Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Cafouillage à PAZ le 15/12/2013 sur la ligne Tours par Châteaudun


Messages recommandés

Hello à tous,

ma chère maman, qui rentrait hier soir de Paris sur Auneau, a semble-t-il été victime d'un cafouillage (heureusement sans conséquences) :

1. L'automotrice habituelle de 19h11 ne part pas à l'heure – pas d'information ;

2. À 19h30, un ASCT annonce qu'on ne trouve pas le mécanicien et qu'il n'y a pas de réserve ;

3. Attente. À 20h00, annonce que le train est annulé, les voyageurs sont transférés sur le train suivant de 21h11. Les passagers sont évacués ;

4. Au bout d'un quart d'heure, les agents sédentaires invitent les voyageurs à remonter dans le train pour ne pas geler ;

5. Ensuite, annonce qu'un élément va être accouplé en tête et que le train va partir en UM ;

6. Le nouvel élément arrive, les passagers quittent l'élément de queue pour aller s'installer dans l'élément de tête ;

7. Une demi-heure après, l'ASCT annonce que la tentative de couplage est infructueuse en raison de problèmes mécaniques. Il invite donc les voyageurs à re-déménager dans l'élément de queue (initial) ;

8. Apparemment, un problème pneumatique empêche maintenant l'élément de tête de se séparer entièrement de l'élément de queue ; le couplage partiel semble bloqué. Re-re-redéménagement dans l'élément de tête ;

9. Enfin, l'ASCT annonce que le train est définitivement hors d'usage, et sera remplacé par un troisième élément indépendant, vide, stationné sur le quai d'en face.

10. Départ (enfin) à 22h15 (soit trois heures de retard), au bout de quatre transbordements.

Quelqu'un aurait-il des précisions sur les raisons de ce fiasco (apparemment, tout cela s'est déroulé plutôt dans la bonne humeur – ce qui est assez rare dans ce genre de situation) ?

Merci !

Bonne journée !

  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense juste que les agents présents ont été un peu dépassés par les événements (effectivement, loi des séries), ce que les passagers (faut-il dire clients ? :Smiley_19: ) ont d'ailleurs bien compris.

Après, on voit bien là les conséquences d'une certaine politique d'économie budgétaire qui affecte à la fois le personnel et la maintenance…

J'imagine qu'il n'y a personne en réserve le dimanche soir à PAZ pour gérer ce genre d'incidents. J'espère également qu'il n'est rien arrivé au mécanicien manquant.

Modifié par Arlanda express
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme quoi, les automoteurs, ce n'est pas la panacée non plus.

Si.. en terme de colonnes comparatives 2012 - 2013 - 2014: le pourcentage en baisse des agents affectés aux manoeuvres en gare...

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Auster a bien du faire un petit "effort" au sens de "l'interêt général".. même si de fait sur cette gare Parisienne, elle reste de part ses trains, le dernier symbole d'un chemin de fer classique qui disparait, avec locos et rames, detellages, attelages, essais.....

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Auster a bien du faire un petit "effort" au sens de "l'interêt général".. même si de fait sur cette gare Parisienne, elle reste de part ses trains, le dernier symbole d'un chemin de fer classique qui disparait, avec locos et rames, detellages, attelages, essais.....

Fabrice

C'est ce qui fait son charme… pour encore quelques temps… Dans les autres gares, on a l'impression que tout est déshumanisé. Le seul personnel que l'on croise, ce sont les ASCT sur le quai, et encore…

Modifié par Arlanda express
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Tout un enchaînement d'emmerdes sur une même relation pour deux trains.

Quand ça va mal au premier, on oublie souvent que la situation de remplacement peut, elle aussi, avoir un problème.

Pour la patience des voyageurs, il est vrai que les gens sont quand même sympas dans l'ensemble, et maintenant ils ont pris l'habitude des incidents en tout genre ! Pourtant, même pour les plus patients, ou ceux dont l'enjeu de l'heure d'arrivée n'est pas trop important, c'est quand même barbant à force.

C'est vraiment le salon du bricolage maintenant !

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pas très glorieux la gestion de l'incident....

C'est assez représentatif de la gestion des incidents depuis quelques années dans le groupe SNCF.

Incident avant 18h : il y a une bonne probabilité pour que des solutions correctes soient rapidement mises en oeuvre.

Incident après 18h : il n'y a aucune chance que ça soit géré correctement car les plus gradés sont déja rentrés chez eux et ceux qui restent n'ont aucun pouvoir... Ca va bricoler avec les moyens du bord.

Avec ou sans segway, ça ne change rien à ce principe.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est assez représentatif de la gestion des incidents depuis quelques années dans le groupe SNCF.

Incident avant 18h : il y a une bonne probabilité pour que des solutions correctes soient rapidement mises en oeuvre.

Incident après 18h : il n'y a aucune chance que ça soit géré correctement car les plus gradés sont déja rentrés chez eux et ceux qui restent n'ont aucun pouvoir... Ca va bricoler avec les moyens du bord.

Avec ou sans segway, ça ne change rien à ce principe.

Je dirais bien que cela n'a rien a à voir avec l'heure de l'incident, car ce ne sont pas les plus gradés qui gèrent directement l'incident, ce sont avant tout les agents de terrain, les propos que tu tiens n'engagent que toi et feront certainement plaisir aux sans grades.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Au contraire, je trouve que ceux que tu appelles "sans-grade" (tout le monde a un grade dans l'entreprise...) font le maximum de ce qu'ils peuvent faire avec les moyens à disposition, mais ceux qui ont vraiment le contrôle sur les moyens nécessaires ne sont pas disponibles.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans le cas qui nous intéresse, tu crois que c'est le costard cravate payé 4 ou 5 000 euros par mois qui serait venu tirer le train ou tirer sur la ficelle pour essayer de couper les éléments ?

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans le cas qui nous intéresse, tu crois que c'est le costard cravate payé 4 ou 5 000 euros par mois qui serait venu tirer le train ou tirer sur la ficelle pour essayer de couper les éléments ?

Dans les années 90 j'ai vu un costard-cravate venir accrocher le train devant quelques atteleurs rigolards car en grève spontanée... Le train est parti avec 30mn de retard. De nos jours dans la même situation, le train est simplement annulé.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans les années 90 j'ai vu un costard-cravate venir accrocher le train devant quelques atteleurs rigolards car en grève spontanée... Le train est parti avec 30mn de retard. De nos jours dans la même situation, le train est simplement annulé.

De nos jour, les chefs ne descendent plus sur le terrain dans toute la Gaule... Toute ? Non ! Au moins une région résiste encore et toujours à l'envahisseur ! ;)

Modifié par Gom
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Au contraire, je trouve que ceux que tu appelles "sans-grade" (tout le monde a un grade dans l'entreprise...) font le maximum de ce qu'ils peuvent faire avec les moyens à disposition, mais ceux qui ont vraiment le contrôle sur les moyens nécessaires ne sont pas disponibles.

Dans le cas présent je vois pas bien comment on aurait pu beaucoup mieux gérer le truc. Il y a beaucoup de malchance dans cet évènement. Pas de mécano, pas de réserve et problème matériel... pas de bol. ( pour mon second, peut-être une conséquence du choix de l'entreprise de ces dernières années mais c'est un autre sujet...)

Le costard cravate qui serait peut-être descendu de son perchoir si cela avait été pendant ses heures de boulot (si j'ai bien compris ton propos cc27001) , il fait parti de l'encadrement de proximité et n'as pas vraiment de contrôle sur les moyens humains et matériel mis en œuvre dans l'organisation de la production (ça se décide plus haut)... et il subit lui aussi les choix discutables de la boite.

Par ailleurs, après 18h, en cas de problème difficile à gérer, normalement il y a toujours l'appel possible à l'encadrement d'astreinte (ce qui a peut être été fait d'ailleurs). Bref avant ou après 18h pas sûr que cela change grand chose à la gestion des "aléas de production" comme celui relaté ici.

Sinon pour le costard cravate qui fait des attelages... cela m'est arrivé aussi de le faire... du temps où j'étais en opérationnel à l'escale avec mon joli costume bleu schtroumpfs! Autant te dire que je n'avais pas la qualif F/G/H/CS mais quand même le costume!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est assez représentatif de la gestion des incidents depuis quelques années dans le groupe SNCF.

Incident avant 18h : il y a une bonne probabilité pour que des solutions correctes soient rapidement mises en oeuvre.

Incident après 18h : il n'y a aucune chance que ça soit géré correctement car les plus gradés sont déja rentrés chez eux et ceux qui restent n'ont aucun pouvoir... Ca va bricoler avec les moyens du bord.

Avec ou sans segway, ça ne change rien à ce principe.

C'est très rigolo cet avis car cela ne correspond absolument pas à la vraie vie sur le terrain...

En l'occurrence : les problèmes n'ont pas (et ne sont pas) gérés par les "gradés". Ils sont (et doivent être) gérés par les agents - de plein de grades - en opérationnel, formés et payés pour ça - et le meilleur moyen de foutre le b...el c'est justement qu'un "gradé" passe par là et commence à s'en méler :

- il y a toutes les chances qu'il court-circuite les circuits normaux de fonctionnement/communication et que, derrière, tout le monde soit largué car les infos seront contradictoires, non validées par les opérationnels en place ;

- les opérationnels font ça tous les jours (je ne parle pas du cas précis du sujet mais encore que...), le "gradé" est d'astreinte ou passait par là au titre de ses "fonctions" et est bien loin du quotidien de ce que les agents vivent et connaissent, il a beau avoir pu connaître ou tenir ces postes, les choses ont changé ou il ne connait plus les personnes sur place, ou il n'est pas leur chef... ;

Sur les horaires, ton propos est rafraichissant : la Sncf ne fonctionnerait donc pas quand il n'y a pas de "gradés" et payerait donc (environ) 25 000 lampistes en 3x8 pour leurs heures de nuit ou de grande soirée... Cela fera plaisir à tous les gradés qui sont encore là après 18h quoique tu en penses (même si je maintiens qu'ils n'ont pas à intervenir à tort et à travers) et à tous les "non gradés" qui font tourner la baraque tant bien que mal (et "bricoler avec les moyens du bord" c'est juste un peu la vie de tous les jours du chemin de fer depuis, à mon avis, bien plus longtemps que tu ne le crois).

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Je pense qu il voulait dite qu en pratique il y a moins de personnel dans les gares apres 18 heures qu avant 18 heures donc c est peut être plus difficile pour gérer une situation ??

bonne journée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Je pense qu il voulait dite qu en pratique il y a moins de personnel dans les gares apres 18 heures qu avant 18 heures donc c est peut être plus difficile pour gérer une situation ??

bonne journée

Le nombre de personnel dans les gares est en fonction de la fréquentation de celle ci, à Austerlitz, tu as certainement plus de personnel le dimanche après 18h00 que le matin à 9h00. Tous les cheminots ne finissent pas leurs journées de travail à 18h00.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cloisonnement des activités

Organisation lean

Clients considérés en unités de paiement individuelles

C'est cet ensemble qui fait qu'aujourd'hui un incident qui se produit après 18h a peu de chances d'etre correctement géré. Ceux qui n'ont pas travaillé dans la boite avant 1997 ne peuvent pas comprendre.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.