d'information qui ne laisse aucun doute sur l'ampleur de l'accident. Trois enquêtes seront déclenchées : l'enquête judiciaire, l'enquête du ministère des transports et l'enquête de l'inspection générale de sécurité. En interne, le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de l'Établissement Traction de Paris Sud-Est avait aussi mené son enquête, bien que le directeur de l'Établissement de l'époque ait affirmé que l'ampleur de la catastrophe dépassait de loin le cadre de cette instance. Et pour cause ; depuis de nombreux mois, les organisations syndicales n'avaient cessé d'interpeller les directions de l'entreprise sur les problèmes d'effec­tifs que connaissait notre région et qui conduisaient à des refus de congés et fériés chez les agents de conduite et les agents du matériel et de la maintenance ; mais aussi sur les problèmes liés à la maintenance du matériel banlieue et les problèmes de fiabilité de la radio sol/train. Tous ces éléments étaient constitutifs d'une situa­tion perturbée pour les usagers (retard de trains, trains supprimés) et d'une véritable détérioration du service public SNCF sur la banlieue de Paris Sud-Est. Si les différentes enquêtes n'ont pas implicitement reconnu les incidences du manque d'effectifs sur la sécurité, il n'en demeure pas moins que la direction de la SNCF a dû prendre des mesures sur le renforcement des vérifications sur le matériel roulant, la modification des robinets de frein, la suppression des contradictions dans les textes réglementaires et le déblocage de 2 milliards de francs* pour l'amélioration de la sécurité. Les procès qui s'étaient tenus après les catastrophes de Flaujac et Argenton-sur-Creuse avaient mention­né la responsabilité de la SNCF sans la condamner. Le procès de la catastrophe de la Gare de Lyon, pour la première fois, reconnaissait la responsabilité pénale et civile de la SNCF en la condamnant au franc symbolique aux dépends des parties civiles et notamment de la fédération CGT des cheminots. Vingt ans, vingt ans déjà nous séparent de cet acci­dent tragique et nous ne pouvons que nous incli­ner à la mémoire des victimes de cette catastrophe et garder à l'esprit que la sécurité n'a pas de prix, aujourd'hui comme hier. Michel Renault * Soit 305 millions d'euro
  19. Ben suppression des appareils de block. (Externes à l'appareillage "intrinsèques" du poste)
  20. actu ferroviaire en allemagne

    En fait, c'est la ligne Mulhouse-Müllheim qui a été mise en bus pour pouvoir disponibiliser les collègues du roulement international afin qu'ils pilotent des trains entre Lauterbourg et Wörth, juste pour le passage de la frontière.
  21. Stage de 3ème

    Bonjour, c'est sûr que déposer la lettre à St-Lazare pour qu'elle arrive à Joncherolles, ce n'est pas la voie la plus évidente. Je pense qu'il vaut mieux aller sur place. Celà dit, des demandes de stage de 3e où on ne sait pas trop quoi faire des stagiaires (techniquement, il faut dire ce qui est : ils ne sont bons à rien*, et il faut les encadrer en permanence), la SNCF doit en recevoir des trouzaines qui, pour la plupart d'entre elles, doivent finir direct à la poubelle. * Je précise : bons à rien pour le boulot dans l'entreprise ; ce n'est pas un jugement de valeur quelconque.
  22. Hébergements et formations

    Cette question m'a fait penser à ce sketch : Je m'appelle MSCdu13, mais disons si je postule à Lille, ça se passe comment ?
  23. Nouveau design 2017 du site

    Tu peux faire un zoom de l'écran avant de taper sur le rond/étoile.
×