Aller au contenu
Le Web des Cheminots

La SNCF lance les trains à horaires variables


Messages recommandés

Confrontée à un nombre croissant travaux sur les voies ferrées, l'entreprise peine à prévoir suffisamment à l'avance l'horaire de départ de certains de ses trains.

La SNCF lance une nouvelle formule de réservation: les «trains avec horaire à confirmer». Dorénavant, les clients de l'entreprise ferroviaire auront la possibilité de réserver plus longtemps à l'avance leurs places sur les lignes touchées par des travaux, moyennant une incertitude sur l'horaire du départ allant jusqu'à 60 minutes pour les trains de nuit, quinze minutes pour les autres trains. Les clients seront avertis de l'heure précise de leur départ au minimum sept jours avant l'heure H.

suite:

http://www.lefigaro.fr/conso/2011/05/02/05007-20110502ARTFIG00468-la-sncf-lance-les-trains-a-horaires-variables.php

SNCF tout est possible controleursncf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

suite:

http://www.lefigaro....s-variables.php

SNCF tout est possible controleursncf

Sauf qu'une fois encore la SNCF n'y est pour rien, c'est RFF qui est incapable de finaliser ses travaux pour permettre de fiabiliser les horaires.

Mais, à lire les commentaires imbéciles laissés sur le site du Figaro, on constate que ni les journalistes, ni les lecteurs ne prennent la peine de chercher à connaître la réalité de la situation.

On vit dans un monde d'idiots intolérants...ça promet pour l'avenir!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sauf qu'une fois encore la SNCF n'y est pour rien, c'est RFF qui est incapable de finaliser ses travaux pour permettre de fiabiliser les horaires.

Mais, à lire les commentaires imbéciles laissés sur le site du Figaro, on constate que ni les journalistes, ni les lecteurs ne prennent la peine de chercher à connaître la réalité de la situation.

On vit dans un monde d'idiots intolérants...ça promet pour l'avenir!

qu'ils crèvent dans leur fiel et continue de payer des impôts pour RFF, ARAF, ARE et tous les autres qui vivent en parasité sur la production ferroviaire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le retraités SNCF qui fréquentent ce forum, ils doivent être effondrés devant l'invention du THV (train à horaires variables) !!!! cartonrouge

http://www.lamontagn...sBEB0GBRQ-.html

Notre objectif, c'est d'ouvrir plus tôt certains trains à la réservation, circulant sur des voies ferrées où il y a des travaux", a déclaré à l'AFP Mme Barbara Dalibard, directrice des Grandes Lignes de la SNCF, confirmant une information du Parisien.

"Nous avions remarqué que certains clients passaient une fois, deux fois, voire trois fois en gare pour réserver le train de leurs vacances, un train que nous ne pouvions pas proposer dans les délais de 3 mois à cause des travaux", a indiqué Mme Dalibard.

En effet, du fait des travaux, la SNCF n'apprend auprès de Réseau ferré de France (RFF), quelquefois que 2 semaines avant le départ, si le train pourra circuler ou non. En conséquence, il est proposé à la réservation en dehors des délais habituels, et le client ne peut plus profiter des tarifs les plus bas, ceux qui sont donnés aux voyageurs qui réservent 2 ou 3 mois à l'avance.

"C'était une grande demande de nos clients", a indiqué Mme Dalibard.

Encore une fois, il n'y a personne au plus haut niveau qui peut mettre fin à cette dérive en imposant autoritairement à RFF de figer les horaires des trains de voyageurs à une date raisonnable, au moins J-30 si le J-90 n'est plus tenable dans le contexte actuel ?

Ne pas savoir à J-15 les horaires définitifs d'un train régulier, c'est totalement hallucinant, comment ça se passe dans les autres pays européens ?

Tout est bon pour casser la SNCF.

80 % des clients lambda ne savent pas ce que c'est que RFF, à quoi il sert et la répartition des rôles entre SNCF et RFF dans le gros bordel actuel !

Si la SNCF ne veut pas se faire casser, elle n'a qu'à se payer une page de pub dans tous les quotidiens pour mettre en cause très clairement RFF avec un vocabulaire accessible à tous, mais Pépy n'osera jamais...

Si un train ne peut être mis en vente qu'à J-15 le préjudice commercial pour la SNCF doit être énorme. Cette situation a également pour conséquence de mettre en difficulté le dogme rabâché depuis des années : "Plus vos réservez tôt, moins c'est cher" maintenant on veut bien réserver tôt et s'organiser en conséquence, mais c'est la marchande qui n'a rien à vendre et ne sait même pas nous dire quand revenir pour être servi !!! mdrmdr

Modifié par NEMO94
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais pourquoi vous lisez le Figaro ??

Bah les commentaires sur le site du figaro sont toujours.. Pitoyables!!! Autant en rire un peu ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sauf qu'une fois encore la SNCF n'y est pour rien, c'est RFF qui est incapable de finaliser ses travaux pour permettre de fiabiliser les horaires.

Mais, à lire les commentaires imbéciles laissés sur le site du Figaro, on constate que ni les journalistes, ni les lecteurs ne prennent la peine de chercher à connaître la réalité de la situation.

On vit dans un monde d'idiots intolérants...ça promet pour l'avenir!

Je m'énerve également souvent de voir les politiques, les journalistes et - mais peut-on les blâmer d'être mal informés par les précédents - les citoyens, de confondre les responsabilités respectives de RFF et de la SNCF. Cela me semble encore plus grave quand ces confusions viennent des cheminots eux-mêmes, ce qui me semble être le cas ici:

réf.: décret n° 97-444 du 5 mai 1997 relatif aux missions et aux statuts de Réseau ferré de France

Article 6

RFF exerce lui-même sa maîtrise d'ouvrage ou confie à la SNCF, en application de l'article 1er de la loi du 13 février 1997 susvisée, des mandats de maîtrise d'ouvrage pouvant porter sur des ensembles d'opérations. Ces mandats portent soit sur un ensemble de travaux concernant une catégorie particulière d'ouvrage, soit sur une opération globale d'aménagement ou de développement du réseau. Ils précisent le programme des travaux et les enveloppes financières prévisionnelles, ainsi que les conditions de rémunération prévues.

Afin d'assurer la sécurité des personnes et des circulations, RFF confie à la SNCF une mission de maîtrise d'oeuvre pour les opérations sur le réseau en exploitation.

Article 11

Modifié par Décret 2003-194 2003-03-07 art. 32 JORF 8 mars 2003.

Dans le cadre des objectifs et principes de gestion du réseau ferré national définis à l'article 7, la SNCF exerce les missions prévues à l'article 1er de la loi du 13 février 1997 susvisée.

Ces missions comportent en particulier :

- La conduite des études techniques d'exécution nécessaires à l'instruction des demandes de sillons dans les conditions prévues à l'article 21 du décret n° 2003-194 du 7 mars 2003 relatif à l'utilisation de réseau ferré national.

- la gestion opérationnelle de ces circulations, et les mesures propres à assurer leur fluidité, leur régularité et leur acheminement en toute sécurité, ainsi que la mise en oeuvre des dispositions nécessaires pour assurer le rétablissement de la situation normale en cas de perturbation de la circulation ;

- la gestion des systèmes de régulation et de sécurité ;

- la surveillance, l'entretien régulier, les réparations, dépannages et mesures nécessaires au fonctionnement du réseau et à la sécurité de l'ensemble des plates-formes, ouvrages d'art, voies, quais, réseaux, installations et bâtiments techniques s'y rattachant.

Article 12

Modifié par Décret 99-11 1999-01-07 art. 2 JORF 8 janvier 1999.

RFF met à la disposition de la SNCF l'ensemble des installations et équipements du réseau ferré national nécessaires à l'exercice des missions définies à l'article 11.

En cohérence avec les programmes d'investissements mentionnés à l'article 4, RFF arrête un programme d'opérations de gros entretien et de grosses réparations sur proposition de la SNCF qui en assure la mise en oeuvre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

G.Pépy a osé annoncé qu'on allait droit dans le mur avec la sépartion SNCF/RFF et la dette toujours pas reprise par l'Etat comme le spécifier une lointaine directive européenne au siècle dernier.

Qu'attendent nos syndicats pour dénoncer dans la presse l'aberration actuelle et les difficultés d'utiliser l'outil de travail au quotidien par tous les obstacles soit-disant imposés par l'Europe et pourtant pas du tout appliquée de la même façon dogmatique dans les autres pays européens.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je m'énerve également souvent de voir les politiques, les journalistes et - mais peut-on les blâmer d'être mal informés par les précédents - les citoyens, de confondre les responsabilités respectives de RFF et de la SNCF. Cela me semble encore plus grave quand ces confusions viennent des cheminots eux-mêmes, ce qui me semble être le cas ici:

Certes, mais il y a une marge entre la réglementation et son application. A l'époque de la SNCF une et entière nous mettions un point d'honneur à livrer un service horaire "propre" et dans des délais compatibles avec la commercialisation.J'en parle en connaissance de cause pour avoir participé à l'élaboration du PGT (programme des grands travaux) et avoir été horairiste. J'ai donc connu les deux faces du problême...

L'atomisation du système ferroviaire, cela à été dit et répété, entraine ce genre de situation quasiment ubuesque...et comme d'habitude cela retombe sur la seule SNCF.

Dans sa courte intervention de ce soir Pujadas n'a à aucun moment cité RFF.

Cherchez l'erreur...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

G.Pépy a osé annoncé qu'on allait droit dans le mur avec la sépartion SNCF/RFF et la dette toujours pas reprise par l'Etat comme le spécifier une lointaine directive européenne au siècle dernier.

...

Il est sacrément gonflé lui qui grenouille depuis si longtemps dans le bordel qu'il a largement contribué à foutre! C'est l'un des principaux acteurs de cette monstrueuse pantalonnade! Responsable mais pas coupable, comme d'habitude...

...

Qu'attendent nos syndicats pour dénoncer dans la presse l'aberration actuelle et les difficultés d'utiliser l'outil de travail au quotidien par tous les obstacles soit-disant imposés par l'Europe et pourtant pas du tout appliquée de la même façon dogmatique dans les autres pays européens.

Et qu'attendait donc la majorité silencieuse, celle qui a tout laissé passer sans rien dire? Ah si, pardon, la majorité silencieuse crachait sur la gueule des syndicats qui racontaient n'importe quoi! Et puis faut arrêter de jouer l'innocence, depuis combien de temps les syndicats "combatifs" se démènent ils pour lutter contre ce qui est en train de se produire? Tout çà pour en arriver, aux dernières élections professionnelles, à donner le champ libre aux syndicalisme "réformateur"... vous savez ceux qui signent tout et n'importe quoi pour la simple promesse d'un peu de fric. Alors demandez donc à ces fameux réformateurs ce qu'ils comptent faire, eux, contre çà!

Vous vous êtes fait enfler en long en large et en travers à force de ne pas vouloir vous remuer le cul, faut pas vous attendre à des lendemains qui chantent.

C'est à pleurer de honte... de honte, merde à la fin! revoltages

Modifié par JLChauvin
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'atomisation du système ferroviaire, cela à été dit et répété, entraine ce genre de situation quasiment ubuesque...et comme d'habitude cela retombe sur la seule SNCF.

Dans sa courte intervention de ce soir Pujadas n'a à aucun moment cité RFF.

Cherchez l'erreur...

L'atomisation du système ferroviaire est une connerie, et il a été démontré depuis très longtemps que dans ce type d'activité plus l'intégration verticale diminue avec un émiettement des compétences et des responsabilités, plus la gouvernance de l'ensemble devient complexe.

C'est qui le ministre qui a autorité sur RFF ?

Modifié par NEMO94
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

L'atomisation du système ferroviaire est une connerie, et il a été démontré depuis très longtemps que dans ce type d'activité plus l'intégration verticale diminue avec un émiettement des compétences et des responsabilités, plus la gouvernance de l'ensemble devient complexe.

C'est qui le ministre qui a autorité sur RFF ?

Avant il y avait le président de la république, le 1er ministre, le ministre des transports.....

désormais on a rajouté en plus de l'EPSF, l'ARAF, RFF, un secrétaire d'etat !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Avant il y avait le président de la république, le 1er ministre, le ministre des transports.....

désormais on a rajouté en plus de l'EPSF, l'ARAF, RFF, un secrétaire d'etat !!!

sans oublier Agence Ferroviaire Européenne (ERA) qui renvoit le ministre français des transport dans un placard (autorisation des ICE DB dans le tunnel pour les JO de Londres en 2012)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(...)

80 % des clients lambda ne savent pas ce que c'est que RFF, à quoi il sert et la répartition des rôles entre SNCF et RFF dans le gros bordel actuel !

Si la SNCF ne veut pas se faire casser, elle n'a qu'à se payer une page de pub dans tous les quotidiens pour mettre en cause très clairement RFF avec un vocabulaire accessible à tous, mais Pépy n'osera jamais...

(...)

Sauf que, encore une fois j'exprime mon avis là dessus :

l'ennemi ce n'est pas RFF !

L'ennemi c'est la route (et l'avion).

Alors quel est l'intérêt d'un système ferroviaire de se couler en se tapant dessus ???

Car ne nous y trompons pas : jusqu'à preuve du contraire RFF/SNCF = système ferroviaire français. Le "chemin de fer". Même si les structures ont - beaucoup - changé : on parle de train.

Mais je reconnais que l'on pourrait largement faire plus simple (mode humour "on").

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'ennemi ce n'est pas RFF, mais là c'est bien RFF qui est en train de couler la boutique SNCF non ? Un train qui n'est pas mis en vente au taquet officiel de J-90 c'est toujours une perte financière pour la SNCF, préjudice qu'il est certainement très facile d'évaluer.

Pourquoi ne pas présenter la note à RFF ?

Pour le grand public, RFF est invisible, dans les gares et dans les trains, les voyageurs n'auront jamais l'occasion de croiser des agents RFF, et si la notoriété spontanée de Guillaume Pépy est importante, si on fait un sondage dans une grande gare, on aura du mal à trouver des gens capables de citer le nom du patron de RFF !

Personnellement, je n'arrive toujours pas à comprendre comment les horaires d'un train de voyageurs régulier peuvent être indéterminés à J-15. Comment on faisait avant quand des travaux d'envergure étaient à effectuer ?

Les chantiers, ça peut plus se planifier un an ou au moins 6 mois à l'avance ?

Que peut-on faire concrètement et rapidement pour éviter que la situation ne s'aggrave ?

Modifié par NEMO94
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

G.Pépy a osé annoncé qu'on allait droit dans le mur avec la sépartion SNCF/RFF et la dette toujours pas reprise par l'Etat comme le spécifier une lointaine directive européenne au siècle dernier.

Qu'attendent nos syndicats pour dénoncer dans la presse l'aberration actuelle et les difficultés d'utiliser l'outil de travail au quotidien par tous les obstacles soit-disant imposés par l'Europe et pourtant pas du tout appliquée de la même façon dogmatique dans les autres pays européens.

Il me semble que celà fait bien longtemps que "nos syndicats" l'ont fait ...

Traité de Maasstricht... (article sur les réseaux de transport et de télécommunication...)

Directive 91/440

Création RFF (Juppé and Co 1996/97 je crois...)

sans parler du remodage de la SNCF par activités et filialisation-privatisation

etc etc...

Quand à Pépy, Il est l'un des principaux organisateurs et metteur en oeuvre de la libéralisation du rail

et de l'ouverture à la concurrence libre et non faussée...

Modifié par Dom Le Trappeur
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Tiens aux GG de RMC....

2 visions s'affrontaient :

- P Perri, l'economiste, demandant a la SNCF de faire des efforts commerciaux suite a ces trains a horaire variable....

Alors qu'elle subit RFF.

- Karim Zeribi, qui lui mentionnait qu'elle était tributaire de RFF, et, que c'etait pour apporter un service de meilleur qualité a l'avenir....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un double sentiment sur les THV :

D'un côté ce serait drôle pour le 01 avril, sauf qu'on est pas le 01 avril.

Mais d'un autre, on propose aux clients donc à eux d'accepter ou pas. Si des gens peuvent s'en satisfaire, pourquoi pas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Des trains dont les horaires sont modifiés pour cause de travaux, ça a toujours existé. La prévision est faite avant la parution d'un nouveau service. Les chantiers infra nécessitent tout de même certaines préparations tels que la programmation, les appels d'offres, l'affectation de moyens, des études d'ingénierie, ....; mis à part des cas d'urgence.

Donc je ne comprends pas les trains à horaires variables ; j'ai d'ailleurs des craintes qu'un trop grand nombre soient des trains remplacés par des bus. Bonjour la pagaille. controleursncf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

...

Donc je ne comprends pas les trains à horaires variables ;

Pareil, cela fait pas parti depuis +30 ans de ma culture ferroviaire,

c'est un grand pas en arrière incompréhensible.

Quand au prétexte des travaux, joker !

J'ai bien peur d'en voir de plus belle d'ici mon départ en retraite...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'espère que les THV ne vont pas se retrouver de plus en plus nombreux pour le SA 2012 applicable à partir du 11/12/2011

Je ne suis pas cheminot, mais je le sens mal ce changement de service, avec en plus l'ouverture de la LGV Rhin Rhône.

Mais d'un autre, on propose aux clients donc à eux d'accepter ou pas. Si des gens peuvent s'en satisfaire, pourquoi pas.

Ben c'est soit ça, soit renoncer à son voyage, soit choisir un autre mode de transport (voiture, avion) donc il faut faire avec mais si ça doit durer et concerner de plus en plus de relations ça va pas forcément bien se passer !

3 questions :

Comment explique t-on la chose au client au guichet ?

A quoi ça ressemble un billet THV, il y a des horaires indicatifs avec une mention spécifique, ou juste le numéro du train ?

Comme il faut fournir un numéro de mobile et/ou une adresse mail pour recevoir les horaires définitifs, la vente est-elle possible sur VSC ou automate ?

Modifié par NEMO94
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.