Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Bonjour à tous.

J'ouvre un sujet sur la 2ème phase des travaux de la LGV Est, qui vient de débuter.

Quelques coupures de presse.

N'hésitez pas à participer !

Pour rappel, le site de RFF correspondant : http://www.lgv-est.com/

Nico

Modifié par nicopasta
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le chantier du TGV Est passe à la vitesse supérieure

La Tribune - 11/08/10 à 12H50

Les travaux viennent de débuter sur la deuxième et dernière portion de la ligne à grande vitesse qui doit relier Baudrecourt (Moselle) à Vendenheim (Bas-Rhin). A la clé : 30 minutes de moins entre Paris et Strasbourg.

Une fois n'est pas coutume, le chantier a débuté à la date prévue. Depuis quelques jours, les engins de chantier ont commencé à terrasser le terrain qui doit accueillir le ballast et les nouvelles voies de la deuxième portion de ligne à grande vitesse (LGV ) entre Paris et Strasbourg.

Pour l'heure, le chantier ne concerne que les 16,8 kilomètres séparant Sarraltroff à Danne-et-Quatre-Vents, deux communes mosellanes. Réseau Ferré de France (RFF) a découpé la nouvelle ligne en dix tronçons dont la réalisation s'échelonnera dans le temps. Il faudra ainsi attendre la rentrée pour que les travaux débutent à l'autre bout de la ligne en Alsace. Les opérations de génie civil sur le tronçon de 8 kilomètres entre Ernolsheim-les-Saverne et Wilwisheim doivent débuter en septembre.

Si aucun retard n'est pris, le TGV Est pourra circuler sur ces 106 kilomètres de voies nouvelles au printemps 2016. Strasbourg ne sera alors plus qu'à 1h50 de Paris contre 2h20 aujourd'hui. Cette nouvelle ligne sera connectée au réseau classique à Baudrecourt pour la desserte Metz-Strasbourg et à Réding, près de Sarrebourg, pour les trains reliant la capitale alsacienne à Nancy.

Le premier tronçon de la ligne entre Vaires-sur-Marne (Seine-et-Marne) et Baudrecourt (Moselle) avait été mis en service le 10 juin 2007 après cinq années de travaux. Sur cette voie ferrée, la vitesse commerciale des trains atteint jusqu'à 320 km/h, mais elle a été conçue pour permettre des pointes à 350 km/h.

Modifié par nicopasta
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le quartier général basé à Réding

Le Républicain Lorrain - 17/08/10

L’approvisionnement en matières premières est un souci majeur des acteurs du chantier. Etant donné la masse de matière minérale à extraire des carrières puis à transporter aux abords de la ligne, il n’y avait pas de temps à perdre. Lorsqu’il a fallu trouver une zone pour accueillir des centaines de tonnes de cailloux, le passé ferroviaire de Réding a pesé dans la balance, comme l’explique Jean-Pierre Spreng, le maire et conseiller général du canton de Sarrebourg : « Réding servira de base de travaux et de stockage de matériaux inertes et de ballast. Le ronronnement des locomotives a toujours rythmé la vie locale et le ballet des trains ne semblera pas incongru dans un secteur où la culture du rail est toujours forte. » Le premier magistrat concède que « cette base ne rapportera pas d’argent, mais bien du bruit, des passages de camions, de la poussière… L’âme de cheminot qui h abite toujours chaque Rédingeois fera le reste. » Il a demandé aux habitants et aux associations de réserver un bon accueil à ces gens du rail.

Les chiffres avancés donnent le tournis : plus d’un million de tonnes de cailloux divers et quelque 500 000 tonnes de ballast seront acheminées par le rail et la route pour être entreposées sur le site de la gare. La base de vie prendra ses quartiers aux abords, et abritera entre 300 et 400 personnes.

Quand les travaux de génie civil seront achevés, les équipements ferroviaires prendront le relais. La direction de l’ensemble des travaux se situera en gare de Réding, un peu sur le triage, un peu de part et d’autre des voies, à deux pas du tracé en somme.

Tout près, l’ancien dépôt militaire de Réding (15 ha) est déjà aménagé pour permettre le déchargement de granulats et matériaux de carrière.

Avec le raccordement de la LGV-est sur l’ancienne ligne SNCF de Drulingen, Réding a bon espoir d’obtenir l’implantation d’une base de maintenance pérenne.

Modifié par nicopasta
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un chantier de 106 km et deux milliards d’euros

Le Républicain Lorrain - 17/08/10

Au printemps 2016, la seconde phase de la construction de la LGV Est européenne sera mise en service et permettra de rallier Paris à Strasbourg en 1 h 50. Les travaux ont débuté dans la campagne sarrebourgeoise.

Premiers coups de pioche dans plusieurs communes sud mosellanes en ce moment.

Pour Réding, Hommarting, Brouviller, Sarraltroff, Danne-et-Quatre-Vents ou encore Hilbesheim, la construction de la seconde tranche de la LGV Est européenne, longue de 106 km entre Baudrecourt (57) et Vendenheim (67), est entrée dans une phase concrète. Ici et là, pelleteuses et engins à l’échelle d’un chantier colossal ont pris possession de l’arène. Au total, dix-huit millions de m³ de terre devront être déblayés et treize autres millions serviront de remblai sur le tracé.

Parallèlement, l’acheminement des matériaux issus de plusieurs carrières de l’Est se poursuit à belle cadence dans l’une et l’autre des cinq bases spécialement créées sur les 72 km de ligne en Moselle. La plus importante se trouve à Achain : 1,7 million de m³ de matériaux inertes, prêt à rejoindre le tracé.

Tunnel de 4 km entre la Moselle et l’Alsace

Mais le vrai point de départ de la construction de la seconde phase, c’est le tunnel situé à la limite est de la Moselle. « Un ouvrage gigantesque. Il nous faudra quatre ans pour le percer. Pour des raisons de sécurité, il sera bi-tube, soit deux fois 4 000 m dans un sens et dans l’autre, entre Danne-et-Quatre-Vent et Saint-Jean-Saverne (67), explique Pierre Nicolas, maître d’œuvre, directeur de projet. L’autre défi structurel sera la création du viaduc à l’entrée du tunnel, côté Moselle, dans une vallée particulièrement encaissée. »

Dix bâtiments techniques vont aussi sortir de terre le long de la ligne, mais également quatre grands viaducs sur la partie mosellane du rail : Lidrezing (170 m), Bourgaltroff (195 m), Dolving (500 m) et Sarraltroff (441 m). « Par rapport à la première phase, le terrain est beaucoup plus perturbé avec des déblais descendant parfois jusqu’à 30 m dont celui à cheval sur Hilbesheim et Sarraltroff. Là, le brassage vise plus de deux millions de m³ de matière », complète Pierre Nicolas.

Les terrassements se compliqueront vers Belles-Forêts, secteur sensible à l’eau. Sur le plan environnemental, la LGV Est européenne traversera deux zones Natura 2000 et a pris en compte les particularités environnementales. « Nous avons dû créer deux passages biologiques de 40 et 45 m de long, de part et d’autre de la trouée de Belles-Forêts, pour permettre le passage de la petite faune », enchaîne-t-il.

63 communes concernées

Sur Phalsbourg, des espèces botaniques protégées, notamment des orchidées, ont été soit déplacées, soit mises en défense (on ne touche pas). Réseau ferré de France (RFF), le maître d’ouvrage, a fait un geste pour les batraciens rares de la plaine, recréant l’équivalent de 29 mares.

63 communes sont concernées par ce tracé (43 en Lorraine, 20 en Alsace) qui passera au sud de Morhange, puis traversera la partie orientale du Parc naturel régional de Lorraine, épargnant la forêt de Fénétrange. Un raccordement à l’est de Réding permettra d’assurer les liaisons grande vitesse Nancy-Strasbourg avec Sarrebourg par exemple.

Sur le plan ferroviaire, d’ici douze mois, entre 300 et 400 personnes seront occupées sur le site, et quelque 150 autres sur chaque lot (un lot par logique de terrassement, N.D.L.R.) pour la partie génie civil.

Plus que cinq ans avant la mise en service, prévue, elle, au printemps 2016. Paris ne sera plus qu’à 1 h 50 de la capitale européenne.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Région de Saverne

Chantier de la LGV Est: nouvelle manne pour l'emploi local ?

Alors que le lot du tunnel de Saverne, le plus important en terme de main d'oeuvre, vient d'être attribué

par réseau ferré de France (RFF), les acteurs de l'emploi de la région de Saverne se mobilisent. Selon eux,

le chantier de la Ligne à grande vitesse Est européenne pourrait générer de 300 à 1000 emplois locaux.

La suite dans les Dernières nouvelles d'Alsace

Vue aérienne du chantier de la LGV Est à hauteur de Steinbourg (Photo DNA)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...
  • 2 semaines plus tard...

http://www.lemoniteur.fr/147-transport-et-infrastructures/article/actualite/772546-lgv-est-rff-va-tenir-les-delais-pour-les-travaux-du-second-troncon

Le président de Réseau ferré de France (RFF), Hubert du Mesnil, s'est félicité jeudi 18 novembre à Steinbourg (Bas-Rhin) de l'avancement de la deuxième tranche de la ligne LGV-Est qui mettra Strasbourg à 1H50 de Paris en 2016, contre 2H20 actuellement

"Nous nous engageons à tenir les délais et le plan de relance (gouvernemental) nous a aidé à démarrer plus vite que prévu" ce tronçon de 106 km entre Baudrecourt (Moselle) et la banlieue de Strasbourg qui sera mis en service au printemps 2016, a-t-il déclaré lors d'une visite de presse du chantier.

Les TGV y circuleront alors à 320 km/h comme ils le font déjà depuis juin 2007 entre Paris et la Moselle.

Philippe Richert, président de la Région Alsace et ministre chargé des Collectivités territoriales, a estimé que ce second tronçon était "une étape cruciale" mettant la région à la croisée des grands axes ferroviaires européens.

Les travaux, d'un coût de plus de deux milliards d'euros, sont financés pour un tiers par l'Etat, pour un autre tiers par les collectivités régionales et les départements, pour plus d'un quart par RFF, pour plus de 5% par l'Union européenne et pour près de 2% par le Grand Duché du Luxembourg.

Confié au consortium Dodin Campenon Bernard Construction, le chantier prévoit le percement d'un tunnel dans le massif des Vosges du nord, entre la Lorraine et l'Alsace.

"Il sera composé de deux tubes et nous avons commandé un tunnelier qui devrait commencer dans quelques mois le creusement d'est en ouest", a indiqué sur place Alain Cuccaroni, le directeur du projet LGV-Est chez RFF.

Roland Ries, maire socialiste de Strasbourg et président de l'Association TGV Est-Européen a estimé sur place que ce tronçon est aussi "un maillon supplémentaire dans la réalisation de la Magistrale", cet axe ferroviaire européen reliant Paris à Bratislava et Budapest en passant par Strasbourg, Karlsruhe, Stuttgart, Munich, Salzbourg et Vienne.

Les travaux de génie civil du second tronçon doivent être achevés fin 2012 et la pose des équipements ferroviaires mi-2015. Suivront plusieurs mois d'essais et les procédures d'autorisation d'exploitation avant la mise en service commerciale annoncée par RFF pour le printemps 2016.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 année plus tard...

Une "Maison de l'information" de la LGV EE.

http://www.lalsace.fr/actualite/2012/01/19/une-maison-pour-la-lgv-est-europeenne

La Maison de l’information sur la LGV Est-européenne 2 e phase, située à Saint-Jean-Saverne (Bas-Rhin), ouvrira ses portes au public à partir du samedi 21 janvier. Vitrine du savoir-faire de la maîtrise d’ouvrage et des entreprises qui réalisent 106 km de ligne nouvelle électrifiée, ce bâtiment sera le lieu d’explication et de présentation du projet. Ouverte quatre jours par semaine, la structure pérenne sera dédiée à l’information du public pendant toute la durée du chantier jusqu’à la mise en service commerciale, en 2016.

À l’issue du chantier, le bâtiment sera utilisé au profit des collectivités locales environnantes et du Parc naturel régional des Vosges du Nord, qui s’en verront à terme confier la gestion et à qui elle sera remise, tout en restant un lieu de mémoire du chantier de la LGV. L’option retenue a été de construire un bâtiment basse consommation (BBC), faisant largement appel aux matériaux naturels comme le bois.

Y ALLER Maison de l’information sur la LGV Est-européenne 2 e phase, route de Monswiller à Saint-Jean-Saverne (accès par l’autoroute A4, sortie 45), mercredi, jeudi, samedi et dimanche de 9 h 30 à 17 h. Tél. 03.88.02.46.25.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 mois plus tard...
  • 1 mois plus tard...

Bonjour.

Le viaduc de la Sarre complète le tracé LGV

Article sur un gros morceau du chantier pour la seconde phase de la LGV Est Européenne.

http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2012/07/26/le-viaduc-de-la-sarre-complete-le-trace-lgv

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Salut !

Des petits soucis :

Un dépôt de munitions datant de la Deuxième Guerre mondiale sous le chantier

http://www.lalsace.fr/actualite/2011/12/09/un-depot-de-munitions-datant-de-la-deuxieme-guerre-mondiale-sous-le-chantier

J'aime bien la phrase du maire :

L’administration — tout comme les responsables du chantier, d’ailleurs — assure que ce dépôt était jusqu’à ce jour inconnu. Claude Litt, le maire de Duntzenheim, a une autre idée : « Certes, nous n’avons aucun papier en mairie à son sujet, mais il suffit de parler aux anciens pour qu’ils soient capables de vous en indiquer très exactement l’emplacement… », raconte- t-il.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai lu aussi que le premier tunnel de Saverne est percè depuis courant juillet....

Un tube

Le percement du 2é demarre en octobre, une fois le tunnelier remis en place en haut

http://www.dailymotion.com/video/xrmhjh_tgv-est-le-tunnel-de-saverne-est-perce_news

Je vois quelques parties en passant ( Sarraltroff et le viaduc de la Sarre, Steimbourg, mais surtout le site de Vendeheim avec la sortie de la LGV et le profond remaniement du plan de voies du secteur ( Ligne 1 ( Paris Strasbourg) , ligne 3 ( Zoufftgen Bâle) , ligne 33 ( Strasbourg Wissembourg) avec saut de mouton et inversement de sens de circulation)

Il y a aussi le secteur de Baudrecourt avec la création d'un acces L3, LGV EE pour les circulations de Metz vers SG ou inversement

Modifié par fabrice
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans le dernier Rail Passion il y a un plan du futur plan de voies à Vendenheim. L'entrée sur LGV se fera à 140. Il y aura des aiguilles à 120 d'autres à 90. C'est le même principe que ce qu'il s'est fait à Frouard près de Nancy Voiçi d'ailleurs ce qui a été décidé à ce sujet :

http://portail.docum...delibere_ae.pdf

Modifié par Class66220
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines plus tard...

D'après RFF, la mise en service de la seconde partie de cette LGV se fera au printemps 2016 et non plus en 2017.

http://www.rff.fr/fr...el-article-7367

La mise en service commercial, avec les nombreux changements d'horaires qui en découlent, aurait donc lieu hors du changement de service annuel ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Avant l'ouverture de la LGV Rhin-Rhône, les Lyria pour Bâle mettaient 3h20 depuis Paris. Désormais le temps de parcours est de 3h03 via Dijon. Le gain de temps de parcours jusqu'à Strasbourg avec l'ouverture de la seconde phase étant de 27 minutes (2h17 -> 1h50), un Paris-Bâle via Strasbourg devrait prendre 2h53, soit 10 minutes de moins que via Dijon actuellement.

Cela veut-il dire que les Lyria suisse-allemands (ainsi que les Paris Mulhouse) rebasculeront sur la Gare de l'Est en juin 2016? Ou est-ce qu'il y a une volonté "politique" de les laisser à la Gare de Lyon (que sais.je? un seul accueil voyageurs, un seul technicentre, volonté économique de "faire du sillon" sur Rhin-Rhône parce que c'est pas en faisant que des Strasbourg-Lyon, quelques Paris-Belfort et des Francfort-Marseille qu'elle sera rentable, volonté de ne pas désaturer la gare de Lyon pour éviter le retour des auvergnats (troll inside))?

Modifié par olimonn
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...