Aller au contenu
clicsouris

Le fret ferroviaire se porte bien !

Recommended Posts

Petit HS à propos des camionneurs US : 


Le Central States Pension Fund devra baisser les retraites versées de... 60%, dans un premier temps... 

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Traduction :


Les pensions peuvent être coupés à « presque rien » pour 407.000 personnes :


Un des plus grands fonds de pension privés dans le pays est presque hors de l'argent , et frais d'options.


La Caisse des pensions Etats Central a aucun nouveau plan pour éviter l'insolvabilité , directeur du fonds Thomas Nyhan a déclaré cette semaine . Sans le financement du gouvernement , le fonds à court d'argent en 10 ans , at-il dit .
A cette époque, les prestations de retraite pour environ 407.000 personnes pourraient être réduites à «pratiquement rien», at-il dit les travailleurs et les retraités dans une lettre envoyée vendredi.
Dans un dernier effort , le régime de retraite Central States a demandé l'approbation du gouvernement pour réduire partiellement les pensions de 115.000 retraités et les futurs avantages pour les 155.000 travailleurs actuels . Les réductions proposées sont raides , jusqu'à 60 % pour certains, mais ce ne fut pas suffisant. Plus tôt ce mois-ci , le Département du Trésor a rejeté le plan parce qu'il a constaté qu'il ne serait pas réellement la tête hors de l'insolvabilité.


Le fonds pourrait présenter un nouveau plan , mais a décidé cette semaine qu'il n'y a pas d'autre moyen avec succès pour sauver le fonds et se conformer à la loi . Les réductions nécessaires seraient trop graves . Similaire: Trésor rejette les réductions de pension pour les 273.000 travailleurs et les retraités Normalement, quand un fonds multi-employeurs comme les Etats Central court d' argent, un fonds d'assurance du gouvernement a appelé la Pension Benefit Guaranty Corporation ( PBGC ) débute en sorte que les retraités reçoivent toujours une sorte de bénéfice . Mais ce n'est pas une excellente solution dans ce cas . D'une part, le montant est inférieur à ce que les retraités auraient reçu dans le cadre du plan de réduction États centrale , et est basé sur le nombre d'années un retraité a travaillé . Un retraité recevrait un maximum $ 35,75 par mois pour chaque année de travail , selon le site Web du fonds. ( Cela revient à 1,072.50 $ par mois pour retraité qui a travaillé 30 ans . ) 

Mais il y a encore un autre problème . Le PBGC lui-même est sous-financé et ne devrait pas être en mesure de couvrir tous les retraités de la Caisse de retraite Central States . " Le fait que le ... PBGC est également à court d'argent signifie que nos participants peuvent voir leurs prestations de retraite en fin de compte réduit à presque rien lorsque le fonds à court d' argent, " Nyhan a dit dans sa lettre .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin
Il y a 1 heure , 96/03 a déclaré:

Petit HS à propos des camionneurs US : 


Le Central States Pension Fund devra baisser les retraites versées de... 60%, dans un premier temps... 

http://money.cnn.com/2016/05/20/retirement/central-states-pension-fund/index.html?iid=hp-stack-dom

Traduction :


Les pensions peuvent être coupés à « presque rien » pour 407.000 personnes :


Un des plus grands fonds de pension privés dans le pays est presque hors de l'argent , et frais d'options.


La Caisse des pensions Etats Central a aucun nouveau plan pour éviter l'insolvabilité , directeur du fonds Thomas Nyhan a déclaré cette semaine . Sans le financement du gouvernement , le fonds à court d'argent en 10 ans , at-il dit .
A cette époque, les prestations de retraite pour environ 407.000 personnes pourraient être réduites à «pratiquement rien», at-il dit les travailleurs et les retraités dans une lettre envoyée vendredi.
Dans un dernier effort , le régime de retraite Central States a demandé l'approbation du gouvernement pour réduire partiellement les pensions de 115.000 retraités et les futurs avantages pour les 155.000 travailleurs actuels . Les réductions proposées sont raides , jusqu'à 60 % pour certains, mais ce ne fut pas suffisant. Plus tôt ce mois-ci , le Département du Trésor a rejeté le plan parce qu'il a constaté qu'il ne serait pas réellement la tête hors de l'insolvabilité.


Le fonds pourrait présenter un nouveau plan , mais a décidé cette semaine qu'il n'y a pas d'autre moyen avec succès pour sauver le fonds et se conformer à la loi . Les réductions nécessaires seraient trop graves . Similaire: Trésor rejette les réductions de pension pour les 273.000 travailleurs et les retraités Normalement, quand un fonds multi-employeurs comme les Etats Central court d' argent, un fonds d'assurance du gouvernement a appelé la Pension Benefit Guaranty Corporation ( PBGC ) débute en sorte que les retraités reçoivent toujours une sorte de bénéfice . Mais ce n'est pas une excellente solution dans ce cas . D'une part, le montant est inférieur à ce que les retraités auraient reçu dans le cadre du plan de réduction États centrale , et est basé sur le nombre d'années un retraité a travaillé . Un retraité recevrait un maximum $ 35,75 par mois pour chaque année de travail , selon le site Web du fonds. ( Cela revient à 1,072.50 $ par mois pour retraité qui a travaillé 30 ans . ) 

Mais il y a encore un autre problème . Le PBGC lui-même est sous-financé et ne devrait pas être en mesure de couvrir tous les retraités de la Caisse de retraite Central States . " Le fait que le ... PBGC est également à court d'argent signifie que nos participants peuvent voir leurs prestations de retraite en fin de compte réduit à presque rien lorsque le fonds à court d' argent, " Nyhan a dit dans sa lettre .

 

Vive les fonds de pensions du Grand Libéralisme Triomphant. C'est bien ce qui nous attends ici avec la mise à mort du système par répartition tant désiré par les adeptes du système par capitalisation: confiez votre pognon aux spéculateurs pour "assurer vos retraites", eux sauront comment le dépenser et vous, vous finirez clodos... et quand ça tourne mal, on veut pomper le pognon de l'état pour sauver les banquiers... tout bénef pour la finance...

Fin du HS.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures , 96/03 a déclaré:

Petit HS à propos des camionneurs US : 


Le Central States Pension Fund devra baisser les retraites versées de... 60%, dans un premier temps... 

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Traduction :


Les pensions peuvent être coupés à « presque rien » pour 407.000 personnes :


Un des plus grands fonds de pension privés dans le pays est presque hors de l'argent , et frais d'options.


La Caisse des pensions Etats Central a aucun nouveau plan pour éviter l'insolvabilité , directeur du fonds Thomas Nyhan a déclaré cette semaine . Sans le financement du gouvernement , le fonds à court d'argent en 10 ans , at-il dit .
A cette époque, les prestations de retraite pour environ 407.000 personnes pourraient être réduites à «pratiquement rien», at-il dit les travailleurs et les retraités dans une lettre envoyée vendredi.
Dans un dernier effort , le régime de retraite Central States a demandé l'approbation du gouvernement pour réduire partiellement les pensions de 115.000 retraités et les futurs avantages pour les 155.000 travailleurs actuels . Les réductions proposées sont raides , jusqu'à 60 % pour certains, mais ce ne fut pas suffisant. Plus tôt ce mois-ci , le Département du Trésor a rejeté le plan parce qu'il a constaté qu'il ne serait pas réellement la tête hors de l'insolvabilité.


Le fonds pourrait présenter un nouveau plan , mais a décidé cette semaine qu'il n'y a pas d'autre moyen avec succès pour sauver le fonds et se conformer à la loi . Les réductions nécessaires seraient trop graves . Similaire: Trésor rejette les réductions de pension pour les 273.000 travailleurs et les retraités Normalement, quand un fonds multi-employeurs comme les Etats Central court d' argent, un fonds d'assurance du gouvernement a appelé la Pension Benefit Guaranty Corporation ( PBGC ) débute en sorte que les retraités reçoivent toujours une sorte de bénéfice . Mais ce n'est pas une excellente solution dans ce cas . D'une part, le montant est inférieur à ce que les retraités auraient reçu dans le cadre du plan de réduction États centrale , et est basé sur le nombre d'années un retraité a travaillé . Un retraité recevrait un maximum $ 35,75 par mois pour chaque année de travail , selon le site Web du fonds. ( Cela revient à 1,072.50 $ par mois pour retraité qui a travaillé 30 ans . ) 

Mais il y a encore un autre problème . Le PBGC lui-même est sous-financé et ne devrait pas être en mesure de couvrir tous les retraités de la Caisse de retraite Central States . " Le fait que le ... PBGC est également à court d'argent signifie que nos participants peuvent voir leurs prestations de retraite en fin de compte réduit à presque rien lorsque le fonds à court d' argent, " Nyhan a dit dans sa lettre .

 

Heureusement que Roosevelt, suite au désastre de 1929, a crée la Social Security , une retraite fédéral, basée sur la répartition,  c'est pas le nirvana, mais au moins, ils ont quelque chose

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur 26 mai 2016 at 12:36 , PAZtoNPM a déclaré:

Je veux bien que le succès du fret ferroviaire aux US repose en grande partie sur un réseau qui lui est presque entièrement destiné, que la taille du pays et la faiblesse qualitative des infrastructures routières lui soit favorables, comme l'est un gabarit très généreux. Que ce modèle soit dynamisé par un volet social et normatif peu développé, d'accord.  Même si, compte tenu du modèle de coûts du ferroviaire, le volet normatif doit jouer un rôle autrement plus considérable que le volet social.

En revanche,  je ne vois pas pourquoi il serait impossible (je parle de façon purement générale) d'importer certaines pratiques en France ? Il y a copier servilement et s'inspirer intelligemment,  en prenant en compte l'environnement de contraintes en France/UE.

 

P.S.: pour revenir sur le cas des ports français, il faut malheureusement reconnaître que la gestion par les syndicats, en France, n'a pas favorisé les investissements et la modernisation des infrastructures au moment où les ports du Nord le faisaient. De même, les grèves, même si elles sont rares, coûtent énormément aux armateurs, ce qui a certainement provoqué des réactions de "vaccination", en plus qu'il est plus simple de ne pas avoir à tout réorganiser ds ces cas. L'absence de stratégie du fret ferroviaire à la même période n'a pas dû arranger les choses. Il ne me semble pas que Wessstcoast ait fait du syndicalisme-bashing primaire, attention à ne pas tomber dans l'excès inverse: un syndicat gestionnaire,  comme tout gestionnaire, peut faire des erreurs, le dire ce n'est pas remettre en cause les droits syndicaux ou vouloir faire du dumping, c'est être objectif !

Non je ne fais pas du bashing de quoi que ce soit en effet mais bon ici difficile de dire quelque chose sans que derrière on te fasse dire ce que tu n'a pas dit.... Il paraît que je m'en fou du social hum pourtant quand j'ai évoqué l'idée de s'intéresser au model américain c'était bien au sens ferroviaire du terme ( investissements, matériels, infra , organisation du transport pur et simple) !!!! Le volet social je m'en fou pas du tout sauf que dans le cas PRÉSENT oui car j'en tenais pas compte dans mon analyse.....m'enfin bon:Smiley_50:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Prix et trafics en berne en 2015 sauf pour l’aérien et le fer

Le rail repart à la hausse en revanche.

Le rail repart à la hausse en revanche. Sensible, l’augmentation de son trafic s’élève à 5,6 % portée tant par ses flux nationaux (+ 6,1 %) qu’internationaux (+ 4,6 %)

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

 

 pour le fret routier

Contrôle routier au Benelux : la moitié des camions en infraction

Lors d’une vaste opération de contrôle routier menée mi-mars 2016 simultanément en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg, les services de chaque pays ont constaté 43 infractions sur 84 camions inspectés. Montant total des amendes infligées, au moins 8 000 €.

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Frêt aura un second souffle dans la région Grand Ouest une fois cette LGV réalisée...Il n'y'en avait que pour les voyageurs entre St Pierre des Corps et Bordeaux, très dur de faire rouler des Frêt sur cette ligne tellement elle était bondée de trains de voyageurs.

Edit Roukmoute : ce message et les 22 suivants tirés du sujet sur la LGV SEA. controleursncf

Modifié par Roukmoute

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures , PrizonchargeKVB a déclaré:

Le Frêt aura un second souffle dans la région Grand Ouest une fois cette LGV réalisée...Il n'y'en avait que pour les voyageurs entre St Pierre des Corps et Bordeaux, très dur de faire rouler des Frêt sur cette ligne tellement elle était bondée de trains de voyageurs.

Elle est bien bonne ta blague.

En 1990 a la mise en place du TGV, le trafic Greg était autrement plus important que maintenant avec en plus des pataches a 80 et cela fonctionnait parfaitement 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin
il y a 41 minutes, ADC01 a déclaré:

Elle est bien bonne ta blague.

En 1990 a la mise en place du TGV, le trafic Greg était autrement plus important que maintenant avec en plus des pataches a 80 et cela fonctionnait parfaitement 

Tout à fait! Et ça dépotait à l'époque, sans les IPCS partout d'ailleurs, ni sans KVB partout non plus d'ailleurs. Des "patachons" de 3600 tonnes, des messageries (jusqu'à 140 km/h, et oui...), des "corail" comme s'il en pleuvait, des "omnibus" et des TGV, tout ça roulait en même temps et ni les faisceaux de triage, ni les voies de service, ni les évitements circulation n'avaient pas le temps de rouiller. Toutes choses que les "moins de" n'ont même pas idée.

Vais encore faire mon vieux con, mais pourquoi savait-on le faire et ne sait-on plus? Bonne question, merci de l'avoir posée... :Smiley_32:

Modifié par JLChauvin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures , ADC01 a déclaré:

Elle est bien bonne ta blague.

En 1990 a la mise en place du TGV, le trafic Greg était autrement plus important que maintenant avec en plus des pataches a 80 et cela fonctionnait parfaitement 

Oui mais des triage ont étés  fermés  ou réduits  entre-temps.

Comment  fait-on pour faire croiser des trains avec si peu de garages et des travaux quotidiens  de 22h00 à 04h00?

Et pour corser le tout la nuit il n'y a personnes au guichet opérationnel pour tracer les sillons de dernière minute, c'est le régulateur qui gère  les circulations et qui tracé les marches en même temps sur Tours et sur Bordeaux! C est d'ailleurs sur ces régions qu'on effectue le plus de non conformite  tellement les délais de traitement des marches sont longs. Raison pour laquelle les trains calent sur saint Pierre des corps a la descente, et Bourgade a la montée! L'axe Bordeaux-Angoulême c est l enfer pour les trains de fret.

Modifié par PrizonchargeKVB

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121
Il y a 11 heures , JLChauvin a déclaré:

Vais encore faire mon vieux con, mais pourquoi savait-on le faire et ne sait-on plus? Bonne question, merci de l'avoir posée... :Smiley_32:

voilà pourquoi :

il y a 7 minutes, PrizonchargeKVB a déclaré:

Comment  fait-on pour faire croiser des trains avec si peu de garages et des travaux quotidiens  de 22h00 à 04h00?

Et pour corser le tout la nuit il n'y a personnes au guichet opérationnel pour tracer les sillons de dernière minute,

avant, c'était l'armée,  aucun train ne roulait s'il n'avait pas été prévu suffisamment à l'avance, pour avoir le conducteur, son aide et la machine. Ces contraintes étaient insupportables pour les chargeurs. Et bien qu'ils se démerdent maintenant  que le foutoir s'est installé à leur demande !

il y avait des sillons tracés, mais pas utilisés. Des évitements en place, mais pas assez utilisés. Des réserves au cas où, qui ne servaient heureusement pas souvent. Il paraît que ces gaspillages coûtaient très cher. Et maintenant ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, PrizonchargeKVB a déclaré:

Oui mais un paquet de triage ont étés  fermés  ou réduits  entre-temps.

Comment  fait-on pour faire croiser des trains avec si peu de garages et des travaux quotidiens  de 22h00 à 04h00?

Et pour corser le tout la nuit il n'y a personnes au guichet opérationnel pour tracer les sillons de dernière minute, c'est le régulateur qui gère  les circulations et qui tracé les marches en même temps sur Tours et sur Bordeaux! C est d'ailleurs sur ces régions qu'on effectue le plus de non conformite  tellement les délais de traitement des marches sont longs.

Tu oublies qu'il existe des évites circulation tout les 20 ou 30 kilomètres  pour garer les trains.Les tirages n'ayant pas cette vocation.

Otes moi un doute, tu roules réellement ? Cat ne pas savoir qu'il a pas mal de garage en dehors des triages entre San Pedro et Bordeaux me laisse perplexe Allez je me lance

Villeperdue

Port de Pile

Chateletault

Poitiers

Couhé Verac

Ruffec

Luxé

Angoulême.

Etc etc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, ADC01 a déclaré:

Tu oublies qu'il existe des évites circulation tout les 20 ou 30 kilomètres  pour garer les trains.Les tirages n'ayant pas cette vocation.

Otes moi un doute, tu roules réellement ? Cat ne pas savoir qu'il a pas mal de garage en dehors des triages entre San Pedro et Bordeaux me laisse perplexe Allez je me lance

Villeperdue

Port de Pile

Chateletault

Poitiers

Couhé Verac

Ruffec

Luxé

Angoulême.

Etc etc

Non je ne roule pas mais je connais ces évitements. On ne peut malheuseument pas effectuer de relève  sur des évitements ni y arrêter des trains pour plusieurs heures pour les besoins du service, les seuls endroits disponibles pour effectuer ces opérations sont St Pierre des Corps, Angoulême et Poitiers. Et encore, Angoulême  est toujours saturé, Poitiers aussi, les autres endroits il faut du personnel au sol sur place car il y a des points à prendre. Comme l a si bien dit 5121 plus haut il faut que tout soit bouclé  bien en amont pour que les fret puissent rouler sur cette ligne mais c est impossible aujourd'hui on a pas assez de visibilité pour le faire ce qui fait qu'on circule beaucoup en SDM et avec des non conformités pour ajuster les marches sur cette ligne, ce qui engendre (pour nous) un très gros bordel notamment pour les trains internationaux ayant des passages sensibles par la région parisienne.

il y a 29 minutes, 5121 a déclaré:

voilà pourquoi :

avant, c'était l'armée,  aucun train ne roulait s'il n'avait pas été prévu suffisamment à l'avance, pour avoir le conducteur, son aide et la machine. Ces contraintes étaient insupportables pour les chargeurs. Et bien qu'ils se démerdent maintenant  que le foutoir s'est installé à leur demande !

il y avait des sillons tracés, mais pas utilisés. Des évitements en place, mais pas assez utilisés. Des réserves au cas où, qui ne servaient heureusement pas souvent. Il paraît que ces gaspillages coûtaient très cher. Et maintenant ?

Maintenant? Explosion des RNUNA tout simplement, ce qui plombe encore plus le budget des EF! Avec le recul je commence à penser de plus en plus que ce sont les sillons de dernières  minutes qui desorganisent les circulations. Gérer  les aléas  en ligne et faire croiser les trains c'est un boulot énorme qu'il faut répéter inlassablement à chaque SDM attribué,  c est beaucoup d'énergie partie en fumée pour des trains qui ne rouleront pas forcément en plus.

Modifié par PrizonchargeKVB

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu parles des garages et ensuite de relève , ce n'est pas tout à fait pareil, il faudrait savoir et puis pas besoin systématiquement de triage pour une relève, j'en ai fait pas mal dans des B.V. et j'ai même vu une relève dr privé au B.V. de Monts pour ceux qui connaissent devant la batterie paire de TGV du matin, alors arretes de raconter des aneries et de parler de choses que tu ne connais pas

Au fait des travaux, pour la mise en place du TGV sur cette ligne, j'en ai connu ainsi que bien d'autres pendant 5 ou 6 ans et je peux te garantir que cela roulait avec un trafic autrement plus conséquent que les rares pataches d'aujourd'hui mais surtout ne tiens pas compte de l'expérience d'un vieux con qui a connu cette époque.

A propos des SMS, c'est peut être aux EF d'anticiper et de ne pas bâtir leurs production a l'arrache comme elles le font, on ne peut pas tout avoir à l'instant T

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

peut-etre qu'à l'époque de l'arrivée du TGV il n'y avait pas les IPCS mais peut-être qu'il y avait encore un AC par évitement et que le régulateur n'avait que çela á faire que de réguler.

depuis qq années la disponibilité en sillons (réguliers et SDM) est amoindrie par les nombreux travaux de constructions des RAC de la LGV. (Plus nombreux que sur les autres lignes) 

Pour les reléves il y a egalement Coutras qui est facilement accessibles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 34 minutes, ADC01 a déclaré:

Tu parles des garages et ensuite de relève , ce n'est pas tout à fait pareil, il faudrait savoir et puis pas besoin systématiquement de triage pour une relève, j'en ai fait pas mal dans des B.V. et j'ai même vu une relève dr privé au B.V. de Monts pour ceux qui connaissent devant la batterie paire de TGV du matin, alors arretes de raconter des aneries et de parler de choses que tu ne connais pas

Au fait des travaux, pour la mise en place du TGV sur cette ligne, j'en ai connu ainsi que bien d'autres pendant 5 ou 6 ans et je peux te garantir que cela roulait avec un trafic autrement plus conséquent que les rares pataches d'aujourd'hui mais surtout ne tiens pas compte de l'expérience d'un vieux con qui a connu cette époque.

A propos des SMS, c'est peut être aux EF d'anticiper et de ne pas bâtir leurs production a l'arrache comme elles le font, on ne peut pas tout avoir à l'instant T

L’intérêt du garage prolongé c'est justement de pouvoir effectuer des relèves "à la carte", car on ne peut pas forcement aligner 4 conducteurs à la minute près sur un même train qui traverse la France de bout en bout. On ne va donc pas arrêter un train plusieurs heures dans un BV pour y'attendre un conducteur qui ne prendra son service que 3 heures après l'arrivée du train dans la gare où il était censé le reprendre.

Je ne mets pas du tout ta parole en doute mais je pense que tu forces un peu le trait quand tu dis "les quelques rares pataches d'aujourd'hui". Je t'invite à te connecter sur le portail RFF et à visualiser la planche Bordeaux-Angoulême sur SEE-TRAINS pour rendre comment le graphique est saturé.

C'est vrai qu'aujourd'hui on bosse à l'arrache mai c'est l'ère du temps qui le veut: la flexibilité c'est aussi notre raison d'être, les clients veulent des transporteurs ultra réactifs et flexibles d'un côté, et les conducteurs se montrent quant à eux de plus en plus intransigeants sur leurs horaires de travail et refusent de plus en plus de décaler leur service pour nous arranger. Le SDM constitue donc la réponse idéale pour ménager le choux et la chèvre. Je persiste à penser que avec cette nouvelle ligne LGV cela va libérer beaucoup de capacité pour le frêt et qu'on pourra obtenir de meilleurs sillons aux prochains services annuels, ce sera une véritable bouffée d'air frais pour le frêt dans cette région.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure , 5121 a déclaré:

voilà pourquoi :

avant, c'était l'armée,  aucun train ne roulait s'il n'avait pas été prévu suffisamment à l'avance, pour avoir le conducteur, son aide et la machine. Ces contraintes étaient insupportables pour les chargeurs. Et bien qu'ils se démerdent maintenant  que le foutoir s'est installé à leur demande !

il y avait des sillons tracés, mais pas utilisés. Des évitements en place, mais pas assez utilisés. Des réserves au cas où, qui ne servaient heureusement pas souvent. Il paraît que ces gaspillages coûtaient très cher. Et maintenant ?

...le Général De Gaulle disait que la SNCF c'était l'armée plus la discipline, et c'était un connaisseur...:Smiley_19:.

Pour ce qui est des sillons tracés mais non utilisés c'est vrai qu'il y en avait pléthore au point de rendre certains graphiques théoriques quasiment illisibles et à avoir des marches facultatives incompatibles entre elles à charge pour le régulateur de se dé...brouiller. Mais le régulateur régulait vraiment c'est à dire qu'il traçait le graphique au fur et à mesure de l'avancement des trains et connaissait donc parfaitement l'état des circulations. La rationalisation est passée par là comme ailleurs, les moyens ont fondus, les installations se sont contractées et la situation ne semble pas s'être améliorée. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 56 minutes, Inharime a déclaré:

...le Général De Gaulle disait que la SNCF c'était l'armée plus la discipline, et c'était un connaisseur...:Smiley_19:.

Pour ce qui est des sillons tracés mais non utilisés c'est vrai qu'il y en avait pléthore au point de rendre certains graphiques théoriques quasiment illisibles et à avoir des marches facultatives incompatibles entre elles à charge pour le régulateur de se dé...brouiller. Mais le régulateur régulait vraiment c'est à dire qu'il traçait le graphique au fur et à mesure de l'avancement des trains et connaissait donc parfaitement l'état des circulations. La rationalisation est passée par là comme ailleurs, les moyens ont fondus, les installations se sont contractées et la situation ne semble pas s'être améliorée. 

Salut! Et quenses tu du nouvel outil Dynamic pour demander les non-conf? Bientôt même les ATE seront demandés sur dynamics, et a terme les FLH seront distribués sur le portail RFF!

 

La rationalisation a aussi simplifié beaucoup de procédures non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, PrizonchargeKVB a déclaré:

Salut! Et qu penses tu du nouvel outil Dynamic pour demander les non-conf? Bientôt même les ATE seront demandés sur dynamics, et a terme les FLH seront distribués sur le portail RFF!

 

Rien! :Smiley_29:, parce que cela fait bientôt 14 ans que j'ai rendu mes clous..:Smiley_20: .mais, de ma lointaine retraite j'ai quand même appris que RFF n'existe plus :Smiley_19:.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure , PrizonchargeKVB a déclaré:

L’intérêt du garage prolongé c'est justement de pouvoir effectuer des relèves "à la carte", car on ne peut pas forcement aligner 4 conducteurs à la minute près sur un même train qui traverse la France de bout en bout. On ne va donc pas arrêter un train plusieurs heures dans un BV pour y'attendre un conducteur qui ne prendra son service que 3 heures après l'arrivée du train dans la gare où il était censé le reprendre.

Il y a peu, un Fret privé est entré devant moi sur l'évitement pair de Port de Piles pour y rester 6 heures... Le régulateur a demandé par radio au conducteur de rester sur son train afin de pouvoir l'évacuer à la demande (ce qu'il a refusé) car cette voie est un évitement actif devant être utilisé à tout moment en cas d'incident et non une voie de garage. Conséquence, pendant 6 heures le régulateur a perdu une possibilité d'évitement...

Vous en dites ce que vous voulez, pour ma part je dis que ce n'est pas du boulot et il n'y a pas à chercher bien loin pour comprendre pourquoi ça fonctionne de moins en moins bien. Les opérateurs ne veulent pas payer pour faire rentrer un train dans un triage (accesoirement point de relais qu'on disait à une époque pas si lointaine). Bientôt il faudra créer des aires de repos comme sur les autoroutes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis un peu etonné du fait que la demande d'arrêt de 6 H soit du fait de l'EF et puis devant le risque de garage sans personne  au manche, il fallait tracer ce sillon sans cet arrêt et le reporter dans une gare concue pour.

Avec un peu de bon sens humain on peu se douter que personne ne restera au manche 6 Heures.

Modifié par Fred

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures , Fred a déclaré:

Bonjour

peut-etre qu'à l'époque de l'arrivée du TGV il n'y avait pas les IPCS mais peut-être qu'il y avait encore un AC par évitement et que le régulateur n'avait que çela á faire que de réguler.

 

Si il y avait des IPCS et le boulot du régulateur pour réguler comme tu dis si bien était d'utiliser les evitements  au maximum de leurs capacités qui n'avaient pas un AC chacun et qui étaient déjà télécommande, d"ailleurs AC ou télécommandé, cela a toujours été à l'initiative  du reçu de garer un train ou pas.

Il y a 11 heures , PrizonchargeKVB a déclaré:

 

C'est Je persiste à penser que avec cette nouvelle ligne LGV cela va libérer beaucoup de capacité pour le frêt et qu'on pourra obtenir de meilleurs sillons aux prochains services annuels, ce sera une véritable bouffée d'air frais pour le frêt dans cette région.

Libérer de la capacité, je veux bien mais pour y faire rouler quoi ? Des trains de wagons vides ? Il ne faut pas faire l'autruche, le fret ne reviendra jamais au niveau de ce qu'a été à son heure de gloire.

Il y a 9 heures , BUDD a déclaré:

Il y a peu, un Fret privé est entré devant moi sur l'évitement pair de Port de Piles pour y rester 6 heures... Le régulateur a demandé par radio au conducteur de rester sur son train afin de pouvoir l'évacuer à la demande (ce qu'il a refusé) car cette voie est un évitement actif devant être utilisé à tout moment en cas d'incident et non une voie de garage. Conséquence, pendant 6 heures le régulateur a perdu une possibilité d'évitement...

Vous en dites ce que vous voulez, pour ma part je dis que ce n'est pas du boulot et il n'y a pas à chercher bien loin pour comprendre pourquoi ça fonctionne de moins en moins bien. Les opérateurs ne veulent pas payer pour faire rentrer un train dans un triage (accesoirement point de relais qu'on disait à une époque pas si lointaine). Bientôt il faudra créer des aires de repos comme sur les autoroutes...

Depuis quand est ce le bordel ? 

Depuis l'ouverture à la concurrence du fret, avant avec un opérateur unique qui travaillait comme il l'entendait, maintenant chacun veut y aller de son intérêt et forcément cela grince des dents, le pire étant qu'on s'apprête à faire pareil pour les voyageurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures , PrizonchargeKVB a déclaré:

L’intérêt du garage prolongé c'est justement de pouvoir effectuer des relèves "à la carte", car on ne peut pas forcement aligner 4 conducteurs à la minute près sur un même train qui traverse la France de bout en bout.

Alors il faut changer de métier, arrêter de vouloir jouer au petit train et laisser cette activite à  ceux qui savent faire ou qui savaient faire avant l'apparition des imitateurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin
Il y a 12 heures , Fred a déclaré:

Bonjour

peut-etre qu'à l'époque de l'arrivée du TGV il n'y avait pas les IPCS mais peut-être qu'il y avait encore un AC par évitement et que le régulateur n'avait que çela á faire que de réguler.

depuis qq années la disponibilité en sillons (réguliers et SDM) est amoindrie par les nombreux travaux de constructions des RAC de la LGV. (Plus nombreux que sur les autres lignes) 

Pour les reléves il y a egalement Coutras qui est facilement accessibles.

Il y a longtemps que les AC ont disparu de la ligne à part à part Poitiers, Ruffec, Angoulême, Coutras et Libourne. De toutes façons d'un coup de clavier ou en appuyant sur un bouton les régulateurs télécommandent tout ou presque, la "frontière" est (était?) à Ruffec. Le régulateur "n'avait que çà à faire" que réguler? Non mais tu plaisante là? Ils devaient être sacrément bon à l'époque pour arriver à gérer tout ça en même temps que télécommander les installations d'évitement, sans avoir tous le moyens d’aujourd’hui partout.

Les "sillons"? Je l'ai déjà écris plusieurs fois ici, pour les 3600 tonnes de céréales venant de la vallée de la Garonne ou des Landes le client d'alors avait la possibilité de changer de port de destination jusqu'à ce que le train soit à Saint-Pierre-des-Corps, encore une chose que l'on ne sait plus faire! Les travaux? La aussi c'est une plaisanterie? Je ne me rappelle plus le compte exact des renouvellement de voies/ballast que j'ai vu dans ma carrière, il y en a eu pas mal, mais là aussi avec la circulation dense de fret qu'il y avait on savait le faire à coup de TCT (Tronc Commun Temporaire) ou de VUT (Voie Unique Temporaire).

Comme l'a écris ADC01, les relèves pas besoin de triage pour les faire, faut arrêter le délire...

Ce qui est marrant c'est que l'on fait semblant de découvrir aujourd’hui ce que l'on savait faire hier mais que d'aucuns se sont acharnés à démolir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

dans la traction que j'ai connue, la relève était là quand le train à relever arrivait. Quitte à payer les gus un quart d'heure de plus ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, 5121 a déclaré:

dans la traction que j'ai connue, la relève était là quand le train à relever arrivait. Quitte à payer les gus un quart d'heure de plus ..

C'est le propre d'une relève, l'équipe cédente attendant la prenante, un changement de conducteur avec un temps où il n'y a personne sur le train n'est pas une relève.

Modifié par ADC01

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×