Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Agression d'un conducteur à St Lazare


Messages recommandés

http://www.metronews.fr/paris/agression-d-un-conducteur-sncf-une-greve-paralyse-saint-lazare/mnav!0ULruq0Xvaa8U/

Selon la SNCF, le conducteur a été agressé mardi soir, à 21h30, par un usager à la gare Saint-Lazare. Le cheminot a demandé à plusieurs reprises au voyageur d'arrêter de fumer dans le train. Ce dernier a refusé "et a donné un violent coup de tête au conducteur", précise la SNCF. La victime, "blessée et choquée", a été prise en charge alors que l'agresseur était interpellé.

En raison de l'agression d'un conducteur SNCF mardi soir, les cheminots ont déclenché un mouvement social spontané qui affectait fortement l'ouest de la capitale mercredi en milieu de journée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne préfère ne pas qualifier la grève en cours à St-Lazare pour un coups de boule et un conducteur choqué. 150 000 personnes vont être sanctionné pour rien. des salariés qui sans préavis vont galérer pour rentrer chez eux.

Cheminot ou comment se faire détester. Pas la peine d'aller pleurnicher ensuite, on nous aime pas, on nous stgmatise, quand on manque à ce point de respect des voyageurs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne préfère ne pas qualifier la grève en cours à St-Lazare pour un coups de boule et un conducteur choqué.

Débat qui a déjà eu lieu : mais les autres conducteurs sont aussi choqués (je m'exclus car je ne fais plus de banlieue). Quand on se dit que ça pourrait arriver à n'importe qui, on a du mal à faire son travail correctement. Du coup, il vaut mieux se "retirer" (du droit de "retrait").

Maintenant une autre technique serait que tous les conducteurs fassent une faute de conduite dans les jours qui suivent l'agression : ils seraient tous descendus et l'effet serait le même (et il y aurait la queue à la photocopieuse). siffle4487jd9.gif

Modifié par Roukmoute
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne préfère ne pas qualifier la grève en cours à St-Lazare pour un coups de boule et un conducteur choqué. 150 000 personnes vont être sanctionné pour rien. des salariés qui sans préavis vont galérer pour rentrer chez eux.

Cheminot ou comment se faire détester. Pas la peine d'aller pleurnicher ensuite, on nous aime pas, on nous stgmatise, quand on manque à ce point de respect des voyageurs.

C'est vrai que dans cette affaire il semble que ce soit plutôt le conducteur qui était l'agresseur : le droit de fumer dans les trains est un droit imprescriptible, tout le monde sait ça, et ce petit coup de boule de rien du tout n'est que la conséquence logique d'une atteinte à une liberté individuelle fondamentale.

Pas de quoi arrêter le travail, et d'ailleurs j'espère que ce conducteur sera sanctionné pour ne pas avoir fini sa journée et qu'il fera l'objet de plusieurs contrôles sécu s'il est en ITT. C'est le minimum.

:Smiley_39:

Modifié par Ae 8/14
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faudrait aussi penser aux voyageurs qui se font agresser chaque jour dans des conditions similaires, ils pourraient aussi exercer un droit de retrait à chaque agression : bloquer tous les trains à st lazare. Les autorités réfléchiraient un peu plus au problème des "incivilités". Malheureusement pour eux, ils ne sont soutenus par personne, aucun syndicat, aucun politicien, ils ne sont bons qu'à bosser et payer.

Modifié par cc27001
  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que dans cette affaire il semble que ce soit plutôt le conducteur qui était l'agresseur : le droit de fumer dans les trains est un droit imprescriptible, tout le monde sait ça, et ce petit coup de boule de rien du tout n'est que la conséquence logique d'une atteinte à une liberté individuelle fondamentale.

Pas de quoi arrêter le travail, et d'ailleurs j'espère que ce conducteur sera sanctionné pour ne pas avoir fini sa journée et qu'il fera l'objet de plusieurs contrôles sécu s'il est en ITT. C'est le minimum.

:Smiley_39:

et on devrait l'obliger a fumer un paquet de gitane toutes les heures jusqu'a ce que le travail reprenne :Smiley_39: :Smiley_39:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'auteur du coup de boule devrait être sanctionné à la hauteur de son geste : dédommager le conducteur, tous les salariés de la SNCF qui subiraient une perte de salaire suite à son geste et tous les voyageurs qui ne peuvent rentrer chez eux, le tout avec saisie sur ses revenus jusqu'à indemnisation complète de ses victimes. Ce serait un bon exemple pour le prochain...

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Communiqué de presse " info-trafic " (SNCF - 22/01/2014) :

http://www.sncf.com/sites/default/files/cp_5_info_trafic_paris_st_lazare.pdf

Communiqué de presse " agression d'un conducteur " (SNCF - 22/01/2014) :

http://www.sncf.com/sites/default/files/cp_4_sncf_agression_a_psl_-_22_janvier_2014_2.pdf

Modifié par Pascal 45
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour rentrer dans l'eternel debat de la justification du droit de retrait / grève.

Effectivement il n'y a pas un danger immédiat vis à vis de l'agresseur aujourd'hui.

Mais le danger est présent par le manque total de moyen et d'action contre le phénomène des fumeurs à bord. Dénoncé depuis de nombeuse années sans aucun changement.

Ha on va faire suer celui qui fume sur les quais couvert d'Avigon tvg, toujours plein de vent. Mais les voitures "reservés" fumeurs elles sont toujours la.

Avec un risque de dérive pour les clients et pour les agents.

La loi contre le tabagisme existe (je la trouve mal faite personnellement mais elle est la), qu'e l'Etat que l'entreprise assume et qu'on ne laisse pas les agents seuls représentant de l'entreprise sur place, donc se devant d'intervenir* ,sans aucun moyen d'action.

*se devant d'intervenir : l'EF a obligation légale d'assurer la sureté et la sécurité de son personnel et de ses clients. Le tabac est considéré par beaucoup comme une atteinte à cette sécurité. Et même si on est pas formé pour, en tant que representant direct de l'entreprise, nous ne devrions pas laisser passer sous le pretexte que ce n'est pas notre boulot.

De tout coeur avec le collègue, aussi bien pour son intervention, que pour son rétablissement.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne préfère ne pas qualifier la grève en cours à St-Lazare pour un coups de boule et un conducteur choqué. 150 000 personnes vont être sanctionné pour rien. des salariés qui sans préavis vont galérer pour rentrer chez eux.

Cheminot ou comment se faire détester. Pas la peine d'aller pleurnicher ensuite, on nous aime pas, on nous stgmatise, quand on manque à ce point de respect des voyageurs.

Droit de retrait, droite d'alerte et grève sont trois choses différentes. Tu peux pas te mettre en grève comme ça sur un coup de tête

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'exercice du droit de retrait dans ces conditions est aussi une forme d'agression (gratuite et sauvage) des usagers ! Elle est susceptible d'entrainer à son tour des retours de bâton. A mon avis, l'insécurité de l'ensemble des personnels en contact avec le public n'est jamais aussi grande que le lendemain d'un tel droit de retrait par le prix qu'on a fait payer à tous ceux qui avaient le plus besoin du service public.

Chaque jour, rien que sur le réseau ferré Ile de France, il y a deux agressions envers le personnel selon les stastistiques. Et pourtant, il n'y a pas exercice du droit de retrait à chaque fois (heureusement !). Que faut-il donc dans l'arbre des causes pour que ce droit de retrait soit mis en oeuvre ? Est-ce que c'est si spontané que ça ? Ce sont des questions que je me pose...

Déjà à St Lazare le 3 avril 2013 : http://www.deplacementspros.com/SNCF-Quand-le-droit-de-retrait-pilote-le-trafic-ferroviaire_a20761.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'exercice du droit de retrait dans ces conditions est aussi une forme d'agression (gratuite et sauvage) des usagers ! Elle est susceptible d'entrainer à son tour des retours de bâton. A mon avis, l'insécurité de l'ensemble des personnels en contact avec le public n'est jamais aussi grande que le lendemain d'un tel droit de retrait par le prix qu'on a fait payer à tous ceux qui avaient le plus besoin du service public.

Chaque jour, rien que sur le réseau ferré Ile de France, il y a deux agressions envers le personnel selon les stastistiques. Et pourtant, il n'y a pas exercice du droit de retrait à chaque fois (heureusement !). Que faut-il donc dans l'arbre des causes pour que ce droit de retrait soit mis en oeuvre ? Est-ce que c'est si spontané que ça ? Ce sont des questions que je me pose...

Déjà à St Lazare le 3 avril 2013 : http://www.deplacementspros.com/SNCF-Quand-le-droit-de-retrait-pilote-le-trafic-ferroviaire_a20761.html

De la part d'un cheminot, la théorie du complot me fait beurk .

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Chaque jour, rien que sur le réseau ferré Ile de France, il y a deux agressions envers le personnel selon les statistiques.

S'il y en avait davantage ça rentrerait dans les moeurs, les cheminots sauraient qu'ils sont susceptibles de se faire défoncer chaque jour la tronche par les si gentils clients, ça ferait partie du boulot et le droit de retrait serait interdit..... tout comme les arrêts maladies consécutifs à ces ''contacts"

J'ai bon ?

:Smiley_39:

Modifié par Ae 8/14
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

S'il y en avait davantage ça rentrerait dans les moeurs, les cheminots sauraient qu'ils sont susceptibles de se faire défoncer chaque jour la tronche par les si gentils clients, ça ferait partie du boulot et le droit de retrait serait interdit..... tout comme les arrêts maladies consécutifs à ces ''contacts"

J'ai bon ?

:Smiley_39:

bien si ce jour arrive je viens bosser avec le colt à la ceinture!!!! et pan!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne préfère ne pas qualifier la grève en cours à St-Lazare pour un coups de boule et un conducteur choqué. 150 000 personnes vont être sanctionné pour rien. des salariés qui sans préavis vont galérer pour rentrer chez eux.

Cheminot ou comment se faire détester. Pas la peine d'aller pleurnicher ensuite, on nous aime pas, on nous stgmatise, quand on manque à ce point de respect des voyageurs.

Et moi je préfère ne pas qualifier ton post, sous peine de modération.

Le gars s'est pris un coup de boule, bah tant pis, c'est vrai quoi, on va pas en faire tout un fromage hein ?

Vivement que tu t'en rammasses un aussi après tout!! Mais viens pas pleurer, va pas emmerder le monde pour si peu !

Si on est obligé de courber l'échine sans rien dire suite à une agression....

beurk

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'auteur du coup de boule devrait être sanctionné à la hauteur de son geste : dédommager le conducteur, tous les salariés de la SNCF qui subiraient une perte de salaire suite à son geste et tous les voyageurs qui ne peuvent rentrer chez eux, le tout avec saisie sur ses revenus jusqu'à indemnisation complète de ses victimes. Ce serait un bon exemple pour le prochain...

Rassure-toi : il sera probablement lourdement sanctionné par la redoutable justice française avec... un rappel à la loi, car il aura plein de circonstances atténuantes : tabagisme, probable victime du racisme, etc. :rolleyes:

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rassure-toi : il sera probablement lourdement sanctionné par la redoutable justice française avec... un rappel à la loi, car il aura plein de circonstances atténuantes : tabagisme, probable victime du racisme, etc

.. et la grève des distributeurs de tabacs qui lui a mis les nerfs à vif etc etc etc... Ouais....

Ce qui m'inquiète dans ce discours, c'est que c'est vraisemblablement ce qui va se passer....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Courage au collègue qui s'est fait agresser et bon rétablissement.

Ca m'arrive aussi d'aller voir derrière les merdeux qui ne peuvent pas s'empêcher de fumer leur merde 2 min après que le train ait quitté les quais de Saint Lazare(une fois arrêté bien sûr)...

Pour calmer les mécanos face aux drogués de la clope et du shit, il y a plusieurs mois, la SNCF s'était dit qu'en mettant des "joints" aux portes des cabines et en obstruant les bouches d'aérations('qui prennent l'air sur la plate forme derrière la cabine), nous n'aurions plus de problèmes avec les fumées....

Dans les faits, ça pue toujours leur merde lorsqu'ils sont en manque(un trajet qui dure 30 min c'est un calvaire pour certains s'ils ne fument pas) et donc on sent toujours, moi j'aime bien passer en boucle l'annonce préenregistrée, si ça suffit pas, je me déplace l'arrêt suivant(s'ils sont plusieurs, je ne me déplace pas, pas con quand même, j'appelle le régul), je n'ai jamais eu de problèmes et tant mieux!

Pour en revenir au droit de retrait, je trouve ça dommage de tout paralyser, on a emmené les voyageurs le matin, on se doit de les ramener le soir.

A chaque agression de conducteur(bizarrement pas les autres employés de la SNCF), c'est le même topo, pose le sac!

Entre les grèves qui n'aboutissent à rien, les droits de retrait, pas étonnant que les voyageurs nous détestent et surtout sur Saint Lazare ou depuis 2 ans ça se dégrade de + en + avec des trains supprimés quotidiennement, des avaries matérielles/infrastructures quotidiennes, des plans de transport adaptés car pas assez de rames pour assurer le plan de transport initial, c'est tous les jours matin et soir qu'il arrive quelque chose avec des temps de parcours très rallongés pour les voyageurs et en + de ça, droit de retrait!

N'est-il pas possible d'agir autrement qu'en paralysant tout trafic à chaque agression de conducteur?

  • J'adore 8
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

N'est-il pas possible d'agir autrement qu'en paralysant tout trafic à chaque agression de conducteur?

Si : en faisant en sorte que la bande d'incapables qui assassine ce pays depuis 40 ans n'aient plus le pouvoir politique. Cela évitera ce genre de situation, largement développée par la gestion "illuminée" faite de bêtise, de mollesse et de victimisation incessante. Pour cela, les moutons ont à disposition le bulletin de vote...

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De la part d'un cheminot, la théorie du complot me fait beurk .

Quelle théorie du complot ? J'essaye de rester factuel dans ma recherche d'une explication, d'une analyse.

Deux agressions par jour, nous dit-on. A ma connaissance, derniers exercices du droit de retrait en date suite à des agressions : le 7 novembre 2013 en Champagne Ardennes et le 12 novembre 2013 en Normandie (personnel de bord dans ces deux cas).

Donc depuis, "nécessairement" d'autres agressions mais pas de droit de retrait.

Pourquoi ? Qu'est ce qui a fait la différence ? Il faut bien qu'il y en ait une de différence sinon comment expliquer l'absence de réaction collective dans certains cas (les plus nombreux) et une réaction sociale virulente dans des circonstances similaires en apparence, mais peut-être pas ?

Moins d'émotion ? Moins de "peur aux tripes" ? Evènement moins porté à la connaissance des collègues ? Relais de mobilisation moins présents ou actifs, voire davantage raisonnables sachant qu'à chaud rien ne sera fondamentalement réglé ?

Un droit de retrait, il faut bien que ça commence par quelqu'un quelque part. Et avant que ça s'étende comme une trainée de poudre, qu'il y en ait deux ou trois qui les premiers aient mesuré et apprécié en conscience la portée de leur décision normalement individuelle mais devenue collective.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si : en faisant en sorte que la bande d'incapables qui assassine ce pays depuis 40 ans n'aient plus le pouvoir politique. Cela évitera ce genre de situation, largement développée par la gestion "illuminée" faite de bêtise, de mollesse et de victimisation incessante. Pour cela, les moutons ont à disposition le bulletin de vote...

Et il faut voter pour qui alors ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.