Aller au contenu
Le Web des Cheminots

[CC 72000 / CC 72100] Sujet Officiel


Messages recommandés

Tu as le diamètre d'alésage et la course, donc tu as la cylindrée (au prix d'un habile calcul mathématique). cartonrouge

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 1,3k
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Bonsoir à tous,   Le malchanceux (ou plutôt chanceux) mécano de ce train c'était moi. Il s'est passé que quand j'ai mis le chauffage train, le moteur s'est emballé car il était alimenté à la

Je sais plus si je l'ai posté alors dans le doute et pour le plaisir des yeux, une petite réunion de famille à Chalindrey  le 02-03-2003.  

Le 72084 + PSE 31 à Verneuil l'Etang ce midi (dédicace spéciale à SEV1977).

Images publiées

Le rendement d'un diesel electrique ne sera jamais aussi bon qu'une 100% electrique ...

Le comparatif est impossible en terme de performance .

Cette technologie est un compromis entre la souplesse de l'electrique et

l'autonomie du thermique

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui je savais pertinemment qu'une diesel électrique avait un rendement largement inférieure à une électrique, mais les gens disent que c'est fantastique, c'est la machine thermique la plus puissante de la SNCF, après avoir entendu autant d'éloges, et finir par rouler dessus, je me suis rendu compte qu'en fait c'était un veau, mais ça a du couple, ça arrache!

Après je connais la formule pour déterminer la cylindrée (V = πR2H x 16), mais je ne connais ni la course ni l'alésage, donc je ne suis pas devin au point de faire une équation remplie qu'avec des inconnus! (sauf le nombre de cylindres...)

Je n'ai pas trouvé dans les liens que vous m'avez transmis, les informations nécessaires, hormis la masse du moteur, sa puissance et ses dimensions, mais pas ce que je cherche...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui je savais pertinemment qu'une diesel électrique avait un rendement largement inférieure à une électrique, mais les gens disent que c'est fantastique, c'est la machine thermique la plus puissante de la SNCF, après avoir entendu autant d'éloges, et finir par rouler dessus, je me suis rendu compte qu'en fait c'était un veau, mais ça a du couple, ça arrache!

Après je connais la formule pour déterminer la cylindrée (V = πR2H x 16), mais je ne connais ni la course ni l'alésage, donc je ne suis pas devin au point de faire une équation remplie qu'avec des inconnus! (sauf le nombre de cylindres...)

Je n'ai pas trouvé dans les liens que vous m'avez transmis, les informations nécessaires, hormis la masse du moteur, sa puissance et ses dimensions, mais pas ce que je cherche...

The S.E.M.T. Pielstick PA4 V 200 VG (bore 200 mm - stroke 210 mm) has a power output of 1 765 kW (UIC) for the 12 cylinders and 2 640 kW (UIC) for the 16 cylinders, both at 1 500 rpm.
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité technicentre

J'ai vu la 72175 avec son V12 à QM en 1983 lors de mon post-apprentissage. La machine était en mauvais état à cause de son moteur. D'après notre guide qui n'était que le patron, le V12 tordait tellement le chassis aux démarrages avec ses couples et contre-couples, que celui -ci était complètement fissuré. A l'époque, il n'y avait pas beaucoup d'espoir pour toute la locomotive...

Pour avoir une "pêche" avec une loc diesel électrique française de ligne, il n'y avait que la défeunte CC 70 002, et encore lorsqu'elle n'était pas en panne ou avarie d'un des ses moteurs diesel ou de l'altenateur double... Pour la CC 70 001, l'incendie d'un des moteurs de traction a entrainé la destruction de cet alternateur double, provoquant l'arrêt définitif de l'engin.

Autres engins très coupleux mais jamais mis au point réellement, les BB 69001 et 2 mais qui n'ont quasiment pas atteint la fin de leur parcours d'essais.

restent quelques Babazous (CC 65500) mais le peu d'entretient et le peu de soins reçus tout au long de leur carrière n'autorise plus à parler de puissance ou de couple.

La SNCF n'a jamais eu de vrais série d'engins diesel très puissants. Et avec les nouvelles normes et le prix du gazole, ça n'ira pas en mieux.

Modifié par technicentre
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'en déplaise à Roukmoute, mon niveau d'anglais ne me permettait pas de traduire les deux termes "bore" & "stroke", mais grâce à lui j'ai enfin découvert l'information manquante, et après un petit calcul, j'ai abouti au résultat de 105,504 litres de cylindrée, donc ce moteur est déjà nettement plus petit que l'AGO...

Merci à Technicentre de nous en avoir appris un peu plus sur cette fameuse 72075 qui a connu beaucoup de moteurs dans sa carrière, et j'étais loin de m'imaginer que des moteurs trop coupleux en viendraient à tordre et à fissurer des châssis!

Modifié par BOUBOUL 51
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 mois plus tard...

Durant la saison estival, les maîtres de la ligne 4 perdent une transeversale ...

Le Reims - Dijon de la mi journée en semaine se retrouve assuré en UM d'AGC, 2 X 75500 au lieu de la rame corail TER champagne Ardenne tractionné par un 72100 de Chalindrey ... Coup de semonce donc pour cette desserte qui trouverait effectivement une économie de fuel importante avec à terme pourquoi pas une desserte en Bibi ?!?

Affaire à suivre, mais cette intrusion d'AGC sur la transeversale Reims Dijon menace de chasser progressivement les 72100 de cette desserte ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En lisant les revues spécialisées, l'avenir des 72100 est loin d'être au beau fixe...... Et pas seulement sur les Dijon-Reims....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut se mettre au gout du jour , les AGC bibi sont plus interressants sur cette liaison que des CC72100 avec en moyenne

plus d'une DDS par mois ...

Entre leur materiel moderne et les 72100 vieillissante et non fiables , les regions Chamapgne et Bourgogne font très vite

le choix...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je complete meme pour annoncer que depuis debut Juillet , les regions Champagne

et Bourgogne viennent d'ouvrir une relation journaliere directe Troyes / Dijon

en AGC Bi/Bi , donc encore un peu de Km perdus pour les 72100 ... sur du Troyes / Chalindrey

en trafic voyageur

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je complete meme pour annoncer que depuis debut Juillet , les regions Champagne

et Bourgogne viennent d'ouvrir une relation journaliere directe Troyes / Dijon

en AGC Bi/Bi , donc encore un peu de Km perdus pour les 72100 ... sur du Troyes / Chalindrey

en trafic voyageur

Cette relation Dijon-Troyes donne même correspondance avec un Troyes-Paris..... assuré avec le même matériel il me semble, on change juste le n° du train.

Cà fait donc une particularité pour Dijon: être desservie par 4 gares parisiennes:

- gare de l'ESt via Troyes et Chalindrey par cette relation sus-nommée

- gare Austerlitz avec les Lunéa (5708/5709 entre autre)

- gare de Bercy avec les Italiens et certains TER Bourgogne

- gare de Lyon avec les TGV.....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette relation Dijon-Troyes donne même correspondance avec un Troyes-Paris..... assuré avec le même matériel il me semble, on change juste le n° du train.

Cà fait donc une particularité pour Dijon: être desservie par 4 gares parisiennes:

- gare de l'ESt via Troyes et Chalindrey par cette relation sus-nommée

- gare Austerlitz avec les Lunéa (5708/5709 entre autre)

- gare de Bercy avec les Italiens et certains TER Bourgogne

- gare de Lyon avec les TGV.....

Qui dit mieux que Dijon ??? lol

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je complete meme pour annoncer que depuis debut Juillet , les regions Champagne

et Bourgogne viennent d'ouvrir une relation journaliere directe Troyes / Dijon

en AGC Bi/Bi , donc encore un peu de Km perdus pour les 72100 ... sur du Troyes / Chalindrey

en trafic voyageur

Ce n'est pas véritablement une liaison perdue pour les 72100 car le TER n° 1539 est une création de desserte ou effectivement le bibi est le plus approprié en plus c'est la première fois qu'il utilise toutes ces capacités en service commercial : Diesel sur Troyes Chalindrey, 25000 V 50 Hz entre Chalindrey et l'entrée de Dijon, puis 1500 V continue pour l'entrée dans Dijon. (Jusque là il n'utilisait pas encore en service commercial sa fonction 1500V continue).

Pour le retour, le 1542 existait déjà au départ de Chalindrey et était déjà assuré depuis plus d'un an en AGC, c'était le premier coup de semonce pour les 72100 qui perdaient une grande partie des Chalindrey Paris ... Maintenant il part de Dijon, ce qui donne une liaison de plus vers la Haute Marne.

On attend avec impatience le lancement de plus de liaisons Troyes - Dijon, un aller retour en soirée serait en projet, ce qui serait vraiment très intéressant pour désenclaver la Haute Marne qui ne bénéficie que de trop peu de liaison vers Dijon qui est pourtant si proche ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Titre : OK Corail pour la SNCF ou pas de fumée sans feu

Source ; auboisementcorrect.com

Date ; 4 juillet 2009

En fin d'article, 5 photos (2 via NG, 3 par la source)

Le 4 juillet, les voyageurs du train Corail Intercités 1049 ont vécu une aventure désormais commune, départ à 18h41 de Paris-Est avec une arrivée prévue à Troyes à 20h05 qui en réalité s'est faite avec un retard de 3 heures.

Après 3/4 heures de trajet, une forte odeur de brûlé a été ressentie dans les wagons de tête. Le train avançant à vitesse réduite s'est arrêté en gare de Longueville. Les voyageurs ont été invités à se rendre dans le calme dans la cour de la gare, un incendie s'étant déclaré dans la motrice. Une fumée noire se dégageait effectivement de la motrice.

Dix minutes plus tard, la police et deux camions de pompiers étaient sur les lieux pour maîtriser l'incendie.

Près de 500 voyageurs erraient à distance respectable du nuage de fumée nauséabonde qui enveloppait l'avant du train. Heureusement, il ne pleuvait pas car la gare n'avait vraisemblablement jamais vu autant de voyageurs qui prirent les choses avec calme et résignation. Le personnel SNCF a fait son possible pour rendre l'attente des informations sur les modalités de poursuite du voyage.

Il fallut près de deux heures pour que l'incendie soit maîtrisé et l'annonce soit faite. Les deux trains suivant le Corail 1049 qui étaient bloqués derrière, l'un en gare de Verneuil, allaient prendre les naufragés de Longueville.

En fait, un seul train suffit à absorber les voyageurs et partit à 22h05 de Longueville en direction de Troyes et Mulhouse.

Un incident maîtrisé, 3 heures de retard un vendredi soir, pas de quoi fouetter un chat. Cependant on peut s'interroger sur la fiabilité et la régularité exemplaire de la SNCF d'antan.

Pour quelles raisons ce que le service public était capable d'assurer il y a 20 voire cinquante ans en arrière n'est plus possible aujourd'hui ?

La situation s'est tellement dégradée que cet incident qui a pénalisé des milliers de voyageurs un jour de départ en vacances n'a eu aucune couverture de presse écrite ou audiovisuelle.

Les usagers de la ligne Paris-Troyes sont bien devenus les parents pauvres de la région Est.

Edit à 14h50, j'ai rajouté le lien vers l'article de la source, je l'avait oublié lors de la publication

Modifié par Thierry80
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La situation s’est tellement dégradée que cet incident qui a pénalisé des milliers de voyageurs un jour de départ en vacances n’a eu aucune couverture de presse écrite ou audiovisuelle.

C'est ça le vrai critère de gravité au XXIe siècle... okok

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après 3/4 heures de trajet, une forte odeur de brûlé a été ressentie dans les wagons de tête. Le train avançant à vitesse réduite s'est arrêté en gare de Longueville. Les voyageurs ont été invités à se rendre dans le calme dans la cour de la gare, un incendie s'étant déclaré dans la motrice. Une fumée noire se dégageait effectivement de la motrice.

Dix minutes plus tard, la police et deux camions de pompiers étaient sur les lieux pour maîtriser l'incendie.

Près de 500 voyageurs erraient à distance respectable du nuage de fumée nauséabonde qui enveloppait l'avant du train. Heureusement, il ne pleuvait pas car la gare n'avait vraisemblablement jamais vu autant de voyageurs qui prirent les choses avec calme et résignation. Le personnel SNCF a fait son possible pour rendre l'attente des informations sur les modalités de poursuite du voyage.

Cette locomotive respecte votre environnement qu'ils disent !!! cestachier

Oui, bon, je sors... :blush: okok

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui me parait quand meme bizarre, c'est que hop tout d'un coup depuis quelques mois il y a de "vieilles" machines qui brulent ..

Un defaut de montage sur une , je veux bien mais la plusieurs.

A se demander si cela n'est pas un moyen deguisé de se debarrasser de materiels dit soi disant polluants.. ( genre arnaque a l"assurance ou bien en complicité avec ) .

Il y a bien des engins de meme age qui ne brulent pas comme cela pourtant okok

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ah ben elle va marché moins bien. Et une nouvelle 72000 a la casse c'est bien triste :blush: mais le plus important c'est pas de victime. Comment va le mécano a t'il été incomodé par les fumée?

Pour ma part je dis chapeau a ce mécano quel sang froid ammener son train a la gare la plus proche pour mettre tout le monde en sécurité. okok

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est ça le vrai critère de gravité au XXIe siècle... :Smiley_42:

Il est vrai que j'ai cherché sur "Google Actualité" et je n'ai vraiment rien trouvé en tapant par exemple (72000 Thionville, Incendie SNCF, Incendie Thionville SNCF et différentes variantes), je suis donc passé par le moteur de recherche directement et c'est là, après 2 pages, que j'ai trouvé un article sur un site bien loin du circuit presse traditionnel.

Lorsque tu est voyageur, tu est "victime" d'un incident (SNCF ou autres) c'est parfois le parcours du combattant pour savoir ce qu'il s'est passé, cela aurait eu lieu sur Paris, là il y aurait eu une putain de couverture, mais en Province c'est quasi le néant, même par la presse locale.

Pour répondre à willousub, c'est comme les voitures, parfois elle aussi se mettent à brulé aussi (hors incident volontaire), personne n'est à l'abri de ce genre d'incident. Maintenant aux enqueteurs de déterminé les raisons de l'embrassement soudain de la locomotive.

Modifié par Thierry80
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui me parait quand meme bizarre, c'est que hop tout d'un coup depuis quelques mois il y a de "vieilles" machines qui brulent ..

Un defaut de montage sur une , je veux bien mais la plusieurs.

A se demander si cela n'est pas un moyen deguisé de se debarrasser de materiels dit soi disant polluants.. ( genre arnaque a l"assurance ou bien en complicité avec ) .

Il y a bien des engins de meme age qui ne brulent pas comme cela pourtant :Smiley_42:

Ne te demande pas... faire brûler des locs EN LIGNE pour se débarrasser du matériel ??? :Smiley_42: Allons allons un bon déraillement permettrait de faire plus efficace : la loc et des voitures :Smiley_42:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne te demande pas... faire brûler des locs EN LIGNE pour se débarrasser du matériel ??? koiquesse Allons allons un bon déraillement permettrait de faire plus efficace : la loc et des voitures revoltages

Je pense qu'il n'y a aucun mécano de la SNCF ou autres EF qui prendrai une telle responsabilité de mettre le feu à son outil de travail et jusqu'à mettre en péril la vie de centaine de voyageurs. Les cheminots sont peut-être fou, mais pas à se point là quand même.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En toute sincérité, à chaque fois que je prenais la 172166, je faisais la tronche parce qu'elle était vraiment dégueulasse comme machine! Poussiéreuse, de la suie partout,... Apparemment elle n'en est pas à son premier incendie!!

En effet j'avais lu dans le carnet de bulletins de signalement qu'un conducteur râlait car elle n'avait pas été remise en état depuis son "dernier" incendie...

Y'a pas de fumé sans feu! :cool:

Hormis cela j'ai appris (à moins que vous ne le sachiez tous déjà!) que la CC 172143 a cramé à cause de l'aérotherme (chauffage cabine) poste 1, devait certainement y a avoir plein de cochonneries dedans et un petit coup de chauffe a allumé le tout!

Modifié par BOUBOUL 51
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...