Aller au contenu
assouan

Réforme du système ferroviaire

Messages recommandés

Il y a 2 heures, yienyien89 a dit :

Ca fait des années que l'on supprime autour de 2000 emplois par an a la sncf...

Et chez orange la diminution des effectifs est bien visible pour tout le monde. A commencer par la fermeture conséquente du nombre de boutique!

A La Poste, en 2002, il y avait 324 000 employés, fonctionnaires et salariés compris.

En 2017, 253 000 "ETC - Equivalents Temps Complet", ce qui inclus des salariés travaillant dans les services de La Poste mais qui ne sont pas gérés directement par l'ex entreprise publique (recours croissant au salariat intérimaire).

Ainsi, en tenant compte des données du bilan social, ce sont quasiment 70 000 emplois qui ont été supprimés en 15 ans, essentiellement des départs en retraite non remplacés ou des gains de productivité réalisés dans les restructurations de service.

Tout comme pour Orange, cela a un impact pour les usagers, la distribution des colis/courrier non assurés 6 jours sur 7, notamment lors des absences inopinées, fermeture de bureaux… Ces dégradations ont débuté en 1996 pour Orange avec la transformation en SA en 1996 et son capital ouverts aux investisseurs privés 6 mois après. La Poste est devenue une Société Anonyme en Mars 2010, avec un capital détenu par l'Etat à haute de 73,68% et la Caisse des Dépôts et de Consignation à hauteur de 26,32%, mais des transactions , en coulisses, sont menées depuis le début de l'année, dans le cadre d'un rapprochement La Poste/ la CNP, rendrait l'Etat minoritaire dans le capital.

Pour l'usager, cela se concrétise par une augmentation rapide des tarifs que ce soit pour le courrier (dont celle à venir au 1er janvier 2019), colis, de manière plus mesurée et la Banque Postale.

Pour faire le lien avec la réforme du système ferroviaire, la privatisation d'une entreprise, malgré toute les éléments de langage  gouvernementaux, médiatiques ou de communication interne à l'entreprise, génère beaucoup plus de conséquences négatives pour le personnel et les usagers.

Les voyageurs-usagers qui pensent (espèrent) que la réforme ferroviaire impactant la SNCF va apporter plus de trains, plus ponctuels, moins chers et plus confortables, risquent malheureusement de très vite déchanter, déjà on aperçoit les 1ères annonces de suppression de trains, de guichets, de gares, de lignes...

Modifié par Greg4546

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, ZorbecLeGras a dit :

Les RH SNCF n'ont pas réussi à gober la réforme des retraites car maintenant chaque cheminot peut décider de la date de son départ avec un préavis de 6 mois seulement ce qui est bien trop court pour prévoir son remplacement par un opérationnel (et/ou une restructuration du service pour diminuer les effectifs _ faire -1_).

Avant la réforme de retraite, le boulot du RH était une planque tranquille car il suffisait de suivre les effectifs qui arrivaient à 53 ans pour tout anticiper, recrutement et/ou restructuration (tiens, tiens cela rappelle ce vent de réformettes et restructurations au niveau établissement depuis ... 1983, date Epic SNCF et décollage du TGV / descente au enfer du Marchandise).

"pour recruter il faut étre attractif ": effectivement sinon il va y avoir un turnover (après formation et début de carrière SNCF) inhabituel lors de la mise en place de la nouvelle réforme, y compris ceux au statut qui verront leur avenir bouché car il faut laisser la place aux nouveaux qui voudront de l'attractivité.

Pour le moment, ce n'est pas gagné, il manque déjà la mutuelle familiale d'entreprise pour tous les cheminots ce qui est très bizarre pour une boite de +140.000 cheminots: avec un tel effectif, les groupes privés de mutuelles font déjà -30% dans leurs cotisations et c'est une rente de situation qui génèrent des €€€€ en cotation boursière. Très bizarre de la part de G.Pépy, cette absence de réflexion sur une mutuelle d'entreprise comme Médéric ou Macif.

Après ce sera une question personnelle au cas par cas, notamment lors des décisions de déménagements géographiques, fort couteux au final socialement et économiquement. Et pour les "petites qualifications", un emploi à Leroy-Merlin en province peut- être bien plus attractif, peinard, tranquillité familiale  et payant au niveau immobilier que de rester en région parisienne par exemple.

Bon courage pour ta future carrière et... ne pense pas trop à ces réformes, ce n'est que la 1ere que tu subiras, d'autres viendront: les cheminots ont toujours connus cela depuis 1945 et ne sont pas morts de faim pour cela.

 

quelques soient le lieu géographique les "petites qualifications" comme tu dis sont logés à la même enseigne....le salaire est souvent proportionnel au cout de la vie....dans les grosses boites j'entends !

Quant à ton idée de bosser chez Leroy Merlin....avec la tranquillité etc on voit que tu n'a jamais bossé chez Mulliez (les boites du groupe Mulliez ,j'entends).

il fût un temps où effectivement c 'était rentable, car il y avait un système d’actionnariat pour le personnel avec des taux ++

Pour le reste bof  soit tu bosses y compris le dimanche là où c'est autorisé, tu fais ton chiffre ta marge et tu tiens tes ratios ...soit tu gicles !

et soit rassuré pas de place pour les fainéants, et depuis les années 90 je jour m^me de ton arrivée dans la boite le contrôle de gestion "provisionne" ton départ éventuel....

j'ai bossé 20 ans là dedans alors tu ferais bien de revoir tes poncifs...au sujet de la grande distribution avec des acteurs comme Leroy merlin où en plus on cultive le secret et on évite d'ébruiter les "départs"....moyennant une petite transaction parfois très intéressante....pas dur puisque c 'est provisionné d'avance..... :):):)

Tiens et curieusement quelques soit  les décisions prudhommales y a jamais de réintégration.....je te laisse réfléchir sur le pourquoi du comment.... ;)

Bon revenons à la réforme du ferroviaire qui deviendra concrète, avec les débats de la future convention collective.

 

Modifié par capelanbrest

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, capelanbrest a dit :

quelques soient le lieu géographique les "petites qualifications" comme tu dis sont logés à la même enseigne....le salaire est souvent proportionnel au cout de la vie....dans les grosses boites j'entends !

Quant à ton idée de bosser chez Leroy Merlin....avec la tranquillité etc on voit que tu n'a jamais bossé chez Mulliez (les boites du groupe Mulliez ,j'entends).

il fût un temps où effectivement c 'était rentable, car il y avait un système d’actionnariat pour le personnel avec des taux ++

Pour le reste bof  soit tu bosses y compris le dimanche là où c'est autorisé, tu fais ton chiffre ta marge et tu tiens tes ratios ...soit tu gicles !

et soit rassuré pas de place pour les fainéants, et depuis les années 90 je jour m^me de ton arrivée dans la boite le contrôle de gestion "provisionne" ton départ éventuel....

j'ai bossé 20 ans là dedans alors tu ferais bien de revoir tes poncifs...au sujet de la grande distribution avec des acteurs comme Leroy merlin où en plus on cultive le secret et on évite d'ébruiter les "départs"....moyennant une petite transaction parfois très intéressante....pas dur puisque c 'est provisionné d'avance..... :):):)

Tiens et curieusement quelques soit  les décisions prudhommales y a jamais de réintégration.....je te laisse réfléchir sur le pourquoi du comment.... ;)

Bon revenons à la réforme du ferroviaire qui deviendra concrète, avec les débats de la future convention collective.

 

chez lerun merloy  les embauches depuis plusieurs années il n'y a que des CDD...remplacement de congé maternité en general…(verifiable ???) c'est assez long pour amortir la formation et pas de problem de renouvellement en plus ils font croire au CDI en fin du 2eme voir plus de CDD meme si c'est hors code du travail..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, jackv a dit :

chez lerun merloy  les embauches depuis plusieurs années il n'y a que des CDD...remplacement de congé maternité en general…(verifiable ???) c'est assez long pour amortir la formation et pas de problem de renouvellement en plus ils font croire au CDI en fin du 2eme voir plus de CDD meme si c'est hors code du travail..

Il ne faut pas affirmer des choses que tu n'as pas vérifiées....

Leroy est comme toute les boites d'importance,  il embauche en fonction de ce que permet le code du travail et toutes ces subtilités et autres dérogations....!

il ont des RH plutôt pointues avec des juristes spécialisés et perdent rarement leurs procès.

bien sur il y a des des exceptions....mais en général les dossiers sont bien ficelés.

j'ai toujours d'excellent contacts avec d'anciens potes aujourd'hui directeurs de magasins ou régionaux voir travaillant au siège.

de toutes façons embaucher en CDI ne constitue plus une garantie pour un salarié si on sait s'en séparer le moment venu.

surtout durant les 2/3 premières années.

pour les cadres c'est encore plus facile puisque ça figure plus ou moins au contrat à travers les notions de résultats attendus.

Donc dans certains magasins c 'est plus flagrant que dans d'autres en fonction de l’atmosphère sociale.

Par ailleurs culturellement parlant les syndicats sont plutôt "maison" y compris pour ceux réputés plus virulents.

Enfin comme je te l'ai dit bien que la boite ait toujours été pingre elle a toujours mis un point d'honneur à respecter les ratios de la "réussite"....en bornant strictement  les frais de personnels par exemple.

à Brest par exemple 70 personne sur 120 ont été embauché en cdi. Ouverture il y a 2 ans ...les 50 autres  c'est la variable d'ajustement propres à de nombreuses boites de nos jours pour parer au flux et variations des résultats.

aujourd'hui il sont 80 en CDI....

ma source : 2 délégués syndicaux croisés dernièrement à un colloque sur les addictions.

Alors ....on revient à la réforme du ferroviaire non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 42 minutes, capelanbrest a dit :

Il ne faut pas affirmer des choses que tu n'as pas vérifiées....

à Brest par exemple 70 personne sur 120 ont été embauché en cdi. Ouverture il y a 2 ans ...les 50 autres  c'est la variable d'ajustement propres à de nombreuses boites  aujourd'hui il sont 80 en CDI...

Alors ....on revient à la réforme du ferroviaire non ?

mes sources "un embauche pour plusieurs CDD region haut de France" il y a peut être des variantes suivant les magasins mais meme a brest  de 120 à 80 en CDI belle chute 1/3 de CDI en moins

Il y a 4 heures, micro-onde a dit :

En méme temps orange est une entreprise privée (capital de l’état en dessous des 50%) et c’était une stratégie voulue par la direction afin de décourager les employés et de les pousser vers la sortie ou la pré-retraite.

entre temps l’opinion public a été averti donc pas sur que ça puisse se reproduire.

les français n'ont pas de memoire pour ce qui ne les touche pas directement

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, micro-onde a dit :

En méme temps orange est une entreprise privée (capital de l’état en dessous des 50%) et c’était une stratégie voulue par la direction afin de décourager les employés et de les pousser vers la sortie ou la pré-retraite.

entre temps l’opinion public a été averti donc pas sur que ça puisse se reproduire.

Ah par ce que là c'est différent ... ?!? pour rappel FT n'était pas privé avant de passer Orange en 3 ans ... !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, capelanbrest a dit :

Quant à ton idée de bosser chez Leroy Merlin....avec la tranquillité etc on voit que tu n'a jamais bossé chez Mulliez (les boites du groupe Mulliez ,j'entends).

mea culpa sur l'exemple Leroy-Merlin.

Pourtant un voisin semble supporter sereinement l'ambiance dans ma province lointaine,  et, en comparaison, bosse moins qu'une jeune DPX que j'ai connu à +120Km à l'est de Paris, et qui pensait accéder au graal de l'encadrement en bossant quasiment de 7h30 à 19h00, à régler tous les petits soucis de sa petite gare à la force de son titre de maitrise encadrante; heureusement que son mari s'occupaient des enfants et c'était devenue son adrénaline de bosser ainsi.

Pour le moment, la réforme ferroviaire n' a pas encore été décliné en "avantage nouvelle formule, type mutuelle". 

Chez Oui.SNCF, la mutuelle d'entreprise est à 1€/mois

Attendons la rentrée, la fin d'année, l'an prochain, après les élections, etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L’heure des sanctions à la SNCF ?

Selon Sud-Rail et la CGT secteur Lyon, la direction de l'entreprise veut faire payer les grévistes. Celle-ci s’en défend.

Une agente du contrôle est menacée de licenciement. Son conseil de discipline est prévu le 7 septembre à Lyon. D'autres cheminots sont, eux, passibles de mises à pied.Certains cheminots sont quelque peu découragés,  d’autres doivent livrer un tout autre combat, menacés de licenciement par leur direction.

https://www.leprogres.fr/rhone-69/2018/08/22/l-heure-des-sanctions-a-la-sncf

 

il n'y a pas que dans le nord vers Lille cela semble assez general.. j'aimerai bien connaître les reactions des OS

La SNCF lance des procédures disciplinaires contre certains grévistes

Les grévistes sont dans le collimateur de la SNCF. Des procédures disciplinaires ont été déclenchées contre plusieurs cheminots, à Paris, Lille, Nîmes et Rennes. Les cheminots visés ont tous participé au mouvement de grève et ont des mandats syndicaux.

http://www.rallumerlesetoiles.com/2018/07/la-sncf-lance-des-procedures-disciplinaires-contre-certains-grevistes.html

 

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, jackv a dit :

L’heure des sanctions à la SNCF ?

Selon Sud-Rail et la CGT secteur Lyon, la direction de l'entreprise veut faire payer les grévistes. Celle-ci s’en défend.

Une agente du contrôle est menacée de licenciement. Son conseil de discipline est prévu le 7 septembre à Lyon. D'autres cheminots sont, eux, passibles de mises à pied.Certains cheminots sont quelque peu découragés,  d’autres doivent livrer un tout autre combat, menacés de licenciement par leur direction.

https://www.leprogres.fr/rhone-69/2018/08/22/l-heure-des-sanctions-a-la-sncf

 

il n'y a pas que dans le nord vers Lille cela semble assez general.. j'aimerai bien connaître les reactions des OS

La SNCF lance des procédures disciplinaires contre certains grévistes

Les grévistes sont dans le collimateur de la SNCF. Des procédures disciplinaires ont été déclenchées contre plusieurs cheminots, à Paris, Lille, Nîmes et Rennes. Les cheminots visés ont tous participé au mouvement de grève et ont des mandats syndicaux.

http://www.rallumerlesetoiles.com/2018/07/la-sncf-lance-des-procedures-disciplinaires-contre-certains-grevistes.html

 

Les sanctions semblent tomber dans toute la France à première vue.

Cela doit être dans le "cadre neuf adapté et stable" du fameux "programme de travail pour élaborer un projet stratégique SNCF."

Cette coordination des établissements dans la promptitude à sanctionner des cheminots grévistes nous invite à chercher la véritable stratégie poursuivie. Si les craintes se vérifient, cela n'augure rien bon pour les négociations futures concernant la convention collective qui sera destinée à être le socle du "sac à dos social" dans ce monde ouvert et concurrentiel qui attend tout le monde...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, alternant infra a dit :

Les sanctions semblent tomber dans toute la France à première vue.

Cela doit être dans le "cadre neuf adapté et stable" du fameux "programme de travail pour élaborer un projet stratégique SNCF."

Cette coordination des établissements dans la promptitude à sanctionner des cheminots grévistes nous invite à chercher la véritable stratégie poursuivie. Si les craintes se vérifient, cela n'augure rien bon pour les négociations futures concernant la convention collective qui sera destinée à être le socle du "sac à dos social" dans ce monde ouvert et concurrentiel qui attend tout le monde...

et une fois que l'on a dit cela qu'est qu'on fait ?

peut on simplement tirer des conclusion avec 2/3 communiqués émanant de 2 syndicats ?

a t'on les attendus les 2 parties dans le détail ?

Sanctionne t'on pour faits de gréves ou pour certains actes destructeurs intentionnels?

si ça ne se règle pas en interne, les tribunaux trancheront et pas sur que ça aille au final dans le sens de la direction de la compagnie.

Après que les postures de la direction fassent partie d'une stratégie d'intimidation et de communication, je n'en serais pas étonné.

Là encore faute d’éléments vérifiables par tout à chacun, difficile d'y voir clair entre la forme et le fond.

Pour le grand public, il retiendra que malgré la gêne subie SNCF, ne s'en laisse pas compter. certains diront bien fait pour eux - d'autres diront lamentable !

La justice aura t'elle le même avis tôt ou tard,  si licenciement ou procédures disciplinaires abusives il y a,  on le verra le moment venu.

Bref pas de quoi détendre l'ambiance...

Et les autres syndicats y disent quoi concernant ces affaires/procédures en cours ?

Parce que nul n' a oublié que les syndicats sont également en période de campagne électorale en vue des élections professionnelles...donc côté com tout le monde va donner de la voix (direction et syndicats)

ce qui est un élément non négligeable dans le regard que peut porter le lecteur .

Modifié par capelanbrest

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne vois pas ce qui vous étonne. A chaque grève, ce sont exactement les mêmes procédures disciplinaires et les communiqués des syndicats.
Et, lors de chaque conflit, ce sont exactement les mêmes comportements (en particulier les torches) des grévistes - manifestants que la direction veut sanctionner. On pourrait penser que les manifestants, depuis le temps, aurait compris que la direction les attend au tournant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, gilles_tagada a dit :

Je ne vois pas ce qui vous étonne. A chaque grève, ce sont exactement les mêmes procédures disciplinaires et les communiqués des syndicats.
Et, lors de chaque conflit, ce sont exactement les mêmes comportements (en particulier les torches) des grévistes - manifestants que la direction veut sanctionner. On pourrait penser que les manifestants, depuis le temps, aurait compris que la direction les attend au tournant...

Non je peux t affirmer que le comportement répressif de la direction et qui s accroit à chaque mouvement date de 6/7ans  et il est parallèle à la diminution d influence et de résultat des OS.. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, jackv a dit :

Non je peux t affirmer que le comportement répressif de la direction et qui s accroit à chaque mouvement date de 6/7ans  et il est parallèle à la diminution d influence et de résultat des OS.. 

Pourquoi donc les syndicats ne sont-ils pas compréhensifs? Grâce à Dieu, il en existe et leur influence augmente. Dieu soit loué et les brebis seront bien gardées. Les hauts cadres dirigeants peuvent dormir en paix et ont bien mérité leur salaire. Pas vrai, disent des anciens grèvistes incontrôlés qui ne comprennent rien, en rappelant que F. Parly gagnait 52.000 euros pas mois dans le silence général de tous les syndicalistes compréhensifs. Avec un peu de communication, tout va baigner dans le jus et les affaires reprendront comme avant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, zorba a dit :

Pourquoi donc les syndicats ne sont-ils pas compréhensifs? Grâce à Dieu, il en existe et leur influence augmente. Dieu soit loué et les brebis seront bien gardées. Les hauts cadres dirigeants peuvent dormir en paix et ont bien mérité leur salaire. Pas vrai, disent des anciens grèvistes incontrôlés qui ne comprennent rien, en rappelant que F. Parly gagnait 52.000 euros pas mois dans le silence général de tous les syndicalistes compréhensifs. Avec un peu de communication, tout va baigner dans le jus et les affaires reprendront comme avant.

ça fait pas beaucoup avancer les problèmes… 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, zorba a dit :

en rappelant que F. Parly gagnait 52.000 euros pas mois dans le silence général de tous les syndicalistes compréhensifs. Avec un peu de communication, tout va baigner dans le jus et les affaires reprendront comme avant.

Oui, mais ce genre de contractuels à 52 000€ par mois ne sont pas de vrais agents SNCF, mais des émissaires du gouvernement chargés de faire appliquer les décisions du gouvernement sur le terrain, donc difficile de contester le salaire de quelqu'un qui n'est pas un agent, mais une sorte de préfet...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

pour ce qui est du statut de cheminot, par rapport au jours de congés, rtt, paye et avantage de prendre le train pour pas cher et de la retraite, qu’en est t’il ? 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, MSCdu13 a dit :

Bonsoir,

pour ce qui est du statut de cheminot, par rapport au jours de congés, rtt, paye et avantage de prendre le train pour pas cher et de la retraite, qu’en est t’il ? 

 

Rien puisque la nouvelle convention collective n'est toujours pas rédigée. En bon entrepreneur Jupiter Junior a commencé par casser ce qui existait sans se soucier de la suite. Mais, et c'est normal, un individu de sa stature n'a pas à se préoccuper de mesures bassement matérialistes. Le salaire ou les conditions de travail de quelques milliers d'employés sont choses bien trop futiles pour qu'il daigne s'y intéresser.
Quant au personnel de la SNCF, après avoir dû avaler la casse de son entreprise, il va lui falloir à nouveau avaler la réforme des retraites. La digestion va être particulièrement difficile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, jackv a dit :

ça fait pas beaucoup avancer les problèmes… 

La répression patronale non plus. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, MSCdu13 a dit :

Merci Inharime, sais-tu quand elle le sera ?

Non. Il s'agit pour l'instant de négociations entre les syndicats et les représentants des opérateurs et j'ignore où tout cela en est.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Inharime a dit :

Rien puisque la nouvelle convention collective n'est toujours pas rédigée. En bon entrepreneur Jupiter Junior a commencé par casser ce qui existait sans se soucier de la suite. Mais, et c'est normal, un individu de sa stature n'a pas à se préoccuper de mesures bassement matérialistes. Le salaire ou les conditions de travail de quelques milliers d'employés sont choses bien trop futiles pour qu'il daigne s'y intéresser.

G.Pépy pouvait s'y atteler sauf qu'il me semble en plein dans les cartons avant un proche départ, les réformes étant En Marche, le boulot fini, plus besoin  d'espérer un renouvellement au poste de pdg. Il est sur le départ et gère les affaires courantes, c'est l'impression qu'il donne.

Sous Hollande, G.Pépy s'est battu pour imposer une vision de sa réforme (en taclant les syndicats et par ricochet pas mal de "petit" personnel, les non-cadres).

Et G.Pépy a été dégouté des politiques par l'attitude des socialistes qui lui avaient donné carte blanche pour réformer et au final, l'ont cloué au pilori social:

http://www.slate.fr/story/118939/pepy-sncf

G.Pépy s'en fout de l'avenir de SNCF SA, ce n'est plus son problème, et en plus, la direction d'Air France n'a même pas été envisagée à un énarque (G.Pépy).

Macron est sur une peau de banane glissante car s'il y a eu réforme, il manque la locomotive dirigeante qui l'appliquera dans les détails comme tous ceux que tu cites. Et il va être surpris quand il verra la passivité du haut encadrement RH.

Et son petit surnom de Jupiter (débile) va vite devenir Aigle 4 ("Eagle Four" in english).

En gros, il n'y a plus personne à St Denis pour décliner la réforme rapidement.

Notamment la mutuelle d'entreprise à 2€/mois comme ce qui a été négocié pour les salariés de OuiGo

Modifié par ZorbecLeGras

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, zorba a dit :

La répression patronale non plus. 

 et être au meme niveau n'est pas une preuve d'intelligence..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Journal du dimanche de ce jour.

J'ai placé l'article sur un autre réseau social de cheminot(e)s : "Je bosse à la SNCF et j'assume" (groupe fermé Facebook).

Comme je m'y attendais (un peu) ça a déjà déclenché des règlements de compte entre factions et obédiences syndicales.

Ce sera plus modéré et réfléchi ici je pense...

image.png.829d2f489697cd11142342922a2585f9.png

Pour info, l'expert en dialogue social cité est un ancien ASCT qui a occupé des mandats importants au sein de la Fédération CGT des cheminots. Ce n'est pas du BFM...

https://www.trouver-une-formation-ce.com/2672/eric-ferreres-cheminot-devenu-expert-relations-sociales

 

Modifié par PLANONYME

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...