Jump to content
Sign in to follow this  
Pascal 45

Les prix des carburants s'envolent, ... la guerre du diesel est déclarée !

Recommended Posts

Posted (edited)
Il y a 1 heure, Pepe a dit :

97cts le gasoil et 1,08€ le SP95 à la frontière espagnole ...

De quel côté de la frontiere, côté français ? ici en Normandie l'E10 est a 1.17€, c'est mon carburant de référence mais je roule a l'E85 avec mes 2 voitures principales. Le prix des carburants est bas et on ne peut pas en profiter... j’espère qu'ils ne remonteront pas trop rapidement ensuite

Le 20/01/2020 à 14:02, CGO a dit :

Ce n'est pas exactement le cas !

Quand je recharge chez Lidl, ils m'offrent à peu près un euro d'électricité et j'achète chez eux en moyenne pour 45 €.

Il y avait un Lidl où j'allais aussi, depuis un an les bornes ne fonctionnent plus et je n'y vais plus...

Exact, mais si on peut dire que tous les clients payent la recharge gratuite de certains clients, on peut dire la même chose pour ceux qui viennent à pied : ils payent les parkings de ceux qui viennent en voiture thermique...

Oui, mais dans ce genre de magasin les clients qui viennent a pied sont vraiment une exception. De toute façon les carburants sont tres souvent des produits d'appel dans les grandes surface et dans certains centres Leclerc (pas tout) ils sont vraiment tres agréssif  sur les Prix. Celui de bernay est un des rares a se battre aussi sur l'ethanol

Edited by Albert-00

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Albert-00 a dit :

De quel côté de la frontiere, côté français ? ici en Normandie l'E10 est a 1.17€, c'est mon carburant de référence mais je roule a l'E85 avec mes 2 voitures principales. Le prix des carburants est bas et on ne peut pas en profiter... j’espère qu'ils ne remonteront pas trop rapidement ensuite

Oui, mais dans ce genre de magasin les clients qui viennent a pied sont vraiment une exception. De toute façon les carburants sont tres souvent des produits d'appel dans les grandes surface et dans certains centres Leclerc (pas tout) ils sont vraiment tres agréssif  sur les Prix. Celui de bernay est un des rares a se battre aussi sur l'ethanol

Normal les Centres Leclerc (comme on disait autrefois)sont des magasins dits "excégrés".....

ce sont des indépendant fédérés sous une enseigne, une centrale d'achat etc...(comme Super U, Intermarché Spar etc...).

chacun est libre de mener la politique commerciale de son souhait, sur son territoire (zone de chalandise) dés lors que les grands concepts(la charte)  de l'enseigne son respectés.... :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lors du déconfinement, les prix des carburants risquent de flamber car les pays producteurs se sont mis d'accord sur des quotats de production jusqu'en 2022.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/les-pays-exportateurs-de-petrole-s-accordent-sur-une-baisse-historique-de-la-production-face-aux-consequences-du-coronavirus_3913075.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore faut il qu’il y ait de la demande....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Tophe a dit :

Encore faut il qu’il y ait de la demande....

Il y aura de la demande, l'accord courant jusqu'en 2022, soit bien après que le confinement actuel. Je n'ai pas regardé les quantités de production prévues, mais si celle-ci sont plus faibles qu'avant la crise, les tarifs des carburants pourraient même etre au-dessus de ce qu'ils étaient avant, a moins qu'un pays ne décide de produire plus que prévu et ne fasse voler en éclat cet accord.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On verra, l’économie ne repartira pas d’un seul coup. Certains ne vont plus avoir de boulot, d’autres auront leurs salaires sérieusement rabotés avec le chômage partiel, donc moins d’argent à dépenser. La consommation va mettre du temps a redécoller, on en a pour des années à revenir à la situation d’aujourd’hui....et je te dis pas si on ne part pas en vacances comment la consommation d'essence va continuer à se casser la gueule. Il est bien gentil le MEDEF, mais faire travailler plus si y a pas de consommation ni de boulot, ça sert à rien. Et un accord sur le pétrole, ça se renégocie très vite, il suffit qu’un pays décide de réouvrir les vannes.

C’est aussi peut être le moment où jamais de savoir ce qu’on veut pour après....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Albert-00 a dit :

Il y aura de la demande, l'accord courant jusqu'en 2022, soit bien après que le confinement actuel. Je n'ai pas regardé les quantités de production prévues, mais si celle-ci sont plus faibles qu'avant la crise, les tarifs des carburants pourraient même etre au-dessus de ce qu'ils étaient avant, a moins qu'un pays ne décide de produire plus que prévu et ne fasse voler en éclat cet accord.

Avec les graves risques de profondes récessions (vagues de licenciements, diminution des salaires pour éviter les fermetures….), la demande de la part des particuliers risque d'être beaucoup moins forte qu'escomptée.

Ainsi, avec un prix du gasoil à plus de 1,65€/litre, les déplacements s'en verront limités, et plus globalement, la consommation, hors alimentation et dépenses obligatoires (loyer/remboursements prêts, crédits, électricité, gaz, eau, assurances….) risque de déflater considérablement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Inutile d'être anxiogène pour la suite...il sera assez tôt de voir le moment venu.....

la priorité du moment c'est aujourd'hui demain et après demain ...pas nécessairement de se projeter  dans 3 ou 6 mois.

sortons déjà de ce bourbier sanitaire et ensuite on verra ....

l'auto flagellation n' a jamis été un remède au grandes causes....ça se saurait vu que la pratique était courante dans notre société judéochrétienne..... !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 54 minutes, Tophe a dit :

On verra, l’économie ne repartira pas d’un seul coup.

[...]

Oui, les plus optimistes estiment qu'il faudra au minimum une année pour remettre l'économie en marche.

J'ai bien écrit remettre en marche, pas que tout tourne («comme avant»). Les faillites et le chômage vont augmenter (je n'ai plus les premières estimations en tête), de plus je ne serai pas surpris que des entreprises choisissent de s'installer dans les pays qui ont mieux «absorbé» l'épidémie.

Tout le monde ici a, je pense, au moins un membre de la famille ou un ami à qui on a déjà annoncé un possible licenciement ou fermeture d'entreprise.

 

Le ministre des finances du Baden-Württemberg a déclaré à ses concitoyens (sous la forme : préparez-vous à serrer la ceinture) qu'une dizaine d'années sera nécessaire pour rétablir les finances du Land. 

 

Pour revenir au prix des carburants, les premiers indicateurs du déconfinement de Wuhan indiquent que l'utilisation des transports en commun à baissé au profit de la voiture et des 2 roues. Peut-être en sera t'il de même en France mais je ne suis pas sûr que les prix à la pompe vont flamber.

 

il y a 17 minutes, capelanbrest a dit :

Inutile d'être anxiogène pour la suite...il sera assez tôt de voir le moment venu.....

[...]

Je préfère un discours politique «on en chie et ça ne s'arrêtera pas avec la réduction de la maladie» (c.f.  l'exemple allemand cité plus haut) que le traditionnel discours français des lendemains qui chantent.

Même si, à l'avenir, l'État soutenait à bout de bras les entreprises et limitait la crise économique en France, il y aura bien dans un premier temps une période difficile à vivre.

Il en serait de même si le «système» venait à changer.

 

Cela n'empêche pas l'espoir...

Edited by Christophe
complément

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Albert-00 a dit :

Il y aura de la demande, l'accord courant jusqu'en 2022, soit bien après que le confinement actuel. Je n'ai pas regardé les quantités de production prévues, mais si celle-ci sont plus faibles qu'avant la crise, les tarifs des carburants pourraient même etre au-dessus de ce qu'ils étaient avant, a moins qu'un pays ne décide de produire plus que prévu et ne fasse voler en éclat cet accord.

Les cours n'ont pas bougé suite à l'annonce de l'accord de réduction. Et le baril n'est pas prêt d'atteindre les niveaux pré-crise de nouveau. Pour l'instant, la réduction de production ne concernent que les deux prochains mois, sa poursuite est hypothétique.

https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/petrole-lopep-et-ses-partenaires-trouvent-un-accord-historique-de-reduction-de-la-production-1194376

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 13/04/2020 à 14:53, TGV_13 a dit :

Les cours n'ont pas bougé suite à l'annonce de l'accord de réduction. Et le baril n'est pas prêt d'atteindre les niveaux pré-crise de nouveau. Pour l'instant, la réduction de production ne concernent que les deux prochains mois, sa poursuite est hypothétique.

https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/petrole-lopep-et-ses-partenaires-trouvent-un-accord-historique-de-reduction-de-la-production-1194376

Le cours du brut s'est effondré en raison de la saturation des capacité de production et de stockage

https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/petrole-le-brut-americain-devisse-en-asie-1196311

 https://www.dailyfx.com/francais/cours-de-petrole

Edited by zoreglube

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exact, le WTI creuse à des niveaux plus vus depuis vingt ans quand le Brent résiste. Signe, aussi, des inquiétudes sur la croissance économique américaine dans les semestres à venir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, TGV_13 a dit :

Exact, le WTI creuse à des niveaux plus vus depuis vingt ans quand le Brent résiste. Signe, aussi, des inquiétudes sur la croissance économique américaine dans les semestres à venir.

WTI WTI.thumb.JPG.94e1e7bcb1ed2774301158808d343663.JPG

 

Brent Brent.thumb.JPG.65b8202e3ef3138b610ea0da65625727.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention. La chute du WTI est plus technique qu'autre chose (changement de terme cette nuit). Le contrat à Juin tourne à 22 $.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, TGV_13 a dit :

Attention. La chute du WTI est plus technique qu'autre chose (changement de terme cette nuit). Le contrat à Juin tourne à 22 $.

Certes, mais ca fait bizarre de voir un prix negatif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les prix à la pompe ont baissé mais auraient atteint, selon plusieurs spécialistes du secteur, leurs prix planchers minimum, sauf si le cour du Brent connaitrait la même tendance baissière que le WTI.

Citation

La pandémie de Covid-19 a fait plonger les prix du pétrole, avec donc comme conséquence une grosse baisse des prix pour les sans-plomb et le gazole… dont on ne profite guère avec les mesures de confinement.

Va-t-on pouvoir "profiter" de ces prix allégés (…) Il y a de fortes chances, car les cours du pétrole restent au plus bas. Les principaux pays producteurs avaient pourtant réussi à trouver un terrain d'entente pour réduire l'offre d'or noir (…)

Mais cet accord, pour au moins maintenir les cours, n'a pas eu les effets escomptés. (...) En fin de journée, le baril de Brent, référence pour l'Europe, était retombé à 26 $.

https://www.caradisiac.com/carburants-les-prix-baissent-encore-le-petrole-chute-a-nouveau-182690.htm

D'un point de vue logique purement économique basée sur l'offre et la demande, dès le 11 mai, si la fin du confinement est effective, qu'il soit partiel (par dates et/ou par secteurs géographiques), la consommation a de très fortes probabilités de reprendre très fortement, de par un report vers le véhicule individuel pour se rendre au transport (peur de reprendre les transports en commun) et le besoin de sortir, prendre l'air, dès lors que les restrictions sont partiellement (ou totalement) levées.

Ainsi, les prix à la pompe ne risquent-ils de très vitre subir une forte hausse sur un laps de temps limité ? :Smiley_41:

https://img.autoplus.fr/news/2020/04/20/1548151/c41e9ba0484ff64344049408-600-400.jpg?r

Source : Auto Plus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Greg4546 a dit :

Les prix à la pompe ont baissé mais auraient atteint, selon plusieurs spécialistes du secteur, leurs prix planchers minimum, sauf si le cour du Brent connaitrait la même tendance baissière que le WTI.

https://www.caradisiac.com/carburants-les-prix-baissent-encore-le-petrole-chute-a-nouveau-182690.htm

D'un point de vue logique purement économique basée sur l'offre et la demande, dès le 11 mai, si la fin du confinement est effective, qu'il soit partiel (par dates et/ou par secteurs géographiques), la consommation a de très fortes probabilités de reprendre très fortement, de par un report vers le véhicule individuel pour se rendre au transport (peur de reprendre les transports en commun) et le besoin de sortir, prendre l'air, dès lors que les restrictions sont partiellement (ou totalement) levées.

Ainsi, les prix à la pompe ne risquent-ils de très vitre subir une forte hausse sur un laps de temps limité ? :Smiley_41:

https://img.autoplus.fr/news/2020/04/20/1548151/c41e9ba0484ff64344049408-600-400.jpg?r

Source : Auto Plus

Il semble tout de même qu'a la pompe les prix soient stable au environ de 1,14 pour de l'E10 sur Bernay, il y a de fortes chances qu'il y est au moins partiellement un report vers la voiture particuliere a la reprise mais, simultanément,t il y aura aussi des personnes qui continuront a rester chez elle.

Je gère un club automobile qui propose habituellement 2 sorties par mois (un rencard et une sortie roulante), nous avons annulé toutes nos sorties de printemps y compris un rallye de 4 jours. Je suis resté en contact avec mes membres et j'ai bien senti que ce n'était pas la peine que je me précipite ou organiser une sortie avant Aout, il n'y aurait pas grand monde, et je ne sais pas du tout a l'heure actuelle quand nous aurons de nouveau un taux d'inscription habituel pour ces sorties, Peut-etre pas avant l'année prochaine, j'ai également revu a la baisse les évènements d'automne pourtant traditionnellement riche en sorties et expos.

Tout ça pour dire que les gens vont sortir de chez eux mais qu'il y aura tout de même moins de monde sur les routes (en dehors des trajet domicile-travail) que ce que l'on peut penser. Il ne faut pas non plus oublier que l'automobile n'est pas la seule a utiliser du petrole mais aussi, les transporteurs et les chantiers de BTP qui sont de gros consommateurs, donc si l'économie ne repart pas rapidement le prix des carburants ne devraient pas progresser outre mesure, Je ne pense pas non plus que ceux-ci reviennent au niveau des prix existants avant la crise avant plusieurs mois. Dans la même logique je ne serais pas surpris que les entreprises demandent a leurs salariés de travailler cet été, donc moins de départ en vacances.
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Albert-00 a dit :

Il semble tout de même qu'a la pompe les prix soient stable au environ de 1,14 pour de l'E10 sur Bernay, il y a de fortes chances qu'il y est au moins partiellement un report vers la voiture particuliere a la reprise mais, simultanément,t il y aura aussi des personnes qui continuront a rester chez elle.

Je gère un club automobile qui propose habituellement 2 sorties par mois (un rencard et une sortie roulante), nous avons annulé toutes nos sorties de printemps y compris un rallye de 4 jours. Je suis resté en contact avec mes membres et j'ai bien senti que ce n'était pas la peine que je me précipite ou organiser une sortie avant Aout, il n'y aurait pas grand monde, et je ne sais pas du tout a l'heure actuelle quand nous aurons de nouveau un taux d'inscription habituel pour ces sorties, Peut-etre pas avant l'année prochaine, j'ai également revu a la baisse les évènements d'automne pourtant traditionnellement riche en sorties et expos.

Tout ça pour dire que les gens vont sortir de chez eux mais qu'il y aura tout de même moins de monde sur les routes (en dehors des trajet domicile-travail) que ce que l'on peut penser. Il ne faut pas non plus oublier que l'automobile n'est pas la seule a utiliser du petrole mais aussi, les transporteurs et les chantiers de BTP qui sont de gros consommateurs, donc si l'économie ne repart pas rapidement le prix des carburants ne devraient pas progresser outre mesure, Je ne pense pas non plus que ceux-ci reviennent au niveau des prix existants avant la crise avant plusieurs mois. Dans la même logique je ne serais pas surpris que les entreprises demandent a leurs salariés de travailler cet été, donc moins de départ en vacances.
 

il te semble.... il te semble.......bien des choses !

quid de la réaction de nos concitoyens lors du déconfinnement ?

quid des entreprises et de leurs intentions ?

on n'en sais encore rien tant les ordres les conseils de ceux qui sont aux manettes sont flous, et doivent dans 9 cas sur dix être démentis le lendemain....

un peu selon la fameuse formule lorsque qu'un ordre est donné il est urgent d'attendre le contre ordre pour l'exécuter.....

que ça te fasse suer de ne pas reprendre ton activité du club de vieilles bagnoles je peux l'entendre....(et à la limite c 'est légitime)...mais de la à supputer via la presse la boule de cristal ce que demain sera,

je trouve cela relativement hasardeux dans le moment.

les gens disent noir aujourd'hui sur leur futures activités, mais peuvent très bien dire noir demain....

tout dépendra du contexte le moment venu du temps de leur santé de leur prise de conscience (ou pas) etc.....de si    etc etc etc...

se projeter à 3 ou 6 mois dans l'état actuel des choses en faisant des plans sur la comète est une aberration intellectuelle pour le péquin lambda  (dont toi moi et d'autres faisons partie).

moi je pars tous les ans en septembre, vais je pouvoir le faire cette années je ne sais pas et alors ?

ben je m'organiserai autrement je ferai autre choses ou rien du tout...je n'en mourais pas .

etc etc....

et pour ceux qui devront batailler pour retrouver du boulot, les plus résilients vont se mettre à l'ouvrage encore une fois comme lors de chaque épisode économique tendu....et inévitablement qu'on le veuille ou non seuls les "meilleurs" s'en sortiront...

c'est dur à entendre, c 'est sans aucun doute regrettable mais c'est ainsi factuellement et ça l'a toujours été.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Soit tu essaies d'anticiper ce qui se passera, au risque évident de se tromper, soit tu attends, Moi j’essaie d'anticiper, attendre c'est aussi le risque d'etre pris au dépourvu

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Albert-00 a dit :

Soit tu essaies d'anticiper ce qui se passera, au risque évident de se tromper, soit tu attends, Moi j’essaie d'anticiper, attendre c'est aussi le risque d'etre pris au dépourvu

donc chacun fait comme il l'entend et assume...

c'est ce que je voulais t'entendre dire clairement et c 'est de façons sous jacente ce que je voulais exprimer.

mais anticiper avec des ordres et des contre ordres, avec des supputations, ça devient compliqué, très compliqué a tel point que ceux dirigent le monde les affaires etc....ne savent pas vraiment à ce jour à quel saints se vouer....

alors le péquin lambda comme toi ou moi.....

bon allez vais me prepaprer à aller au boulot.....demain sera un autre jour.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Greg4546 a dit :

D'un point de vue logique purement économique basée sur l'offre et la demande, dès le 11 mai, si la fin du confinement est effective, qu'il soit partiel (par dates et/ou par secteurs géographiques), la consommation a de très fortes probabilités de reprendre très fortement, de par un report vers le véhicule individuel pour se rendre au transport (peur de reprendre les transports en commun) et le besoin de sortir, prendre l'air, dès lors que les restrictions sont partiellement (ou totalement) levées.

Ainsi, les prix à la pompe ne risquent-ils de très vitre subir une forte hausse sur un laps de temps limité ? :Smiley_41:

Ce n'est pas les dix millions de français qui vont se remettre à rouler qui vont faire exploser la demande de pétrole français et en conséquence, la demande mondiale faisant ainsi augmenter les cours. Pour rappel : les chantiers sont à l'arrêt et l'aérien est à terre avec seulement 30 % des vols prévu cet été pour AF.

Enfin, s'agissant du 11 Mai, je parlerai d'avantage d'un allègement des mesures de confinement plutôt qu'un déconfinement. La demande de pétrole va rester atone tout le second semestre 2020.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, TGV_13 a dit :

Ce n'est pas les dix millions de français qui vont se remettre à rouler

Pourquoi 10 millions ?  J'ai bien l'impression qu'il y a bien plus que ça qui ne roule plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Car tous ne reprendront pas la route le 11 Mai. Le télétravail et le chômage partiel resteront massifs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, TGV_13 a dit :

Car tous ne reprendront pas la route le 11 Mai. Le télétravail et le chômage partiel resteront massifs.

Je ne sais pas comment cela va se passer mais selon  les libertés accordées au 11 mai, il risque d'avoir d'autres bagnoles en circulation que celle utilisées pour aller au boulot.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...