Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Coup de chaud pour l'ICE


Messages recommandés

Coup de chaud pour l'ICE, le TGV allemand

Depuis quelques jours, il fait chaud en Allemagne : 38,8 °C ont été constatés samedi 11 juillet sur les bords du Rhin, un record. Ce n'est rien cependant comparé aux 50 °C enregistrés à l'intérieur de certains trains à grande vitesse (ICE) de la Deutsche Bahn, dont les systèmes de climatisation tombent en panne en série depuis quelques jours, victimes de la canicule.

Pour la première compagnie de transport européenne, le chaos prend des proportions inquiétantes. La presse allemande fait état de scènes surréalistes dans les trains de Siemens, dont les fenêtres ne s'ouvrent pas. Samedi, un groupe d'élèves tombés en syncope a dû être transporté d'urgence à l'hôpital de Bielefeld. Quelques heures plus tard, 44 personnes sont évacuées de wagons surchauffés sur un trajet en direction d'Hanovre. Au total, une quarantaine de trains ont connu des pannes similaires depuis le week-end dernier. Dans les voitures, des médecins conseillent aux passagers de se couvrir la tête de linge mouillé, sans attendre que les réserves d'eau des toilettes ne viennent à manquer.

Pannes en série

A la recherche des causes des pannes en série, les ingénieurs se tamponnent le front, perplexes. Les systèmes de climatisation des trains sont conformes à la norme européenne "EN 13129-1 : 2002", calibrée pour un pays comme l'Allemagne, où l'écart maximal de température est théoriquement compris entre - 20 °C et... 35 °C. Mais la réglementation n'avait pas prévu que ce pouvait être plus. Or, jeudi 15 juillet, deux journaux allemands ont révélé que les systèmes de climatisation des trains de la Deutsche Bahn étaient conçus pour résister à une température maximale de 32 °C, un plafond reconnu par la compagnie.

Du côté des associations de consommateurs, on bouillonne. Cette crise vient s'ajouter à une série de pannes et de problèmes techniques intervenus sur le réseau depuis plusieurs années. En avril, c'est une porte qui s'est arrachée en plein trajet. L'hiver dernier, le S-Bahn (réseau express urbain) berlinois, également exploité par la Deutsche Bahn, avait dû être arrêté plusieurs semaines durant pour cause de freins défectueux. Les mesures d'économies engagées pour permettre à la compagnie d'entrer en Bourse - un projet finalement reporté - sont pointées du doigt. Pour l'association de consommateurs, Pro Bahn, "la Deutsche Bahn a fait des économies au mauvais endroit, la technique n'est pas orientée vers la sécurité mais vers la minimisation des coûts". Du côté de la direction, on invoque le changement climatique. Un peu court pour une entreprise, qui affiche clairement depuis quelques mois de grandes ambitions pour accompagner la libéralisation du marché ferroviaire européen.- (Intérim, à Berlin)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 60
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Images publiées

Invité ect-de-lyon

Et à cet instant précis, je pense à tous les gens qui envient la DB, qui souhaitent voir des TGV Allemands prendre des parts de marché sur la SNCF, parce que la DB, c'est mieux ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme d'habitude, y a les ingénieurs et les commerciaux... les ingénieurs ont voulu prévoir, les commerciaux leur ont dit "fermez là espèces de cons, tant que ça roule c'est bon, vous faites à minima et on case dans la norme"... résultat, c'est fait à flux tendu, ça va quand c'est au poil, dès qu'il y a un grain de sable c'est le bordel.

Ajoutez à cela que les ICE sont merdiques dès la naissance, et vous avez tout... les portes auto, la place, c'est tout beau, mais c'est la poudre aux yeux pour les voyageurs, n'empêche que la clim et les moteurs, ça c'est du hardware et c'est baclé... :blush:

PS-1 : Mon père a connu ça toute sa carrière (il était ingénieur) dans trois grosses boites que je ne nommerais pas (dont 2 qui n'existent plus), et c'était juste le début, il est parti en pré-retraite en 1992. Il n'était pas dans les trains, mais dans les services d'organisation et de gestion par informatique... et avant ça, dans la métallurgie.

PS-2 : Si vous voyez une quelconque ressemblance avec ce qui se passe à la SNCF, désolé, c'est complètement involontaire...

helpsosomdrmdrmdrmdr controleursncf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est un peu general en Europe apparement... controleursncf

Les CFF enregistrent plus de pannes de climatisation que de coutume

En temps normal, les CFF recensent en moyenne 12 pannes de climatisation par jour dans leurs trains. Depuis le début de la vague de chaleur qui frappe la Suisse, le nombre de problèmes techniques quotidiens liés à l'air conditionné est passé à 20.

La chaleur sollicite fortement le système, ce qui provoque plus de pannes, a indiqué le porte-parole des CFF Christian Ginsing, confirmant une information du journal alémanique "Sonntag". "De plus, la climatisation fonctionne chaque jour plus longtemps", poursuit-il.

Les températures élevées mettent aussi les rails à rude épreuve. "Cette semaine, à Reichenburg (SZ), nous avons mesuré une température de 65 degrés à l'intérieur du rail", explique le directeur de la surveillance du réseau des CFF Jean Chappuis.

Pour l'instant, le seul dégât à ce niveau lié à la chaleur est survenu dans le canton de Vaud, où un rail a été déformé sur la ligne entre Lausanne et Payerne. Le dysfonctionnement a pu être résolu depuis.

(ats / 18 juillet 2010 12:52) Romandie News

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ben on a pris du retard par rapport aux copains

ou alors

ON EST LES MEILLEURS

cestachier

Tout humour mis à part,

ne croyez vous pas qu'un matériel est conçu sur une base, et qu'ensuite en fonction du marché auquel il est destinné, il y a des options qui viennent se rattacher ou se retrancher?

En fait en Europe occidentale, on pourrait penser que le matériel est fait pour fonctionner avec des températures de -20 à + 40 les extrêmes devant être considérées comme exceptionnelles, pratiquant ainsi la politique du risque calculé, qui sous entend que -20 et + 40 restent exceptionnels (on est plutôt sur du -10+30), et que par la même on préfère jouer les disfonctionnements possibles durant 20 jours tous les 3/4 ans, que d'investir dans des clims plus puissantes, dont le coût d'amortissement ne se justifie pas, lors de l'achat ?

Curieusement ce genre de disfonctionnements ne semblent pas exister sur les matériels en exploitation au canada ou aux states, dont les amplitudes de températures sont chaque année au rendez vous ?

On tire à boulet rouge sur ICE, mais qu'elle serait la situation du TGV dans les conditions d'exploitations climatiques et technique à l'allemande (nombreux arrêts et redémarrages fréquents) ?

Qu'en est il pour le matériel italien TAV ou Espagnol type Tgv ou Velaro?

Modifié par capelanbrest
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sans chercher plus loin que cet hivers avec " la neige exceptionnellement poudreuse" qui a bloqué les Eurotunnel

conditions hivernales previsibles en France , mais exceptionnelles du coté Paris / Chanel

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout humour mis à part,

ne croyez vous pas qu'un matériel est conçu sur une base, et qu'ensuite en fonction du marché auquel il est destinné, il y a des options qui viennent se rattacher ou se retrancher?

En fait en Europe occidentale, on pourrait penser que le matériel est fait pour fonctionner avec des températures de -20 à + 40 les extrêmes devant être considérées comme exceptionnelles, pratiquant ainsi la politique du risque calculé, qui sous entend que -20 et + 40 restent exceptionnels (on est plutôt sur du -10+30), et que par la même on préfère jouer les disfonctionnements possibles durant 20 jours tous les 3/4 ans, que d'investir dans des clims plus puissantes, dont le coût d'amortissement ne se justifie pas, lors de l'achat ?

Curieusement ce genre de disfonctionnements ne semblent pas exister sur les matériels en exploitation au canada ou aux states, dont les amplitudes de températures sont chaque année au rendez vous ?

On tire à boulet rouge sur ICE, mais qu'elle serait la situation du TGV dans les conditions d'exploitations climatiques et technique à l'allemande (nombreux arrêts et redémarrages fréquents) ?

Qu'en est il pour le matériel italien TAV ou Espagnol type Tgv ou Velaro?

cestachier

c'est bien beau de tirer à boulets rouges sur les ICE mais je ne suis pas sûr que l'on fasse mieux... Et ce aussi bien en matériel ancien (comme les corail, même celles avec clim renforcées "21000 Kcal") qu'en matériel récent. Je me souviens des Bordeaux-Lyon où sur 5 caisses de x72500, trois avaient une clim HS

Posons donc les bonnes questions : les soucis de clim' des ICE / Velaro sont-ils dûs à des défauts de conception sur toutes les rames (tous pays confondus) ou uniquement à des défauts sur les seules rames allemandes ?

Comment se comportent les Velaro espagnols ? (qui eux sont soumis quotidiennement à des températures de plus de 35°)

Par curiosité si quelqu'un sait comment la clim des corail vendues au Maroc se comporte...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout humour mis à part,

ne croyez vous pas qu'un matériel est conçu sur une base, et qu'ensuite en fonction du marché auquel il est destinné, il y a des options qui viennent se rattacher ou se retrancher?

Curieusement ce genre de disfonctionnements ne semblent pas exister sur les matériels en exploitation au canada ou aux states, dont les amplitudes de températures sont chaque année au rendez vous ?

C'est parfois beaucoup plus que des options : cf l'exemple USA / Canada que tu cites, où les engins doivent rouler dans les tempêtes de neige du Wyoming l'hiver, et traverser l'Arizona l'été, plus les vents de sable dans certaines zones désertiques.

Les conditions climatiques et environnementales d'utilisation du matériel roulant, des infras, des systèmes de signalisation-télécom-informatique sont une des données du problème à résoudre. C'est en général précisé dans l'appel d'offres, et l'exposé des compétences acquises sur le sujet par chaque équipe en compétition fait partie de l'étape de préqualification. Par exemple, le client sait bien qu'il n'y a pas de fortes tempêtes de sable en France et en Allemagne, et regardera donc, au-delà de l'expérience du constructeur dans son pays de plus fortes ventes, l'expérience internationale de chaque équipe dans ce domaine.

Modifié par PN407
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour faire simple : le matériel est étudié pour une plage demandé par le client (au cahier des charge) et en adéquation avec les normes. Il contacte les fournisseurs et choisi le meilleur compromis entre prix et respect des charges. Et comme le disait mon opticien : il existe des bons verres, il existe des verres pas cher, mais des bons verres pas cher ça n'existe pas !

En Europe il doit y avoir 3 fournisseur de clim pour le ferroviaire, qui ont des produit couvrant toute les plages de température a tout les prix.

Pas de bol l'ICE est tombé sur le cas extrême ... cela va nous arriver aussi un jour ne fanfaron pas trop vite ...

Après si les Allemands on merdé a la conception (malheureusement du vécu ... p*** de normes DIN ...) ou si le matériel est pas/mal/peu entretenu cqfd !

@capelenbrest : dans le ferroviaire tout est construit suivant le cahier des charges ... après au constructeurs s'ils veulent de proposer des train modulaire mais cet organe vital et sensible n'est pas proposé en modularité

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les allemands devraient s'inspirer de la Retape...

Métro ligne 4 (ou ligne 6) à Paname, chaque année, il fait du 45° dans la rame (un peu moins sur les parties aériennes de la 6), les gens défaillent, on ouvre toutes les portes à toutes les stations, les conducteurs n'en peuvent plus, mais le matériel (et les rails) tient le coup. :blush: controleursncf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les allemands devraient s'inspirer de la Retape...

Métro ligne 4 (ou ligne 6) à Paname, chaque année, il fait du 45° dans la rame (un peu moins sur les parties aériennes de la 6), les gens défaillent, on ouvre toutes les portes à toutes les stations, les conducteurs n'en peuvent plus, mais le matériel (et les rails) tient le coup. :cool::Smiley_21:

salut

il leur en arrive des choses aux gens et aux mécanos du métro de nos jours :Smiley_42:.

C'était comment il y a 40 ans avec les spragues?

plus de gens qui défaillaient, plus de mécanos incommodés ?

suis pas sur! et pourtant pas de clim...helpsoso

alors la résistance humaine a t'elle autant variée en 40 ans ou bien nous sommes nous habitués psychologiquement à ne pas supporter la moindre chaleur ?

(au même titre que les gens ont toujours besoin d'aller aux toilettes partout , trains magasins etc...y compris pour des trajets ou des courses qui n'excèdent pas 30mn!!!).

De même que de gens aujourd'hui avec des bouteilles à la main ou dans le sac à main....a t'on d'avantage besoin de boire aujourd'hui qu'il y a 40 ans....?

Bref tout ça pour dire que les gens deviennent esclaves de la clim et que sans elle point de salut!

En voiture c'est idem y compris dans des régions pas spécialement chaude(la Bretagne par exemple).

Mais tous les médecins et autres allergologues sont unanimes sur le sujet :

une clim, qui plus est mal réglée, ou pleu clean = crève.. allergie.. bronchite, rhino pharingite, un pseudo confort qui coute au final très cher.:cool:

Modifié par Roukmoute
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

salut

alors la résistance humaine a t'elle autant variée en 40 ans

une clim, qui plus est mal réglée, ou pleu clean = crève.. allergie.. bronchite, rhino pharingite, un pseudo confort qui coute au final très cher.

métro et trains de banlieue : voir photos des densités des années 1945-1955, impressionnant !!!

résistance humaine : je pense qu'on créverait tous (enfin, beaucoup) au premier hiver en tranchée à Verdun sans aucun coup de feu de l'ennemi

Clim : ma proposition retour à la clim type chemin de fers indiens basiques : fenêtres à barreaux, pas de vitres. Bon, faudra peut-être faire quelques essais pour adapter à VL 350km/h :-)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

alors la résistance humaine a t'elle autant variée en 40 ans ou bien nous sommes nous habitués psychologiquement à ne pas supporter la moindre chaleur ?

T'as raison... mais bon, à part décreter la collectivisation et la régression qui va avec on ne peut rien faire d'autre... [humour inside]

Et puis il y a des gens qui ont vraiment du mal avec la chaleur; sur mon chantier actuellement, je fais du terrassement (en mode pelle + pioche ON) avec évacuation des débris godet après godet sur un petit tracteur... de jour, il fait +32°, c'est absolument impossible, et à 21 h, il fait encore 26° sans un coup de vent... Moi à ce régime, je crève... je creuse quand même, en bossant de 19 h à 23, et même vite, mais j'en ai marre... surtout que c'est quand il fait nuit qu'il commence à faire bon (toujours sans vent) :Smiley_21::Smiley_42::cool:

Et non, c'est pas la faute au réchauffement climatique... il a fait 14° cette nuit... même les tomates ont froid. :cool:

Bref. Et ça c'est chez moi, quand je viens à Paris, c'est carrément intenable... le manque d'air, la pollution, ça joue aussi; il devait en avoir peut-être autant il y a 40 ans aussi, remarque... helpsoso

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et puis il y a des gens qui ont vraiment du mal avec la chaleur; sur mon chantier actuellement, je fais du terrassement (en mode pelle + pioche ON) avec évacuation des débris godet après godet sur un petit tracteur... de jour, il fait +32°, c'est absolument impossible, et à 21 h, il fait encore 26° sans un coup de vent... Moi à ce régime, je crève... je creuse quand même, en bossant de 19 h à 23, et même vite, mais j'en ai marre... surtout que c'est quand il fait nuit qu'il commence à faire bon (toujours sans vent) cartonrougehelpsosorevoltages

Certes. Et puis, depuis toujours, des "expats" ont participé à des chantiers dans des conditions difficiles en Btp (j'ai mon actif... allez j'ose le dire ? 58° à l'ombre au fin fond de l'Iraq). Les expats ET les locaux bossaient... de 4h à 11h du mat puis parfois en fin d'après-midi. J'ai connu cela sur tous les chantiers sur lesquels j'ai eu la chance d'être élevée : on s'adapte aux conditions locales... et c'est en général le matin très très tôt que c'est jouable.

Pour en revenir aux problèmes de climatisation dans les trains : il est - a priori - évident que les mécanismes sont conçus pour des normes a minima/a maxima et que, pour peu que le rythme des visites d'entretien soit tendu, on risque que cela tombe en carafe. Pas que l'Ice : il faudrait retrouver les sujets sur les problèmes de clim des Corails pour être honnêtes. Les "Tgv" semblent s'en sortir un peu mieux mais au prix de combien de bouteilles d'eau ??? (une voiture en panne de clim : on replace le maximum de voyageurs et quand il n'y a pas assez de place pour tout le monde, on fournit une petite bouteille d'eau, ça aide parait-il...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mon père était ingénieur chef de série dans une fonderie en Savoie... chaud/froid en permanence cartonrouge et après ça, comme il n'aimait pas le confort, il est allé dans le Grand Nord... travail jusque -52°... quand le thermomètre au mercure gelait, c'était repos... ça arrivait au moins deux fois par hiver et ça durait des dix jours...

En l'occurence c'est Thompson qui avait eu la drôle d'idée d'assurer les équipements d'un gazoduc de la fin de la Soviétie... helpsoso

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et à cet instant précis, je pense à tous les gens qui envient la DB, qui souhaitent voir des TGV Allemands prendre des parts de marché sur la SNCF, parce que la DB, c'est mieux nonmais

Il ne faut pas se réjouir trop vite des malheurs du voisins !!!

Une plainte a été déposé contre la SNCF pour mise en danger de la vie d'autrui, suite à une panne de climatisation sur un intercité Paris Belfort

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/07/24/97001-20100724FILWWW00436-ligne-paris-bale-plainte-contre-la-sncf.php

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

clim en panne ?

c'est ballot !

comment faisaient nos parents à bord des USI-UIC et autres OCEM ?

comment faisaient les équipes qui bossaient sur les plate-formes surchauffées des 231, 141 et autres 241 ?

serions-nous en train (!) de devenir des mauviettes geignardes, dès que notre environnement dépasse 25°c ? nonmais

Modifié par TRAM21
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

les USI-UIC etc. c'était des usines à courant d'air...

Il peut faire +45°, on les a atteint à plusieurs reprises pendant la canicule de 2003, tant qu'il y a un peu de courant d'air, ça va... en 2003, on faisait de l'isolation laine de verre sous un toit d'ardoises, ça frisait les 60°... mais les ardoises à nu, y a du courant d'air partout.... donc finalement, et avec une barrique d'eau à dispo, ce n'était pas si mal que ça

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il ne faut pas se réjouir trop vite des malheurs du voisins !!!

Une plainte a été déposé contre la SNCF pour mise en danger de la vie d'autrui, suite à une panne de climatisation sur un intercité Paris Belfort

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/07/24/97001-20100724FILWWW00436-ligne-paris-bale-plainte-contre-la-sncf.php

les commentaires des lecteurs sont assez intéressants .... "pauvre" avocat, il en prend pour son petit grade !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mouroir au matériel sncf... il aurait pu se taire, oui? Avec quelques uns dans son genre, on va finir de radier les Corails et les 67400 / 72100 restants... revoltages

ligne pas électrifiée entre Paris et Mulhouse

Ah j'aime ! y a eu de la déselectrification alors? pascontent

mais j'apprend que le gugusse il est élu... ben tiens... c'est un peu facile, ça, mon gars revoltages revoltages

Modifié par louis44
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aaaahhhh ! les commentaires des articles en ligne des médias... Une Cour des miracles où tout un chacun se révèle être un expert...

Morceaux choisis :

Ces trains sont souvent effectués avec du matériel étranger , car c'est une relation internationnale! Cet avocat tape un peu vite sur la SNCF ! Mais du reste , la climatisation sur le matériel Français manque surtout d'entretien car les pas de visite ont srieusement été augmenté. (de "Stephadc")

Du temps de l'Arbalète et autre c'était le cas... mais ça fait bien longtemps que ce sont nos bonnes vieilles corail qui font (le peu de) trains qui circulent sur cette ligne... et qui pour certains ne vont même pas jusqu'à Mulhouse (terminus Vesoul ou Belfort)

En tout cas si la plainte est classée sans suite, cet avocat et élu MRC pourra sans doute partager l'avis de son opposant politique sur le procureur du coin

Plus sérieusement... ces pannes de clim sont quand même problématiques... Qu'est-ce qui cloche ? La maintenance sur laquelle des économies ont été faîtes ? Ces clim "renforcées 21000 kCal" sur les corail qui renforcent tout sauf la clim ?

Modifié par chalut
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...