Aller au contenu
assouan

Réforme du système ferroviaire

Messages recommandés

il y a 28 minutes, jackv a dit :

c'est toi qui a voulu te comparer a David et Goliath ..je n'ai fait que transposer ton idée..

pour contre j'attends toujours des elements quantitatifs, qualitatifs, des faits , des evaluations   qui justifient ta position, du sérieux quoi , pas que de la correction d'orthographe et de grammmaire

Cela ne servirait à rien, puisque de toute façon vous êtes persuadés d’être investis d’une mission divine, donc toute personne qui n’est pas d’accord avec vous est forcément hérétique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Blofeld a dit :

Cela ne servirait à rien, puisque de toute façon vous êtes persuadés d’être investis d’une mission divine, donc toute personne qui n’est pas d’accord avec vous est forcément hérétique.

je veux bien être d'accord mais j'attends toujours tes arguments qui reposent sur les faits des chiffres du concret quoi.. pas des affirmations non étayées ou ton "je vous salue marie que la reforme est bonne"...  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Blofeld a dit :

Il sème le trouble chez ceux qui ne savent pas l’interpréter ou qui l’interprètent mal à volonté.

SNCF : la note qui pourrait tout changer

on évoquait la note du gvt sur les possibilités d'élargir les privatisation a tout le secteur ferroviaire…

Heureusement que tu n'es pas ADC car ton interprétation d' écrits serait des plus dangereux s'il s'agissait de règlements.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Blofeld a dit :

Il sème le trouble chez ceux qui ne savent pas l’interpréter ou qui l’interprètent mal à volonté.

Plutôt que des petites piques pour provoquer, tu as des arguments ? Des extraits du texte source avec ton interprétation, afin de nous éclairer ?

Il y a 4 heures, Blofeld a dit :

Moi, non plus. Mais dès lors que l'on n'est pas d'accord avec vous, on est un méchant à vos yeux. Ce n'est pas ce que l'on nomme de l'ouverture d'esprit. Et puis, si cela ne vous plaît pas, rien ne vous oblige à me répondre, passez votre chemin, après tout vous êtes retraité et aucunement concerné par le sujet. Il n'y a pas de s à arrêtes, vous auriez pu faire un effort tout de même ;-)

Le problème n'est pas d'être ou ne pas être d'accord. Tu ne fais que provoquer et sous entendre un peu partout sur le forum que les syndicats disent des conneries et que la réforme est bonne, en gros. Mais sans argumenter. Explique nous, prouve nous qu'ils ont tort !

Modifié par Gom

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est une technique de noyer les messages intéressants par un flux incessant de remarques types maternelles ou qui a la kékette la plus grosse: na c'est moi ! non, c'est moi !

Peut-on tirer la chasse d'eau sur les messages polluants ce fil concernant la réforme du système ferroviaire et non les chamailleries ?

un cheminot cherchant  des motifs, des arguments pour se faire SON idée serait perdu en lisant ce fil pollué.

merci

 

Nb: tirer la chasse, y compris ce message, evel just !

Modifié par r2d2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour  messieurs   , voyez la  belle  chose   de  l ue  ,  pour   "  jack "

La proposition du nouveau budget de l’UE pour la période 2021-2027 est tout simplement ahurissante [1]. La Commission européenne propose d’augmenter le budget de 192 milliards d’euros, le faisant passer de 1 087 milliards d’euros à 1 279 milliards d’euros, soit une hausse de 18 % !

Il est utile de rappeler que toute hausse du budget de l’UE est en réalité payée par les pays contributeurs nets, dont la France est le deuxième.

À pays constants, la hausse donne le vertige puisque Jean-Claude Juncker lui-même estime que la sortie du Royaume-Uni créera un trou de 15 milliards d’euros par an dans le budget de l’UE, soit 105 milliards d’euros sur sept ans. Cela donne par conséquent une hausse réelle de 297 milliards d’euros, soit 30 %.

c est  ne  faites  pas  ce que   je  fais   sinon   je  cogne  ,  merci  junker 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, Blofeld a dit :

Et puis, si cela ne vous plaît pas, rien ne vous oblige à me répondre, passez votre chemin, après tout vous êtes retraité et aucunement concerné par le sujet.

:Smiley_13:Cela fait plusieurs fois que tu dis que les retraités ou autres ne sont pas concernés, certes cela peut paraître vrai aux premiers abords mais l'avenir de la CPR est aussi en cause par cette réforme, donc par conséquent, cela concerne AUSSI les retraités et puis même, c'est de la solidarité, chose que tu ignores de se sentir concerné par un problème concernant les "autres", solidarité qui fait que le monde est ce qu'il est aujourd'hui.  En résumé, TPMG !!!!!!!

Il y a 19 heures, Blofeld a dit :

Vous voyez, il faut arrêter de se battre pour des causes perdues :-) 

De mieux en mieux, à gerber !!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si je résume ce que je comprend :

- on a aucun dialogue entre OS / Entreprise et gouvernement (ils ont leurs idées 100% arrêtées)

- on va passer à un format d'entreprise privatisable (ho on retrouve la gestion désastreuse de la concession des autoroutes...) et n'ayant plus le rapport financier actuel avec l'état (propriété de la dette, taux d'intérêt...)

- on entretien le flou sur la dette

 

En essayant de prévoir (j'essaie hein) :

- hypothèse 1 : l'état reprend la dette => on vend tout à la découpe ou on concède sans aucun soucis

- hypothèse 2 : l'état ne reprend pas la dette => on peut vendre mobilité (peut de dette) mais en créant leurs société non EPIc, l'atat crée de facto une société (Réseau) en faillite du à la dette abyssale => hop tout le monde dehors et on vend à la découpe

 

Bref, perso je vois beaucoup de mauvais sur cette réforme.

 

De plus, le gouvernement a dit qu'il n'allait pas suivre le rapport Spinetta (le gars qui a coulé areva / arifrance et compagnie) sur la fermeture des petites lignes mais :

- il n'a pas dit qu'il ne suivrait pas le rapport Duron qui préconise exactement la même chose

- il veut en transférer la gestion totale aux régions qui elles décideront de la fermeture ou non

Sur ce dernier point, qui me semble le plus important (car il peut apporter aux cheminots le soutien populaire qui manque un peu) je trouve qu'une fois de plus nos Os ne sont pas à la hauteur dans la communication. Cette infos sur la fermeture des lignes n'est pas le centre de leur communications et c'est pour moi une erreur. De plus pourquoi les personnes s'exprimant pour les cheminots ne le sont pas elle même ? (je vise particulièrement M Martinez qui parle pour les cheminot mais ne l'est pas lui même) cela donne l'impression que le mouvement n'est pas le notre

Edit : et quand on voit ce qu'il se passe avec le Fret (dégraissage chez ECR, faillite (?) chez colas Rail, Fret SNCF qui tire la langue...), l'ouverture à la concurrence peut faire peur pour l'avenir (surtout pour l'environnement et la sécurité routière)....

Modifié par Arandir60

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le débat sur un projet caché de privatisation refait surface ….quelques details..

Pas de privatisation. Promis ! » C’est l’un des axes forts de défense du gouvernement et de la direction de la SNCF face aux attaques des syndicats de cheminots contre la réforme ferroviaire en cours

Mais voilà qu’un document révélé par Le Parisien, dimanche 13 mai, et que Le Monde a pu consulter, est venu contrarier le discours officiel….. Il s’agit d’un courrier électronique relatant une réunion d’étape qui s’est tenue le 4 mai entre des membres du cabinet de Mme Borne et quatre hauts cadres de la SNCF ….. L’entrevue était destinée à « examiner les amendements (hors social) respectivement proposés par le cab [le cabinet] transports et SNCF » et qui seront déposés lors de l’examen du projet de réforme par le Sénat, à partir du 23 mai.

dans le nouveau schéma d’organisation de la SNCF prévu par la réforme, l’Etat détiendra la société de tête (la holding) qui elle-même détiendra SNCF Mobilités (qui fait rouler les trains) et SNCF Réseau (qui gère l’infrastructure ferroviaire).

On voit donc ici que les hiérarques de la SNCF insistent pour conserver la possibilité de vendre des titres des filiales.


http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2018/05/14/sncf-la-polemique-sur-un-projet-cache-de-privatisation-refait-surface_5298391_1656994.html#5GtW19rcRZ29KegD.99

on voit aussi que c'est les dirigeants de la SNCF avec la ministre qui sont a la manœuvre pour avancer vers la privatisation..
 
 
 
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Arandir60 a dit :

 

Edit : et quand on voit ce qu'il se passe avec le Fret (dégraissage chez ECR, faillite (?) chez colas Rail, Fret SNCF qui tire la langue...), l'ouverture à la concurrence peut faire peur pour l'avenir (surtout pour l'environnement et la sécurité routière)....

Si le fret ferroviaire toutes entreprises confondues se casse la gueule, ce n'est pas à cause de l'ouverture à la concurrence en interne (dans le ferroviaire), mais bien à cause de l'ouverture à la concurrence en externe (avec la route et le fluvial)

Ouverture à la concurrence entre modes déloyale : route dispensée de péages  !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plus qu'un doute demeure

Pourtant, un doute demeure. . Et quand on connaît la passion de Guillaume Pepy pour la création de filiales..

Quelques esprits chagrins auront noté que lors de l’examen du projet de loi par les députés, un amendement stipulant que les parts de l’Etat dans la SNCF devaient être incessibles a été rejeté à la demande du gouvernement.
 
http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2018/05/14/sncf-la-polemique-sur-un-projet-cache-de-privatisation-refait-surface_5298391_1656994.html#5GtW19rcRZ29KegD.99

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, jackv a dit :

Plus qu'un doute demeure

Pourtant, un doute demeure. . Et quand on connaît la passion de Guillaume Pepy pour la création de filiales..

Quelques esprits chagrins auront noté que lors de l’examen du projet de loi par les députés, un amendement stipulant que les parts de l’Etat dans la SNCF devaient être incessibles a été rejeté à la demande du gouvernement.
 
http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2018/05/14/sncf-la-polemique-sur-un-projet-cache-de-privatisation-refait-surface_5298391_1656994.html#5GtW19rcRZ29KegD.99

« Amendement proposé par le cab : prévoir l’incessibilité. Nous avons insisté sur la nécessité de la restreindre au niveau de la holding. » Traduction : dans le nouveau schéma d’organisation de la SNCF prévu par la réforme, l’Etat détiendra la société de tête (la holding) qui elle-même détiendra SNCF Mobilités (qui fait rouler les trains) et SNCF Réseau (qui gère l’infrastructure ferroviaire). On voit donc ici que les hiérarques de la SNCF insistent pour conserver la possibilité de vendre des titres des filiales.

Je rappelle simplement que GEODIS filiale à 100 % est cotée en bourse, donc comme ils l’écrivent : »  les hiérarques de la SNCF insistent pour conserver la possibilité de vendre des titres des filiales.

 

C’est à dire juste continuer ce qui est en vigueur actuellement !
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 24 minutes, Mak a dit :

Je rappelle simplement que GEODIS filiale à 100 % est cotée en bourse, donc comme ils l’écrivent : »  les hiérarques de la SNCF insistent pour conserver la possibilité de vendre des titres des filiales.

 

C’est à dire juste continuer ce qui est en vigueur actuellement !
 

non actuellement pas de possibilités de privatiser les epic

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On en reste donc à un schéma proche de l'organisation actuelle mais avec la possibilité de filialiser ce qui pourrait être vendu à la découpe, ou privatisé partiellement...

Au hasard Gares de France SA ou TER SA, aucun doute que les candidats potentiels ont déjà été invités discrètement à faire savoir ce qui les intéresse et à quelles conditions !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, NEMO94 a dit :

On en reste donc à un schéma proche de l'organisation actuelle mais avec la possibilité de filialiser ce qui pourrait être vendu à la découpe, ou privatisé partiellement...

Au hasard Gares de France SA ou TER SA, aucun doute que les candidats potentiels ont déjà été invités discrètement à faire savoir ce qui les intéresse et à quelles conditions !

pas gare de France juste gare de grand eville pour y mettre des commerces

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, jackv a dit :

non actuellement pas de possibilités de privatiser les epic

 Amendement proposé par le cab : prévoir l’incessibilité. Nous avons insisté sur la nécessité de la restreindre au niveau de la holding. » Traduction : dans le nouveau schéma d’organisation de la SNCF prévu par la réforme, l’Etat détiendra la société de tête (la holding) qui elle-même détiendra SNCF Mobilités (qui fait rouler les trains) et SNCF Réseau (qui gère l’infrastructure ferroviaire). On voit donc ici que les hiérarques de la SNCF insistent pour conserver la possibilité de vendre des titres des filiales.

Relis ce que le journal écrit :
 "les hiérarques de la SNCF insistent pour conserver la possibilité de vendre des titres des filiales."
On parle bien des filiales et pas des EPIC (ou SA)
La SNCF a  beaucoup de participations dans des filiales, par exemple entreprises de covoiturage, ils comptent continuer à pouvoir le faire !

Où est le mal ?.
Par ailleurs être actionnaire d'une boite concurrente permet de jeter un oeil sur les activités de ce concurrent: cà peut être de la bonne gestion!

 

 

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Mak a dit :

 Amendement proposé par le cab : prévoir l’incessibilité. Nous avons insisté sur la nécessité de la restreindre au niveau de la holding. » Traduction : dans le nouveau schéma d’organisation de la SNCF prévu par la réforme, l’Etat détiendra la société de tête (la holding) qui elle-même détiendra SNCF Mobilités (qui fait rouler les trains) et SNCF Réseau (qui gère l’infrastructure ferroviaire). On voit donc ici que les hiérarques de la SNCF insistent pour conserver la possibilité de vendre des titres des filiales.

Relis ce que le journal écrit :
 "les hiérarques de la SNCF insistent pour conserver la possibilité de vendre des titres des filiales."
On parle bien des filiales et pas des EPIC (ou SA)
La SNCF a  beaucoup de participations dans des filiales, par exemple entreprises de covoiturage, ils comptent continuer à pouvoir le faire !

Où est le mal ?.
Par ailleurs être actionnaire d'une boite concurrente permet de jeter un oeil sur les activités de ce concurrent: cà peut être de la bonne gestion!

 

après la reforme il n'y a plus d EPIC toutes les branches sont au droit commun = des SA (epic et SA c'est plutôt diffèrent) et seule la tete sera encore tenue par l'état 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout ce qu'il faut pour que les morceaux les plus intéressants soient privatisés totalement ou partiellement, et même de quoi créer une entité juridique distincte pour chaque région TER et il est difficilement contestable qu'une éventuelle SA logeant les gares ne fasse pas saliver les mastodontes de l'immobilier commercial ou des concessions, les commerces en gare c'est une machine à cash presque aussi juteuse que les parkings Vinci....

Mais ce n'est pas grave, on va avoir droit à une explication de texte du pilote de ligne qui s'occupe de la loi à l'AN !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et pendant ce temps là, une consultation est organisée par les syndicats mais personne n'en parle (enfin moi je voudrais bien mais je ne sais pas où ni quand voter => et qu'on ne me dise pas que les OS n'ont pas accès aux dresses mails des agents pour les informer) (au niveau information syndicale ça ne sera pas ma première déception )

 

edit : effectivement je n'avais pas pensé à ça

Modifié par Arandir60

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Arandir60 a dit :

et qu'on ne me dise pas que les OS n'ont pas accès aux dresses mails des agents pour les informer

Les adresses mail des agent doivent relever de la CNIL, il est certain que les OS n'ont pas accès à ce genre de chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, ADC01 a dit :

Les adresses mail des agent doivent relever de la CNIL, il est certain que les OS n'ont pas accès à ce genre de chose.

les OS ne possèdent que celles des adherents ou de cheminots qui leurs ont donné en toute connaissance de cause et les ont autoriser a les utiliser.

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, jackv a dit :

après la reforme il n'y a plus d EPIC toutes les branches sont au droit commun = des SA (epic et SA c'est plutôt diffèrent) et seule la tete sera encore tenue par l'état 

Ca va être rigolo pour SNCF Réseau : une SA avec 40 milliards de dettes !

Ca devrait vite redevenir un EPIC ou une Administration !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Mak a dit :

Ca va être rigolo pour SNCF Réseau : une SA avec 40 milliards de dettes !

 

du moment quelle peut rembourser les  échéances des emprunts( en re empruntant s'il le faut) c'est pain béni pour les systèmes financiers...jusqu'à ce quelle ne puisse plus..

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 le Syndicat National des Cadres Supérieurs  marque son désaccord et sa défiance !
 
Ces éléments ont amené l’habituel très discret Syndicat National des Cadres Supérieurs (SNCS) à sortir de sa réserve et à s’exprimer en adressant une lettre ouverte à Elisabeth Borne.
 
Il la questionne sur la dette et indique qu’il s’agit « d’un chantage » :

"l'Etat  va  enfin  assumer  ses  responsabilités d'actionnaire sur le plan financier , partiellement et en fin de quinquennat ?" mais en échange d'efforts partagés, notamment une modification des règles de leur c ontrat de travail. »


  « Certains cadres supérieurs seraient prêts à se joindre ponctuellement au mouvement » . 

(Extrait de la lettre du Syndicat des Cadres Supérieurs à la Ministre Déléguée aux Transports

https://www.cheminotcgt.fr/wp-content/uploads/2018/05/20180514_4_pages_GNC_reforme_ferroviaire.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, jackv a dit :

les OS ne possèdent que celles des adherents ou de cheminots qui leurs ont donné en toute connaissance de cause et les ont autoriser a les utiliser.

non. c'est depuis l'année dernière je crois et je ne sais plus quel accord signé avec la direction, que les OS ont la possibilité d'envoyer des infos a tous via les adresses mail pro qu'on a.

la preuve, c'est que j'ai reçu un mail de la cfdt......................................................

 

Il y a 12 heures, Mak a dit :

Relis ce que le journal écrit :
 "les hiérarques de la SNCF insistent pour conserver la possibilité de vendre des titres des filiales."
On parle bien des filiales et pas des EPIC (ou SA)

donc vente (débarras) du fret, puis ter quand ce sera filialisé puis......................

Modifié par dilidou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...