Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Traitement médiatique des grèves


Messages recommandés

Paroles de cheminots : « Quand j’entends dire que notre statut est privilégié… »

« Un jour, je me suis dit : “Arrête tes conneries et cherche un métier qui te plaît” », se souvient le jeune homme.IL s’était décidé à postuler après qu’un ami cheminot lui avait vanté son travail au sein de la SNCF. Restait encore à passer le long et épineux processus de recrutement interne.... « C’est pire que Koh-Lanta », ironise t il, qui évoque pêle-mêle «  les différentes épreuves », les tests de rapidité et de dextérité où « on ne garde que deux personnes sur quarante », les examens médicaux poussés avec dépistage de drogue et « les entretiens avec les psychologues qui te demandent si tu pleures parfois en rentrant chez toi ».

Pendant un an à l’essai, avant de signer un CDI. En presque dix ans, il a officié à plusieurs postes au sein de la « manœuvre », dans un dépôt, à quelques kilomètres de la gare. Il a vu de nombreux collègues, plus âgés que lui, contraints de quitter leur poste parce qu’ils souffraient de problèmes de dos ou de diabète. « Avec nos horaires décalés, qui ne comprennent pas de pauses repas, on mange n’importe quand et n’importe comment. »« On est amené à travailler sur des plages horaires allant de 6 heures à 1 heure du matin, parfois sous la pluie ou sous la neige, avec les gants pleins de graisse », résume le cheminot, qui évoque les problèmes de santé liés aux conditions de travail difficiles.

Après bientôt dix ans au sein de la compagnie ferroviaire, il officie toujours à la réserve, un service où les horaires sont décidés quarante-huit heures avant la prise de service et peuvent changer à tout moment.
 

http://www.lemonde.fr/economie/article/2018/04/03/paroles-de-cheminots-quand-j-entends-dire-que-notre-statut-est-privilegie_5279866_3234.html#m4cRECMFCIxJPJEm.99

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

cela fait plusieurs medias que je lis et j'ai l'impression que certains  font moins de " cheminots et de SNCF bashing" les medias  d'information les moins politiques se seraient ils aperçus qu'il ont été manipulés et font ils actuellement le point reel de la situation ? a moins que je me trompe ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

en finir avec les idées reçues sur les chemins de fer

http://www.sudouest.fr/2018/04/02/reforme-de-la-sncf-en-finir-avec-les-donnees-fausses-sur-les-chemins-de-fer-4339200-7498.php

Cependant, les chiffres qui circulent dans une majorité de médias et dans certaines sections du rapport Spinetta présentent une vision largement orientée ne permettant pas aux citoyens, aux utilisateurs du réseau ferroviaire et aux employés de la SNCF de se faire un avis éclairé sur la réforme en cours

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 31 minutes, jackv a dit :

cela fait plusieurs medias que je lis et j'ai l'impression que certains  font moins de " cheminots et de SNCF bashing" les medias  d'information les moins politiques se seraient ils aperçus qu'il ont été manipulés et font ils actuellement le point reel de la situation ? a moins que je me trompe ?

Pour équilibrer le nombre d'articles très négatifs peut être, en tout les commentaires eux restent très acerbes.... koiquesse

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 43 minutes, jackv a dit :

cela fait plusieurs medias que je lis et j'ai l'impression que certains  font moins de " cheminots et de SNCF bashing" les medias  d'information les moins politiques se seraient ils aperçus qu'il ont été manipulés et font ils actuellement le point reel de la situation ? a moins que je me trompe ?

Non c’est juste la stratégie du gouvernement qui s’apercoit Que la division et le cheminot bashing  n’a pas’ pris aussi bien dans l’opinion qu’il l’esperait et les médias suivent juste cette stratégie de com’.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est un peu l'arbre qui cache la forêt :

C'est bien pratique de la part des médias , d'en faire des tonnes sur le conflit social en cours , et pendant cela on ne parle pas tout de la confiscation des richesses de la part d'une infime minorité de gens , par rapport à l'ensemble de population . On a les " têtes de Turc " que l'on mérite ....

http://www.telerama.fr/television/avec-la-sncf,-la-france-est-victime-de-greviculture-intensive,n5558669.php

 

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De son coté la presse Helvète met en avant la situation des chemins de fer Germaniques qui est loin d'être aussi reluisante et idyllique (article d'août 2013, repris ce jour)

Citation

Pourrait-on imaginer la gare de Genève fermée à la circulation des trains jusqu’à fin août parce que la moitié des aiguilleurs du poste de contrôle sont malades ou bien partis en vacances? C’est ce qui se passe actuellement à Mayence. Faute de main-d’œuvre aux postes d’aiguillage, la capitale de Rhénanie-Palatinat, une ville de 200 000 habitants, doit vivre avec une gare fermée en soirée aux trains grandes lignes. Les trains ICE doivent donc contourner Mayence pour se rendre à destination. La situation est si grave que le trafic régional a été réduit lui aussi en début de semaine.

https://www.letemps.ch/economie/privatisation-rail-allemand-aujourdhui-accusation

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ce passage aussi est intéressant ! ;)

https://www.letemps.ch/economie/privatisation-rail-allemand-aujourdhui-accusation

Citation

En réduisant la masse salariale, DB a d’ailleurs renoué avec les bénéfices (2,7 milliards d’euros avant impôt en 2012). Mais les dividendes ne sont pas réinvestis dans le réseau ou les matériels, critiquent les experts.

Par ailleurs, la DB ne remplit plus son rôle de service public, ajoutent les écologistes (...)

Le gouvernement Schröder avait engagé cette restructuration de la DB il y a dix ans. L’entrée en bourse avait échoué en 2008 en raison de la crise bancaire. Transformée en société privée dans les années 90, la DB est donc toujours aux mains de l’Etat. Une nouvelle tentative d’introduction en bourse n’est pas à l’ordre du jour.

etonnant n'est il pas ?

Modifié par dilidou
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 17 heures, jackv a dit :

cela fait plusieurs medias que je lis et j'ai l'impression que certains  font moins de " cheminots et de SNCF bashing" les medias  d'information les moins politiques se seraient ils aperçus qu'il ont été manipulés et font ils actuellement le point reel de la situation ? a moins que je me trompe ?

Non, les médias ont consulté les sondages et ont vu que les syndicalistes qui beuglent aujourd'hui "Macron t'es foutu la France est dans la rue" ont voté pour Macron en 2017 en toute connaissance de cause. Donc ça ressemble un peu à ça :

guignol-et-le-gendarme.jpg

  • J'aime 1
  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, cc27001 a dit :

Non, les médias ont consulté les sondages et ont vu que les syndicalistes qui beuglent aujourd'hui "Macron t'es foutu la France est dans la rue" ont voté pour Macron en 2017 en toute connaissance de cause. Donc ça ressemble un peu à ça :

guignol-et-le-gendarme.jpg

 Oui, tu as raison. Mais à la fin, tu ne sais plus pour qui voter. Ils sont tous nuls ... !

:Smiley_15:

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Citation

 

SNCF: les journalistes télé privés d'accès aux gares

Plusieurs rédactions ont indiqué mercredi que la SNCF n'autorisait pas leurs journalistes à filmer dans les gares pendant la grève des cheminots, hors de rares créneaux encadrés par des attachés de presse. "Les gilets rouges dans les grandes gares (agents chargés d'informer le public, ndlr) repoussent les reporters qui tentent de faire des images ou des duplex, les empêchant d'accéder aux quais, de tourner l'arrivée des trains en gare, de parler au flot de passagers", a indiqué à l'AFP Céline Pigalle, directrice de la rédaction de BFMTV.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/04/04/97002-20180404FILWWW00153-sncf-les-journalistes-tele-prives-d-acces-aux-gares.php

 

Les journalistes n'ont pas peur de se faire molester par les clients mécontents,  des officonados de Melencho parmi les prolos qui sont agglutinés sur le quai ou par des grévistes ultra remonté contre le traitement médiatique du conflit: ils sont dans leur monde hors sol, ignorant le danger.

Pour une fois, entre la suspension des réservations TGV, la sur-information SNCF avant le conflit, et maintenant les journalistes empéchés de filmer les otages sur les quais pour plus tard de rabâcher en boucle entre experts médiatiques, je trouve que G.Pépy prend de bonnes initiatives dans la gestion de ce conflit social pour limiter le SNCF-bashing.

Inutile de jeter de l' huile sur le feu, surtout de la part de charognards incompétents en ferroviaire (qui se soucie de la dette ferroviaire à la TV et radio ?).

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Grève à la SNCF, un traitement médiatique à deux vitesses ?

traitement médiatique à deux vitesses ? 

La grève des cheminots divise l'opinion publique autant qu'elle divise la presse. Du choix des Unes aux éditos, les journalistes ont affirmé cette semaine leurs partis pris. Cette bataille de l'opinion est-elle le travail des journalistes ?

https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-mediatique/greve-a-la-sncf-un-traitement-mediatique-a-deux-vitesses

 depuis mardi, premier jour de grève, les oppositions sont devenues frontales dans les medias. Dans la presse, la bataille du rail a fait rage cette semaine, des Unes aux éditos… Libération est revenu sur le « SNCF bashing » du gouvernement. L’Humanité titrait mardi « Nous défendons les usagers ET les services publics »,.........TANDIS que Le Figaro faisait sa Une mardi sur « la guerre d’usure » et mercredi sur « la participation moyenne et les fortes perturbations »… 

 

Le ‎04‎/‎04‎/‎2018 à 11:21, cc27001 a dit :

Non, les médias ont consulté les sondages et ont vu que les syndicalistes qui beuglent aujourd'hui "Macron t'es foutu la France est dans la rue" ont voté pour Macron en 2017 en toute connaissance de cause. Donc ça ressemble un peu à ça :

 

 

gouverner un pays ne se limite pas seulement au problème de la SNCF ce serait un peu réducteur ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 19 minutes, jackv a dit :

 

Grève à la SNCF, un traitement médiatique à deux vitesses ?

traitement médiatique à deux vitesses ? 

La grève des cheminots divise l'opinion publique autant qu'elle divise la presse. Du choix des Unes aux éditos, les journalistes ont affirmé cette semaine leurs partis pris. Cette bataille de l'opinion est-elle le travail des journalistes ?

https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-mediatique/greve-a-la-sncf-un-traitement-mediatique-a-deux-vitesses

 depuis mardi, premier jour de grève, les oppositions sont devenues frontales dans les medias. Dans la presse, la bataille du rail a fait rage cette semaine, des Unes aux éditos… Libération est revenu sur le « SNCF bashing » du gouvernement. L’Humanité titrait mardi « Nous défendons les usagers ET les services publics »,.........TANDIS que Le Figaro faisait sa Une mardi sur « la guerre d’usure » et mercredi sur « la participation moyenne et les fortes perturbations »… 

 

En même temps...la presse dans son ensemble n'est pas une officine ou la botte de l'AFP.....

l'AFP est une source parmi d'autres....

les journaux c 'est pareil...chacun a une ligne éditoriale en fonction de la sensibilité de son actionnariat et /ou de sa direction en chef.

Chacun va donc dans le sens de son lectorat potentiel et voulu.

le Figaro ne s'adresse pas à la classe ouvrière, il aurait plutôt tendance à l'invectiver...

L'Huma ne s'adresse pas à la pseudo bourgeoisie économique libérale, elle aurait plutôt tendance à l'invectiver....

etc etc

C'est bien grâce à leur "lectorat cible" que les médias vivent....

Donc pas étonnant qu'il y ait plusieurs vitesses dans le traitement d'un évènement...qui du reste pour certains, n'en n'est pas un . ;)

Chacun sa sensibilité....

Va donc demander au paysan du coin, qui marne dans les champs sur les plateaux du Livradois Forez , ce qu'il pense de cette gréve....?

Sans doute pas grand chose, depuis qu'il n'est plus tributaire des livraison de son engrais en cour des marchandises ou que son bétail ne doit plus prendre le train pour rejoindre les abattoirs parisiens...

Cette bataille du rail dans les médias fait vivre les journaux, les médias dans leur ensemble....chacun essaie d'en tirer le plus lucratif parti, quitte à dire complétement l'inverse, lorsqu'il sentira que le vent tournera s'il devait tourner.

Bien que non cheminot, j'ai souvenir qu'en 95 ça n'était guère différent question médias....c'est leur adn depuis qu'ils existent !! :)

Certains regretteraient ils l'agence TASS la Pravda et consorts, en matière de médias et de traitement de l'info (enfin plutôt en matière de décryptage de l'info) ? :)

 

 

Modifié par capelanbrest
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sondage réalisé par l'IFOP (fondé par Laurence Parisot, détenu par famille Dentressangle, 56e fortune de France et ex-propriétaire du groupe Norbert Dentressangle) pour le JDD (groupe Lagardère) qui remet une couche en annonçant que les Français sont favorables à la réforme.

Citation

Une large majorité des Français (62 %) souhaite que le gouvernement aille jusqu’au bout de la réforme de la SNCF, en dépit du mouvement de grève en cours, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche réalisé les 5 et 6 avril.

Ils restent par ailleurs confiants sur la fermeté du gouvernement, en dépit d’un léger reflux : 69 % (-3) pensent que le gouvernement ira jusqu’au bout, contre 31 % (+4) d’un avis contraire.

https://www.20minutes.fr/societe/2250919-20180408-sncf-62-francais-souhaitent-reforme-menee-bien

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La direction de la SNCF souhaite contrôler les images de la grève

Le traitement médiatique de la journée de mardi décryptée

 

Modifié par Greg4546
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a de bonnes raisons, comme lutter contre le SNCF-Bashing

Maintenant tu vas avoir les revendications des journalistes pris en otages par SCNF et qui ne peuvent plus désinformer

Citation

 

SNCF: les journalistes télé privés d'accès aux gares

Plusieurs rédactions ont indiqué mercredi que la SNCF n'autorisait pas leurs journalistes à filmer dans les gares pendant la grève des cheminots, hors de rares créneaux encadrés par des attachés de presse. "Les gilets rouges dans les grandes gares (agents chargés d'informer le public, ndlr) repoussent les reporters qui tentent de faire des images ou des duplex, les empêchant d'accéder aux quais, de tourner l'arrivée des trains en gare, de parler au flot de passagers", a indiqué à l'AFP Céline Pigalle, directrice de la rédaction de BFMTV.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/04/04/97002-20180404FILWWW00153-sncf-les-journalistes-tele-prives-d-acces-aux-gares.php


 

 

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Grève à la SNCF : quatre ministres défendent la réforme dans la presse... avec les mêmes éléments de langage

Alors que les cheminots débutent deux nouvelles journées de grève, dimanche et lundi, l'exécutif contre-attaque dans la presse.

 Edouard Philippe dans Le Parisien, Elisabeth Borne dans Sud Ouest, Nicolas Hulot et Sébastien Lecornu dans Le JDD. le gouvernement engage sa contre-offensive médiatique.

Voici les éléments de langage repris par l'exécutif dans la presse.

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/greve-a-la-sncf/reforme-de-la-sncf-le-gouvernement-a-l-offensive-face-aux-cheminots_2695648.html

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le ‎04‎/‎04‎/‎2018 à 11:35, cc27001 a dit :

Au moins sur Europe 1 ils sont fidèles à la "prise d'otage des usagers", et montrent que certains clients mécontents sont rapidement enfermés dans les culs de basse-fosse

Greve-SNCF-scenes-de-cohue-en-gare-de-Ly

http://www.europe1.fr/societe/greve-sncf-scenes-de-cohue-en-gare-de-lyon-3616709

 

 rien de neuf  toujours beaucoup de monde en gare de lyon

14 août 1919

PEI_77084-5.jpg.e1b46a568ed73f8ed822f81c68d2ef9c.jpg

PEI_72696-1.jpg.8b2cd0f4d96db28817eeecac42550909.jpg

http://www.parisenimages.fr/fr/asset/fullTextSearch/search/gare de lyon/page/1

 

si la SNCF interdit aux medias de filmer en gare c'est qu'elle juge que les images lui font du tord (donc positif pour les grévistes) ou quelle a reçu des consignes et donc que les GVt juge que c'est négatif pour lui 

 

 ou alors grève du 22mai 1953 là beaucoup plus calme

http://www.parisenimages.fr/fr/asset/fullTextSearch/search/gare de lyon/page/1

PEI_4592-6.jpg.414ca7b295dbc03d9369a468b47a4af9.jpg

 

  • J'aime 2
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Chers tous, salut !

 

Voici encore quelques liens sur des articles du Temps :

 

"La menace d’une grève illimitée du rail se profile en France. Au cœur de la crise: une dette qu’un rapport décortiquait en… 2005" (https://www.letemps.ch/economie/sncf-dette-deraille-0)

 

"L’ancien patron des CFF, très populaire auprès des cheminots suisses, avoue mal comprendre la grève du personnel de la SNCF" (https://www.letemps.ch/suisse/benedikt-weibel-france-cest-monarchie-barricades)

 

Et aussi " Il n’y a pas de négociation en France sans épreuve de force. Mais dans la grève actuelle des cheminots, il manque le socle de convictions qui structurait les épisodes précédents" (https://www.letemps.ch/opinions/greve-france-saison-2)

 

Certaines choses sont à prendre. D’autres à laisser. J’espère toutefois que ceci contribue au débat et à la formation d’opinion.

 

Bonne journée.

 

Niptus

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j"ai bien aimé ce passage... ". Alors que les premiers sondages montraient un soutien à la réforme d’Emmanuel Macron, aujourd’hui je constate que de plus en plus de Français témoignent leur sympathie pour cette grève."

https://www.letemps.ch/suisse/benedikt-weibel-france-cest-monarchie-barricades

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...