Aller au contenu
Le Web des Cheminots

M. Tout-le-Monde, cet empêcheur- de-voyager-tranquille


Messages recommandés

J'ai bien aimé le passage sur les brigades (dont j'ai déjà oublié le nom) sur le RER B, où ils montrent que les incivilités ont quelques peu diminué depuis. Ça prouve qu'une simple présence (même sans pouvoir de répression) est bien indispensable.

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 109
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

caissières (ers) à Casino au a la SNCF même combat même galère il faut supporter le client roi des CONS qui viendra pleurer quand on vous aura remplacer par des automates

Il y avait un ASCT sur PE, parti en retraite en 2003, qui ne payait pas de mine, calme comme tout, et, lors de controles, si le client, l'ignorait, il sortait : - "Votre billet s'il vous plait, je

Il se passe toujours de drôles de trucs à Fleury...

J'ai vu le reportage sur France 2, et comme d'habitude, ils ne parlent que de la région Parisienne... revoltages

Mais ne t'inquiète pas, quand l'EAS aura été généralisé, toutes les régions auront droit à leurs brigades de "médiateurs".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité radiosoltrains

Mais ne t'inquiète pas, quand l'EAS aura été généralisé, toutes les régions auront droit à leurs brigades de "médiateurs".

Il y'en a déjà eu en Rhône Alpes des médiateurs. En pleine journée en pleine semaine alors que le plus fort des incivilités, agressions se déroulent le week end...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et il n'y a pas un grand penseur qui ait réglementé l'obligation de dire "bonjour" à madame ou monsieur l'agent de la SNCF...

pardon ? y'a un maire qui y a déjà pensé quand un citoyenb entre dans sa mairie et s'adresse au personnel...

Vous voyez comme c'est simple...

Bon moi j'ai surtout le sentiment qu'il s'agit d'un malaise généralisé...

C'est vrai quoi quand on voit l'actualité...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais ne t'inquiète pas, quand l'EAS aura été généralisé, toutes les régions auront droit à leurs brigades de "médiateurs".

ça fait 4 à 5 ans que c'est une institution mais il y avait déjà eu des essais vers 2001/2...en fonction des possibilités d'embauche...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour mieux gérer les relations avec les usagers et faire œuvre de pédagogie, la SNCF va d'ores et déjà former 10.000 agents à la "relation interpersonnelle".

Euh, tous les agents en contact sont formés à la relation interpersonnelle ou jeme trompe ?

C'est ce qu'on appelle la formation "Gestion des conflits"..... Cà peut être instructif, mais sur le terrain, c'est toujours à traiter au cas par cas. Difficle de faire des généralités...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gnafron 1er

Et il n'y a pas un grand penseur qui ait réglementé l'obligation de dire "bonjour" à madame ou monsieur l'agent de la SNCF...

pardon ? y'a un maire qui y a déjà pensé quand un citoyenb entre dans sa mairie et s'adresse au personnel...

Vous voyez comme c'est simple...

Bon moi j'ai surtout le sentiment qu'il s'agit d'un malaise généralisé...

C'est vrai quoi quand on voit l'actualité...

Et nunchaku , 2eme langue

c'est efficace ?

I

:Smiley_39:

:Smiley_17:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et nunchaku , 2eme langue

c'est efficace ?

I

:Smiley_39:

:Smiley_17:

C'est justement toute la question...

"formons donc le personnel"... à la gestion des conflits impersonnels...

J'ai peut être des problèmes de mémoire

mais je me souviens qu'entre 1980 et 1985, on nous donnait déjà en formation des conseils pour gérer les altercations...

et nous n'en étions qu'au début du grand bordel dans lequel nous nous enfonçons depuis cette période...

et il y en a qui tentent (encore et sûrement de bonne foi) de le réglementer...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est ce qu'on appelle la formation "Gestion des conflits"..... Cà peut être instructif, mais sur le terrain, c'est toujours à traiter au cas par cas. Difficle de faire des généralités...

J'ai adoré la formation. Évidemment ça n'empêche rien mais on sent le mécanisme se mettre en marche et on peut désamorcer. Bon après, quand un mec a décidé de te casser la g... parce que tu es SNCF, ben t'y peux rien et le fait qu'on représente l’État génère bien des situations pas glop.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Évidemment ça n'empêche rien

Si, justement.

Ca empêche la chaine hiérarchique de mal dormir lorsqu'un agent se fait agresser : "s'il avait suivi scrupuleusement la procédure de gestion des conflits prévue dans le référentiel Machintruc qu'on lui a remis contre émargement, il ne se serait pas fait taper dessus". Fermez le ban.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si, justement.

Ca empêche la chaine hiérarchique de mal dormir lorsqu'un agent se fait agresser : "s'il avait suivi scrupuleusement la procédure de gestion des conflits prévue dans le référentiel Machintruc qu'on lui a remis contre émargement, il ne se serait pas fait taper dessus". Fermez le ban.

Je ne suis pas complètement d'accord. Oui la première chose qu'on regarde lors d'une agression c'est si la personne a été formée - et c'est souvent la première question posée par les syndicats mais ça n'empêche pas l'empathie et la préoccupation de la hiérarchie. Aucun patron ne peut se satisfaire de voir l'insécurité dans ses équipes. Même si on regardait juste l'aspect financier, ça coûte cher les agressions et le remplacement de personnel et les demandes de mutations qui suivent... Bref, pour tout un tas de raisons, on ne se satisfait pas d'une formation assurée.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça serait en rapport avec la formation dite "Gestion des conflits" à laquelle on a droit en tant que conducteur francilien ?

En 20 années de conduite francilienne, on ne m'a proposé qu'une fois d'aller à la formation "gestion des conflits". C'était pour suivre le module 2 (une journée) alors qu'il n'a jamais été prévu de m'envoyer au module 1 (deux jours, me semble-t-il)...

Donc, j'ai refusé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

snapback.pngDom Le Trappeur, le 03 décembre 2012 - 22:01 , dit :

"Les pieds sur la banquette c'est 45 euros"

"Fumer alors que c'est interdit c'est 68 euros"

"Tirer le signal d'alarme sans raison, ce qui est le plus grave parce que ça perturbe des milliers de voyageurs, ça coûte entre 165 et 700 euros"

Incivilités. Une ardoise que la SNCF veut réduire

http://www.letelegra...012-1929223.php

Pour verbaliser, il faudrait des personnels,

mais comme la mode c'est la réduction de ceux ci, sur le terrain....

Les emmerdeurs ont le champ libre....

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai adoré la formation. Évidemment ça n'empêche rien mais on sent le mécanisme se mettre en marche et on peut désamorcer.

Je veux croire que tu ais adoré cette formation et que tu sortes convaincu de pouvoir sentir le mécanisme se mettre en marche et pouvoir le désamorcer, sauf que ce n'était qu'une formation. Dans une situation réelle, le stress prend le pouvoir et alors les grands principes de ta formation sont loin, très loin. Le moyen pour gérer le stress est de répéter les gestes, encore et encore. Mais cette formation est ponctuelle. Aussi, à moins de se faire agresser à la sortie de la formation, à mon humble avis, elle ne sert pas à grand chose sinon répondre à un besoin de "parapluie".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me semble qu'il y a deux formations actuellement :

- gestion des conflits, sur une journée ou deux, avec phsychologue de la Sncf, formation plutôt orientée "relations interpersonnelles" (décrypter le stress des voyageurs, etc...) en effet ;

- "juridique-placement" avec l'animateur sûreté local et en deux parties. Une partie juridique (la loi, le statut "d'agent représentant du service public", nos droits, nos devoirs, les accords agressions nationaux et régionaux, l'assistance de la Sncf en cas de procès, etc...) et une deuxième partie "placement" où l'on apprend à se positionner sur un quai, dans un train, à descendre ou monter un escalier avec des clients, à faire respecter une distance de sécurité (avec le bras, la radio, en se déplaçant, ...).

Cette dernière et plus particulièrement l'aspect "placement" m'a été plus beaucoup utile que la première. En gare, tous les jours, il appartient aussi à la hiérarchie (fonctionnelle ou opérationnelle) de rappeler ces gestes là (jamais le dos vers le train mais vers le quai, ...) : encore une fois ça n'empêche pas de se faire agresser (cela m'est arrivé) mais cela peut en limiter les conséquences (ma casquette a volé mais je ne suis pas tombée entre le train et le quai par exemple).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je veux croire que tu ais adoré cette formation et que tu sortes convaincu de pouvoir sentir le mécanisme se mettre en marche et pouvoir le désamorcer, sauf que ce n'était qu'une formation. Dans une situation réelle, le stress prend le pouvoir et alors les grands principes de ta formation sont loin, très loin. Le moyen pour gérer le stress est de répéter les gestes, encore et encore. Mais cette formation est ponctuelle. Aussi, à moins de se faire agresser à la sortie de la formation, à mon humble avis, elle ne sert pas à grand chose sinon répondre à un besoin de "parapluie".

Mais avant et après la formation, j'étais en gare, en situation de conflit presque quotidienne. Donc la formation m servi. C'est sûr que si c'est pour rester dans un bureau ça sert pas beaucoup quoique...ça s'applique aussi avec les collègues.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est certain que toute formation est effectivement utile.

Les formations citées ci-dessus (gestion des conflits - juridique -placement) ont été développées suite à une situation qui s'est fortement dégradée à partir du milieu des années 80..

On connait les causes de ces dégradations qui ont conduit à la situation actuelle

mais les choix retenus ne sont pas de résoudre ces causes mais d'accompagner les effets négatifs...

Les formations ont été mises en place parce qu'il y a eu mobilisation sur ces sujets ...

mais de décennies en décennies il faut bien se rendre compte qu'il y a dégradations...

et même une formation (une réglementation...) donc une stratégie mise en place s'avère souvent ouvrir la porte à de nouvelles dérives...

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est certain que toute formation est effectivement utile.

Les formations citées ci-dessus (gestion des conflits - juridique -placement) ont été développées suite à une situation qui s'est fortement dégradée à partir du milieu des années 80..

On connait les causes de ces dégradations qui ont conduit à la situation actuelle

mais les choix retenus ne sont pas de résoudre ces causes mais d'accompagner les effets négatifs...

Les formations ont été mises en place parce qu'il y a eu mobilisation sur ces sujets ...

mais de décennies en décennies il faut bien se rendre compte qu'il y a dégradations...

et même une formation (une réglementation...) donc une stratégie mise en place s'avère souvent ouvrir la porte à de nouvelles dérives...

oui cette formation date de la fin des années 80 et elle a du être réactualisée....les causes des dégradations ne sont pas dues qu'à la SNCF bien sur "l’accès libre" y a contribué pour beaucoup...mais ce n'est pas la présence d'un contrôleur ou d'1 agent de train qui change grand chose ,lorsque l'on voit le nombre d'agression sur ces personnels..

j'ai peur que ce soit un phénomène plus général d'incivisme et de gens qui n'auraient pas lieu d’être dans les trains car sans titre de transport..c'est un pourcentage infime de c.....ds qui foutent le b.....el.

après pour les pieds sur les banquettes, le niveau des conversations au téléphone,les papiers par terre.etc.(comme le bonjour, merci , bonsoir, SVP,)c'est souvent un probléme d'éducation qui remonte à 1 ou 2 générations..

Modifié par jackv
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour verbaliser, il faudrait des personnels,

mais comme la mode c'est la réduction de ceux ci, sur le terrain....

Les emmerdeurs ont le champ libre....

et puis un contrôleur seul dans un train le soir(ou en journée) face à 3 jeunes remontés ayant les pieds sur la banquette....il fait quoi ?

Soit il la joue cool et demande gentiment façon d'jeun's de ne pas mettre les pieds sur la banquette, soit il passe et "ne voit pas"....histoire ne pas perdre son oeil.....suite un geste de l'un d'eux....

alors les 45 € oui sans doute flanqué de la suge ou des flics, mais sinon j'ai bien peur que les 45 € n'en valent pas la chandelle....

on n'est plus en 1950 que ce soit en Région parisienne ou en province(heu pardon en région...).

Aprés il y a sans doute des redresseurs de torts.....qui jouent les gros bras ...l'exception qui confirme la règle non ?

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Agen : le contrôleur se fait insulter, le train ne part pas (08/12/2012)

Le contrôleur a refusé de prendre son service après avoir fait l'objet d'insultes en gare de la part de deux jeunes voyageurs.

Les passagers ont été contraints de descendre du train ...

http://www.sudouest....903478-3603.php

Modifié par Pascal 45
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gnafron 1er

Agen : le contrôleur se fait insulter, le train ne part pas (08/12/2012)

Le contrôleur a refusé de prendre son service après avoir fait l'objet d'insultes en gare de la part de deux jeunes voyageurs.

Les passagers ont été contraints de descendre du train ...

http://www.sudouest....903478-3603.php

Et personne pour remplacer le contrôleur ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et pas de passagers pour dire

"les jeunes vous descendez, le contrôleur remonte, nous on veut continuer" ?

deux ou trois auraient suffi

après on s'étonne de la déliquescence de la société

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité radiosoltrains

Agen : le contrôleur se fait insulter, le train ne part pas (08/12/2012)

Le contrôleur a refusé de prendre son service après avoir fait l'objet d'insultes en gare de la part de deux jeunes voyageurs.

Les passagers ont été contraints de descendre du train ...

http://www.sudouest....903478-3603.php

75 commentaires sur l'article qui ne fait que 14 petites lignes...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

SNCFTurbulences : Une plateforme pour râler contre SNCF

La plateforme Internet SNCFTurbulences offre aux usagers la possibilité de recenser leurs problèmes de desserte, retards, suppressions de correspondances ...

Willy Colin, porte-parole de l’Association des voyageurs-usagers des chemins de fer, nous en explique les principes …

à lire ici :

http://www.20minutes...ler-contre-sncf

et ici :

http://www.sncfturbulences.org/

Modifié par Pascal 45
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...